Pan, qu'avez-vous ressenti pendant votre progression dans le mode Survie avec mort permanente de Far Cry Primal ?

"J'avais peur...

Chaque pourcentage de progression était un véritable exploit pour moi. Chaque pas que je faisais dans #Oros me paraissait réel. Avant de continuer à avancer, je scrutais chaque zone deux fois, trois fois, voire plus. Mais très vite (à environ 2% du mode), je me suis rendu compte que je n'étais plus un super héros avantagé par le jeu. J'étais la proie.

Mais lorsque j'ai commencé à tester le mode Survie avec mort permanente, j'avais déjà 130 heures de jeu derrière moi, alors je savais déjà à quoi m'attendre. J'ai dû réessayer le mode Survie trois fois avant de réussir à le terminer. Quant au mode survie avec mort permanente, j'ai dû m'y prendre à 16 fois !"




Incroyable. Félicitations pour avoir réussi à le terminer ! Pouvez-vous vous présenter à la communauté ?

"Bonjour, je m'appelle Pan, j'ai 40 ans, je viens d'Allemagne mais je vis à Dubaï, et je suis un joueur passionné sur PC. Je joue aux jeux vidéo, et notamment aux jeux de rôle, depuis très longtemps. J'ai commencé avec les jeux de papier et crayon (AD&D, RuneQuest, etc.). Mon premier MMRPG, c'était Lord British’s Ultima Online, dans les années 90. La belle époque ! Je me souviens que je devais payer 100 euros par mois pour une connexion. Mes parents m'auraient tué !"




Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent tenter le mode Survie avec mort permanente ?

  • "Lentement mais sûrement ! Dans ce mode, vous n'êtes pas le héros, vous êtes la proie !
  • Tirez profit des quêtes annexes les plus simples pour obtenir des points et équipez-vous de capacités. Ça vous sauvera la vie*!
  • Prenez votre temps, examinez chaque endroit deux fois avec votre chouette.
  • Lors du combat contre Batari, lancez des bombes berserk avec votre ceinture de chasseur améliorée sur ses combattants.
  • N'oubliez jamais que vous pouvez mourir à tout moment dans le mode Survie. Si jamais ça vous arrive, laissez le jeu de côté quelques heures et recommencez après avoir pris un bon café (ça m'est arrivé pas mal de fois)."




Quels ont été les moments les plus difficiles et les plus effrayants ?

"Le combat contre Batari ! Ce moment où la chanson ""The Wolf"" (de Fever Ray) se met en route... La vache, rien que d'y penser, mon cœur s'emballe.

Ensuite, je dirais la première fois que j'ai rencontré un dents-de-sabre, lors de la quête de Sayla. Il m'a tué trois fois !"




Quelles armes avez-vous le plus utilisées dans ce mode ?

"J'ai surtout utilisé l'arc long, dès qu'il a été disponible avec Jayma. Cette arme m'a sauvé la mise tellement de fois ! Je l'ai améliorée dès que j'ai pu.

Ensuite, j'ai utilisé la sagaie pour des lancers à courte distance. J'ai toujours préféré éviter les contacts rapprochés avec les ennemis dans ce mode de brutes. L'avantage, c'est qu'on peut rapidement augmenter ses armes de corps à corps et la sagaie, alors que pour l'arc long, il faut attendre bien plus longtemps pour pouvoir l'améliorer pleinement avec Jayma.

Je sais que certains joueurs du mode Survie avec mort permanente préfèrent éviter d'utiliser la capacité qui permet de faire plusieurs victimes à la fois. Mais pas moi. Cette capacité s'est révélée importante dans certaines situations, notamment quand il m'était impossible d'éviter la confrontation, comme dans la grotte d'Ull.

Mais ma meilleure arme, c'était les éliminations furtives... comme vous pouvez le voir sur cette image."




Quelles capacités avez-vous utilisées pour progresser ? Quelles sont celles qui sont le plus importantes ?

"Oh, facile... Pour survivre dans le mode Survie, vous aurez besoin de toute lavieetl'enduranceetles soins possibles !

Alors préférez les capacités qui augmentent :

a) votre vie
b) votre endurance (pour vous enfuir)
c) vos compétences de soin.

J'ai pris le temps d'améliorer ces capacités dans le mode Survie avec mort permanente dès le départ. J'économisais même des points pour augmenter ma barre de vie au maximum (trois barres seulement) après avoir sauvé Karoosh."

Quels ont été vos plus gros exploits et vos plus grandes surprises ?

"Tuer Ull et Batari en mode permanente et regarder la vidéo de fin du Champion de Far Cry de l'équipe de développement. Et le rêve où on doit tirer sur la lune ! "




Quelles bêtes avez-vous le plus utilisées durant votre aventure*?

"En mode Survie avec mort permanente, je dirais le tigre noir. J'avais trop peur d'apprivoiser un dents-de-sabre ou l'ours des cavernes. C'était très compliqué de lui faire perdre 50% de sa vie pour pouvoir l'approvisionner, ce que je savais déjà avant même d'essayer ce mode."

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

"J'aimerais remercier Ubisoft et l'équipe de développement de Far Cry pour ce jeu, parce que, franchement, le mode Survie avec mort permanente de Far Cry a été l'expérience de jeu la plus intense que j'ai jamais vécue. Merci également d'avoir créé le #Wenja, une langue incroyable imaginée par deux grands linguistes (les Byrds) ! Cette langue m'a vraiment aidé à m'immerger dans le jeu, et elle a beaucoup contribué à rendre l'expérience fantastique. Faites donc un tour sur leur site web :
speakingprimal.blogspot.ca/ et sur leur Twitter : twitter.com/speakingprimal.Maintenant, il ne manque plus qu'une expérience en VR pour couronner le tout. Je suis prêt à relever le défi ! ;-D "