PDA

Afficher la version complète : [Fanfic] Kira : la Nobushi



Helair
03/07/2017, 12h19
Kira ne courait pas seulement, elle volait presque. Le sol n’avait jamais été la meilleure surface de déplacement dans les marais, et la plupart des Samouraï se déplaçaient dans les arbres. Elle touchait à peine les branches tant elle allait vite. Yojimbo lui avait demandé d’aller chercher son fils, et le village dans lequel celui-ci devait faire escale était en feu. Elle avait un très mauvais pressentiment.
Soudain, elle s’arrêta. Deux hommes pataugeaient maladroitement dans le marais, comme pour fuir le village. A en juger par leur tenue, ils n’étaient pas japonais. Des Vikings…
Elle anticipa leur trajectoire. Ces intrus n’iraient pas plus loin.

Ils semblaient essoufflés, mais continuaient d’avancer malgré tout. Comme si le bruit de leurs pataugements maladroits n’était pas suffisant, ils se hurlaient entre eux des phrases incompréhensibles dans leur langue barbare. Il y a peu de choses auxquelles tenait réellement Kira, et malheureusement pour eux le calme naturel du marais en faisait partie. Naturellement, ils allaient aussi vite que possible vers les arbres, qui offraient avec leurs racines un sol bien plus stable et facilement praticable que la trentaine de centimètres d’eau dans laquelle ils se mouvaient en beuglant. Elle les attendait.
Ils arrivèrent enfin à s’extirper de l’eau boueuse et à se tirer sur le sol de racine. Leur progression ne serait pas nécessairement plus facile, mais au moins plus sèche. Si toutefois progression il y avait. Elle les observait : leur tenue était tâchée de sang, partiellement déchirée. Ils s’étaient battus, et avaient fui ce qui les avait visiblement vaincus. Cette information ne lui plaisait qu’à moitié : elle était sur la bonne piste, car seul Futoshi aurait réussi à faire fuir des Vikings ; cependant, il n’aurait jamais laissé un ennemi s’enfuir, même blessé.
Il n’y avait plus de temps à perdre.

Les deux nordiques reprenaient leur souffle, l’un appuyé sur un arbre et l’autre simplement accroupi, les mains posées sur les genoux. Entre deux bruyantes respirations, ils échangèrent quelques mots en indiquant de la tête le village duquel ils venaient. Si elle ne comprenait pas la langue, Kira reconnu toutefois un mot : « mort ». Avaient-ils tué celui qu’elle était venue chercher ? Si c’était le cas, ils devaient être particulièrement nombreux. Futoshi avait beau être jeune et impulsif, c’était un combattant hors du commun, peut-être même qu’il finirait par être meilleur que son père, avec l’expérience. Ce qui était sûr, c’est que quelques pillards Vikings n’étaient clairement pas de taille face à lui. Pas plus face à elle.
Silencieuse et invisible, elle descendit de son perchoir et se glissa juste derrière celui qui était accroupi. Elle aurait pu affronter les deux en même temps pour rendre le combat plus équitable, mais l’heure n’était ni à la pitié, ni à la fanfaronnerie. Elle fit un mouvement avec sa lance. Ample, horizontal, précis, mortel. La tête du premier Viking fut expulsée de son cou dans une gerbe de sang, et alla rouler aux pieds du deuxième, qui n’avait visiblement pas encore compris ce qui venait de se passer. Ses yeux passèrent de la tête à Kira, puis de Kira au cadavre décapité de son ami, avant de se fixer définitivement sur la japonaise. Il ajusta son bouclier, empoigna sa hache, et chargea sans plus de considération.

Avant qu’il puisse l’atteindre, Kira frappa le Viking à la gorge d’un rapide coup latéral qui fut arrêté par son bouclier levé au dernier moment. Elle grimaça derrière son masque : ce genre de protection n’était habituel chez les Samuraï, et elle n’était pas habitué à la prendre en compte lors de ces assauts. Elle devait rapidement adapter ses attaques. Par chance, elle se basait davantage sur la vitesse et la précision que sur la force pure. Sa lame était fine et extrêmement tranchante, elle n’avait donc pas besoin de frapper fort pour tuer. Là où attaque plus puissante aurait planté le tranchant d’acier dans le bois du bouclier, son attaque à elle fut simplement repoussée, ce qui lui permit de dévier sans difficulté le coup de hache nordique du manche de sa lance tout en faisant un pas de côté pour éviter les dizaines de kilos de muscle en mouvement. Elle restait droite, noble, imperturbable face à un adversaire qui semblait s’abandonner à la colère. En poussant un hurlement, il se redressa et chargea à nouveau.
Cette fois, pas question de tenter une attaque ample : elle décida d’estoquer le tibia de son assaillant pour déstabiliser ses appuis. Une fois à genoux, il serait bien moins enclin à charger. Le coup fut extrêmement rapide, bien trop en tous cas pour que le Viking puisse ne serait-ce que le voir. La lance glissa sur l’os qu’elle raya profondément, coupant net au passage le mollet du barbare qui hurla à nouveau, de douleur cette fois.
A la grande surprise de Kira, cela ne suffit cependant pas à l’arrêter. Prenant appui sur son autre jambe, il parvint à rester debout, et même à frapper. Le coup passa si près que le jingasa de la Nobushi fut profondément entaillé. Sans ses réflexes presque surhumains, c’est probablement sa tête qui aurait été touchée. Heureusement pour elle, elle avait bondi en arrière juste à temps. Un arbre proche lui permit de se réceptionner facilement, et même de gagner un point d’impulsion. Le nordique était peut-être plus solide que prévu, mais elle s’était entraînée à la maîtrise des arts martiaux depuis qu’elle savait marcher. Il faudrait bien plus qu’un simple coup de hache pour la vaincre.

A l’aide du tronc d’arbre sur lequel elle était appuyée elle se projeta en avant et, se servant de sa lance comme d’une perche, pivota en plein air pour asséner un violent coup de pied à son adversaire partiellement immobilisé. Son talon frappa le sternum de plein fouet, ce qui eut pour effet de faire reculer le Viking de plus de deux mètres en plus de lui couper le souffle. Mais son assaut n’était pas terminé.
Des années d’entraînement intensif avaient rendu son corps incroyablement agile, si bien qu’elle put sans problème attaquer tout en se réceptionnant, un mouvement que bien des guerriers (dont son opposant actuel) auraient jugé parfaitement impossible à réaliser. Tout en posant les pieds au sol, elle se contorsionna pour asséner une deuxième attaque d’estoc, en visant la gorge cette fois-ci. Sans surprise, l’attaque fut d’une précision mortelle.
Une énorme giclée de sang s’échappa du cou du barbare, tranchée sur toute sa moitié droite. Cela aurait été suffisant pour tuer presque sur le coup n’importe quelle être humain, mais Kira voulait être sûre de ne pas le rater. Elle avait déjà fait l’erreur une fois, hors de question de recommencer. Elle tourna sur elle-même de manière à se retrouver face à son ennemi et, se servant de la force qu’elle avait gagnée en tournant, planta la lame de son arme dans la poitrine du Viking. Cette dernière était passée entre les côtes avec une précision chirurgicale pour finalement atteindre le cœur. Elle eut un sourire de satisfaction. Aucun être vivant ne pouvait survivre à ça.

Sans même prendre le temps de contempler son œuvre, elle se dirigea vers le village en feu. A mesure qu’elle avançait, elle réalisait lentement toute l’ampleur des dégâts. Des dizaines de japonais gisaient, morts, au milieu des cadavres de dizaines de Vikings lacérés de toutes parts. Ce n’était plus un village, mais un véritable charnier embrasé qu’elle avait devant les yeux. Le feu avait progressé, et une odeur de chairs brûlées emplissait l’air. Elle devait rapidement retrouver Futoshi. Heureusement, ce ne serait pas bien difficile.
Elle pouvait suivre les combats à la trace. Il avait semble-t-il foncé sans réfléchir, comme à son habitude. Plus elle avançait, et plus les armes Vikings étaient couvertes de sang. Avait-il été blessé si tôt dans la bataille ? Finalement, elle arriva jusqu’à lui.
Il était allongé sur le dos, entouré de trois vikings morts. Un autre respirait encore, un peu plus loin. Un kunai était profondément enfoncé dans son œil. Le pauvre ne pouvait certainement plus bouger à cause de la douleur et de l’hémorragie. D’un mouvement de sa lance, Kira lui trancha la gorge. Inutile de le laisser souffrir… ou pire encore, de lui laisser une chance de se rétablir.
Elle retourna vers Futoshi. Il n’était pas encore mort, mais n’allait clairement pas tarder sans soins adaptés. Son armure et son corps étaient déchiquetés de toutes parts. Et à en juger par la quantité de sang qu’il y avait autour de lui, d’autres plaies encore plus importantes devaient se trouver dans son dos.
« Pitoyable… tu n’as même pas été capable de tous les avoir. » Lui dit-elle la voix pleine de mépris, parfaitement consciente qu’il ne pouvait pas l’entendre.
Elle le prit sur ses épaules, et se dirigea vers la sortie du village. Elle allait le ramener. Du sang coulait encore de ses plaies, c’était plutôt bon signe.
« Yojimbo compte sur moi pour te ramener, alors je t’interdis de mourir ici ! »
Elle accéléra le pas. Il fallait rentrer le plus vite possible, sans quoi il était condamné. Mais elle avait plus de difficultés à se mouvoir avec un corps inerte sur le dos. Elle s’épuisait rapidement, était plus lente, ses pas étaient plus lourds. Mais elle tenait bon.

Plusieurs heures durant elle continua d’avancer. La respiration de Futoshi était de plus en plus faible, son pouls presque inexistant. Elle n’était plus très loin désormais. A l’horizon, elle voyait le temple se dessiner. Elle ne put réprimer un sourire.

« Tu vas vivre… » Lui murmura-t-elle.

Roi-Angmar
04/07/2017, 17h52
Excellent, je suis impatient de voir se que tu nous réserve pour pour le premier chapitre, qui va surement te donner le plus grand mal de tête de ta vie.

Si je ne me trompe pas il reste juste le Jarl courage même si se perso na rien de styler je suis certain que tu peu nous pondre un bon combat sanglant.

Es-que tu compte faire aussi les 6 nouveaux perso dans ton histoire ou pas ?

Queen_Shadow
05/07/2017, 12h58
Beau travaille, j'adore le nom que tu lui a trouver !

Helair
05/07/2017, 13h53
https://secure.static.tumblr.com/39fac9cde97e9d97075054d4478887b8/bvnjkgn/XJBofrjiu/tumblr_static_tumblr_static_3dl0qzywb9k4gcog8080c0 8gs_640.jpg