PDA

Afficher la version complète : A croire que la police joue trop à SCPT.....



le_maitre_des_souris
12/12/2004, 05h35
J'ai lu plusieurs articles concernant la police qui serait bientôt ( voire déjà ) muni de pistolets/tazer! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_eek.gif Nous vivons dans un monde de fous. Voici des morceaux d'articles pour vous renseigner....


"C'est une sensation qui ne ressemble à aucune autre. Comme une crampe violente, mais multipliée par cent. Une douleur intense.
Non, ce n'est pas du dernier fouet clouté dont parlerait avec volupté un adepte du sado-maso, mais un patron de la BAC à propos d'une nouvelle arme de poing électrique non létale qui est testée jusqu'à la fin du mois à Lyon, dans les Yvelines, en Seine-Saint-Denis et dans les Alpes-Maritimes.

Comme si le flash-ball ne pouvait suffire au bonheur terrestre des hommes en bleu, une arme " à transfert d'énergie électrique " a été importée des États-Unis.

Si vous n'avez pas la chance de croiser le chemin des BAC équipées de ce nouveau joujou, voilà comment ça marche : le policier, pris par exemple dans une rixe aussitôt qualifiée d'" émeute urbaine ", sortira son " arme de poing à transfert d'énergie électrique ", ajustera son tir à l'aide d'un rayon infrarouge (on n'est jamais trop prudent) et, si vous vous trouvez dans un rayon de moins de six mètres, deux filaments vous relieront à cet instrument de torture high-tech, histoire de goûter aux joies simples d'une décharge de 50 000 volts.

Les effets ? Une sorte d'électrochoc, avec perte de contrôle musculaire et paralysie temporaire, le temps de vous passer les pinces. Si les tests sont concluants , l'arme pourrait équiper l'ensemble des forces de l'ordre.

On ne sait pas quel est le montant de la " douloureuse " ni si les suspects appréhendés auront à payer la facture d'électricité..."

L'HUMANITE
-------------------------------------



Le Conseil canadien de la sécurité réclame une enquête sur les Taser

"Trois personnes sont mortes en Colombie-Britannique
Vancouver,le 22 juillet 2004

Le principal organisme chargé de la sécurité publique au pays demande à Ottawa d'enquêter sur l'utilisation des Taser par la police, à la suite du décès de quatre personnes.

Depuis l'an dernier, trois personnes sont mortes en Colombie-Britannique après que la police eut utilisé le Taser pour les maîtriser. Et samedi, un ancien boxeur est décédé en Ontario de la même façon. «Si la police continue de s'en servir et que les gens continuent de mourir après avoir été atteints d'une décharge électrique provenant de ces appareils, nous avons un gros, un très gros problème de sécurité publique», a déclaré Émile Thérien, le président du Conseil canadien de la sécurité. Aucune étude indépendante ne confirme qu'ils sont sans danger, a-t-il ajouté.

Le fabricant, Taser International, soutient que les armes ne sont pas responsables des décès.

À la police de Vancouver, l'agente Sarah Bloor a souligné que l'arme avait permis de maîtriser des individus armés sans avoir à recourir à des méthodes potentiellement mortelles. Elle a affirmé que rien ne laisse croire que les Taser ne soient pas sûrs."

---------------------



"lundi 9 août 2004
Le pistolet Taser sème encore la controverse : un homme est mort

Le pistolet Taser, qui émet une décharge électrique allant jusqu'à 50 000 volts, soulève encore une fois de sérieuses questions.

Un homme de Kingston, en Ontario, est mort, dimanche, quelques heures après avoir été électrocuté par des policiers. Il s'était barricadé chez lui et menaçait de s'en prendre aux agents de la paix.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes du décès. C'est la cinquième fois au Canada qu'une personne meurt après avoir été électrocutée par un pistolet Taser.

L'organisation Amnistie internationale s'oppose farouchement à son utilisation.

L'arme est interdite dans plusieurs pays européens.

Les policiers, pour leur part, soutiennent que le Taser est sans danger et qu'il permet de ne pas avoir recours aux armes à feu.

En juillet, le Conseil canadien de la sécurité demandait à Ottawa d'enquêter sur l'utilisation du pistolet à décharge électrique par la police."

-----------------------------------------


Voici deux images de ce tazer : http://www.radioairlibre.be/infos/taser_gun.jpg http://www.radioairlibre.be/infos/tazer-1.jpg

le_maitre_des_souris
12/12/2004, 05h35
J'ai lu plusieurs articles concernant la police qui serait bientôt ( voire déjà ) muni de pistolets/tazer! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_eek.gif Nous vivons dans un monde de fous. Voici des morceaux d'articles pour vous renseigner....


"C'est une sensation qui ne ressemble à aucune autre. Comme une crampe violente, mais multipliée par cent. Une douleur intense.
Non, ce n'est pas du dernier fouet clouté dont parlerait avec volupté un adepte du sado-maso, mais un patron de la BAC à propos d'une nouvelle arme de poing électrique non létale qui est testée jusqu'à la fin du mois à Lyon, dans les Yvelines, en Seine-Saint-Denis et dans les Alpes-Maritimes.

Comme si le flash-ball ne pouvait suffire au bonheur terrestre des hommes en bleu, une arme " à transfert d'énergie électrique " a été importée des États-Unis.

Si vous n'avez pas la chance de croiser le chemin des BAC équipées de ce nouveau joujou, voilà comment ça marche : le policier, pris par exemple dans une rixe aussitôt qualifiée d'" émeute urbaine ", sortira son " arme de poing à transfert d'énergie électrique ", ajustera son tir à l'aide d'un rayon infrarouge (on n'est jamais trop prudent) et, si vous vous trouvez dans un rayon de moins de six mètres, deux filaments vous relieront à cet instrument de torture high-tech, histoire de goûter aux joies simples d'une décharge de 50 000 volts.

Les effets ? Une sorte d'électrochoc, avec perte de contrôle musculaire et paralysie temporaire, le temps de vous passer les pinces. Si les tests sont concluants , l'arme pourrait équiper l'ensemble des forces de l'ordre.

On ne sait pas quel est le montant de la " douloureuse " ni si les suspects appréhendés auront à payer la facture d'électricité..."

L'HUMANITE
-------------------------------------



Le Conseil canadien de la sécurité réclame une enquête sur les Taser

"Trois personnes sont mortes en Colombie-Britannique
Vancouver,le 22 juillet 2004

Le principal organisme chargé de la sécurité publique au pays demande à Ottawa d'enquêter sur l'utilisation des Taser par la police, à la suite du décès de quatre personnes.

Depuis l'an dernier, trois personnes sont mortes en Colombie-Britannique après que la police eut utilisé le Taser pour les maîtriser. Et samedi, un ancien boxeur est décédé en Ontario de la même façon. «Si la police continue de s'en servir et que les gens continuent de mourir après avoir été atteints d'une décharge électrique provenant de ces appareils, nous avons un gros, un très gros problème de sécurité publique», a déclaré Émile Thérien, le président du Conseil canadien de la sécurité. Aucune étude indépendante ne confirme qu'ils sont sans danger, a-t-il ajouté.

Le fabricant, Taser International, soutient que les armes ne sont pas responsables des décès.

À la police de Vancouver, l'agente Sarah Bloor a souligné que l'arme avait permis de maîtriser des individus armés sans avoir à recourir à des méthodes potentiellement mortelles. Elle a affirmé que rien ne laisse croire que les Taser ne soient pas sûrs."

---------------------



"lundi 9 août 2004
Le pistolet Taser sème encore la controverse : un homme est mort

Le pistolet Taser, qui émet une décharge électrique allant jusqu'à 50 000 volts, soulève encore une fois de sérieuses questions.

Un homme de Kingston, en Ontario, est mort, dimanche, quelques heures après avoir été électrocuté par des policiers. Il s'était barricadé chez lui et menaçait de s'en prendre aux agents de la paix.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes du décès. C'est la cinquième fois au Canada qu'une personne meurt après avoir été électrocutée par un pistolet Taser.

L'organisation Amnistie internationale s'oppose farouchement à son utilisation.

L'arme est interdite dans plusieurs pays européens.

Les policiers, pour leur part, soutiennent que le Taser est sans danger et qu'il permet de ne pas avoir recours aux armes à feu.

En juillet, le Conseil canadien de la sécurité demandait à Ottawa d'enquêter sur l'utilisation du pistolet à décharge électrique par la police."

-----------------------------------------


Voici deux images de ce tazer : http://www.radioairlibre.be/infos/taser_gun.jpg http://www.radioairlibre.be/infos/tazer-1.jpg

Samijuke
12/12/2004, 05h42
Ben dit donc y'a pas interet a croiser un flic avec une arme come celle ci si vous avez envie de rester en vie
je sais aps si vous avez remarquer mais le 2ème tazer ressemble a celui de SCPT

blackfisher
12/12/2004, 05h43
Merci, c'est tres interessant ! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif
Perso, je suis pour l'usage sauf abusif (un peu comme dans splinter cell, quoi... http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif )

Da_Whorus
12/12/2004, 05h56
Tout comme blackfisher je suis pour l'utilisation de ce genre d'armement. J'étais déjà pour l'utilisation du flashball, le taser est déjà utilisé par les policiers américains et canadiens et il me semble tout à fait utile, déjà rien que par le fait qu'ils ont un effet dissuasif plutôt important... Un policier qui vous menace d'un taser, entre lever les mains en l'air et se rendre ou prendre une bonne décharge, pour moi le choix est vite fait, enfin je sais pas pour vous mais moi je ne préfèrerais pas tenter l'expérience d'un coup de jus de 50 000 volts... Donc bien surtout pour l'effet dissuasif que cela pourrait avoir, c'est quand même mieux qu'une paire de vraies balles dans le buffet.

AlexFly
12/12/2004, 07h07
ah vivement les rayons paralysant de star wars ^^ .

Satani-X
12/12/2004, 07h19
Je s'avais deja. Mais c'est tout de meme gentil d'informer les autres personnes de se forum. Je n'aimerait pas me retrouver en face d'un poulet armé pareillement!!! Tcho a+++
___________________________________
Sens le soufle de la mort sur ton visage!!

TSK_ALIEN324
12/12/2004, 09h21
Je ne suis pas contre, mais apres les policiers, se seront des voleurs, des bandits qui auront sa dans leur poche à la place d'un fusil...

Je préfère quand meme me prendre une balle...

LEGION_M1LO
12/12/2004, 09h59
ba je crois que c'est sur ce que tu dis et y va pas y avoir que les "bandits" qui en auront car si tu cherches tu peux en acheter un en toute légalité pour la modique somme Marise de 399$ pour le model le moins cher et avec la carte Self Defense Shopping vous aurez une réduction de 5% ce qui est ENORME, mais ce n'est pas tout Marise si vous achetez 1 taser vous recevrez 1 taser!!! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_eek.gif n'est ce pas formidable Marise?
Et si vous achetez un taser on vous offres tous les accessoirs!!! (batterie de rechange, si vous vous retrouvez dans une guerre civile, ce qui n'est pas rare Marise de nos jours!!! mais il y a aussi la jolie sacoche tout en cuir, du VRAI cuir made in china). http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif
Sur ce à tchao et bon Dimanche.