PDA

Afficher la version complète : Extra300 et Pitt + un peu de voltige soft planeur K23 vue du cockpit.



Metabaron2005
25/09/2007, 04h11
Souvenirs de ce week-end à St Hubert :

Extra300 :

Ravitaillement carburant :
http://img217.imageshack.us/img217/7860/img1388rn3.jpg

http://img166.imageshack.us/img166/904/img1391lw4.jpg

http://img166.imageshack.us/img166/2739/img1392qp9.jpg

http://img166.imageshack.us/img166/5624/img1395cc1.jpg

Sans oublier de remplir le carnet de vol :
http://img166.imageshack.us/img166/2369/img1422ir6.jpg

Et en route pour de nouvelles aventures ;-)
http://img166.imageshack.us/img166/7481/img1487wl7.jpg

http://img166.imageshack.us/img166/6338/img1498wp5.jpg

Pitt :
http://img169.imageshack.us/img169/9530/img1474qc6.jpg

Planeur K23 au sol (la monture préférée de votre serviteur faute de mieux)
http://img166.imageshack.us/img166/3944/img1483kt7.jpg


Renversement

Quand le fil de laine pend comme ça en fonction de la gravité c'est qu'on ne va pas bien vite http://forums.ubi.com/images/smilies/52.gif Et si en plus le sol est à 90% c'est que vous êtes en plein renversement http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_eek.gif
http://img169.imageshack.us/img169/6159/img1609lh6.jpg

Chute vers la gauche
http://img169.imageshack.us/img169/2148/img1610xg7.jpg

Le badin remonte et le sol s'approche (0->200 Km/h en +/- 7 sec – accélération plus rapide qu'une formule 1 – donc ne pas oublier de redresser si on tient à garder ses ailes)
http://img166.imageshack.us/img166/2218/img1611gs2.jpg

Virage à 3,5 G (environ) - juste pour ne fun car en spirale les G sont normalement plutôt légers.
http://img166.imageshack.us/img166/2283/img1617dk1.jpg

Assez ri, retour à la base
http://img169.imageshack.us/img169/3223/img1618uk8.jpg

Photos souvenir du vol :

Basilique de St Hubert
http://img215.imageshack.us/img215/6412/img1626pz3.jpg

Un K8 en PTL
http://img169.imageshack.us/img169/7123/img1627ko9.jpg

Metabaron2005
25/09/2007, 04h11
Souvenirs de ce week-end à St Hubert :

Extra300 :

Ravitaillement carburant :
http://img217.imageshack.us/img217/7860/img1388rn3.jpg

http://img166.imageshack.us/img166/904/img1391lw4.jpg

http://img166.imageshack.us/img166/2739/img1392qp9.jpg

http://img166.imageshack.us/img166/5624/img1395cc1.jpg

Sans oublier de remplir le carnet de vol :
http://img166.imageshack.us/img166/2369/img1422ir6.jpg

Et en route pour de nouvelles aventures ;-)
http://img166.imageshack.us/img166/7481/img1487wl7.jpg

http://img166.imageshack.us/img166/6338/img1498wp5.jpg

Pitt :
http://img169.imageshack.us/img169/9530/img1474qc6.jpg

Planeur K23 au sol (la monture préférée de votre serviteur faute de mieux)
http://img166.imageshack.us/img166/3944/img1483kt7.jpg


Renversement

Quand le fil de laine pend comme ça en fonction de la gravité c'est qu'on ne va pas bien vite http://forums.ubi.com/images/smilies/52.gif Et si en plus le sol est à 90% c'est que vous êtes en plein renversement http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_eek.gif
http://img169.imageshack.us/img169/6159/img1609lh6.jpg

Chute vers la gauche
http://img169.imageshack.us/img169/2148/img1610xg7.jpg

Le badin remonte et le sol s'approche (0->200 Km/h en +/- 7 sec – accélération plus rapide qu'une formule 1 – donc ne pas oublier de redresser si on tient à garder ses ailes)
http://img166.imageshack.us/img166/2218/img1611gs2.jpg

Virage à 3,5 G (environ) - juste pour ne fun car en spirale les G sont normalement plutôt légers.
http://img166.imageshack.us/img166/2283/img1617dk1.jpg

Assez ri, retour à la base
http://img169.imageshack.us/img169/3223/img1618uk8.jpg

Photos souvenir du vol :

Basilique de St Hubert
http://img215.imageshack.us/img215/6412/img1626pz3.jpg

Un K8 en PTL
http://img169.imageshack.us/img169/7123/img1627ko9.jpg

ungibus
25/09/2007, 11h51
Belles photos, en particulier le cockpit !
Merci Metabaron.

Metabaron2005
26/09/2007, 02h26
C'est avec plaisir si ca fait plaisir à des acolytes amateurs d'aéronautique. Le cockpit de l'extra est superbe et rappelle l'ambiance war-birds.

Place arrière :
http://img217.imageshack.us/img217/4914/cockpitextrabackhrvj0.jpg
Remarquez le G mètre gradué jusqu'à 12 !!!! Le vol précédent s'est déroulé entre -2 et + 4,5.

Place avant :
http://img165.imageshack.us/img165/4105/cockpitextrafronthrhh5.jpg

Décollage :
http://img165.imageshack.us/img165/1861/cimg1493lz6.jpg

Pour être tout à fait franc, j'ai commencé des cours d'avion pour pouvoir un jour faire de la voltige avec ce superbe joujou. Je fais ça à mon aise (2 h de vol par mois car je privilégie le planeur) et qui sait ... ça prendra le temps que ça prendra ...

J'ai déjà fait quelques vols de formation en Cesena 170 et voici son cockpit :
http://img215.imageshack.us/img215/9068/cimg1458vq5.jpg

Je l'ai photographié de façon à me familiariser avec la chiée de boutons manettes etc ... on se croirait dans la navette spatiale. J'aurais jamais cru qu'un pot de yaourt volant comme ça serait aussi complexe à faire fonctionner.


Voici l'engin en vue extérieure (assez disgracieux, j'en conviens) : une vraie 2 cv volante ...
http://img217.imageshack.us/img217/2646/cimg1457hc7.jpg
A côté de ça même un P11 a l'air d'un bolide, c'est tout dire ...

Check list de 3 pages (ca calme déjà) et puis toutes ces opérations chiantes (dégivrages divers, réchauffement de l'air d'admission du carburateur, feux divers, magnétos, gyros (non, pas pitta) mélange, transpondeurs, choke, degré d'inclinaison des volets, GPS, ... y'a tellement de trucs chiants à faire pour décoller atterrir et voler que ça gâche un peu le plaisir pour quelqu'un qui est habitué à l'univers du planeur non soumis aux obligations liées au moteur.

Surtout que les sensations de vol ne sont pas terribles. On se croirait en bagnole avec ce vilain volant qu'on est obligé de tenir de la main gauche (le contraire des planeurs et des chasseurs) vu que les gaz sont au centre. Les réactions sont assez faciles (très arcade je trouve ;-)) et un petit virage à 90? d'inclinaison est bien plus simple qu'en planeur qui requiert beaucoup plus de corrections, notamment au palonnier.

Si on vient d'une licence planeur, il faut environ 4 ou 5 heures de vol avec un instructeur (quelques touch and go par vol) avant d'être lâché et accomplir un total de 40 heures solo (sous la responsabilité d'un instructeur au sol) pour passer le pratique et le théorique.

Pour résumer, je dirais que le planeur est 1000 fois plus fun que des pots de yaourt ailés comme les Cesena 170 et autres mais ces casseroles volantes sont malheureusement l'étape obligatoire si on est intéressé par le pilotage d'autres avions plus pointus. Quand on totalise quelques heures de vol sur avion de voltige moderne, il est possible de se faire lâcher sur un war-bird (moyennant un check en T6 dans la plupart des cas). Il y a des clubs au UK qui permettent de le faire (moyennant un fee d'environ 2.500 € par an on peut voler 4 heure dans des zincs comme les Spits ou les Hurris.



Mais en attendant la brutalité, jouissons de la finesse. N'est ce pas la pureté totale (et le K23 est loin d'être un planeur très performant ... finesse 30 et quelques alors que certains se payent plus de 50) :

Monoplace K23 au sol :
http://img217.imageshack.us/img217/8927/cimg1481xe8.jpg
http://img165.imageshack.us/img165/3884/cimg1484tn6.jpg

Zeiss666
30/09/2007, 08h54
Superbes photos Metabaron!
Hehe, dans le cockpit, l'autocollant dit voltige interdite... Ou commence la voltige? http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-happy.gif
Quel genre de budget faut il compter pour devenir velivole?

blacksad1991
30/09/2007, 12h50
Pourquoi tu masque certaines personnes sur les photos ? http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

T'as peur qu'on te pique ta petite copine ? http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif

GCIII-6_Hartenstein
30/09/2007, 13h57
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Zeiss666:
Superbes photos Metabaron!
Hehe, dans le cockpit, l'autocollant dit voltige interdite... Ou commence la voltige? http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-happy.gif
Quel genre de budget faut il compter pour devenir velivole? </div></BLOCKQUOTE>

Certains planeurs peuvent être fait pour la voltige tout en n'ayant pas la qualification technique pour le faire.
Je ne m'y connais pas trop dans ce rayon, mais il me semble que la visite de certificat de navigabilité (l'équivalent du contrôle technique d'une voiture) est plus restrictif pour un planeur destiné à la voltige que pour un planeur qui n'est pas censé en faire (même s'il a été techniquement conçu pour).

Sinon, personnellement, je compte 1000 Euros par an pour une bonne trentaine de vols en planeur (en calculant avec des prix pour des remorqués. Prix moins cher si le planeur est lancé au moyen d'un treuil. Sinon, dans mon aéroclub, le prix est au mode de lancement, pas à la durée du vol)+l'assurance+l'adhésion à mon club.

Zeiss666
01/10/2007, 15h56
Merci Harty pour tes reponses!
Je me suis renseigne aupres d'une base de planeur dans mon coin et je vais m'offrir un bapteme avant d'essayer de me lancer dans l'obtention du brevet... Ce truc m'a toujours fait fantasmer!

Metabaron2005
02/10/2007, 02h33
En Belgique, il faut compter 40 € le ticket de remorquage à 500m + vol d'une durée illimitée (en théorie) pour un planeur plastique (K23, LS1) et 30 pour les bois et toile (K8)

L'abonnement annuel coute 100 + une visite médicale de classe 2 + assurance.

Je trouve ça vraiment démocratique par rapport à l'équitation ou le tennis (je trouve qu'il faut avoir des gênes de labrador pour avoir envie de courir après une baballe ;-)) sans parler des sports moteur (quad a gogol, moto crotte, karting tondeuse ...) dont le coût est bien plus élevé et tout ça pour faire une activité banale ...

Si je peux donner un conseil, lancez-vous ! Y'a certes un certain effort à faire mais c'est enivrant comme activité.

Ce week-end ci par exemple, c'était assez inespéré pour la saison ! Dimanche on a eu des plafonds à 900 m et des beaux cumulus (d'une taille assez importante). J'ai fait 2h et quelques en K23 et le fun était de pouvoir voler au dessus de certains nuages, chose assez rare en planeur vu que leur plafond équivaut à l'altitude max des cumulus.

Au fait, j'ai failli heurter un rapace (une buse je crois) et je me demande quelles sont les capacités d'évitement de ces animaux. En fait j'ai vu deux de ces volatiles devant moi qui venaient +/- dans ma direction (dans les barbules d'un cumulus bas). Quand le plus gros qui était en tête m'a vu (j'ai clairement vu sa tête se tourner vers moi d'un air très surpris ;-) ils m'ont évité par en dessous mais comme j'avais déjà entamé un break vers la gauche pour tenter de me mettre dans leur six, celui qui est passé du côté gauche n'est pas passé loin du saumon d'aile ! Après coup, je m'en suis un peu voulu d'avoir failli blesser et perturbé les jeux aériens de ces nobles oiseaux dans mon suite à une envie de faire un tour de pompe avec eux. La prochaine fois je me tiendrai à distance. (finalement, les rapaces réagissent avec les aéronefs comme le gibier avec les voitures ...)

Ceci-dit, je me demande ce que ces rapaces foutent à plus de 500m (on en trouve même vers les 1000m) vu que leur gibier est invisible depuis ces altitudes. Parade nuptiale ou jeux aérien, je laisse aux ornithologues d'entre vous le soin de répondre ;-)

La vie est courte alors n'attendez-plus, voici votre nouveau pilot's office :

http://img478.imageshack.us/img478/9619/k23cockpitka4.jpg

... et si malgré toutes ces facilités vous préférez rester au plancher des vaches, il vous reste ça http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

http://img453.imageshack.us/img453/7908/pawneelj6.jpg

GCIII-6_Hartenstein
02/10/2007, 04h15
Ah, oui, j'avais oublié aussi la visite médicale.
En France, elle est requise pour les pilotes volant en tant que commandant de bord de l'appareil (soit donc obligatoire pour piloter un monoplace, mais facultative en biplace à condition que le second passager ait cette visite validée).

Cette visite médicale doit se faire auprès d'un médecin agréé aéronautique (liste des médecins dispo sur le site de la Direction Générale de l'Aviation Civile) est valable 2 ans pour les moins de 40 ans puis tous les ans à partir de cet âge.
Son coût est variable en fonction des médecins, et reste à la charge du pilote (pas de prise en charge Sécu, comme pour toute visite médicale visant à obtenir un certificat sportif).

Sinon, en France, il est interdit de voler aux barbules ou au dessus de la couverture nuageuse, ne pas s'attendre à y faire ce que Metabaron fait légalement en Belgique!

tieb
02/10/2007, 06h41
Tu vol sur quel club GCIII?
Y en a sur ce forum qui font (comme moi http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/crosscrusher.gif) du parapente?

Metabaron2005
02/10/2007, 07h36
Très sympa le parapente mais moi ça me fout trop la trouille d'avoir les pieds suspendus dans le vide. Les sensations doivent être extraordinaires mais ayant déjà rencontré en vol certains tarés de la bande à Eole, j'aurais peur de tomber des conditions de vol de nature à mettre le parapente en difficulté (rafales violentes, grosse bulles d'air montantes).

Pour en revenir à la législation aérienne, en Belgique on peut voler aux barbules mais il est interdit pénétrer carrément dans un nuage pour tout aéronef non équipé d'un gyroscope (appareil conçu par les grecs pour ausculter les pittas http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif))), mais comme tout le monde le fait, c'est tentant de suivre. De temps en temps le chef de piste rappelle certains à l'ordre mais quand t'es en train de spiraler à plus de mille mètres d'altitude à la limite du cône local, tu ne risque pas grand-chose ... de la part des autorités mais tu risque gros pour les raisons suivantes :

Comme les planeurs ne sont pas équipés IFR et d'une centrale inertielle (gyroscope indiquant le tangage et le roulis) il n'est pas très prudent de s'aventurer dans un gros nuage de peur d'en sortir en virage engagé, sur le dos ou en vrille et de dépasser les limites du planeur vu qu'il est impossible de piloter sans repères visuels. Et puis on ne sait pas toujours combien de temps on va rester dans la purée vu que la forme des nuages est souvent difficile à anticiper, l'Å“il ne voyant que la surface des choses. Avec les contraintes G subies (force centrifuge etc) l'oreille interne devient incapable de se représenter l'horizon. D'ailleurs quand on sort d'un nuage, on est toujours surpris de voir que la position de l'horizon n'est pas du tout celle indiquée par l'oreille interne. Personnellement, je ne me risquerais jamais dans un gros cumulus sans IFR mais quand on joue avec les barbules, il est tout de même fréquent de se faire surprendre, d'être aspiré par la base du nuage ou d'être cernés de cumulus plus bas et de se retrouver sans visibilité à prier de revoir le sol. Et je peux vous dire qu'une minute dans le gris ça paraît long ...

L'autre risque c'est de tomber sur le même énergumène que vous-même et d'entrer en collision avec lui. J'ai encore à l'esprit cette photo prise à St Hubert en 1978 d'un planeur tombant avec un bout d'aile en moins avec un parachute à côté, suite à une collision dans les barbules ...

Ceci-dit, le jeu le plus cool en thermique (tout en restant relativement safe) c'est de s'approcher de la base d'un gros cumulus. Ensuite transformer le vario positif en augmentation du badin en volant au ras de la base, (le planeur évoluant dans une masse d'air qui monte se verra accélérer si il maintient l'horizon au niveau du repère capot habituel). Le but est de prendre le maximum de vitesse en se dirigeant vers le bord d'attaque du nuage (au vent) pour ensuite remonter en utilisant l'énergie cinétique acquise une fois arrivé au bord et tenter de prendre le petit bout d'onde qui se forme juste devant le bord d'attaque (si le nuage est assez dense et si il y a assez de vent) pour essayer de passer au dessus du nuage.

(Dans certaines conditions, des lenticulaires se forment au dessus des cumulus si il y a assez de vent, indiquant qu'une onde exploitable passe au dessus de ces cumulus.)

Petit vol aux barbules
http://img215.imageshack.us/img215/9885/img1537kc7.jpg

Rencontre chemin faisant. Petit hommage à ces ancêtres qui nous ont donné tant de plaisir (c'est aussi ce que je me dis quand je revois des ex de quand j'avais 18 ans http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif )
http://img215.imageshack.us/img215/5882/img1554mb8.jpg

K23 et K8
http://img218.imageshack.us/img218/9600/img1586yb2.jpg

Le K8 entre dans le nuage et on peut imaginer le danger que cela représente.
http://img219.imageshack.us/img219/7482/img1590tz3.jpg

Barbules
http://img219.imageshack.us/img219/7482/img1590tz3.jpg

tieb
02/10/2007, 07h52
T'en fait pas, on s'y fait rapidement aux jambes dans le vide http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif
Le seul souci avec le para c'est le domaine de vol riquiqui qui oblige à bien peser(au moins7 fois!) les conditions meteo avant de decoler. Comme on dit chez nous, il vaut mieux regretter d'etre au sol que d'etre en vol et de regretter le sol http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif
Pour les cumulusnimbus: un type dans mon club est entré dedans ....pour la deuxieme fois en 4 ans!!! avec sortie à 4-5000m couvert de glace http://forums.ubi.com/images/smilies/35.gif
Le truc que j'envie aux pilotes de planeur c'est l'aptitude à utiliser les lenticulaires, nous on les fuit.

Metabaron2005
02/10/2007, 08h22
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par tieb:
T'en fait pas, on s'y fait rapidement aux jambes dans le vide http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif
Le seul souci avec le para c'est le domaine de vol riquiqui qui oblige à bien peser(au moins7 fois!) les conditions meteo avant de decoler. Comme on dit chez nous, il vaut mieux regretter d'etre au sol que d'etre en vol et de regretter le sol http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif
Pour les cumulusnimbus: un type dans mon club est entré dedans ....pour la deuxieme fois en 4 ans!!! avec sortie à 4-5000m couvert de glace http://forums.ubi.com/images/smilies/35.gif
Le truc que j'envie aux pilotes de planeur c'est l'aptitude à utiliser les lenticulaires, nous on les fuit. </div></BLOCKQUOTE>

C'est aussi le domaine de vol qui ne me met pas en confiance malgré la beauté de cette discipline.

Pour ce qui est des cumulonimbus, je n'en ai jamais approché en planeur alors le pilote qui rentre là dedans en parapente, chapeau bas !!!! Il doit être un peu suicidaire aussi http://forums.ubi.com/images/smilies/11.gif 5000 m sans équipement oxygène (il aurait très bien pu être recraché bien plus haut, asphyxié), c'est assez chaud (faut pas rester trop longtemps)

Dans ce genre de nuages les ascendances peuvent atteindre 30 m/sec (même en piqué accentué full AF tu continues monter ...) et puis on peut y rencontrer des blocs de glace qui montent et qui descendent sans parler des décharges électriques, des cisaillement de vent ... très peu pour moi.

Voici l'histoire d'un planeur piloté par un pilote de l'armée de l'air qui a eu la bonne idée de pénétrer dans un cunimb http://forums.ubi.com/images/smilies/52.gif

http://membres.lycos.fr/wings2/blanik/blanik.htm (voir en bas de la page - une étrange aventure)

GCIII-6_Hartenstein
02/10/2007, 14h25
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par tieb:
Tu vol sur quel club GCIII?
Y en a sur ce forum qui font (comme moi http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/crosscrusher.gif) du parapente? </div></BLOCKQUOTE>

Appelle-moi plutôt Hartenstein, ou Harty, "GCIII-6", c'est l'indicatif de mon acnienne escadrille (aujourd'hui dissoute).

Mon aéroclub est ce lui de Pont Saint vincent (LFSJ), en Meurthe et Moselle, à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de Nancy.
Le cadre est sympa et le coin superbe...
Juste qu'on est à proximité immédiate de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey, ce qui nous empêche de voler la semaine (en fait, on vole lorsque la base est fermée).


Sinon, Metabaron, ton K8 semble avoir de bien grandes plumes... Ne serait-ce pas plutôt un K18?

tieb
03/10/2007, 02h38
L'histoire de ce cher Frode dans les nuages:http://www.paraglidingforum.com/viewtopic.php?t=7747&highlight=norwegian+cumulus

erratum: 3eme et non 2eme fois

Metabaron2005
03/10/2007, 08h41
Très chouette cet article. Dommage que les liens relatant d'autres aventures du même genre sont en Norvégien (Alta Vista ne connaît pas la langue des fjords)

Ces vols dans les cunimbs m'ont l'air passionnant ! Ca pompe méchamment là dedans mais l'idéal serait de se munir d'un gyroscope électrique pour ne pas partir en c..... à cause des turbulences et d'un équipement oxygène pour ne pas virer au bleu comme les Schtroumpfs
Reste à trouver une parade pour les morceaux de glace qi se baladent dans certains cunimbs.


Ceci-dit, même si un parapente est désavantagé par l'étroitesse de son domaine de vol, il ne pose pas de problèmes de pilotage très grave si le pilote ne voit plus l'horizon (pas de risque de dépasser les limites de vol) ce qui le place en position d'avantage pour voler sans visibilité dans un nuage. (par ailleurs l'atterrissage en parapente est moins problématique qu'en planeur)

Ce qui est étonnant c'est que l'aile non rigide d'un parapente n'est part pas en torche dans de telles conditions de cisaillement de vent et d'ascendances hors normes. En un mot, comment se fait-il qu'un parapente ne sorte pas d'un cunimb comme une nuisette en soie sortirait d'une machine à laver mais continuent à voler ?

A mon avis il devait s'agir de cunimbs de puissance moyenne sans quoi ces pilotes de parapente n'en seraient pas sortis vivants.

tieb
04/10/2007, 01h03
Sous nos lattitudes,les nimbus ne sont pas trop "mechants" car la troposphere est assez basse .
Ce pilote raconte que la souplesse de l'aile l'avait sauvé, il avait reussi à la mettre en boule dans le nuage ...mais montait quand même à +10/15ms.
Exactement le genre de chose que je n'ai aucune envie d'essayer.
Vous avez quel plafond en Belgique?

Metabaron2005
04/10/2007, 02h43
Pour ce qui est des plafonds, le week-end dernier il était entre 800 et 1000 m et si je ne me trompe pas l'été ça peut dépasser 2 500 m dans les Ardennes (les meilleures conditions aérologiques de Belgique). Les pompes maximum peuvent dépasser 5 m/s les bons jours mais les plus motivés de EBSH vont faire du vol d'onde ou de pente en Espagne (je comptes me joindre à eux dès que j'aurai assez de bouteille) Tu voles où ?

tieb
04/10/2007, 03h04
Je vole dans le sud de la Norvege et sud de la France (34). Mais cette année avec le temps qu'on a eut (un parapente de vole pas avec plus de 10 ms)et un bb..... je me suis mit à il-2 http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_rolleyes.gif a defaut de voler en vrai

Metabaron2005
04/10/2007, 03h18
C'est vrai que cette année a été exceptionnellement merdique d'un point de vue météo avec ces changements climatiques du au réchauffement. Heureusement que l'arrière saison n'est pas trop mauvaise.

tieb
04/10/2007, 03h29
la planeurs locaux s'eclatent pas mal ces temps ci, leurs grand jeux: surfer sur l'onde entre cote ouest et est, tréeees sportif http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif

Metabaron2005
04/10/2007, 03h31
Vous avez un sacré bol d'avoir de l'onde ! Ici on doit se contenter des thermiques ...