PDA

Afficher la version complète : Une suggestion de mécanique secondaire pour une esquisse de nouvel agent.



CFD_Black
31/10/2018, 02h05
Bonjour à tous !

Il n'y a pas longtemps, j'ai rejoué à Assassin's Creed Syndicate, histoire de varier un peu entre mes habituels R6 et The Crew 2, et j'ai trouvé une mécanique intéressante qui pourrait potentiellement être utile dans ce jeu : le rapt.
Pour expliquer un peu comment ça fonctionne dans le jeu de base, quand on approche d'un ennemi sans rentrer en conflit, on peut lui mettre une beigne pour le maitriser et le faire marcher devant nous. Le but dans ce jeu est, grâce à cette technique, de s'infiltrer dans une zone surveillée à la vue de tous sans se faire repérer tant que les ennemis ne sont pas trop proches. Dans Rainbow Six, cela permettrait de servir au joueur un peu à la manière d'un bouclier humain pour se permettre de prendre plus de risques en avançant vers l'objectif, moyennant quelques désavantages.
J'ai trouvé cette technique intéressante car elle me rappelle un peu l'interrogatoire de Caveira qui, d'une autre manière, se sert elle aussi directement de l'ennemi à son avantage. C'est aussi une nouvelle manière d'exploiter la position blessé, qui n'est pas souvent source d'avantage, que ce soit dans son camp ou dans le camp opposé.
Alors, j'aimerais préciser une chose, cela n'est pas la capacité principale de l'agent : tout comme Caveira, elle fait d'abord place à une autre, qui serait plutôt dans l'idée de piéger les roamers qui suivent les attaquants avec un piège qui servirait à empêcher les défenseurs de bouger ou même de se tourner tant qu'ils n'ont pas retiré leur piège (j'imagine un peu au pif une sorte de petite mine propulsant des fils barbelés qui s'enroule autour de la jambe et qui fait 25 de dégâts à l'activation). Cet attaquant pourrait être un ancien criminel qui a purgé sa peine et garde par la même occasion son côté violent, ce qui justifierai un peu son manque de pitié.
Après avoir piégé un défenseur, il faut le mettre à terre : on peut avoir un fusil à pompe parmi les armes principales pour faciliter la chose si on tient beaucoup à miser sur sa capacité secondaire. L'ennemi se fait brutalement relever et se retrouve forcer d'avancer devant l'agent qui lui fait une clé de bras pour l'empêcher de fuir. Ce rapt vient avec plusieurs restrictions : comme notre main gauche est occupée à maitriser l'ennemi, on ne peut utiliser que l'arme secondaire et tous les types de grenades, on ne peut pas sprinter ni s'allonger et la mobilité est restreinte comme avec un bouclier (surtout que l'ennemi est difficilement en état de bouger vite). Aussi, la vie du défenseur continue de baisser au fur et à mesure du temps jusqu'à la mort, on ne peut donc pas conserver son otage bien longtemps. Lorsqu'un ennemi tire sur son allié (car il ne va pas s'en priver), il perd bien des points comme pour un TK classique (-50), mais il ne se fera jamais bannir pour ça, un peu comme quand un allié se fait TK par un piège de Kapkan. La tête de l'agent dépasse derrière lui cependant, on peut donc sauver son allié, ce qui rapporte des points en plus et est très avantageux pour la défense car ils peuvent récupérer un défenseur. Le position de l'allié n'apparait pas pour les défenseurs quand il se fait enlever, car ça créerait trop de désavantages (d'ailleurs, je pense à ajouter le fait de bander les yeux pour éviter que le défenseur puisse facilement donner les infos à ses alliés). Pour se débarrasser de son otage, on lui met un coup de crosse dans la nuque pour l'achever sec, et chaque rapt est à utilisation unique.
Une interaction particulière pourrait se faire avec Ela : elle peut enclencher sa mine Grzmot qu'elle garde sur elle quand elle se fait enlever. Ça ne la permet pas de se faire lâcher par l'agent, mais cela retarde beaucoup ce dernier s'il essaie d'aller sur l'objectif. Ça redonne un peu d'intérêt à cette capacité qui n'est quasiment jamais utilisé.
Pour conclure, je dirai que cette idée n'est pas vraiment la plus intéressante que j'ai eu par rapport aux autres, selon moi, mais malgré tout elle me plaisait quand même un peu car elle changeait le gameplay, comme Caveira à sa sortie. Ces agents sont d'ailleurs un peu les deux faces d'une même pièce : ils sont tous les deux assez violents et sans pitié, mais ils sont sur la champ de bataille en compétition parmi celui qui arrivera à dominer l'autre. Même dans la biographie, on pourrait justifier leurs méthodes communes avec un entrainement entre les deux, ça pourrait être sympa.
Voilà, à vous de vous faire votre avis sur cette idée, personnellement je n'attend pas une ovation pour celle-ci, mais bon, je trouve ça intéressant d'exploiter des options un peu farfelues pour attaquer un objectif. Merci d'avoir lu mon pavé, et bonne journée :D