PDA

Afficher la version complète : La causalité



Ramoran
25/01/2009, 14h14
Quel critère permet d'établir que telle chose est cause d'une autre? La régularité de l'enchainement est elle suffisamment probante?

Ramoran
25/01/2009, 14h14
Quel critère permet d'établir que telle chose est cause d'une autre? La régularité de l'enchainement est elle suffisamment probante?

headtourist
25/01/2009, 14h29
Ta question est la cause de ma réponse...

http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau004.png

Ramoran
25/01/2009, 14h30
Mais ta réponse n'en est pas vraiment une.

doulifee
25/01/2009, 14h50
Le temps n'existant pas au niveau quantique, peu on vraimment dire qu'il y a une cause pour un effet?

Ramoran
25/01/2009, 15h08
Nous ne sommes pas obligés de nous placer d'un point de vue que nous ne comprenons pas.

GrandPapaMagie
25/01/2009, 15h42
Si on reste campé dans des domaines qu'on connaît, comment pourrait-on profiter de la satisfaction immense de donner un avis arrêté sur un sujet qu'on ne comprend pas ?

Moi je pense que la causalité n'est pas indispensable. En politique par exemple, il est tout à fait courant de n'agir que sur les conséquences. Si la délinquance augmente, il suffit tout simplement d'augmenter le prix des amendes. C'est sûr ça ne freinera pas la délinquance, mais ça rapportera plus ; ça devient de la délinquance productive. Finalement la cause, on s'en fiche pas mal.

Arkanne
26/01/2009, 08h50
Si on pense la cause comme étant la source certaine d’une conséquence, malgré la répétition du phénomène c’est peut être insuffisant. On peut se tromper sur la cause, on peut faire abstraction de la cause véritablement à l’origine par manque des moyens de la connaître et nommer cause un fait dont la conséquence n’est pas tributaire.
Voilà c'était la minute de Garfield philosophe, là il va se refaire les neurones sur un plat de lasagnes. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/crosscrusher.gif

GrandPapaMagie
26/01/2009, 11h10
C'est nul ce que tu dis, je te cause plus.

Ramoran
26/01/2009, 13h40
Triste triste était mon âme
A cause A cause d'une femme

LolaNeverar
27/01/2009, 07h32
Ô triste, triste était mon âme
A cause, à cause d'une femme.

Je ne me suis pas consolé
Bien que mon coeur s'en soit allé,

Bien que mon coeur, bien que mon âme
Eussent fui loin de cette femme.

Je ne me suis pas consolé
Bien que mon coeur s'en soit allé.

Et mon coeur, mon coeur trop sensible
Dit à mon âme : Est-il possible,

Est-il possible, - le fût-il -
Ce fier exil, ce triste exil ?

Mon âme dit à mon coeur: Sais-je
Moi-même que nous veut ce piège

D'être présents bien qu'exilés,
Encore que loin en allés

Quelle poésie nulle !

Arkanne
27/01/2009, 09h39
Pour une fois je suis d'accord avec toi. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

GrandPapaMagie
27/01/2009, 11h40
En même temps, ce n'est pas à une femme qu'on peut demander d'apprécier la poésie. Non mais ça existe les poétesses ? C'est tellement bizarre comme nom, on sent bien que c'est un mot qui n'a jamais servi.

Arkanne
27/01/2009, 13h40
Oui, les poetesses sont excellentes ! Ponette écrit très bien. Je suis certaine que Lola aussi mais elle est trop timide pour poster.
Peut être si vous êtes plus doux avec elle...

Ramoran
28/01/2009, 13h42
Cela n'incite guère à la douceur, restons vigilants!