PDA

Afficher la version complète : Altaïr vrai ou non ?



Ma-Chao
31/10/2008, 15h13
voila je me pose une question toute conne on va dire ^^ Altaïr a il vraiment existé ? car je ne trouvent rien sur lui ou bien est t'il simplement créé par ubisoft comme beaucoup disent , ou encore a t'il était créé a partir d'un assassin qui est reelement existé ? si oui qui est ce ?

Ma-Chao
31/10/2008, 15h13
voila je me pose une question toute conne on va dire ^^ Altaïr a il vraiment existé ? car je ne trouvent rien sur lui ou bien est t'il simplement créé par ubisoft comme beaucoup disent , ou encore a t'il était créé a partir d'un assassin qui est reelement existé ? si oui qui est ce ?

asadar
01/11/2008, 02h48
Non il n'a pas existé, c'est un personnage fictif crée par Ubisoft. De même que son costume, ainsi que ceux de tout les assassins, sont plus ou moins imaginaires, car historiquement, les Hashishins se mêlaient au peuple, et portaient donc des vêtements simples. En revanche, le maître, Al-Mualim, est un personnage historique, ainsi que la plupart des victimes de haut rang qu'il demande à Altaïr d'éliminer (Ex: William de Montferrat).
Voili, voilou. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

Ps: pourquoi tu as crée un topic ? tu pouvais nous poser la question sur un autre post. http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif

Ma-Chao
01/11/2008, 05h54
oui c'est sur que la plupar son reel qui n'a jamais entendu parlé de richard tout de meme par contre en ce qui concerne les ville meme Masyaf sa existe encore la forteresse existe allez voir sur google image (bon bien sur pas trop de ressemblance mes elle appartennez belle et bien au assassins)

car souvent on dit que chaque poste a un sujet

asadar
01/11/2008, 06h25
Un topic n'empêche pas de dériver un peu... avec nous tu devrais le savoir à force ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

Khyla
01/11/2008, 11h29
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par asadar:
Un topic n'empêche pas de dériver un peu... avec nous tu devrais le savoir à force ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif </div></BLOCKQUOTE>

^^....oh mince, on refait les règles du forum là !lol...

Pour massyaf, oui elle a réellement éxistée cette forteresse, et a réellement été le repaire des assassins....aujourd'hui il n'en reste que de petites ruines, un tremblement de terre a abîmer les ruines qui "ressemblaient encore à quelques chose"...

Si tu cherche Altaïr sur internet, tu risque seulement de tomber sur des pages d'AC, ou de l'étoile du même nom ou.....sur un cheval !lol...(bah c'est joli altaïr pour un cheval ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif ^^)

Ma-Chao
02/11/2008, 04h37
oui je c'est ^^ non elle est encore en bonne etat franchement y a pire genre je ne c'est plus le nom je le diré si je retrouvent la forteresse principal des assassins qui etait perché sur un ennorme rocher

Sonic24330
02/11/2008, 11h34
On l'appelé aussi la forteresse d'Alamut:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alamut

Ma-Chao
03/11/2008, 10h35
oui voila c'est sa mes non ce ne son pas les meme forteresse regardé celle de masyaf est encore bien alors que celle d'alamut n'est plus qu'un tas de pierre sur un ennorme rocher

Sonic24330
03/11/2008, 11h42
J'ai toujours cru que Masyaf et Alamut étaient la même forteresse, je me suis trompé:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Masyaf

asadar
03/11/2008, 13h23
Alamut est la forteresse d'origine des Nizârites avant qu'ils ne migrent à Masyaf (dont les descendants existent toujours et sont des pacifistes) il me semble, non ? http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

Ma-Chao
03/11/2008, 14h33
leur descandent son les ismaelien ou ismalien je c'est plus ^^

dans le jeu en faite il on fait le decord de la forteresse d'alamut mes on prix le nom de la forteresse de masyaf car si vous lisez bien sur wulkipedia la forteresse d'alamut presque tout correspond a la forteresse de masyaf dans le jeu elle est sur un rocher axessible par un petit chemin etroit il y a des canaux

Sonic24330
04/11/2008, 05h53
Masyaf est sur un éperon rocheux comme Alamut.
Si les développeurs ont représenté Alamut dans le jeu, pourquoi ne pas l'avoir appelé Alamut?

asadar
04/11/2008, 10h55
Ismaeliens, c'est ça ! Bien vu. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

Enfin pour ce qui est des infos, garre à wiki, ce n'est pas une source super fiable non plus, même si elle est large... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/doubt.gif

Sonic24330
05/11/2008, 01h20
Elles ne sont pas toujours fiable, parce que n'importe qui peut écrire.
Mais jusqu'à maintenant je suis tombée sur des textes réalistes.

Ma-Chao
05/11/2008, 12h39
d'aprés ce que j'ai lu c'est a cause d'un couillon (pardonnez l'expression) que les assassin n'existe plus autrement dit ils etaient invincible sa me degoute qu'a cause d'un gua sa existe plus mes je me pose toujour une question que ne trouvent pas de reponsse a part dans le jeu mes est ce que les assassins tué vraiment pour avoir la paix ?

asadar
05/11/2008, 12h58
La "paix" est un mot au sens aussi large qu'ambigüe... mais disons que pour ce qu'on en sait, historiquement, ils tuaient pour préserver une certaine stabilité en Terre Sainte. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

Ma-Chao
08/11/2008, 03h51
ok merci vue que j'ai aussi lut qu'il tué en publique et qu'aprés il se laissé tué par la foule c'est un peu con je trouve mes bon merci

asadar
08/11/2008, 04h55
ça, ça ne concerne que la première période de l'existence des hashishins. Plus tard, après la mort du vieux sous la montagne, la secte se fit plus "professionnelle". D'ailleurs, ils commettaient moins de meurtre, et pratiquaient beaucoup plus l'intimidation (message de menace de mort entre autres), mais surtout, ils ne se laissaient plus prendre. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif
Il faudrait que je retrouve le documentaire qui en parlait... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif

Ma-Chao
08/11/2008, 05h41
oué idem j'ai vue que personne n'osé sens prendre a eu de peur d'en etre confronté ce qui m'ennerve vraiment c'est que c'est a cause d'un monguol qui autorisa l'alcool le hachiche et qui retira les fortification qu'il se sont fait massacré par les monguol sa me degoute sa serieux

asadar
09/11/2008, 01h13
Tu prends la chose un peu trop au sérieux Ma-chao, d'autant que la vérité Historique est loin d'être aussi simple. Mais laissons au passé ce qui lui appartient veux-tu ? On a déjà bien assez à faire avec notre avenir. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif
Au fait, es-ce que tu pourrais au moins faire l'effort de mettre une ponctuation dans tes phrases ? Parce que pour l'immense sacrifice que représente le fait d'appuyer sur les simples touches "." ou "," ça rendrait tout de suite tes phrases plus lisibles ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

Ma-Chao
09/11/2008, 12h49
oué rien faut toujour fair des effort avec vous on est 3 a parlais y'a meme pas de modo qui surveille il on qu'a me sanctioné si j'ecris mal bordel sa c'est chian moi je fait plus d'effort facon pour le peu qui n'a qui reponde c'est toujour les mêmes

asadar
10/11/2008, 15h06
Premièrement, Fatum surveille, elle pourra te le dire mieux que moi. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/doubt.gif
Secondement, tu penses vraiment qu'avec tout le taff qu'elle a, elle n'a que ça a faire de te corriger à chaque post ? http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif
Et dernièrement, un effort ça vient de la personne concernée, pas de ceux qui ont à le subir.
Sur ce, si tu tiens tant à nous pourrir avec tes posts inutiles, je tiens à te dire que j'en ai plus que marre d'être tolérant avec toi et ton style sms.
Cordialement...

Khyla
12/11/2008, 04h13
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Ma-Chao:
oué rien faut toujour fair des effort avec vous on est 3 a parlais y'a meme pas de modo qui surveille il on qu'a me sanctioné si j'ecris mal bordel sa c'est chian moi je fait plus d'effort facon pour le peu qui n'a qui reponde c'est toujour les mêmes </div></BLOCKQUOTE>

des éffors ? écrire en langue maternelle est un éffort ?^^ .... et des fautes d'orthographe c'est, par exemple, 1 "L" en trop ou en moins, ou une erreur d'orthographe à la conjuguaison.... mais ce n'est absolument pas " c pa vré"

De plus, et là t'es plutôt gonflé de nous sortir ça "on est que 3 à parler" (qui se termine en "er"), et " C'est toujours les même qui répondent" .... t'es bien content d'obtenir des réponses de notre par il me semble, de plus, tu sais très bien que c'est "les mêmes" qui vont te répondre, vu le peu d'infos qu'il y a, pourquoi y aurait-il un monde fou ?! ....

Donc, si t'en a asser d'obtenir des réponses des "mêmes" personnes, je ne te retiens pas, postes sur un autre site, c'est pas ça qui manque ! Mais comme tu peux le constater, notre présence doit t'être appréciable, vu que tu restes, alors arrêtes de te plaindre sur ce point, s'il te plaît ! La seule chose que l'on te demande, c'est d'écrire correctement, c'est pas surhumain (ou alors tu dois vraiment te sous-estimé !)

Asadar en a marre et je peux le comprendre, seulement sache que pour ma part, ça ne me dérrangerais pas de te mordre un peu vu l'attitude que tu prends ! ... donc sache que si tu poursuis dans cette voie, je n'oublirais de te le rappeller ....

à bon entendeur

asadar
12/11/2008, 10h46
D'ailleurs à propos de petites fautes d'orthographes, tu t'es laissée emporter par ton enthousiasme Khyla... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

Mais merci, au moins je ne suis pas le seul qui soit fustré. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif
J'espère simplement que cette fois le message est passé, et sans rancune... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif

Khyla
14/11/2008, 03h41
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par asadar:
D'ailleurs à propos de petites fautes d'orthographes, tu t'es laissée emporter par ton enthousiasme Khyla... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif </div></BLOCKQUOTE>

ah oui, merci de me le faire remarquer....je viens de voir ça ^^ http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau005.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

Ma-Chao
16/11/2008, 12h30
a par fair les faux cul sur asadar personne ne c'est fair autre chose tu c que entre nous c pa smoi qui pourré les sujet avec des vieille vanne qui n'on aucun lieu d'etre

asadar
17/11/2008, 12h15
Ciel, je suis un boulet... j'en suis tout renversé de suprise. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif
Personne n'avait donc remarqué ? http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif

Tu sais, je suis pas méchant: je mords pas, j'insulte personne, j'ai pas mis le feu à la maison de qui que ce soit (quoique... non c'est bon. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif). Seulement, le sms, ça me défrise, et je suis visiblement pas le seul.
Encore s'il était reconnu comme langage francophone officiel sur les forums, je dirai pas; mais il y a des règles, parfois implicite je te l'accorde, sur les forums publics, et un français correct par respect pour les autres membres, ça fait partie de ces petits détails. D'autant que ça n'a rien de bien exceptionnel, juste quelques secondes de plus pour écrire ton post. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

Je trouve ça franchement dommage que tu prennes la mouche à chaque fois, et c'est pour cela que je me suis emporté la dernière fois: parce que tu n'écoutes même pas ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/fear.gif

Ma-Chao
17/11/2008, 12h58
si sinon je sré incapable de repondre la tu croi que c'est un respect de dire que je prenne toujour la mouche ? chu comme sa et c tout qu'est ce que j peu entre nous si on fait un sondage en generale jpensse que la majorité voteré le sms bref ++

Khyla
18/11/2008, 01h39
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par asadar:
Ciel, je suis un boulet... j'en suis tout renversé de suprise. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif </div></BLOCKQUOTE>
....c'est la chaîne qui pèse lourd, c'est pour ça que ton esprit est renversé ! .... s'pèce de boulet, va ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Ma-Chao:
si sinon je sré incapable de repondre la tu croi que c'est un respect de dire que je prenne toujour la mouche ? </div></BLOCKQUOTE>
Chaoninounet, je crois que tu n'existerais pas, il faudrait t'inventer (pose le téléphone Asadar, n'appelle pas l'asile, je vais bien !)

et tu crois que c'est respectueux de nous parler ainsi, mon cher ? .... et puis on t'as pas insulté, on t'as simplemenr rappellé le règlement du forum....
et pour le "c'est vous qui pourrissez le forum avec vos vannes qui n'ont pas lieu d'être" .... heu, je te rappelle que jusqu'à maintenant, dans le forum d'AC, de nous 3, c'est toi qui comtabilise le plus de topics créer....topics qui pour une grande partie n'avaient pas besoin d'être crée mais simplement d'être mis en message dans un autre topic....et sans compter le language sms est tes phrases Ô combien majestieuses tant au niveau de la ponctuation que de la politesse / gentillesse....

<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Ma-Chao:
entre nous si on fait un sondage en generale jpensse que la majorité voteré le sms bref ++ </div></BLOCKQUOTE>
...mmm....c'est pour ça que la majorité écrit sans sms.... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

asadar
18/11/2008, 09h49
J'abandonne... -_-'

Et puis flûte ! Je suis pas modérateur, alors débrouilles-toi, moi j'en ai ma claque de cette conversation qui tourne en rond.

titedark
06/02/2009, 05h08
a mon avis il est pas reel c'est un personnage inventé par ubisoft mais si il aurait été réel sa aurait été bien^^
jai recherché moi et jai rien trouvé sur lui au plan historique
je voulais meme demandé a ma prof d'histoire si elle connaissait un altair Ibn La-Ahad au temps des croisades mais je pense que si j'aurais sorti sa la prof m'aurait demande " qui est cet homme?"

UneTanche
06/02/2009, 15h58
Mais si, il est réel Titedark !
Je l'ai croisé personnellement dans quelque convention en France.
C'est bizarre il faisait exactement les mêmes gestes quand je lui faisais signe.
C'était peut être des miroirs :Þ

Et puis voila, Titedark et moi qui répond sur ce poste.
Cela démontre à Ma-Chao que vous est pas forcement trois qui répond sur ce fofo ^^

Ok je sors...

Sonic24330
07/02/2009, 05h23
Altaïr n'existe pas.
Mais tu peux trouver des photos de l'homme qui lui a prêté son visage:

http://www.playvanilla.de/pv/w...francisco2/fran9.jpg (http://www.playvanilla.de/pv/wp-content/uploads/gallery/francisco2/fran9.jpg)

Khyla
07/02/2009, 08h48
...oui.....moi aussi j'avais "fouinée" sur internet pour voir.....j'étais tombée sur des étoiles, le personnage du jeu.....et un cheval du nom d'Altaïr ! XD

mais non, l'assassin n'existe pas !

UneTanche l'incarne de temps en temps....héhé ! on a le vrai Altaïr parmis nous, mince alors ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

asadar
07/02/2009, 10h57
Hé non, Altaïr n'est pas un personnage historique contrairement à certaines personnes qui l'entoure... il fallait bien un personnage fictif pour être le héros d'une fiction. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

Mais c'est vrai que nous on a Madcow ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

titedark
08/02/2009, 05h23
moi sur le caractere de Altair je sais juste qu'il est intrepide, déterminé, un peu arrogant tetu aussi mais a t'il d'autre traits de caracteres?

asadar
08/02/2009, 07h18
Altaïr est un personnage qui évolue beaucoup. Au début du jeu, c'est un homme suffisant, sûr de lui, arrogant et supérieur. Mais avec le temps, il va ensuite devenir plus subtil, plus mûr, réfléchis, presque sage. Parfois méfiant, et il y a de quoi...
Déjà calme, il laisse sa froideur acerbe de côté pour apprendre la patience. Il apprendra aussi la pitié, l'amitié, et le pardon.

Ca fait déjà pas mal, non ? http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

TrishaBlake
08/02/2009, 09h32
... Ca méfiant y a de quoi^^
Mais je me demande tout de même comment il était... avant?
J'ai du mal à imaginer un Altair gamin avec la même attitude d'arrogance. S'il est parvenu à son niveau ça veut dire qu'il a su respecter les règles...
Ptet que dans l'épisode sur DS on apprenait comment ça se faisait mais bon je blablate, je blablate.

Heh; fallait bien une part de fiction tout de même!

titedark
08/02/2009, 09h44
ouais il deviendra un ami sur qui on peut compter
meme au debut malgré son arrogance il été toujours la quand on avait besoin de lui

asadar
08/02/2009, 10h20
Disons qu'il a toujours été là pour ses frères, mais qu'autrefois il méprisait les vies. C'était un tueur plus radical, un éxécutant qui ne reculait devant rien. Radical il l'est toujours au final, mais il a apprit à se contrôler, à faire preuve de réflexion sur ses actes, et à ne plus mépriser les vies innocentes, même s'il peut en arracher lorsque la nécessité s'en faire sentir...

titedark
10/02/2009, 10h39
ouais en clair une fillette de dix ans qui le voyait tué quelqun dans un endroit isolé il l'executée pour qu'elle ne dise rien.

asadar
11/02/2009, 10h52
Le meurtre d'enfant est interdit dans le vidéo-ludisme, mais oui... on peut dire ça comme ça. ^^
Ou pour reprendre la formule différement: "Altaïr n'était pas un enfant de choeur !" http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau012.gif http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

ClubJAYCE
11/02/2009, 13h09
Le meurtre d'enfant est autorisé (ex: Fable II, désolé).

titedark
11/02/2009, 13h14
alors il va la tuée si elle est isolée?
et si elle pleure sa va pas l'apitoyer?

TrishaBlake
11/02/2009, 13h31
Non, je pense pas tout de même... Enfants y touche pas par contre dès que ça a l'âge d'être cru par les autorités hop zigouillage --&gt;

asadar
12/02/2009, 00h20
Oui je pense qu'une gamin, c'est pas son problème. Mais dès que c'est en âge d'être peu plus gênant... il sait y faire ! ^^

Alors comme ça dans fable 2 on peut tuer des gosses ? http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif
Remarque ce n'est pas un jeu sanglant ou gore, ni même réaliste, donc ça peut passer. Mais je parlais d'un jeu comme AC. Trop réaliste pour que ce genre de détails soient autorisés.

Sonic24330
12/02/2009, 05h05
Tuer des innocents n'est pas autorisé dans la Secte des Assassins. (Du moins dans le jeu)

Il me semble que les Assassins tuaient leurs victimes en public, donc à quoi cela servirait-il à Altaïr de tuer un enfant qui l'a vu.

titedark
12/02/2009, 08h39
donc il laissera la fillette assises en pleurs au beau milieu de la ruelle c'est sa?

Sonic24330
12/02/2009, 12h03
Oui, ça lui sert à rien de la tuer.

asadar
12/02/2009, 13h00
Altaïr prenait certaine liberté avec le crédo lorsqu'il était encore maître assassin... mais de là à tuer inutilement un enfant. Non c'est vrai que j'en doute. Mais bon, vu qu'il n'y a pas d'enfants dans le jeu, le problème ne se pose pas in-game ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

titedark
12/02/2009, 13h21
une ado qui le voit tué par contre il la zigouille vu qu'elle a l'age de parlé.
Un meurtre d'enfant c'est interdit pour la guilde mais le meurtre d'une ado qui a tout vu par contre... pour eux et lui sa doit etre legal

asadar
13/02/2009, 00h33
Ma p'titedark, je crois que ce topic tourne un poil en rond depuis deux pages déjà. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

Enfin c'est vrai que ces derniers temps, le forum manque un peu de punch... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/worried.gif

Allez Ubisoft, un beau geste pour vos fidèles et dévoués fans... une toute petite new ? http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

UneTanche
13/02/2009, 01h38
...

asadar
13/02/2009, 03h00
Bah quoi ? http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif
J'ai dis quelque chose qui fallait pas ? http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

titedark
13/02/2009, 09h24
je pensais juste que peut etre un adolescent n'est plus un enfant mais pas encore un adulte donc voila il peut le zigouillé lui

Sonic24330
14/02/2009, 08h00
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Sonic24330:
Tuer des innocents n'est pas autorisé dans la Secte des Assassins. (Du moins dans le jeu)

Il me semble que les Assassins tuaient leurs victimes en public, donc à quoi cela servirait-il à Altaïr de tuer un enfant qui l'a vu. </div></BLOCKQUOTE>

Tuer un enfant, un ados ou un adulte ne lui servirait à rien, étant donnait que l'assassina est public.

TrishaBlake
14/02/2009, 08h19
Ah, mais nous parlions du moment où Altair s'en fichait du crédo...

La question était en fait: en aurait il été capable?

-On ne saura jamais http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif-

titedark
14/02/2009, 08h39
je n'en sais rien mais je pense que voir une petite fille ou une adolescente pleurée paske elle a peur va surement un peu l'attendrir paske meme si c'est un assassin il en reste un etre humain avec des sentiments.
Mais d'un autre coté il est fidele a la Guilde des Assassins

Sonic24330
14/02/2009, 12h47
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par TrishaBlake:
Ah, mais nous parlions du moment où Altair s'en fichait du crédo...

La question était en fait: en aurait il été capable?

-On ne saura jamais http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif- </div></BLOCKQUOTE>

Ah Ok j'avais pas compris. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/blush.gif

titedark
22/02/2009, 11h24
des racketteurs dans le jeu video il y en a?
non paske je vien juste de me lancer dans le monde d'altair avec le jeu ds alors

asadar
22/02/2009, 11h50
Y a bien les brutes, à qui tu peux piquer des couteaux ou faire de la pugila... mais c'est tout sinon. Ha si, il y a aussi les gardes qui persécutent de pauvres gens et des érudits.
Voilà. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

titedark
22/02/2009, 13h30
les gardes qui prennent des pauvres gens en souffre- douleur et en tete de turc?
Altair pour eux est vraiment la messie je crois quand il vient les sauvé

asadar
22/02/2009, 14h42
Disons qu'il arrive "à point nommé". http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

PS : S'il-te-plait ma p'titedark, fait attention à ton orthographe. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

titedark
22/02/2009, 15h15
d'accord j'y fais attention
mais moi si je me ferais harcelée par les gardes et qu'il arrive a ce moment la j'aurais joint mes mains et j'aurais dit " au merci mon dieu au merci mon dieu"
et je m'abstiendrais de l'enbrassé sur le front pour pas finir en haché lol

asadar
23/02/2009, 12h24
hum... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

C'est sûr qu'Altaïr n'est pas franchement le genre calin pour les remerciements. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

titedark
24/02/2009, 02h07
c'est pour sa qu'il a jamais eue de petite amie ( a part Adha)
Il est pas du tout calin personne ose le serrer dans leur bras pour le remercier ils ont pas envie de finir en haché paté c'est normal.
Meme un enfant aurait peur de lui faire un calin meme si il s'en prend pas aux gosse il aprecierait pas

TrishaBlake
24/02/2009, 07h53
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png Moi j'y ferais bien un câlin http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png Après tout l'a pas le droit de tuer des innocents...

*OBJECTION! *
Je n'suis pas innocente...


- 99 messages! Inutile, donc indispensable!

Sonic24330
24/02/2009, 10h29
Altaïr est froid dans la société, mais peut être qu'avec Adha il est totalement différents.
Qui sait peut être que l'on en apprendra plus dans le prochain à ce sujet.

Mais si on y réfléchi dans le premier jeu, quand il doit tuer Robert de Sablé et quand réalité c'est une femme sous l'armure, il ne l'a tue pas il la laisse partir. Donc Altaïr n'est pas si cruel qu'on pourrez le croire. (Cruel est un peu exagéré)

TrishaBlake
24/02/2009, 10h43
Tu as raison, sauf que c'est Robert de Sable que Maria remplace.
Et puis il est pas cruel c'est le métier qui veut ça!
C'est simplement que.... Ben comme un Templier quoi, l'intention est bonne maintenant le moyen (l'assassinat) est discutable...
Le manichéisme est fortement contesté je trouve dans ce jeu!

Sonic24330
24/02/2009, 10h48
Oups je me suis mélanger les pinceaux, je corrige, merci.

titedark
24/02/2009, 13h18
une femme? y'avait une femme sous l'armure de robert de sablé?
et il a failli la tuée
qu'est ce qu'elle fesait la au faites?

Sonic24330
24/02/2009, 13h54
C'était un piège de la part de Robert de Sablé.

titedark
25/02/2009, 00h41
un piege?
la femme n'etait pas du coté de robert de sablé?
heureusement que Altair a vu que c'etait une nana et qu'il l'a laissée partir si il avait rien vu c'en etait fini d'elle

Sonic24330
25/02/2009, 00h43
Si la femme était du côté de Robert de Sablé, c'est pour ça qu'elle a prit la place de Robert de Sablé.

titedark
25/02/2009, 04h35
oui mais elle été du coté des mechants donc elle été mauvaise aussi dans le fond

Sonic24330
25/02/2009, 04h50
Les Templiers ne sont pas forcément tous méchants.
Altaïr à appris à respecter le Crédo, et donc ne pas tuer d'innocent.
Cette femme n'était pas sa cible, il n'avait donc aucune raison de la tuer.

TrishaBlake
25/02/2009, 06h29
Ah non je proteste!
Il n'y a pas de "méchants" dans ce jeu, juste des types avec des idéaux qui utilisent de mauvais moyens.
Par contre il y a des "sales types", mais cela ne signifie pas que tous les templiers le sont.

Par ailleurs en question la femme a été sauvée quasiment par robert de sablé, on ne peut donc pas la juger.

Sonic24330
25/02/2009, 10h42
C'est vrai que l'on peut pas dire qu'ils soient méchants, chacun pense que ce qu'il fait est bien.
Mais Madj-Adin est pas forcément gentil par exemple.

TrishaBlake
26/02/2009, 07h35
Maj Adin c'est un vrai psychopathe, ça ne compte pas :P


Du moins je veux dire: faire le mal pour le mal, il y a peu des Templiers qu'on assassine qui le font. De même pour les gardes: on les tue, mais ils ne font rien d'autre que faire leur travail.
Sauf pour ceux qui vont harasser les petits vieux/femmes ou grands vieux (érudits)...

Al-Djazairi
22/07/2009, 16h49
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Sonic24330:
J'ai toujours cru que Masyaf et Alamut étaient la même forteresse, je me suis trompé:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Masyaf </div></BLOCKQUOTE>

Oui Sonic24330, ce sont totalement deux forteresses différentes, toutes éloignées géographiquement et historiquement même si elles sont liées par un seul et unique lien, les Assassins. Alamut date des premiers pas des Assassins avec son fondateur Hassan Ibn Sabbah tandis que Maysaf apparait à un moment où la présence des Hachchiyuns est bien établie en Orient.

Al Djazairi Ma'a salam

Sonic24330
25/07/2009, 07h03
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau010.gif Al-Djazairi

http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png pour ce petit cour d'histoire. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png

EzioDaFirenze
26/07/2009, 05h10
Oo merci beaucoup, en apprend tout les jours...surtout sur ce fofo^^.

Al-Djazairi
28/07/2009, 07h43
Pas de quoi Sonic! En plus d'être un amoureux d'AC je suis passionné d'histoire sur l'islam médiéval.

http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

Miss-Daft
28/07/2009, 11h12
C'est vrai?! Génial, quelqu'un qui pourra m'expliquer!
J'ai commencé à essayer de me documenter mais. . . j'ai tout mélanger http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/doubt.gif

UBI_PERCO
29/07/2009, 11h22
Je suis content de voir que l'histoire d'AC 1 passionne toujours autant.
Pensez aussi à commencer à vous documenter sur les grandes familles Italiennes de la Renaissance !

Ma-Chao
29/07/2009, 12h20
Normal Altaïr a etait le premier heros je pense donc qu'Assassin's creed 1 passionneras toujours plus que les 2 suivants comme en général touts les jeux et films =)

Miss-Daft
29/07/2009, 13h24
Je pense qu'il faut savoir rester ouvert et laisser sa chance à Assassin's Creed II qui apparemment n'a pas dit toutes ces surprises ni son dernier mot. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif
Laissons sa chance à Ezio. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png
D'ailleurs, il n'a pas pour vocation de remplacer Altaïr, mais plutôt de montrer autre chose (simple analyse personnelle de la situation http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png )

asadar
30/07/2009, 00h15
Je suis bien d'accord : laissons donc sa chance au petit jeune (Ezio). http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

Quand au fait de "commencer" à se documenter, pour notre part me semble-t-il c'est déjà fait, on a avait d'ailleurs fait un sujet là-dessus, non ? Sur le contexte de l'époque, une rapide biographie des persos historiques, etc. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png
Faudrait que je prenne le temps de le déterrer... il doit pas être trop loin celui-là...

EzioDaFirenze
30/07/2009, 07h50
Un sujet ou ça ou ça!
J'aimerai bien voir ce sujet http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/pascontent.png. Quelqu'un pourrait me dire son nom.

S'il vous plait.

Al-Djazairi
30/07/2009, 07h53
Il n'y a pas de soucis concernant la documentation sur la Renaissance je suis étudiant en histoire, par contre je suis d'accord avec le fait qu'il faut laisse sa chance aux prochains AC.

Malgré tout pour moi ACI est l'incontournable! Par son ambiance (à vrai dire je préfère les Croisades à la Renaissance), son innovation, ses personnages, la présence de Maysaf et d'Al Mualim, Le grand Altair que la paix soit sur lui http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png ...enfin bref c'est sur j'y retournerai toujours, et je mettrai tous les suivants en parallèle avec ACI.

EzioDaFirenze
30/07/2009, 09h43
Dans ce cas là c'est chacun ses gouts. Certains préférerons le plus modernes. Parles nous plutôt de ton histoire^^.

UBI_PERCO
30/07/2009, 11h23
Je comprends qu'AC1 reste unique, car c'était le premier. Mais entre nous, avec ce que j'ai vu du deuxième, et entrevu pour le reste de l'univers AC (courts métrages, BD, etc.), AC1 reste une petite pierre d'un grand édifice. Ce qu'Ubi essaie de faire avec Assassin's Creed, c'est une grande saga, comme il n'y en a pas eu depuis un sacré bout de temps dans les jeux vidéo. Bon j'arrête là, je m'emporte dans mon fanatisme pour AC :-)

Concernant la richesse historique, l'Italie de cette époque c'est un background parfait pour un AC, et ca peut vraiment vous surprendre autant que l'avait fait AC1 ! :-)

AlexXIIIheros
30/07/2009, 11h33
par pitié arreter je vais finir par en baver sur l'ordi http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif
sinon asdar tu parle du sujet où on remplissait une pages en trois message mais il est inutil vu que l'histoire ce passe en 1486 au lieu de 1476 donc je crois qu'on va devoir tout recommencer http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau002.png
t'ouvre le bal http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

EzioDaFirenze
30/07/2009, 11h49
N'étant pas là lors de la fin de ce sujet. Pourriez vous m'en dire +?

EzioDaFirenze
30/07/2009, 11h54
Maiheuuuuu je suis nul en histoire y'a eu quoi en
1486?!!

Sonic24330
30/07/2009, 11h59
Je comprend plus c'est 1476 ou bien 1486?
J'ai vu sur jeuxvidéo.com 1486 et sur Play3-live 1476.

asadar
30/07/2009, 13h24
bah non il est toujours d'actualité à 10 ans près ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

J'avais fais exprès des recherche large... donc il faut juste ressituer :
_ La mort des parents d'Ezio peut toujours correspondre à 1476, date où les hostilités commencent à mon souvenir.
_ Le jeu se déroule 10 ans après, alors qu'Ezio est mûr pour se venger.
_ Machiavel à 19 ans et non 9 ans (ce qui explique son apparition), et De Vinci a alors 34 ans.
_ Les Médicis et leurs rivaux, les Pazzi et le pape Sixte IV, se sont livrés des années durant à une véritable guerre ouverte, d'où situation de conflit et intérêt d'avoir un assassin à sa botte. A précisé qu'en 1478, le frère de Laurent le Magnifique, Julien de Médicis, est frappé à mort par des envoyés des Pazzi, et lui-même est blessé à la gorge... parmi tant d'autres coup bas qu'ils se sont fait.
_ 1486, époque du jeu, Laurent le Magnifique, allié et protecteur de la famille d'Ezio, s'engage auprès du Roi Ferdinand I de Naples contre le successeur de Sixte IV, le pape Innocent VIII (élu grâce aux manoeuvres du cardinal Della Rovere... il me semble), partisant des barons d'Aquilla (opposant à Ferdinand I, vous suivez ?). Bon là ça se complique un peu... en effet, Innocent VIII avait préalablement fait appel à Laurent le Magnifique pour obtenir finances auprès de de la ville de Florence, et ce pendant une paix avec Ferdinand... bien que les hostilités n'est jamais cessé. En somme, le jeu prend place dans une sorte de guerre "officieuse", qui ne redeviendra "officielle" qu'avec l'excommunion de Ferdinand en 1489. (Tout le monde est vivant ?)
_ Bon allez, pour finir vite fait avec quelques réjouissantes précisions : le 13 Août 1486, Ferdinand I de Naples fait arrêter et éxécuter les barons présent à Naples... ça vous revient ? Aquilla tout ça... bah voilà. Couic. Alors forcement le pape en face, il aime pas, mais raison de plus pour continuer, le 10 octobre, c'est au tour des barons napolitains de se faire massacrer (toujours par Ferdinand I), joyeux non ? Mais Laurent le Magnifique et Ezio dans tous cela me direz-vous ? Héhéhé... étant allié à lui, et bien qu'ayant essuyé une première défaite, Ferdinand retourne la situation à son avantage à la bataille de Montario, pendant que des "agents florentins" provoquaient des soulèvements dans les états du Pape... ça vous rappele pas un vieux règlement de compte ? Agent florentin, Ezio... bon plus tard, et "à cause" ou "grâce" à ça, on signe la paix, même si les coups bas continuent jusqu'en 1489, où l'on repart de plus bel, mais ça c'est pas le sujet.

Voilà... ha si, soit dit en passant, les barons envoyés au banquet de réconciliation et de paix furent tout de même arrêtés et exécutés... juste au cas où. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

Voili voilou, c'est un début non ? http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png
A vos cours d'Histoire !

EzioDaFirenze
30/07/2009, 16h05
O_O http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png ...ça se voit que c'est du copier/coller?
En tout cas je sais pas quoi dire....c'est programme de quel classe ça?

^^

asadar
31/07/2009, 01h56
heu c'est pas au programme... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif
culture générale dira-t-on. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif
J'aime bien farfouiller et m'informer sur des périodes historiques comme ça. Mais bon c'est loin d'être complet, donc si vous avez quelque chose à ajouter ou à corriger, ne vous gênez pas, on est sur un forum après tout ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

Sonic24330
31/07/2009, 02h26
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png Asadar, j'y vois plus clair.

asadar
31/07/2009, 03h42
Bon, puisqu'un petit peu d'Histoire n'effraye personne, j'ouvre le bal avec la situation des personnages historiques en 1486, dont j'ai le souvenir de les savoir présents dans AC2 :

Aujourdui : Lorenzo di Piero de Medici, alias Laurent le Magnifique (de Médicis). En 1486, il est alors dirigeant de la république florentine (depuis 1469). Ses manoeuvres pour écarter les familles trop puissantes et pour freiner l'ascension ecclésiastique de Francesco Salviati au rang d'archevêque de Florence, lui valurent d'entrer en conflit avec les Pazzi et les Salviati, qui bénéficiaient du soutien du pape Sixte IV et de son neveu Giromalo Riario. Après son excommunion et la prononciation d'un interdit papal sur la ville de Florence, le conflit en vient aux armes entre les Médicis et Sixte IV. Le pape s'allia donc au Roi Ferdinand I de Naples pour obtenir son aide militaire, et Laurent du finalement contraint à la négociation. Sixte IV finit tardivement par accepter la paix, mais ses conditions inacceptables et humiliantes provoquent une rupture des négociations, la guerre continue, toujours au désavatange des florentins. Au bord du siège, Laurent fait appel à Ludovic le More pour devenir son médiateur auprès du Roi de Naples, Ferdinand I. En effet celui-ci commence à douter de son alliance et s'inquiète de l'ambition démesurée du neveu du Pape, Giromalo Riaro, ainsi que des motivations de son oncle Sixte IV. Finalement, pour négocier définitivement la cessation des hostilités, Laurent le Magnifique prit le risque de se rendre lui-même à Naples. Selon la formule de Machiavel: « parti célèbre de Florence, Laurent y revint encore plus célèbre. »
Toutefois Sixite IV exigea de Laurent qu'il vienne à Rome solliciter son pardon. Refusant cette humiliation, la paix manqua de se briser une fois de plus, mais une attaque turque inattendue solicita une alliance générale pour protèger Naples de l'escadre qui avait pris Otrante. Profitant de la situation, Laurent envoya douze ambassadeurs florentins à sa place, et la paix fut établie. Tout ça pour vous situer le contexte de 1486, nous y voilà :
=&gt; 7 ans après la paix établie, le nouveau Pape Innocent VIII, propulsé au sommet par des manoeuvres politiques et ecclésiastiques du cardinal Della Rovere, fait appel à Laurent le Magnifique pour obtenir des finances de Florence. Mais en cet an 1486, la guerre entre le pape et le Roi Ferdinand I de Naples, qui a plusieurs fois refusé de payer un tribut d'investiture à Innoncent VIII, bat son plein. Là rentre en scène Laurent le Magnifique : redevable à Ferdinand I, et y trouvant ses intérêts, il s'allie à lui contre le Pape et ses alliés les barons de l'Aquilla, révoltés contre le Roi de Naples depuis que celui-ci avait voulu supprimer leurs privilèges. Nous sommes sans nul doute à cet époque. En effet, à ce moment, c'est l'intervention et le soutien des agents florentins envoyés par Laurent le Magnifique qui vont donner l'avantage à Ferdinand I, en provoquant des soulèvements dans les états du Pape et en semant le trouble et la discorde dans les rangs des barons. Mais ne vous leurrez pas, malgré son nom "le Magnifique", ce n'est que par pur intérêt, et non par simple redevance que Laurent agit ainsi. Pour ne pas entrer dans les détails, celui-ci escompte tirer profits de la défaite du Pape et de la duplicité du Roi de Naples. Mais pour se faire, il doit d'abords gagné la guerre, tout en veillant aux intérêts de Florence, et à la suppression de ses rivaux dans les méandres politiques de l'Italie de la Renaissance.

Voilà pour aujourd'hui, j'espère que ça vous a été utile, moi faut que je file, je suis à la bourre ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif
Plus tard promis : De Vinci, Machiavel, et d'autres encore. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

EzioDaFirenze
31/07/2009, 16h45
Vraiment bravo....nan vraiment^^

asadar
01/08/2009, 04h34
Merci. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif
Bon après un petit revisionnage d'une interview de Patrice Desilet, une famille historique que j'avais zappé jusque là :

Les Doges de Venise (les chefs qui dirigent la république de Venise) en 1486 :

_ Marco Barbarigo, 73° Doge de Venise, a été amené au pouvoir en 1485 par ses capacités et sa rapidité à traiter des affaires importantes, et, comme pour son frère par la suite, par la nouvelle noblesse suite à la guerre contre Ferrare (1482) et du traité de Bagnolo (1484) qui en découla. Il meurt le 14 Août 1486, dans des circonstances encore troubles aujourd'hui (véridique), qui donnèrent lieux à de nombreuses légendes et hypothèses. A son arrivée au pouvoir, la peste qui sévit à Venise cesse. Il est l'époux de Lucia Ruzzini, père de neuf enfants, et issu d'une des familles les plus riches de Venise. Toutefois, on sait bien peu de chose sur lui en dehors de son importante carrière d'administrateur de Venise, avant de devenir Doge de la ville... un dogat d'autant plus trouble qu'il ne dura que trois mois, faisant ainsi parti des six plus brefs de l'histoire vénitienne, et qu'il ne s'y passa officiellement que bien peu de chose. Cependant, on soupçonne qu'une dispute entre des factions nobles Guelfes et Gibelines seraient à l'origine de sa discrétion... et de sa mort.
=&gt; Guelfes et Gibelins : factions opposées politiquement, militairement, et même culturellement. L'origine de leur antagonisme est dû à la lointaine crise de succession de l'Empereur Henri V, mort en 1125 sans héritier direct... empereur du Saint-Empire romain germanique (Je vous laisse faire le lien avec l'époque et le contexte... ça vous rappèlera certaines choses). Pour faire simple, les Guelfes soutiennent une politique d'autonomie qui s'oppose aux interventions extérieures, aux droits nobiliaires, et qui présentent l'Eglise comme gage d'opposition et d'indépendance face à l'Empire... en somme ils soutiennent la papauté, et prennent le nom de Guelfes. Les Gibelins pour leur part s'opposent au pouvoir pontif et affirment la suprématie de l'institution impériale. Leurs noms apparaissent à Florence et se diffuse dans toute la Toscane dès 1240, alors que l'Italie et la Sicile sont sous la domination impériale de Frédéric II de Hohenstaufen (côté Gibelins).
Donc en résumé (très résumé), en 1486, Guelfes = papistes, Gibelins = impérialistes.
Le lien avec notre affaire ? Selon les dire de Machiavel, Venise entretenait cette querrelle entre Guelfes et Gibelins dans l'espoir de "diviser pour règner", bien que cela se révéla une erreur aux conséquences néfastes. En fait, dans le contexte de 1486, le conflit entre les deux factions apparait au travers des tensions préexistantes entre les lignées nobles. Leur prise de parti tient donc plus d'une occasion d'exprimer ces tensions, que de prendre position sur cette très ancienne querelle. On pourrait presque parler dans certains cas de "prétextes politiques, militaires et culturels". Florence fut elle aussi très touchée par cette querelle où celle-ci devenait parfois très violentes. Ezio di Firenze pourrait bien se trouver au coeur de cette tension. Mais celle-ci pourrait surtout cacher bien plus que quelques querelles de familles nobles au vue de leur très ancienne racine, et de la façon dont elle s'immisce dans la politique Italienne de la Renaissance, en somme, dans de nombreuses alliances, complots, et manoeuvres déterminantes. Médicis, Barbarigo, Papes, etc, sont tous impliqués, chacun avec leurs raisons, chaque pour servir des intérêts propres... mais qui pourrait servir aussi ceux d'autres personnes, et ceux parfois à leur insu.

_ Ensuite, pour en revenir aux Doges vénitiens de la famille Barbarigo et pour mieux vous situer la guerre de Ferrare et le traité de Bagnolo, un peu d'Histoire donc :
La paix inattendue survenue en 1480 suite aux manœuvres diplomatiques de Laurent de Médicis envers le roi Ferdinand I de Naples, auparavant très proche du pape, est une source de mécontentement aussi bien du côté vénitien que de celui du pape Sixte IV. Ca vous reviens ?( cf. post précédent)
Bon, Venise, qui est dégagée d’un long conflit avec l’Empire ottoman à l'issue du traité de Constantinople en 1479, peut désormais reporter son attention sur la politique péninsulaire italienne. Le neveu du pape, Girolamo Riario, plein de ses habituelles et dérengeantes ambitions, prend possession de la forteresse stratégique de Forli en septembre 1480. Dans son désir d’accroître davantage l’emprise territoriale de la famille della Rovere, il lorgne désormais vers les possessions du duché de Ferrare. Au début de 1482, il convainc Venise de déclarer la guerre à Hercule Ier d’Este, duc de Ferrare. Venise est alors dans une phase d’expansionnisme en terre ferme. Au-delà des conflits habituels sur la possession de forteresses le long des frontières, la république Sérénissime voit ses intérêts terrestres menacés par la Maison d'Este qui, au mépris d’accords commerciaux réservant le commerce du sel à Venise, a commencé à produire du sel à Comacchio. Venise compte parmi ses alliés les troupes pontificales de Sixte IV et celles de son neveu Girolamo Riario, seigneur d’Imola et de Forli, la république de Gênes et le marquisat de Montferrat (si, si, souvenir souvenir... AC1). Les troupes de Ferrare quant à elles peuvent compter sur le soutien des troupes de Ferdinand Ier de Naples qui a alors déjà accepté de signer la paix avec Laurent de Médicis (cf. post précédent), commandée par le fils de celui-ci, Alphonse de Calabre. A ses côtés sont également engagés des contingents fournis par Ludovic le More duc de Milan, qui avait été le médiateur de Laurent le Magnifique auprès de lui, ainsi que par les seigneurs des deux villes menacées par l’expansionnisme vénitien : Frédéric Ier de Mantoue et Giovanni II Bentivoglio de Bologne. Sans entrer plus avant dans les détails de la guerre, elle aboutie le 12 décembre 1482 deux traités de paix séparés émanant tout deux du Pape Sixte IV : une trêve allant au royaume de Naples, et un traité de paix allant à ses alliés, en 1482. La guerre prend véritablement fin en 1484, deux ans avant le jeu, grâce au traité de Bagnolo. Celui permet à Venise d'élargir son territoire terrestre. La ville est alors à l'apogée de ses possessions territoriales et de son influence.
C'est dans ce contexte favorable à la ville de Venise que son élu successivement Marco et Agostin Barbarigo. Le règne de ce dernier sera bien plus long que celui, de son frère, et durera jusqu'à sa mort, en 1501. A savoir que dès son arriver au pouvoir, en 1486, il lance les travaux qui donnèrent par la suite à la place Saint-Marc certains des principaux monuments qui la caractérise (ne vous étonnez donc pas si en cours de jeu, la place Saint Marc est partiellement mise en travaux et sous bonne garde, mais rassurez-vous la basilique St Marc y est déjà depuis longtemps. En revanche la tour de l'horloge et la Procuratie Vecchie n'y sont pas encore, leurs fondations commençant après 1494).

_ Agostin Barbarigo. Il est le 74° Doge de Venise, élu en l'an 1486 même, succèdant directement à l'un de ses trois frères, Marco Barbarigo, chose rare dans la tradition des Doges de Venise. On le connait durant tout son règne pour son népotisme prononcé (tendance de certains papes et de certains dirigeants à favoriser l'ascension de leur famille ou leur entourage dans la hiérarchie dont ils sont le sommet. Sixte IV en était aussi un bon exemple avant sa mort), ainsi que pour ses manoeuvres politiques secrètes et sa situation financière "trouble", bien que pour la plupart elles ne seront révélées qu'après sa mort. Elles dévoileront plus que sa propre implication, celle de sa famille (ainsi que de son défunt frère Marco, dont on garda peu de traces de sa vie), qui en payera le prix par la suite en dédommagement à Venise.

_ Le palais des Doges : sera sans nul doute "visitable" dans le jeu. Situé entre le Rio della Paglia, la Piazetta San Marco (la petite place Saint Marc), la basilique et le canal éponymes, il s'agit d'un palais ducal de style gothique. Ca ne vous rappele rien ? Vraiment rien ? Bon allez un indice... Ezio y arrive en planant ("a flying demon"). Toujours pas ? Mais si, mais si : petite balade sur les toits à coup de lames cachées, saut vers une charette dans la cour intérieure et après moulte péripéthies, plongeon gracile depuis les quais.

Voilà, vous y êtes, c'est tout pour cette fois. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png
A vos commentaires, vos corrections et vos ajouts ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

EzioDaFirenze
01/08/2009, 14h17
Oui oui d'ailleurs il me semble que c'était dit que la place St Marc serait dans le jeu en tout cas .. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png

asadar
02/08/2009, 04h14
Aujourd'hui, personnage amical et non moins important que vous connaissez tous :

Leonardo di ser Piero da Vinci... en Léonard de Vinci quoi. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

=&gt; Né à Vinci (quelle surprise !) le 15 Avril 1452, il est comme vous le savez peintre à florence, artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, peintre, architecte, urbaniste, botaniste (vache que c'est long !), musicien, poète, philosophe et écrivain... arg, on y arrive !
Bref au moment du jeu il a donc 34 ans, en 1486. Mais avant parlons un peu de sa vie : il est fils d'un notaire au service des Médicis (sous le règne de Laurent le Magnifique), et il entre dans l'atelier de Verrocchio en 1469. Verrocchio devient son maître, étant lui-même peintre, sculpteur er orfèvre de grand renom, jusqu'en 1488, année de sa mort. Mais revenons à Leonardo : celui s'installe à Milan en 1482, à la cours de Ludovic Sforza, dit le More (cf. post précédent : un allié potentiel de Laurent le Magnifique et de Ferdinand I Roi de Naples), sous la demande de Laurent de Médicis en personne. En effet, celui-ci, impressionné par ses travaux, et dit-on, plus particulièrement par sa Lyre argentée à tête de cheval, l'envoit en tant qu'émissaire à Milan pour qu'il y travaille sous le mécènat du Duc. Celui étant un rival important, autant qu'un allié de poids, Laurent de Médicis tient à garder de bonnes relations avec lui, et Léonard lui offre l'opportunité de manoeuvré à son avantage. Nous voilà à l'époque qui nous intéresse :
Ayant écrit à Ludovic Sforza pour lui décrire les merveilles d'ingénieurie qu'il pourrait réaliser, ainsi que son désir de continuer à peindre, parallèlement, en 1486, il est donc au service du Duc de Milan et poursuit conjointement son travail de peintre, et celui d'ingeniarius ducalis, ingénieur reconnu de la liste des Sforza.
Milan pourrait donc bien être la troisième ville potentiel d'AC2, même si rien n'empêche De Vinci de se trouver parfois à Florence. Mystère donc, mais l'on sait au moins que ses inventions ne serviront pas que le théâtre et l'ingénieurie Milanaise.

Voilà pour De Vinci, pour le moment, à moins que vous ayez des ajouts et des corrections, elles sont la bienvenue. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png

Miss-Daft
02/08/2009, 04h52
Bon, Nicolas Machiavel (et c’est pas un méchant) :
Fils d’une famille issue de la noblesse, il est né à Florence en 1469. En 1498 il devient secrétaire de la deuxième chancellerie et se fait déjà un solide opinion de la politique de l’époque grâce à ses nombreuses missions diplomatiques. Notre ami écrit diverses œuvres sur le moment (Les relations diplomatiques).
En 1512, lors de la défaite de Prato, les Médicis reviennent (come back to the pouvoir). Machiavel, soupçonné d’avoir participé au complot, la conjuration dirons-nous, faite par Pier Paolo Boscoli. Emprisonné, torturé et enfin (façon de parler) banni, il se retire loin du territoire florentin pour y écrire un livre (Discours sur la première décade de Tite-Live, où il parle de l’Antiquité pour en fait, quand on lit entre les lignes, faire une critique de la situation politique italienne)
L’année d’après (en 1513), il arrête d’écrire « Les Discours… » pour se mettre à écrire son œuvre majeur, œuvre qui peut nous intéresser, de par le fait à qui elle est destinée : « Le Prince » (in italiano : Il Principe).
Précision : pour ne pas comprendre de travers ses idées, il faut avoir lu « Les Discours… » en parallèles.
Donc pourquoi « Le Prince » nous intéresse ? Cet ouvrage sert à avoir les faveurs des Médicis et surtout de Lorenzo Il Magnifico (Laurent Le Magnifique)
On peut retrouver dans les idées principales du dit livre que j’ai nommé au-dessus que les guerres internes et la politique papale sont les deux plus grandes plaies de l’Italie (le pape et compagnie seront de la partie à mon humble avis), responsables de la misère qui règne dans le peuple. Il essaye avec ce livre de reprendre une place politique et de donner des leçons à ceux qui gouvernent.
Néanmoins, loin du sentier politique il se sent inutile. Il meurt à Florence en 1527 à l’avénement de la république, où on lui reproche sa compromission avec les Médicis. Il aura de 1520 à 1526 écrit « L’histoire de Florence ».
« Machiavélique » vient du fait qu’il disait « qu’in faut savoir se dénuer de moralité pour arriver à ses fins » mais il faut lire la phrase jusqu’à la fin « pour le bien du peuple », ce que ses ennemis ont tronqués à la première…
Le comment du pourquoi de où de quand est là !
J’espère que c’est compréhensible et que cela ira (espère pas avoir trop fait des fautes)
Je n'ai pas trouver énormément d'infos qui sont situées en "1486" j'ai donc mis l'histoire générale et épargné la philosophie... Voilà!

asadar
02/08/2009, 05h46
Merci beaucoup. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif
C'est quoi le prochain sur la liste des personnages historique ? Ou la prochaine... je crois que c'est une femme. Il en parlait dans le magazine exclusif d'il y a quelque mois... ça va me revenir. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif

EzioDaFirenze
02/08/2009, 06h57
Une femme *tic tac tic tac* honnetement je vois pas. Qui ça peut être?
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau004.png

Miss-Daft
02/08/2009, 11h49
Catherine Sforza... il me semble qu'elle avait un sacré caractère si je ne me trompe pas... Je me marre beaucoup en y repensant... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

EzioDaFirenze
02/08/2009, 15h27
O_O Mais c'est.......



non je rigole je vois pas du tout qui c'est^^. J'attends vos textes avec impatience!

asadar
04/08/2009, 01h41
Dans le mille ! Merci beaucoup ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png
Oui c'est bien elle, et ça me renforce encore plus dans l'idée que Milan sera la troisième ville. Pourquoi ? Position géographique d'une part, et présence de la Famille Sforza de l'autre (duché de Milan). Sans compter ce qui a déjà été dis à propros de De Vinci en 1486.
Je m'y attèlerai dès que j'aurai le temps. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

EzioDaFirenze
04/08/2009, 09h37
Oh mais ne prend pas ça pour un travail!

Même si j'ai très envi de lire tes textes...fais ça quand tu en a l'occasion et si ça ne te dérange pas.

glagzi
04/08/2009, 10h09
je vai parler impeut des assassin en générale


Alep, été 1125

Alep, été 1125. C’est la fin de la prière du vendredi, les croyants sortaient par groupes de la grande mosquée de la ville. A leur tête, un homme enturbanné, avec une grande barbe, plutôt bien habillé, cheminait d’un pas décidé. Ibn Al Khachab est son nom. Cadi de son état, orateur incandescent, politicien madré et patriote éclairé, cet homme avait auparavant mené de véritables campagnes de sensibilisation pour alerter les princes somnolents de l’Orient contre le danger « franc » (les troupes des croisés) qui les guettait. Il avait héroïquement organisé la défense de sa ville. C’est lui l’initiateur de la résistance qui allait se poursuivre et atteindre son apogée avec le général kurde Saladin, fondateur de la dynastie ayyoubide.



Ibn El Khachab était ce jour-là pressé de rentrer chez lui. Il finissait de converser sur le « problème franc » avec quelques notables parmi ses amis quand un homme, déguisé en ascète, bondit sur lui, le poignard à la main. Il lui asséna plusieurs coups à la poitrine en criant de toutes ses forces « Allah est grand ! ». Son crime commis, il s’éloigna en toute hâte, laissant derrière lui une assistance terrifiée. Personne n’avait osé le poursuivre, de peur de subir des représailles…


Hassân As-Sabbah


Cet homme appartenait en effet à la redoutable secte fondée en 1090 par Hassân as-Sabbah, la secte des Assassins. On les appela Hachâchîne, probablement parce qu’ils prenaient du hachich, en en faisant semble-t-il plusieurs usages : comme moyen d’atteindre l’extase et un brin de paradis, comme moyen pour ne pas faiblir au moment de l’exécution de leur victime, comme moyen pour le maître de tenir son élève à sa merci, etc. (versions contestées). Toujours est-il que le mot « hachâchîne » a donné, dans la prononciation déformée des croisés, « assassins ».[1]


Hassân était un esprit curieux, un homme assoiffé de science.


Le premier geste du doctrinaire et organisateur du crime politico-religieux que fut Hassân as-Sabbah est de se doter d’un repaire. Il trouva son « nid d’aigle » en la forteresse d’Alamout, dans une zone montagneuse quasi-inaccessible située près de la mer caspienne. Il en fut son centre d’opérations.


Une société organisée


Les Assassins forment une société rigoureusement hiérarchisée. A leur tête, le Grand Maître vénéré et au bas de la pyramide, le novice. Les adeptes sont classés selon leur niveau d’endoctrinement, selon leur capacité à tuer de sang-froid et selon leur aptitude à garder le secret.


Hassan es-Sabbah, après avoir été le Grand Maître, ou le « Vieux de la Montagne » (Cheikh al-Djabal) est devenu après sa mort le chef spirituel absent de tous les Assassins. Ses successeurs ont pris le même titre de Grand Maître. Les da’is (propagandistes) viennent juste en dessous ; ils sont chargés de l’enseignement de la doctrine ismaélienne et du recrutement de nouveaux adeptes. Les rafiq sont ceux qui commandent les forteresses et dirigent l'organisation de l'ordre. Les mujib ou mourîd sont des novices qui suivent l'éducation ismaélienne, des enfants convertis ou pris aux paysans alentour, appelés à gravir les échelons de l’organisation. Mais le bras armé et l’instrument de terreur par excellence est formé par les exécutants d’élite dits fidaïs (« ceux qui se sacrifient »), des novices fanatisés et préparés à mourir pour la mission que leur confie le Grand Maître.



Leurs activités quotidiennes principales se résument à deux :


- Un intense endoctrinement : on y apprenait notamment la doctrine du ta’lîm selon laquelle le sens véritable du Coran va au-delà du sens littéral manifeste et dépassait l’entendement commun. Il ferait partie du bâtin [sens latent, caché] (c’est pourquoi les assassins furent aussi surnommés les bâtinis) que seul l’Imam, aguerri aux exercices ésotériques, connaîtrait. Les novices sont par nature incapables d’atteindre les vérités transcendantales, sans suivre les instructions (awamir) du Cheikh (ou Grand Maître), personnage situé au plus haut degré spirituel, car proche de la divinité qui l’inspire. Aussi, est –il le Silencieux, que le novice ne peut voir et approcher, sauf durant le cycle d’épiphanie (dawr al kachf), court moment où le bâtine (caché) et le dhahir (manifeste) ne feraient qu’un.


On apprenait aussi à côté de cela les langues et divers enseignements utiles. La mort est pour eux un cadeau du Maître qui les délivrerait du monde d’ici bas afin de rejoindre le paradis.


- Un entraînement physique : véritable organisation militaire, les Assassins s’adonnaient à toutes sortes d’exercices physiques, en préparation des missions qu’ils reçoivent de leur Maître. Ils apprenaient aussi à manier les armes et à défendre leur forteresse en cas de siège.



Un rêve envolé

Les sectateurs sont les fanatiques d’un empire chiite. Leurs ennemis jurés sont d’abord les Turcs seldjoukides, partisans d’un sunnisme intégral qui a mis fin au chiisme iranien pour contrôler désormais l’empire abbasside. Hassân as-Sabbah avait de grands rêves politiques : il pensait porter au trône d’Egypte un Fatimide (chiite), le prince Nîzar, et préparer à partir de là une reconquête de la Perse. Mais le dernier bastion du chiisme s’effondra et le mouvement nizarite créé autour du fils d’Al Moustansir, échoua devant Al Afdhal, fils d’un vizir arménien tout puissant, qui entendait assurer lui-même la succession. Nizar fut emmuré vivant. Tirant la leçon de cet échec, Hassân changea de tactique et s’orienta vers l’activité clandestine. Il prêchera désormais la haine contre les représentants de l’islam officiel et verra, ainsi que ses successeurs, d’un bon œil l’arrivée des hordes de Croisés en Orient. Sa prochaine cible fut la Syrie, où il put recruter beaucoup de chiites intégristes et fonder toute une série de villages fortifiés. Massyaf devint l’Alamut de la Syrie et abrita Rachîdaddîn Sinân, un des plus célèbres Vieux de la secte.


Stratégies de terreur


1) L’assassinat spectaculaire : Quelques fois, un novice est admis à voir le Maître. Celui-ci lui demande alors s’il est prêt à recevoir le paradis. Le novice répond que oui. Il reçoit alors un poignard et le nom d’une cible à éliminer. La méthode exige que l’acte soit le plus spectaculairement possible. De préférence un jour de marché mais surtout le vendredi, juste après la prière collective, heure de grand rassemblement. « Frapper les esprits », semer la terreur, traumatiser les assistants, tels semblent être les objectifs du Cheikh al-Djabal[2]. Une telle opération exige minutie et préparation. Parfois cette dernière dure jusqu’à deux ans. Les fidaïs se déguisent en marchands, approchent l’entourage de leur future victime et gagnent sa confiance. Jusqu’à ce qu’il leur soit possible de passer à l’action.



2) L’infiltration : Pour créer une illusion d’ubiquité, les assassins tiennent à se montrer partout, surtout là où on ne les attend pas. Ils poussaient leurs missions jusqu’à l’entourage immédiat des princes et des rois, pour mieux les terrifier et les vassaliser par la suite. Qu’on en juge par cette histoire :



« Le sultan Sindjar, qui régnait dans le nord-ouest de la Perse, s’était déclaré l’ennemi des nouveaux sectaires : un matin à son réveil, il trouve un stylet près de sa tête, et au bout de quelques jours il reçoit une lettre ainsi conçue : « Si nous n’avions pas de bonnes intentions pour le sultan, nous aurions enfoncé dans son cœur le poignard qui a été placé près de sa tête. ». Sindjar fit la paix, par crainte, et accorda à Hassan, à titre de pension, une partie de ses revenus. »



3) La superstition : Faire croire, faire circuler une quantité incroyable de légendes à la fois terrifiantes et hagiographiques sur eux, telle fut l’autre stratégie des Assassins. Cette activité fut si bien menée qu’on ne pouvait, de leur vivant même, distinguer la vérité du tissu de récits fictifs, de croyances et de superstitions les entourant. On dit par exemple que Saladin avait décidé de les laisser tranquille envoyant un soir Sinân en personne à l’intérieur de sa tente bien gardée. Cette autre arme fut autrement plus efficace dans les cours d’Orient…


Un vizir qui a trahi : Nizâm al-Mulk

Il avait le tort d’être vizir au service des Suldjukides, d’avoir été un compagnon d’as-Sabbah et de Omar Khayyam (version contestée) et surtout, d’avoir réalisé le premier la dangerosité de cette secte et ses ambitions. Khayyam aurait fait jurer aux trois que le premier qui arriverait au pouvoir aiderait les deux autres. Mais Nizâm al-Mulk, devenu gouverneur du Khorassân, puis vizir du sultan Alep Arslan, a changé en chemin. Hassân l’accusa alors d’avoir trahi le pacte. Quand le vizir intellectuel, auteur du Traité du Gouvernement, décida de faire attaquer Alamut en 1092, il signa son arrêt de mort. Quelques mois plus tard, il tomba sous les coups de poignard d’un sectateur dépêché par Hassân. Il inaugure ainsi la longue liste des victimes des Assassins.

Comment assassiner Salah-Eddine (Saladin) ?

Début 1175.


Saladin était en campagne. Un soir, un compagnon de l’émir ayyoubide surprit des ombres suspectes autour de la tente royale, pourtant plantée au centre du campement. Il se saisit de son arme et décide de sortir vérifier ce qui se passe. A peine fit-il quelques pas, que deux bâtinis tombent sur lui en même temps, essayant chacun de le percer du mieux qu’il pouvait. Le brave lieutenant de l’émir se défendit avec courage mais fut grièvement blessé. D’autres assaillants surgirent mais les gardes étaient déjà là et les Assassins furent tous massacrés. Grâce à ce lieutenant, Saladin eut la vie sauve et l’alerte fut donnée.


Quel était le crime de Saladin aux yeux des Assassins ? Eh bien, il a mis fin à la moribonde dynastie fatimide et c’est largement suffisant pour s’attirer leurs foudres.

22 mai 1176


Saladin, toujours en campagne dans la région d’Alep, dormait paisiblement dans sa tente. Un assassin y fit irruption et lui asséna de vigoureux coups de poignard sur la tête. Se rendant compte que c’était insuffisant, il visa de nouveau le cou à de nombreuses reprises. Un émir arrive et se saisit de l’arme de l’assassin d’une main et lui plante de l’autre son poignard dans le cœur. Le bâtini s’écroule mais deux autres surgirent, qui s’acharnaient de nouveau sur Saladin qui se relevait. Les gardes accoururent et les massacrèrent.


Fort heureusement, Saladin, sur ses gardes depuis le premier attentat, portait une coiffe de mailles sous son fez ainsi qu’une longue tunique renforcée de mailles au niveau du col (cou). La lame n’a pu le transpercer. Mais le kurde fut traumatisé et surpris d’être toujours en vie.


Août 1176, le siège de Massiaf


Le Kurde décide alors d’attaquer directement le repaire du danger, la forteresse de Massiaf où se réfugient les Assassins syriens et leur Maître, le commandant en chef de ces opérations, Rachîdaddîn Sinân, qui contrôlait une dizaine de forteresse à travers le pays. Alors, se produisit l’inexplicable. Après un siège qui s’annonçait réussi, Saladin décide brusquement de le lever et de quitter les lieux, changeant ainsi définitivement de politique envers les Assassins qu’il chercha désormais à se concilier. Jamais il ne les inquiéta de nouveau. Ils continuèrent leurs meurtres et Saladin ses conquêtes…


L'ouragan d'Houlagou



Les Bâtinis menèrent plusieurs tentatives d’assassinat infructueuses contre le petit-fils de Gengis Khan, Houlagou. Celui-ci était décidé de les rayer de la surface de la terre. En 1255, le dévastateur mongol assiège Alamout et finit par avoir raison de ses occupants. Il capture en 1257 le Grand Maître de l’époque, auquel il réserva le supplice d’être écorché vif, massacra ses adeptes et détruisit toute l’infrastructure ismaélite, y compris leur précieuse bibliothèque. Les autres places fortes tombèrent dans les mêmes conditions. Quelques Assassins ont continué à survivre, sans grande influence. Malheureusement, l’ouragan mongol continua vers Bagdad, qu’il mit à feu et à sang pour liquider aussi la dynastie des Abbassides.


et si vous vouler savoir + aller sur Histoire des assassins (http://ledroitcriminel.free.fr/le_phenomene_criminel/les_agissements_criminels/secte_assassins.htm)

Sonic24330
04/08/2009, 10h14
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau010.gif glagzi et http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png pour l'histoire des Assassins.

Miss-Daft
04/08/2009, 11h16
Bienvenue glagzi et franchement merci pour les assassins: respect http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif

EzioDaFirenze
04/08/2009, 11h52
Oh un nouveau qui attaque fort! Bienvenue! J'espère que tu te plaira ici (et oui je l'ai d'ja dit).

Je rappelle que Alep est une des villes de la version DS d'AC, aussi tu écrit Massiaf au lieu de Masyaf est-ce une erreur ou tu l'as trouvé comme ça dans tes sources? En tout cas bravo et merci pour ton texte. Ah mince j'avais trouvé un documentaire (dailymotion) d'arte qui expliquait très très bien les Assassins, on parlerait même des Templiers. Je le retrouve et je vous donne le lien. Autre chose (désolé HS) un de mes premiers post était dans "Posez-vos question ici" je demandais ici l'histoire avait un rapport avec les Illuminati, certains m'ont demander ce que c'était d'autres ont dit que c'était une secte etc...
http://www.dailymotion.com/rel...etes-secretes-partie (http://www.dailymotion.com/relevance/search/+ILLUMINATI+SOCIÉTÉS+SECRÈTES/video/x3auhe_illuminati-societes-secretes-partie)
voilà un documentaire qui en parle. Pourquoi mettre ça ici me direz-vous? Parce que je considère ce sujet comme un sujet d'histoire. Et on parle dans cette vidéo des Templiers, alors les Templiers n'ont pas tous un rapport avec les Assassins c'est vrai, maison parlerait un peu des Assassins même. Enfin bref.

asadar
06/08/2009, 02h13
Chose promise chose due, voilà un petit explicatif sur :

_ Caterina Sforza : Née en 1463 à Milan, elle est la fille naturelle de Galéas Marie Sforza, et la soeur aînée de Jean Galéas Marie Sforz (Gian Galeazzo II Maria - 1469). Leur père est assassiné le 26 décembre 1476, et laisse à penser que celui-ci s'inscrit dans la conspiration des Pazzi (cf. Laurent de Médicis, dit le Magnifique). En effet, lui même était un allié de la famille des Médicis. A sa mort, c'est sa femme Bonne de Savoie, puis son frère Ludovic Sforza dit le More, qui prendront la régence, avant que son fils Jean Galéas ne lui succède à l'âge de sept ans. En 1486, il est toujours sur le trône de Milan, et est alors âgé de 17 ans.
Pour en revenir à sa soeur aînée, ou plus précisement demi-soeur, car elle est la fille de la comtesse Lucrèce Landriani, celle-ci est alors âgée de 23 ans et est mariée à Jérôme Riario depuis 2 ans. Il est le seigneur d'Imola et de Forli, et frère de l'archevêque de Florence et le légat du pape, Pierre Riario, neveu de Sixte IV. Ca devrait vous rappeler bien des choses du côté Médicis. Elle est donc princesse de Forli, et aura un fils nommé Ottavio de ce premier mariage.
Caterina est aussi connue pour son caractère et son tempérament volontaire et indépendant qui représenta l'idéal féminin de la Renaissance italienne. Sans compter son expertise en remèdes de médecine et cosmétologie qu’elle-même préparait et expérimentait, et qui lui valurent le nom de La dama dei gelsomini (La dame aux jasmins).

Voilà pour elle, mais si vous avez d'autres infos, n'hésitez pas. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png

Note : A préciser pour ceux qui ont suivis depuis le début, qu'en 1482, alors que Leonardo da Vinci se rend à Milan, à la cours de Ludovic le More (Sforza), c'est bien Jean Galéas Sforza qui est duc de Milan, alors âgé de seulement 13 ans. Vous vous doutez bien que même s'il n'assure plus la régence, Ludovic le More garde une place dominante au pouvoir milanais. Qui plus est, il est fort à parier que si la troisième ville du jeu s'avèrait être Milan, ce dernier serait présent dans le jeu.

EzioDaFirenze
06/08/2009, 02h31
Oo, http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png asadar......que dire bah j'attends le prochain si il y'en a un.

asadar
06/08/2009, 04h05
J'essayerai de me documenter sur la Toscane et sur le contexte de 1486. Mais pas tout de suite. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

EzioDaFirenze
07/08/2009, 02h29
Ok, merci encore, mais quand tu dis la Toscane tu parles de son histoire, pas du reste?

Sonic24330
07/08/2009, 04h47
Je me permet de mettre ce lien:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Toscane

Il situe la toscane en Italie et parle de son histoire.

asadar
08/08/2009, 03h51
Merci beaucoup ma chère Sonic. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

_ La Toscane : bon jusque là rien de magique, vous le savez tous la Toscane se situe au centre Ouest de l'Italie et a pour capitale Florence. On y trouve aussi les villes de Prato, Livourne, Pise, Lucques et Sienne.
(Bon comme j'ai pas franchement le temps et la tête à ça, ce sera copier/coller pour une bonne partie, après vérification)
Entre la fin de l’Empire romain, au IVe siècle de notre ère, et le début des invasions étrangères au XVe siècle, l’histoire de ce pays consiste en une succession de conflits entre des cités formant chacune un état souverain. Progressivement, les plus grandes absorbèrent les plus petites. En Toscane, Florence, Pise et Sienne s’affrontaient pour obtenir la suprématie dans la région.
Dans les premiers temps, les batailles entre les cités-états étaient livrées par les citoyens eux-mêmes, âgés de quinze à cinquante ans. Dante connut ces combats : il participa à la dernière bataille qui opposa des citoyens-soldats; en 1289, lors de la bataille de Campaldino, Florence parvint enfin à écraser Arezzo. Mais les pertes humaines furent si grandes à cette occasion que les cités préférèrent laisser par la suite à des mercenaires, les condottieri, le soin de régler leurs différends armés. Et tout au long du XIVe siècle, ce furent ces condottieri qui tinrent entre leurs mains l’équilibre des pouvoirs. Placés à la tête de compagnies de plusieurs milliers d’hommes bien armés et fort disciplinés, ils vendaient leurs services au plus offrant. La cité qui avait les moyens de les payer et de les contrôler, dominait alors ses voisins.
Ces guerres entre les cités étaient menées au nom de la querelle opposant les Guelfes aux Gibelins : les Guelfes soutenaient le parti du pape contre celui de l’empereur du Saint-Empire romain germanique; les Gibelins, quant à eux, estimaient que le pays ne pourrait retrouver la paix que grâce au contrôle impérial. Du moins était-ce la théorie. En pratique, les étiquettes « guelfe » et « gibeline » n’étaient que des slogans guerriers. Dès qu’un parti venait à bout de ses adversaires dans une cité, il se divisait en factions opposées. Ainsi, à Florence, à peine le parti guelfe eut-il remporté la victoire qu’il se scinda en guelfes noirs et guelfes blancs. Dante, un guelfe blanc, fut obligé de s’exiler en 1302, quand les noirs soutenus par Charles de Valois prirent le pouvoir. Il alla se réfugier à Vérone puis à Ravenne auprès de seigneurs gibelins.
En dehors de la Toscane, et à l’exception de Venise, la plupart des cités-états étaient dominées par un seul maître : le seigneur. Ainsi, les Visconti régnaient à Milan, les Scaliger à Vérone, les Gonzague à Mantoue, les Este à Ferrare. Les républiques toscanes réussirent à maintenir leur indépendance plus longtemps que les autres cités italiennes, mais Florence, à son tour, dû plier devant un maître unique quand les Médicis prirent le titre de ducs.
Malgré toutes ces luttes incessantes opposant factions et cités et malgré la Grande Peste qui emporta la moitié de la population toscane (1348-1393), le Moyen Âge fut, pour cette région, une période prospère. L’industrie textile et le commerce enrichissaient les villes. Les échanges avec le monde musulman conduisirent le Pisan Fibonacci à introduire en occident la numération arabe. Les progrès de la géométrie, qui en découlèrent, permirent aux architectes toscans de se lancer dans la construction d’édifices plus audacieux et plus complexes. Pendant ce temps, les banquiers développèrent les principes de tenue de livres de comptes en partie double, base de la comptabilité moderne.
Ca c'est le contexte pré-renaissance. Maintenant l'époque qui nous intéresse :
Avec le XVe siècle, débute en Italie et en Toscane, le mouvement appelé Renaissance, dont Florence représente le berceau et l’éblouissante incarnation. La ville en est grandement redevable à la dynastie des Médicis, richissime famille de banquiers, considérée comme les mécènes les plus prestigieux de l’histoire européenne. En effet, la famille des Médicis gouverna Florence quasiment sans interruption de 1434 à 1743. Ce règne commença discrètement avec Cosme l’Ancien, fils du riche marchand Giovanni di Bicci. Il s’efforça toute sa vie de trouver du travail pour les artistes qu’il protégeait. Il fut aussi le premier mécène à respecter les artistes et le premier mécène humaniste, polyglotte et amateur de philosophie. Bien que n’étant pas élus, les premiers membres de la dynastie jouissaient du soutien du peuple. Ainsi, le nom des Médicis reste à jamais associé, à toute une lignée d’artistes géniaux, qu’ils ont su intelligemment soutenir tels Botticelli, Michel Ange, ou Léonard de Vinci.
1486 : Sous le règne de Laurent le Magnifique (de Médicis donc), les querelles entre Guelfes et Gibelins existent toujours, "en sous-marins" dirons-nous, et sont prétextes aux querelles des grandes Maisons qui s'opposent en Toscane, comme ailleurs. Ce à quoi les intérêts des Grands (cf. les posts précédents) viennent ajouter leurs guerres et leurs alliances, officielles comme officieuses. Vous l'aurez compris, malgré la Renaissance, le contexte en Toscane, et même en Italie en général, n'est pas franchement stable. Toutefois, Ezio étant un allié des Médicis, il est probable que, gardant vigilance et discrétion, il puisse donc jouir du soutien du peuple (sans parler des factions) de la région. En ce qui concerne Venise et l'autre ville en revanche, c'est une autre histoire. De son côté, Laurent le Magnifique a envoyé Leonard de Vinci à Milan, où il est installé sous le mécènat conjoint du Duc, ou plus précisement de son oncle Ludovic Sforza, dit le More.
Et heu... bah c'est tout. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/fear.gif

Hum... excusez, en fait rien d'autre me vient pour le moment. N'hésitez pas à compléter. Bonne journée tous le monde.

glagzi
09/08/2009, 15h03
merci a vous c'est jentil http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

asadar
10/08/2009, 01h13
Mais de rien, c'est normal. ^^
D'ailleurs à ce propos, si vous avez un autre sujet concernant le contexte Historique d'AC2, n'hésitez pas. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

Al-Djazairi
14/08/2009, 07h55
Bon au vu du topic surtout n'oubliez pas une chose les Assassins du jeu sont loin d'être ceux de la réalité historique même si ils s'en rapprochent par le but et les moyens.

UBI_PERCO
14/08/2009, 10h44
C'est vrai, c'est une bonne chose de le rappeler. L'histoire d'AC reste de la fiction pure.

Mais jusque là, toutes les infos données sur le forum peuvent aider les passionnés à mieux comprendre tous les détails de la saga ;-)

EzioDaFirenze
25/08/2009, 09h42
Heeeeey All!!!
Bonjour tout le monde, étant partit 3 semaines sans Internet donc sans forum ubi. Je reviens et je vois quoi!? Un forum magnifique! Un voyage en Italie! Et....plein de topics à rattraper ^^. Non pour dire que je reconnais vraiment plus rien. Vraiment on peut pas vous laisser seul 2 secondes =). Je post ici c'est le seul topic d'avant que j'ai reconnu^^. Enfin Pour revenir au sujet. Les vrais assassins n'était pas habillés en blanc. Pour répondre à ça....Tadaaa
http://www.dailymotion.com/rel...es-assassins-01_news (http://www.dailymotion.com/relevance/search/assassins+arte/video/x2w5hb_arte-la-secte-des-assassins-01_news) La suite de la vidéo vous changer le 01 en 02^^.

UneTanche
25/08/2009, 13h14
Merci EZIO Da Firenze
Je suis entrains de regardé tout les vidéos ^^

[ EDITER à 22H05 : Apres avoir visionné le documentaires de ARTE grâce à "Ezio Da Firenze" je me coucherais moins con ce soir ]

Miss-Daft
25/08/2009, 13h56
Merci EzioDaFirenze, c'est très intéressant tout ça http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png

UBI_PERCO
25/08/2009, 13h58
Oui oui chez Ubi on profite de l'été pour rénover ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

EzioDaFirenze
25/08/2009, 14h10
Il me semble l'avoir déjà dit. Dans AC le plus important et le meilleur c'est l'Histoire avec un grand H! Alors si on peut en savoir plus tant mieux! Sinon certains m'appelle EDF pour abreger mais le pseudo Ezio était d'jà pris et tout les autres aussi si j'aurais pu j'aurais mis Ezio Auditore Da Firenze c'est plus long. Mais vous tous honorables fan d'AC surtout toi UneTanche que je respecte beaucoup je sais qu'il y a plusieurs membres avec "Ezio" dans leurs pseudo mais si vous pouviez m'appeler Ezio...ça mi ferait plaisir =).

Oh bonjour Perco. Hé hé nan c'est vrai que je me demandais quand la bannière du haut allait passer de AC I à AC II. En tout cas c'est très beau!