PDA

Afficher la version complète : Pour l'abolition des flutes à bec dans les collèges



Ramoran
20/01/2008, 10h53
L'enseignement musical au colège est indigent, et l'usage forcené de l'horrible flute à bec le rend débectable pour des générations d'élèves. Ne faudrait-il pas supprimer cette heure hebdomadaire de bonne conscience culturelle, totalement inefficace, supprimer le dessin aussi, aussi que l'éducation technique, et se servir des 4H gagnées pour donner à choisir une option un peu plus consistante? (Pratique d'un instrument autre que la flute la bec, dessin, pas gribouillage etc.)

Ramoran
20/01/2008, 10h53
L'enseignement musical au colège est indigent, et l'usage forcené de l'horrible flute à bec le rend débectable pour des générations d'élèves. Ne faudrait-il pas supprimer cette heure hebdomadaire de bonne conscience culturelle, totalement inefficace, supprimer le dessin aussi, aussi que l'éducation technique, et se servir des 4H gagnées pour donner à choisir une option un peu plus consistante? (Pratique d'un instrument autre que la flute la bec, dessin, pas gribouillage etc.)

Arkanne
20/01/2008, 10h57
Quel autre instrument ? Exemple !

Ramoran
20/01/2008, 11h09
Le trombonne, ça prend pas de place.

Arkanne
20/01/2008, 11h46
Tu veux dire que la flûte à bec c'est du pipeau et que le trombone, c'est la bonne ?

Hariccelon
20/01/2008, 13h29
C'est vrai que la musique et l'art plastique (pas le dessin, l'art plastique) ne sont pas très utiles. On a l'impression que ça sert de récréation déguisée.
Et c'est vrai aussi que si je suis un non artiste, c'est un peu de la faute de ces deux cours. Malheur à moi.


Par contre, je pense que les cours de technologie sont originaux et peuvent apporter une première vision du travail en entreprise et de la production sur machines. Même si la façon d'enseigner n'est pas très séduisante.

sam-le-pirate
20/01/2008, 14h30
Pour le dessin, je ne suis pas daccord. C'est le seul cours au collège ou on demande aux élèves de faire preuve de créativité... Il y as souvent un thème imposé pour le travail à faire mais cela reste un des cours les plus "libres"...


La musique, cela dépend du prof. J'ai eu une année (mon année de troisième) ou on as pas sortis les flutes des cartables. A la place, histoire du blues, du classique... etc...

Edroym
21/01/2008, 04h20
Je plussoie ramoran, faisons un immense auto da fe en brulant toutes les flutes a bec que nous trouverons!

Arkanne
21/01/2008, 05h55
Peut être que tu as raison, d'autant plus qu'imposer la flûte au bec à un âge si tendre, peut laisser des traces indélébiles !http://www.yelims.com/IPB/Invision-Board-France-251.gif

eldaura
21/01/2008, 06h07
La flûte à bec, c'est comme le violon, si on veut un jour devenir virtuose, il faut s'y mettre très jeune http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

GrandPapaMagie
21/01/2008, 12h03
Mécréants !

Si vous voulez pas jouer de la flûte à bec, jouez du whistle.


Mais sinon oui, remplaçons l'art plastique, la musique et le sport par de la compta et de la gestion.

Nairwolf
21/01/2008, 12h11
Sans la flute à bec, la chanson The Swordmaster March de Rhapsody ne serait pas la même.

Donc pas touche. Je suis sûr que c'est grace au collège que Rhapsody a réussi dans la musique !

Princesse-Sarah
21/01/2008, 13h01
J'ai une devinette.
Qui a inventé la fermeture éclair?

Arkanne
21/01/2008, 13h04
Sarah ! Je vois pas le rapport ! tu parles de zip ?

Princesse-Sarah
21/01/2008, 13h07
Il y a un rapport, mais je vais pas vous dire lequel, sinon vous allez trouver la solution.

Ponette1
21/01/2008, 14h39
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Princesse-Sarah:
Il y a un rapport, mais je vais pas vous dire lequel, sinon vous allez trouver la solution. </div></BLOCKQUOTE>

Toit tu parle tro kom mon prof deux mats tu ve jamé espiquer !! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/furieu.gif

veuvesoyo
21/01/2008, 14h42
Quelle sorte de rapport ? Ne me fais pas dire ce que j'ai pas dit, même si j'y pense surtout avec toi, une obsédée du mariage !