PDA

Afficher la version complète : Le jeu du lipogramme en E



SammyFisherJr
11/11/2005, 15h53
Amis morrowindiens, bonjour ! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

Je vous propose un nouveau jeu, qui va nécessiter quelques explications : il s'agit de faire, un peu dans le style du poueme, un lipogramme.

Quesaco ? Un lipogramme, c'est une phrase, et a fortiori une histoire, où l'on s'interdit d'utiliser une ou plusieurs lettres.

Evidemment, si je choisis d'écrire sans utiliser la lettre Z, vous comprennez que ça ne va pas être très difficile... Par contre, si j'impose comme règle d'écrire une histoire aléatoire (chacun poste une phrase ou deux) sans utiliser la lettre E, là, ça devient intéressant...

Il va donc s'agir de raconter une histoire sans utiliser la lettre E...
C'est à peu près la seule règle, mais je tiens à apprter quelques précisions :
<LI>pas de style sms...
<LI>les inventions de mots et les néologismes sont acceptés dans la limite du réaliste, il n'est pas question toutefois de se lancer dans le n'importe quoi...
<LI>a priori, pas d'anglais ou d'autres langues étrangères, sauf pour les cas tolérés de quelques expressions passées dans le langage courant
<LI>l'auto censure et la correction ne sont pas conseillées, elles sont obligatoires http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif Si vous avez mis un E par mégarde, éditez ! Si vous en voyez un dans un post, dénoncez l'auteur ! Bref, cassez les E http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif (je sors après, d'accord)
<LI>et on ne pompe pas Perec !!! (merci Eldau)

Bon, je vais commencer, ça va sûrement vous paraître plus clair. (Conseil : mettez vos contributions en gras, qu'on les repères au milieu du reste...)


Un jour qu'il marchait, son front aux cumulo-nimbus, il vit, là pour son plaisir, l'incarnation de l'amour: Cupidon, son arc, tout son fatras, dormant au bord du talus.
Il n'osa plus mouvoir, craignant du gamin volant un trait trop dur pour lui.

à vous...

eldaura
11/11/2005, 15h57
ET PAS LE DROIT DE RECOPIER DES PASSAGES DE LA DISPARITION !!!!

SammyFisherJr
11/11/2005, 15h58
Très juste, on s'en rendrait vite compte ! http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif
Merci de cette précision !

Randall-Flagg
11/11/2005, 16h07
Sammy tu as déjà perdu


les traits

http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif

SammyFisherJr
11/11/2005, 16h09
Arg !
Ca y est, j'ai édité !

Arkanne
11/11/2005, 16h10
Alors, il prit son gant et chaussa un chausson à tallons puis vola sur son balai http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

Randall-Flagg
11/11/2005, 16h20
Il avait dû souffrir jadis...

SammyFisherJr
11/11/2005, 16h20
Haut dans l'air, il vogua droit au sud, suivant un vol d'albatros qui volait dos à dos...

Randall-Flagg
11/11/2005, 16h22
,partant pour un pays lointain...

eldaura
11/11/2005, 16h22
mais son ami Jack Dans, qui brouilla sa vision...

SammyFisherJr
11/11/2005, 16h24
...lui fit du whisky pur malt, sans glaçons mais trop froid...

Randall-Flagg
11/11/2005, 16h27
son chagrin n'aurait pas de fin. Pourquoi un si soudain abandon?

SammyFisherJr
11/11/2005, 16h28
Sanglotant sa maman, il choisit un lac où les chats font miaou du matin au couchant

eldaura
11/11/2005, 16h28
Il frissonna, transi. Un froid vif l a saisi.

Arkanne
11/11/2005, 16h30
qui lui donna un mal de chat pour courir droit

SammyFisherJr
11/11/2005, 16h31
Au bord du lac impur, il ota son maillot, baigna son corps nu dans l'air vif, puis cru mourir, vu sa toux

Randall-Flagg
11/11/2005, 16h31
( http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif perdu eldaura!)

Arkanne
11/11/2005, 16h34
LE saisit Eldau ! http://forums.ubi.com/images/smilies/88.gif

Arkanne
11/11/2005, 16h36
Originally posted by SammyFisherJr:
Au bord du lac impur, il ota son maillot, baigna son corps nu dans l'air vif, puis cru mourir, vu sa toux

mais on hait sa toux, nous avons tous la toux !

Randall-Flagg
11/11/2005, 16h38
Un caïman surgit du lac puis lui bouffa un bras

Arkanne
11/11/2005, 16h40
puis un piranha bouffa tout caïman vivant ou mort

SammyFisherJr
11/11/2005, 16h41
Marmonnant, il maudit l'animal qui lui fit un moignon.

eldaura
11/11/2005, 16h41
Du sang jaillit partout !

Nairwolf
11/11/2005, 16h42
Il cria si fort qu'il mourut dans la mort du fou.

eldaura
11/11/2005, 16h44
ainsi il arriva trop tot au paradis

SammyFisherJr
11/11/2005, 16h45
Son tonton l'inhuma dans un trou si profond...

Arkanne
11/11/2005, 16h47
si noir, si blanc, si

Randall-Flagg
11/11/2005, 16h47
grand qu'il finit jaillir l'or noir

eldaura
11/11/2005, 16h47
qu il y croupit vingt ans

Nairwolf
11/11/2005, 16h47
qu'il tomba sur un filon d'or

eldaura
11/11/2005, 16h55
(a Nairwolf: Ton clic honni m horrifia, vil chacal !) http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif

SammyFisherJr
11/11/2005, 16h57
Son tonton fort satisfait, s'offrit un yacht, un diamant, moults maisons, puis disparu à son tour dans un trou, un jour pourtant sans travaux sur un vil pont du Nil.

Arkanne
11/11/2005, 16h57
mais tout finit mal quand on

eldaura
11/11/2005, 17h01
survit a son inhumation

Nairwolf
11/11/2005, 17h02
s'aperçut qu'il devait cinq francs à l'assassin du

(@ eldaura : cliqueté tu as ?http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif)

[EDIT : grillé passé au suivant]

SammyFisherJr
11/11/2005, 17h04
Las, sa nana s'attrista un court an, puis convola dans l'Ain.

Nairwolf, ton post colle pas, et on comprend rien ! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif

Nairwolf
11/11/2005, 17h07
La nana acompagna un labrador du mort dans son avion pour Hawai.

@ Eldaura : Pourtant il était écrit de pas marquer http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

@u petit homme vert : C'est qu'on m'a grillé et que j'avais pas vu.

SammyFisherJr
11/11/2005, 17h08
@Nairwolf : LE labrador http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

Arkanne
11/11/2005, 17h08
où un nain lui donna son sang dans un tango mal parti sur

Nairwolf
11/11/2005, 17h11
@ Sammy : Personne n'a rien vu et ne verra plus. http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif

SammyFisherJr
11/11/2005, 17h12
...un air où la java grima sa mort d'habits noirs ou gris

eldaura
11/11/2005, 17h34
Mais toujours il dansait, ignorant sa condition : un mort vivant ravi !

Arkanne
12/11/2005, 04h17
Tout à coup sonna, tonitrua la voix du sort malin, qu'avant tout l'ami zombi connaît, puissant cri d'un doux courroux lancinant

Randall-Flagg
12/11/2005, 04h40
"Toi ici! Tu n'as pas l'autorisation. Vas au lit... au trot... " dit la nounou, coupant la diffusion du film plutôt flippant pour un garçon ayant cinq ans.

SammyFisherJr
12/11/2005, 05h55
"Oh, my god" râla t-il, car il grandit dans l'Albion, ma nounou du Styx !

Arkanne
12/11/2005, 07h21
Qui fait un fix laissant l'aimant clown discourir sur

Randall-Flagg
12/11/2005, 07h27
la tombola du mois prochain

SammyFisherJr
12/11/2005, 07h29
ou sur son appât du gain, son royal discours qui n'a plus aucun but, car il a voulu, tout con qu'il fut, à TF1 avoir un JT pour lui.
Il prit pour pygmalions Ardisson, d'Arvor, ou aussi Cavanna, jusqu'à Polac qui lui fit don d'un mot, un jour qu'il avait bu...

Randall-Flagg
12/11/2005, 08h02
Mais tout ça tourna court, l'audimat n'ayant jamais franchi plus du quart du public.

Un passant lors d'un micro-trottoir donna son avis:

Arkanne
12/11/2005, 09h58
Soyons grognons pour avoir l'oignon ainsi qu'un ail qui va droit au poitrail d'un Dracula sorti d'un film

Randall-Flagg
12/11/2005, 10h48
Un pauv'gars sous la domination du cannabis dont nul n'arriva à saisir l'incongru charabia.

Arkanne
12/11/2005, 10h56
Sur ça, la nuit tomba, qui fracassa tout parcours du zombi plus mort qu'avant, donc il fut

SammyFisherJr
12/11/2005, 12h05
...donc il fut fort marri d'avoir ainsi fini son parcours dans un pays pourtant si gai.

Arkanne
12/11/2005, 12h44
( Ça s'enlise ... Qui veut faire un résumé ? )

SammyFisherJr
12/11/2005, 12h51
A ton service, Arkanne :
(un nouvel intervenant à chaque passage à la ligne)

Un jour qu'il marchait, son front aux cumulo-nimbus, il vit, là pour son plaisir, l'incarnation de l'amour : Cupidon, son arc, tout son fatras, dormant au bord du talus.
Il n'osa plus mouvoir, craignant du gamin volant un trait trop dur pour lui.
Il avait dû souffrir jadis...
Alors, il prit son gant et chaussa un chausson à tallons puis vola sur son balai
Haut dans l'air, il vogua droit au sud, suivant un vol d'albatros qui volait dos à dos
,partant pour un pays lointain
Mais son ami Jack Dans, qui brouilla sa vision
lui fit du whisky pur malt, sans glaçons mais trop froid
son chagrin n'aurait pas de fin. Pourquoi un si soudain abandon?
Sanglotant sa maman, il choisit un lac où les chats font miaou du matin au couchant
Il frissonna, transi. Un froid vif le saisi
qui lui donna un mal de chat pour courir droit
Au bord du lac impur, il ota son maillot, baigna son corps nu dans l'air vif, puis cru mourir, vu sa toux
mais on hait sa toux, nous avons tous la toux !
Un caïman surgit du lac puis lui bouffa un bras
puis un piranha bouffa tout caïman vivant ou mort
Du sang jaillit partout !
Marmonnant, il maudit l'animal qui lui fit un moignon
Il cria si fort qu'il mourut dans la mort du fou
ainsi il arriva trop tot au paradis
Son tonton l'inhuma dans un trou si profond
si noir, si blanc, si
grand qu'il finit par jaillir l'or noir
qu il y croupit vingt ans
qu'il tomba sur un filon d'or
Son tonton fort satisfait, s'offrit un yacht, un diamant, moults maisons, puis disparu à son tour dans un trou, un jour pourtant sans travaux sur un vil pont du Nil.
mais tout finit mal quand on
survit a son inhumation
Las, sa nana s'attrista un court an, puis convola dans l'Ain.
La nana acompagna <span class="ev_code_RED">le</span> labrador du mort dans son avion pour Hawai
où un nain lui donna son sang dans un tango mal parti sur
un air où la java grima sa mort d'habits noirs ou gris
Mais toujours il dansait, ignorant sa condition : un mort vivant ravi !
Tout à coup sonna, tonitrua la voix du sort malin, qu'avant tout l'ami zombi connaît, puissant cri d'un doux courroux lancinant
"Toi ici! Tu n'as pas l'autorisation. Vas au lit... au trot... " dit la nounou
"Oh, my god" râla t-il, car il grandit dans l'Albion, ma nounou du Styx !
Qui fait un fix laissant l'aimant clown discourir sur
la tombola du mois prochain
ou sur son appât du gain, son royal discours qui n'a plus aucun but, car il a voulu, tout con qu'il fut, à TF1 avoir un JT pour lui. Il prit pour pygmalions Ardisson, d'Arvor, ou aussi Cavanna, jusqu'à Polac qui lui fit don d'un mot, un jour qu'il avait bu...
Mais tout ça tourna court, l'audimat n'ayant jamais franchi plus du quart du public. Un passant lors d'un micro-trottoir donna son avis:
Soyons grognons pour avoir l'oignon ainsi qu'un ail qui va droit au poitrail d'un Dracula sorti d'un film
Un pauv'gars sous la domination du cannabis dont nul n'arriva à saisir l'incongru charabia.
Sur ça, la nuit tomba, qui fracassa tout parcours du zombi plus mort qu'avant, donc il fut
fort marri d'avoir ainsi fini son parcours dans un pays pourtant si gai.

Randall-Flagg
12/11/2005, 13h55
Traînant son chagrin jusqu'aux confins domaniaux du roi d'onyx, il passa à ras d'un soulard, un orc, qui sortait d'un bar non loin: l'Happy Bar.
Il s'y introduit ...

Arkanne
12/11/2005, 13h57
Car là il trouva paix à sa faim d'un fou troubadour qui connait tout sur l'amour, il trouva Carla

Randall-Flagg
12/11/2005, 14h24
Clara lui sourit.

SammyFisherJr
12/11/2005, 14h40
confins du domain

@ Randall : "confins domaniaux", ce ne serait pas plus joli ?

Carla, Clara, il n'avait jamais pu savoir un nom sans raccourcir son bail. Toujours tout souris, la nana canon matait son corps...

Arkanne
12/11/2005, 14h54
tapant le rythme de son doigt crochu sans sur la

<span class="ev_code_BLACK">tapant la salsa d'un doigt crochu.</span>

Randall-Flagg
12/11/2005, 15h07
(j'ai édité)

Toujours tout souris

@Sammy: c'est quoi cette magouille http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-mad.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif

eldaura
12/11/2005, 15h11
Il lui suffit d un instant pour agir.


(a Arkanne: lE rythmE dE son doigt crochu ???

Arkanne
12/11/2005, 15h21
http://forums.ubi.com/images/smilies/cry.gif je sais, mon doigt et ma cervelle ont fourché ! Mon ange gardien était absent ! Je mérite le big bannhttp://forums.ubi.com/images/smilies/cry.gif

eldaura
12/11/2005, 15h25
(Quand on sait qu il lui fallut plus d un mois pour punir son affront...)

Randall-Flagg
12/11/2005, 15h29
( http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-surprised.gif eldaura met pas de E même dans ces parenthèses http://forums.ubi.com/images/smilies/11.gif)

eldaura
12/11/2005, 15h55
Oui, mais tout a un prix... Damnation !

SammyFisherJr
12/11/2005, 16h16
L'amour, illusion dans la nuit, l'avait surpris dans l'happy bar, où il dut son salut à son canasson qui trainait au comptoir, sirotant un alcool fort.
Oui, il l'obtint à vil prix d'un marchand turc, mais un jour, l'animal alcolo à jamais faiblira dans la boisson.

eldaura
12/11/2005, 16h58
N ayant ni foi ni loi, il partit un matin, mais sans savoir pourquoi. Il courut, rata son bus, traina sur un quai, sans savoir si un jour son mauvais kharma finirait.

SammyFisherJr
12/11/2005, 17h09
Maudit, obscur, il traqua un lion dans l'Atlas, il chassa un gavial aux abbords du Nil blanc, puis, l'animal l'horripilant, il tua un ragondin qui passait par là, un jour à bain au bord du cours icaunais.

@ Randall : si, si, souris peut se dire pour sourire, mais c'est du vieux français.

Randall-Flagg
13/11/2005, 01h06
perdu Sammy

http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-tongue.gif
où il n<span class="ev_code_RED">e</span> dut son salut

SammyFisherJr
13/11/2005, 04h16
http://forums.ubi.com/images/smilies/35.gif
Edité !

Arkanne
13/11/2005, 04h56
Là il vit son canasson marchant autour d'un oasis sous un froid d'canard. Il prit son lasso, tomba, courut, s'approcha, lui donna du foin ... Ainsi naquit un grand amour, prouvant la

Vae-primat
13/11/2005, 06h22
@ Sammy
l'animal alcolo à jamais s'am<span class="ev_code_RED">e</span>nda.=>du verbe amender =>tricheur http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif
@Arkanne
<span class="ev_code_RED">E</span>t là il vit son canasson

...La foi. L'amour unissant l'abscons à l'obscur, à l'humain fut ainsi banni. Jouissant à jamais d'infini il s'offusqua lors du discours

SammyFisherJr
13/11/2005, 06h25
@ Arkanne : <span class="ev_code_YELLOW">de</span> l'oasis ! http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif

sur la photo qu'il gardait toujours sur lui : lui, son Cadichon, dans un photomaton, ainsi Nino sur Mimi Poulain, dans un roman photo français connu.


l'animal alcolo à jamais s'amenda.=>du verbe amender =>tricheur Arg ! Me voilà pris !
Le pire, c'est que je ne l'avais même pas fait exprès... c'est une faute d'orthographe authentique... http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif Voilà, j'ai édité...

Randall-Flagg
13/11/2005, 07h48
Aussitôt la parution du torchon, la SPA ( http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-tongue.gif) choisit un avocat connu.
Au tribunal il plaida, il condamna l'union, insistant sur

SammyFisherJr
13/11/2005, 08h17
@ Randall : Instant ou insistant ?

Je choisis insistant http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

...insistant sur la diffamation.
Il nia la photo, s'abritant dans la loi, puis aux mots si doux choisis par son avocat.
A la fin, il s'alla choir dans un taillis fort obscur, sanglotant sur...

Randall-Flagg
13/11/2005, 08h21
(oui c'est à insistant que je pensais)


sur sort. On avait jamais vu plus poissard.
Lorsqu'il avait un an, un chat l'avait mordu sans raison. A trois ans il tomba dans un nid comptant au moins vingt cinq scorpions. A cinq ans, il avala un clou qui lui troua un poumon.
A huit ans...

Arkanne
13/11/2005, 11h58
il apprit du chinois par un cuistot japonais ; bouffa du sushi, fit son trou normand dans un lac au nord d'Himalaya pour finir à

Randall-Flagg
13/11/2005, 12h51
l'hôpital
(un seul mot mais qui fait tout de m^eme avancer le chmilblic http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-tongue.gif)

eldaura
13/11/2005, 12h58
* j'ai craint pour un instant qu il n ait dit: orph<span class="ev_code_RED">E</span>linat.... *

Randall-Flagg
13/11/2005, 13h03
http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/35.gif
editer, le voila à l'hopital http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-tongue.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif

eldaura
13/11/2005, 13h15
car un poison subtil parcourait son corps, il fallait agir : on dialysa.

SammyFisherJr
13/11/2005, 13h19
Doc Ross, puis Doc Gris, à son lit accourus, l'ont cru foutu.

Arkanne
13/11/2005, 13h40
Mais il survit car trop pourri pour partir aussi loin d'ici sans sa

SammyFisherJr
13/11/2005, 13h53
sans sa nounou, qui lui avait fait coucou lors du tango à Rio... (faut pas dormir durant mon cours !)
Dansant la lambada, il chanta la corrida du trop bon Francis C. puis, tout flagada, sur un sol dur tomba, comme un mol pantin sans os.

(merci à Arkanne pour lambada, corrida et flagada http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif)

eldaura
13/11/2005, 13h59
Il partit pour Bahia ou il apprit la samba, la bossanova, mais aucun chachacha, n ayant pas vu Alain Chabat.

SammyFisherJr
13/11/2005, 14h08
donc il saura jamais la carioca !

Arkanne
13/11/2005, 14h57
car ça lui coûta la mort d'un pingouin mal voyant dansant la carioca au bal du palais Dracula.

Vae-primat
13/11/2005, 15h45
S'avançant d'un air hautain il toisa d'un air coquin l'insatisfaisant faquin qu'on nommait pingouin

missy_rikku
14/11/2005, 03h08
Il hurla, assigna aussitôt un coup sur l'ignorant.
Un chat muni d'un arc, chantant la mort approcha et vit l'idiot à plat. Sir Pinguin portait tout aussi divers coups.

(Whaou dis donc c'est chaud, et la concordance des temps, ce n'est pas trop cela..)

Arkanne
14/11/2005, 07h22
dont un trop contondant qui l'avait sorti du micmac ambiant. Son sang gicla sur Dracula, qui lui montra 5 crocs brillant dans un rictus d'amour. Il crut mourir d'abscons plaisir, mais s'abstint, sourit, rigola, tomba dans un puits sans fond ...

eldaura
14/11/2005, 07h43
Plouf! fit il. Car tout puits a un fond, si lointain soit il. Alors il rampa trois jours durant, mais fut contraint pour finir a un crawl fatigant qu il n avait pas voulu...


(@ Missy Rikku: <span class="ev_code_RED">E</span>t vit l'idiot a plat.Sir Pinguin portait tout aussi div<span class="ev_code_RED">E</span>rs coups.) http://forums.ubi.com/images/smilies/52.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif

(@ moi meme: Honte a toi pour nag<span class="ev_code_RED">E</span>a ! http://forums.ubi.com/images/smilies/cry.gif)

Chtinecureuil
14/11/2005, 09h13
..fond du puit mais sans plus aucun jus, il aborda un noir port.

Mais d'abord, a par moi, imagina-t-il, qui survivrait a un crawl durant trois jours sans apports nutritifs ????

@sehy : nagEa http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif

the_Newbie
14/11/2005, 09h17
" Moi " dit un passant, tout à fait, un crawl futil m'attaqua la nuit, rivalisé j'ai fait la nuit, parti hors de mon champ hatif il a fait...

SammyFisherJr
14/11/2005, 11h16
@ Newbie : On comprend pas tout ! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif
Et puis :
rivalis<span class="ev_code_RED">é</span> http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif
<span class="ev_code_RED">de</span> mon champ http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif

SammyFisherJr
14/11/2005, 11h24
<span class="ev_code_YELLOW">Deuxième résumé</span>

Traînant son chagrin jusqu'aux confins domaniaux du roi d'onyx, il passa à ras d'un soulard, un orc, qui sortait d'un bar non loin: l'Happy Bar. Il s'y introduit ...
Car là il trouva paix à sa faim d'un fou troubadour qui connait tout sur l'amour, il trouva Carla
Clara lui sourit
Carla, Clara, il n'avait jamais pu savoir un nom sans raccourcir son bail. Toujours tout souris, la nana canon matait son corps
tapant la salsa d'un doigt crochu
Il lui suffit d un instant pour agir
(Quand on sait qu il lui fallut plus d un mois pour punir son affront...)
Oui, mais tout a un prix... Damnation !
L'amour, illusion dans la nuit, l'avait surpris dans l'happy bar, où il dut son salut à son canasson qui trainait au comptoir, sirotant un alcool fort. Oui, il l'obtint à vil prix d'un marchand turc, mais un jour, l'animal alcolo à jamais faiblira dans la boisson.
N ayant ni foi ni loi, il partit un matin, mais sans savoir pourquoi. Il courut, rata son bus, traina sur un quai, sans savoir si un jour son mauvais kharma finirait.
Maudit, obscur, il traqua un lion dans l'Atlas, il chassa un gavial aux bords du Nil blanc, puis, l'animal l'horripilant, il tua un ragondin qui passait par là, un jour à bain au bord du cours icaunais.
Là il vit son canasson marchant autour d'un l'oasis sous un froid d'canard. Il prit son lasso, tomba, courut, s'approcha, lui donna du foin ... Ainsi naquit un grand amour, prouvant la
foi. L'amour unissant l'abscons à l'obscur, à l'humain fut ainsi banni. Jouissant à jamais d'infini il s'offusqua lors du discours
sur la photo qu'il gardait toujours sur lui : lui, son Cadichon, dans un photomaton, ainsi Nino sur Mimi Poulain, dans un roman photo français connu.
Aussitôt la parution du torchon, la SPA choisit un avocat connu. Au tribunal il plaida, il condamna l'union, insistant sur
la diffamation. Il nia la photo, s'abritant dans la loi, puis aux mots si doux choisis par son avocat. A la fin, il s'alla choir dans un taillis fort obscur, sanglotant sur
son sort. On avait jamais vu plus poissard. Lorsqu'il avait un an, un chat l'avait mordu sans raison. A trois ans il tomba dans un nid comptant au moins vingt cinq scorpions. A cinq ans, il avala un clou qui lui troua un poumon. A huit ans...
il apprit du chinois par un cuistot japonais ; bouffa du sushi, fit son trou normand dans un lac au nord d'Himalaya pour finir à
l'hôpital
car un poison subtil parcourait son corps, il fallait agir : on dialysa
Doc Ross, puis Doc Gris, à son lit accouru, l'ont cru foutu
Mais il survit car trop pourri pour partir aussi loin d'ici sans sa
nounou, qui lui avait fait coucou lors du tango à Rio... (faut pas dormir durant mon cours !) Dansant la lambada, il chanta la corrida du trop bon Francis C. puis, tout flagada, sur un sol dur tomba, comme un mol pantin sans os.
Il partit pour Bahia ou il apprit la samba, la bossanova, mais aucun chachacha, n ayant pas vu Alain Chabat
donc il saura jamais la carioca !
car ça lui coûta la mort d'un pingouin mal voyant dansant la carioca au bal du palais Dracula
S'avançant d'un air hautain il toisa d'un air coquin l'insatisfaisant faquin qu'on nommait pingouin
Il hurla, assigna aussitôt un coup sur l'ignorant. Un chat muni d'un arc, chantant la mort approcha <span class="ev_code_GREEN">puis</span> vit l'idiot à plat. Sir Pinguin portait <span class="ev_code_GREEN">lui</span> aussi <span class="ev_code_GREEN">un mauvais coup</span>.
dont un trop contondant qui l'avait sorti du micmac ambiant. Son sang gicla sur Dracula, qui lui montra 5 crocs brillant dans un rictus d'amour. Il crut mourir d'abscons plaisir, mais s'abstint, sourit, rigola, tomba dans un puits sans fond
Plouf! fit il. Car tout puits a un fond, si lointain soit il. Alors il rampa trois jours durant, mais fut contraint pour finir a un crawl fatigant qu il n avait pas voulu


(J'ai pris la liberté de corriger Missy http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif )
@ Newbie : pour toi, il y a plus de travail http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif

the_Newbie
15/11/2005, 10h22
Muerf, j'abandonne, j'ai déjà assez avk les Rp de mes forums Roleplaygame ^^

Arkanne
15/11/2005, 13h29
mais qui le mit hors concours pour le futur marathon de Calcutta.

SammyFisherJr
15/11/2005, 13h37
Tant pis dit-il, j'irai plutôt à Bombay, là bas, il parait qu'on fait un vin divin. Or, vivant pour l'alcool, il faut...

eldaura
15/11/2005, 13h46
...voir du pays pour choisir un bon cru. Car qui a bu boira (du moins ainsi dit-on)

edovarys_
15/11/2005, 13h47
mais bon, pour un pinard, il y a aussi un pays du nom "Maroc".

Arkanne
15/11/2005, 13h48
mais il faut savoir partir avant qu'il soit trop tard pour son train passant à minuit ou au matin sinon on ira au bois sans savoir pourquoi !

SammyFisherJr
15/11/2005, 14h40
on ira plus aux bois, l'acacia chû tantôt, on ira plus aux bois, nos buissons sont remplis par la

eldaura
15/11/2005, 15h06
vision d'un animal mourant : un daim qui fut poursuivi par un orc muni d'un arc dont un trait aïgu s'abattant sur lui hâta la fin.

Guiylan_
15/11/2005, 16h53
Là fut un instant saisissant ! Un rictus d'agonisant agita soudain son daim...

(Purée, c'est plus dur que ça n'en a l'air... Très bonne idée, Sammy. http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-happy.gif)

Randall-Flagg
16/11/2005, 03h28
Un rictus d'agonisant agita soudain l<span class="ev_code_RED">e</span> daim...

(Game over Guiylan http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif)

Chtinecureuil
16/11/2005, 04h04
L'animal ainsi mouru sans plus d'apparat mais sa cuisson un doux parfum diffusa...

eldaura
16/11/2005, 13h10
Daim du pays Basquais : un gros daim, du thym, ailloli, un soupçon d'origan, trois salsifis, brocolis.
Cuisson au four, puis quand saignant, couvrir puis saisir à point (pas trop cuit). Miam miam ! Bon graillon...

http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_frown.gif ---> seppuku (arrrgll....)
de toute façon c'est jamais bon quand c'est trop kof http://forums.ubi.com/images/smilies/cry.gif

SammyFisherJr
16/11/2005, 13h14
CoffE ! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif

Arkanne
16/11/2005, 13h18
Au Happy tous pour "daim cuit " mais pas par soyo http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif

nchuleft
17/11/2005, 00h52
pour un mom<span class="ev_code_RED">e</span>nt

-->Eldaura

SammyFisherJr
17/11/2005, 12h12
Au Happy ils gloutiront la chair du daim cuit à la façon d'Arkanan, un vil cuistot mais fort bon bavard, parait-il.

nchuleft
18/11/2005, 01h38
alors ils vont au happy pour son daim suivi d'un pinard de bas prix bon gout.

SammyFisherJr
18/11/2005, 04h34
...suivi d'un pinard à bas prix mais au bon goût http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif

Guiylan_
18/11/2005, 17h05
(Game over Guiylan )

Rhaah... et en plus j'avais édité trois fois !!!

*touffes de cheveux arrachés qui tombent sur le clavier*

Bon, je vais éditer.

suite...

Buvons, amis, buvons un pinard dont nous tairons l'nom ! (dit-il un peu éméché)

SammyFisherJr
19/11/2005, 03h57
Car s'il fait mal aux tifs, il fait aussi l'air vif !

Guiylan_
19/11/2005, 08h12
Quoi donc ? Un pinard ?

Arkanne
19/11/2005, 09h39
Originally posted by Guiylan_:
Quoi donc ? Le pinard ?

@ Guili : LE (?) pinard http://forums.ubi.com/images/smilies/88.gif

Non, l'alcool fort qui fait voir noir nos lointains jours

Randall-Flagg
19/11/2005, 11h39
Buvons, amis, buvons un pinard dont nous tairons l<span class="ev_code_RED">e</span> nom !


http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-tongue.gif re game over Guiylan http://forums.ubi.com/images/smilies/88.gif

Guiylan_
19/11/2005, 15h37
Ah mais c'est pas vrai, mais c'est pas vrai...!

Dans mon corps, il n'y a point un vouloir quant à voir noir durant maints lointains jours.

Arkanne
19/11/2005, 15h50
alors tu vois blanc sans savoir y voir du noir dansant dans ton miroir sans but, sans bruit, sans paix.

SammyFisherJr
20/11/2005, 04h18
Originally posted by Guiylan_:
Ah mais c'est pas vrai, mais c'est pas vrai...!

Dans mon corps, il n'y a point <span class="ev_code_RED">de</span> vouloir quant au fait <span class="ev_code_RED">de</span> voir noir durant maints lointains jours. http://forums.ubi.com/images/smilies/88.gif

Guiylan_
20/11/2005, 08h42
Grmmblmmzbmdnn... !!! *dit-il en portugais et en colère, car il connaissait les deux langues* (Victor Hugo)

Un jour, j'y arriverai, je me vengerai ! Je les aurai, ces maudits Schtrou... euh ces maudits oeufs... enfin E... Oui, je me vengerai !

*dit G<STRIKE>argamel</STRIKE>uiylan en disparaissant dans le lointain*

SammyFisherJr
20/11/2005, 11h11
alors tu vois blanc sans savoir y voir du noir dansant dans ton miroir sans but, sans bruit, sans paix.

Sans courroux, sans plaisir, sans amour.
Tout là haut, sur un mont où s'agitait avant, avant la fin, un flocon blanc sans but, sans goût, sans combat vaillant, un froid cassant fait sortir les garous du brouillard.

Guiylan_
20/11/2005, 11h14
J'avoue ne plus rien comprendre à l'histoire. Quelqu'un pourrait-il résumer (ou expliquer) ? http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

SammyFisherJr
20/11/2005, 11h20
Résumé

Il partit pour Bahia ou il apprit la samba, la bossanova, mais aucun chachacha, n ayant pas vu Alain Chabat
donc il saura jamais la carioca !
car ça lui coûta la mort d'un pingouin mal voyant dansant la carioca au bal du palais Dracula
S'avançant d'un air hautain il toisa d'un air coquin l'insatisfaisant faquin qu'on nommait pingouin
Il hurla, assigna aussitôt un coup sur l'ignorant. Un chat muni d'un arc, chantant la mort approcha puis vit l'idiot à plat. Sir Pinguin portait portait lui aussi un mauvais coup.
dont un trop contondant qui l'avait sorti du micmac ambiant. Son sang gicla sur Dracula, qui lui montra 5 crocs brillant dans un rictus d'amour. Il crut mourir d'abscons plaisir, mais s'abstint, sourit, rigola, tomba dans un puits sans fond
Plouf! fit il. Car tout puits a un fond, si lointain soit il. Alors il rampa trois jours durant, mais fut contraint pour finir a un crawl fatigant qu il n avait pas voulu
mais qui le mit hors concours pour le futur marathon à Calcutta
Tant pis dit-il, j'irai plutôt à Bombay, là bas, il parait qu'on fait un vin divin. Or, vivant pour l'alcool, il faut
voir du pays pour choisir un bon cru. Car qui a bu boira (du moins ainsi dit-on)
mais bon, pour un pinard, il y a aussi un pays du nom "Maroc"
mais il faut savoir partir avant qu'il soit trop tard pour son train passant à minuit ou au matin sinon on ira au bois sans savoir pourquoi !
on ira plus aux bois, l'acacia chû tantôt, on ira plus aux bois, nos buissons sont fous par la
vision d'un animal mourant : un daim qui fut poursuivi par un orc muni d'un arc dont un trait aïgu s'abattant sur lui hâta la fin.
Là fut un instant saisissant ! Un rictus d'agonisant agita soudain l'anima du daim
L'animal ainsi mouru sans plus d'apparat mais sa cuisson un doux parfum diffusa
Daim du pays Basquais : un gros daim, du thym, ailloli, un soupçon d'origan, trois salsifis, brocolis.
Cuisson au four, puis quand saignant, couvrir puis saisir à point (pas trop cuit). Miam miam ! Bon graillon
Au Happy tous pour "daim cuit " mais pas par soyo
Au Happy ils gloutiront la chair du daim cuit à la façon d'Arkanan, un vil cuistot mais fort bon bavard, parait-il.
alors ils vont au happy pour son daim suivi d'un pinard de bas prix bon gout.
suivi d'un pinard à bas prix mais au bon goût
Buvons, amis, buvons un pinard dont nous tairons l'nom !
Car s'il fait mal aux tifs, il fait aussi l'air vif !
Quoi donc ? Un pinard ?
Dans mon corps, il n'y a point un vouloir quant à voir noir durant maints lointains jours.
alors tu vois blanc sans savoir y voir du noir dansant dans ton miroir sans but, sans bruit, sans paix.
Sans courroux, sans plaisir, sans amour. Tout là haut, sur un mont où s'agitait avant, avant la fin, un flocon blanc sans but, sans goût, sans combat vaillant, un froid cassant fait sortir un garou du brouillard.

Guiylan_
20/11/2005, 11h26
Oui, ça c'est bien. Mais je n'ai toujours pas compris l'histoire. C'est une explication pour mon pauvre cerveau endolori par une pénible maladie que je demande. http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

SammyFisherJr
20/11/2005, 11h27
Mais cette histoire n'aura que le sens que tu voudras bien lui donner ! http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif

Guiylan_
20/11/2005, 11h31
Ah... c'est de l'art abstrait... Chacun y voit ce qu'il veut, comme dans les prédictions pythiques...

Moi, je dis "de haut en bas". Ca va comme sens, ça ? http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

Randall-Flagg
20/11/2005, 11h48
(quatre E se sont glissés dans le résumé de Sammy http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-tongue.gif)

Arkanne
21/11/2005, 08h34
quote:
Moi, je dis "de haut en bas". Ca va comme sens, ça ?


dE haut En bas

Sans courroux, sans plaisir, sans amour. Tout là haut, sur un mont où s'agitait avant, avant la fin, un flocon blanc sans but, sans goût, sans combat vaillant, un froid cassant fait sortir un garou du brouillard.
<span class="ev_code_BLACK">On lui montra haut dans la nuit, bas sous l'horizon, du mouton humain à bouillir dans son jus sans alcool : rhum ou vin, car trop doux. Ainsi il apprit à</span>

Randall-Flagg
21/11/2005, 10h34
assouvir sa faim. Il prit goût à la chair d'humain.

nchuleft
21/11/2005, 10h38
waouh! du bon gigot au happy! cool, dit t'il

eldaura
22/11/2005, 10h42
Puis il scanda:

UN JOUR PROCHAIN.....

Un jour prochain, matin, quand blanchit l'horizon,
Il nous faudra partir. Vois-tu, tu languis tant.
J'irai marchant par vaux, j'irai marchant par monts,
J'ai tant croupi sans toi, partons donc à l'instant !

J'irai, fixant sans fin mon lancinant chagrin,
Allant sans plus y voir, sans ouïr aucun bruit,
Sans ami, inconnu, dos rond, crispant un poing,
Marri, par un jour noir plus obscur qu'à minuit.

J'irai sans vouloir voir ni l'or du soir craintif,
Ni maints canots au loin, crois-moi, j'irai pourtant
Jusqu'à ton tumulus, pour t'offrir, don tardif,
Du houx, ainsi qu'un brin d'un chardon odorant.


/* sorry Victor ... mais bon, demain, dès l'aube, j'arrête... http://forums.ubi.com/images/smilies/52.gif */

SammyFisherJr
22/11/2005, 11h15
http://forums.ubi.com/images/smilies/11.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/11.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/11.gif

Arkanne
23/11/2005, 06h12
Va alors sans ton sac à dos, ton corps n'aura jamais un futur ici bas, tu dois voir où finit la nuit, où naît l'amour du jour, où la mort vit, dans son palais biscornu fait d'os dont l'illumination nous fait mal.

Guiylan_
23/11/2005, 12h31
dE haut En bas Oui... mais la je n'essayais pas de ne pas en mettre. http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-happy.gif

Très beau, Eldau. http://forums.ubi.com/images/smilies/heart.gif

J'arrête le flood et je continue :

Car dans ton sac, tu vas subir la zombification sous la gudulisation sans fin, pour la bonification d'un os du corps.

Arkanne
23/11/2005, 12h50
sans savoir si l'os aura droit à son lot riquiqui d'ananas du soir.

Collision_Fatal
24/11/2005, 03h53
Pourquoi mon amour pour la nana qui m'a induit dans l'admiration sans limitation survivrait-il ?
Parfois, j'ai tout pouvoir : continuation d'un roman auparavant obscur, mais clair lorsqu'il y a mort du loup. Il a voulu partir par là ! Disparu, maudit, un mot trop fort, trop profond.
Y aurait-il omission, un blanc, un trou, un hiatus ? Où vois-tu un truc manquant ? Mon roman disait un mot, un nom, qui signifiait pulsion d'amour ; aujourd'hui il a disparu, ici, dans l'annihilation : dissipation, liquidation dans la sublimation ! Fin. Tout a l'air normal.
Racontant alors fait sur fait, tu vois, dis, qu'il y a mort d'un participant, mais nous continuons pourtant, survolant mots, points, ponctuation.

Guiylan_
24/11/2005, 16h54
Quoi ? Ton affirmation m'assourdit par maints tracas ! Y aurait-il conspiration pour la disparition et la mort d'un participant, sans information du public ? Non, dirons-nous ! L'union des avocats, suivant la Guiylan & co (cf Happy Bar & consorts), dira à l'opinion du pays s'il y a un fait important à savoir ! Ugh !

Arkanne
25/11/2005, 02h29
Oui, l'union avocats – homard, donc Guiylan, doit voir si disparition d'un participant il y a, car nous, Sauron, tout sur sa mort. L'assassin dans sa Tour fourbit son katana. Si un Gollum agit dans la nuit, on doit savoir !
Lançons le pari, buvons au Happy !

SammyFisherJr
25/11/2005, 05h31
Car nos vilains hobbits vont mourrir, oui, oui, vilains hobbits qui font du mal à Gollum, golluuuum, golluuuum.

Arkanne
25/11/2005, 06h01
Gollum ? Hum, hum ...
Disparu lui aussi, ainsi va la mort sans faux cils http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif mais son bon vouloir voit plus loin dans la nuit.

SammyFisherJr
25/11/2005, 14h54
Un vil bijou à son doigt, voilà pour un tyran !
Disparu dans l'obscur tout du lointain Mordor, il fait pourtant un tabac dans son fan club !

Arkanne
25/11/2005, 15h25
Un vil hibou à son doigt aussi scrutait la nuit à l'affût. Son vol sans bruit tuait aussitôt l'animal ou l'humain, sort sans discrimination, plaisant dans son humour noir.

SammyFisherJr
25/11/2005, 15h42
La nuit s'avançait sans à coup, nul choc ne troublait l'instant mystical qui lançait du soir un signal d'amour, dans la paix du pays.

eldaura
26/11/2005, 04h31
Minuit approchait, apportant sous son noir habit non pas la mort ou l'affliction, ni un cafard malsain, mais plutôt l'aspiration à la paix. La raison s'assoupit, puis, la passion aidant, l'inspiration brisant d'un coup son cachot riquiqui fait jaillir un flot inouï d'hallucinants papillons chatoyants qu'un ciboulot trop strict maintint captif un jour durant : trop banal "bus/boulot/dodo". Non, pas dodo. Vouloir, sans dormir, approfondir nos visions d'absolu, apparitions, illusions ou divagations, nous rapprochant pas à pas du pays d'Arcadia d'où sont issus lutins, nains, trolls ou djinns, dont la mission fut toujours d'abracadabrantir tout humain trop abattu par un fascinant glamour. Alors crions tous : abracadabra !

SammyFisherJr
26/11/2005, 10h34
Oui ! Abracadabra fut un jour un cri qui poussa un Lord noir dans l'illusion du mal.
Au courant du fait, un Harry qui passa là l'affronta mais partit, courant, car pas sûr du coup qu'il voulait fourbir.

Ramoran
26/11/2005, 16h11
Mais il ravisa son opinion, car un gros chat par un chant divin lui avait fait voir qu'au fond du cachot il y avait son salut.
Aussi trouva-t-il un plan pour qu'il ne fût point conduit à la mort.

SammyFisherJr
26/11/2005, 16h40
Rampant, suant, jurant, sacrant, il sortit un jour à l'air pur, posa alors son doigt sur son front, puis fixa aux godillots qu'il portait un brin du mur obscur qu'il quittait à tout jamais.

Arkanne
26/11/2005, 16h46
Il prit un bol d'air frais, sans cacao, cracha un poumon, partit chantant la Stabat d'Albinoni sur un air de jazz qu'il trouva dans un obscur capharnaüm d'Angkor.

eldaura
27/11/2005, 03h27
Ainsi qu'un fou chantant, jovial quoiqu'un brin mal nourri, affranchi du joug d'un gnouf malodorant, il jura d'aussitôt saisir l'occasion. Alors, convaincu par sa mission, il sourit puis courut, partant pour parcourir à loisir un pays inconnu pour lui.

Arkanne
27/11/2005, 06h06
Pays d'antan, son oubli d'un amour fou l'avait contraint à l'abandon sans savoir qu'un jour lointain il aura à y mourir fou, sans ami, sans un individu à lui sortir un haïku, un koan à la noix, à l'ananas ou alors un fruit confit.

eldaura
27/11/2005, 07h13
Il s'assit. Sous son kimono, du gazon gras. La nuit tombait sur un vallon profond.

Qu'advint-il du matin froid
Où nous avions tant ri, insouciants ?
Apparitions au fond du brouillard.
---------------------------------------
Ignorant du futur,
L'acacia rit au plus fort du mois d'Août.
Il a plu aujourd'hui.
---------------------------------------
Charbon brûlant dans un four, promis à la mort.
Du santal aussi, fumant, bâton au bout rougi.
Mais lui n'a jamais craint d'offrir son parfum.
---------------------------------------
Un Bouddha d'or sourit,
Sans savoir pourquoi.
Jaloux, j'ai toujours haï son nirvana.
---------------------------------------

Ramoran
27/11/2005, 13h53
Originally posted by Arkanne:
Il prit un bol d'air frais, sans cacao, cracha un poumon, s'en alla chantant la Stabat d'Albinoni sur un air de jazz qu'il trouva dans un obscur capharnaüm d'Angkor.

Mais ici on voit un intrus qui produit un truc dissonnant.

eldaura
28/11/2005, 08h20
Du riz poussait non loin dans un climat glacial. Un chat massif surgit soudain hors d'un buisson, alarmant Zutsachi. Il avisa un ronin roublard fort connu qui souhaitait sa mort (l'aurait-il pu qu'il l'aurait fait jadis, un an plus tôt). L'asocial ninja affichait un rictus d'ambition, croyant voir advenir la fin du samouraï. Mais Zutsachi sortit aussitôt son tanto scintillant, fixant l'assassin. Il importait d'agir au plus tôt. Tout à coup, un plaisir mauvais l'assaillit: il avait soif du goût du sang. Amok. L'horrifiant combat qui suivit fut fatal au puissant bushi, qui tomba sans un bruit, ainsi qu'un papyrus dans un puits...

Arkanne
30/11/2005, 14h06
Puis un chant cassa la nuit qui couvait son vin. Un poisson chat vola la faux faisant faux bond à l'appât. Il partit sanglotant d'un ton bas.

eldaura
30/11/2005, 14h27
Un joyau arrogant butinant un iris:
Papillon sans souci, tu as dix fois raison !
Car tu mourras avant la nuit.

/* bon, j'arrête les pseudos-haïkus vaseux, de toute façon, j'arrive au bout de mes réserves ... */

veuvesoyo
30/11/2005, 14h34
Oui mais là j'ai un jour tout à moi, un jour sans foi ni loi

SammyFisherJr
30/11/2005, 14h38
/* bon, j'arrête les pseudos-haïkus vaseux, de toute façon, j'arrive au bout de mes réserves ... */
Un haiku c'est 5/7/5 http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif

Guiylan_
05/12/2005, 00h23
Sans foi ? Sans loi ?

Tant qu'il n'y a pas un jour sans toi, moi, ça va...

Arkanne
05/12/2005, 06h05
Oui, unis à jamais nuit, jour, bon an, mal an, malin qui saura fuir, maudit soit qui voudra la mort d'un vol dans l'infini.

SammyFisherJr
05/12/2005, 12h18
Pourquoi vouloir au vol saisir un fait obscur ? Allons plutôt dans mon boudoir frais pour jusqu'au bout du matin ouïr un chant qui fait mugir la nuit.
Soyons fous, soyons gais, soyons unis dans la composition du grand Pan, puis satyricons à son insu la java du grand Satan.

Arkanne
05/12/2005, 13h00
Oui, satanisons la nuit, fuyons l'obscur, volons un nid au cocu, donnons un bisou aux bisounours, mourrons à l'instant par sirop corrosif.

SammyFisherJr
16/12/2005, 15h07
Vol sur un nid à coucous ? Mais Jack Nicholson dans tout ça ? Qui a pris son avis ? Voila pourtant un grand zinzin à point barjo.

Arkanne
16/12/2005, 15h17
Donc si j'ai mal compris, Jack un cocu dans un nid d'un coucou qui sait pas si son avis fut pris ! Chantons à la paix, à la fin du mal absolu :

eldaura
16/12/2005, 15h20
Plutôt un vol sur un tapis turc, ou sur un biplan caduc, ainsi qu' a fait Johnny D. dans un film qu'il tourna dans l'Arizona !

============================

Oraison à la Paix:
Fin du mal! Laissons là la damnation où nous croupissons! Fuyons nos soucis, nos tracas! Abolissons la loi du kharma! Ouvrons-nous à l'instant à la purification, sinon nous connaîtrons la mort! Accomplissons un parcours nous conduisant à l'absolu!

Arkanne
29/12/2005, 13h27
Arizona, loin dans l'oubli, planant avion, fin d'un vol dans la mort sur chanson d'un Kusturica sans rival.

Vae-primat
29/12/2005, 13h59
Sauvons l'humain, d'abord pour lui, avant un amour tardif pour l'insouciant futur

eldaura
04/01/2006, 15h06
Annihilation (par Karl Bodlär)


Toujours m'accompagnant s'agita un Daimôn;
Insistant mais fuyant, malfaisant, volatil,
S'insinuant partout, consumant mon poumon,
M'inclinant à l'impur, à l'inhumain, au vil.


Parfois il m'apparait, sachant mon goût pour l'Art,
Imitant - ravissant - la houri du ponant,
Sous qui l'on voit pourtant l'avilissant cafard
M'accoutumant, sournois, à des poisons puants.


Il m'a conduit ainsi, loin du canon divin,
Suffocant, las, fourbu, tout au fond du ravin
Dont nul n'a jamais fui, (fuit-on sa damnation ?)


Car il lui plait à voir grandir ma confusion,
M'a nourri d'illusions saturant ma vision,
Puis m'insuffla la soif pour l'Annihilation!

Arkanne
05/01/2006, 11h11
La soif donna un mal fou à mon moi, qui trouva un toit, un puits sans fond, tout fait d'un noir, mirobolant savoir : la mort vit dans nos jours toujours plus courts, sans souci. Consolation.

eldaura
05/01/2006, 16h25
Consolatio. But d'un parfait s'isolant dans son donjon toulousain, coupant tout contact, suivant la voix.

SammyFisherJr
27/01/2006, 11h58
Tentative de recussitation du lipogramme

On lui montra haut dans la nuit, bas sous l'horizon, du mouton humain à bouillir dans son jus sans alcool : rhum ou vin, car trop doux. Ainsi il apprit à
assouvir sa faim. Il prit goût à la chair d'humain.
waouh! du bon gigot au happy! cool, dit t'il

Puis il scanda:

UN JOUR PROCHAIN.....

Un jour prochain, matin, quand blanchit l'horizon,
Il nous faudra partir. Vois-tu, tu languis tant.
J'irai marchant par vaux, j'irai marchant par monts,
J'ai tant croupi sans toi, partons donc à l'instant !

J'irai, fixant sans fin mon lancinant chagrin,
Allant sans plus y voir, sans ouïr aucun bruit,
Sans ami, inconnu, dos rond, crispant un poing,
Marri, par un jour noir plus obscur qu'à minuit.

J'irai sans vouloir voir ni l'or du soir craintif,
Ni maints canots au loin, crois-moi, j'irai pourtant
Jusqu'à ton tumulus, pour t'offrir, don tardif,
Du houx, ainsi qu'un brin d'un chardon odorant.

Va alors sans ton sac à dos, ton corps n'aura jamais un futur ici bas, tu dois voir où finit la nuit, où naît l'amour du jour, où la mort vit, dans son palais biscornu fait d'os dont l'illumination nous fait mal.
Car dans ton sac, tu vas subir la zombification sous la gudulisation sans fin, pour la bonification d'un os du corps.
sans savoir si l'os aura droit à son lot riquiqui d'ananas du soir.
Pourquoi mon amour pour la nana qui m'a induit dans l'admiration sans limitation survivrait-il ?
Parfois, j'ai tout pouvoir : continuation d'un roman auparavant obscur, mais clair lorsqu'il y a mort du loup. Il a voulu partir par là ! Disparu, maudit, un mot trop fort, trop profond.
Y aurait-il omission, un blanc, un trou, un hiatus ? Où vois-tu un truc manquant ? Mon roman disait un mot, un nom, qui signifiait pulsion d'amour ; aujourd'hui il a disparu, ici, dans l'annihilation : dissipation, liquidation dans la sublimation ! Fin. Tout a l'air normal. Racontant alors fait sur fait, tu vois, dis, qu'il y a mort d'un participant, mais nous continuons pourtant, survolant mots, points, ponctuation.
Quoi ? Ton affirmation m'assourdit par maints tracas ! Y aurait-il conspiration pour la disparition et la mort d'un participant, sans information du public ? Non, dirons-nous ! L'union des avocats, suivant la Guiylan & co (cf Happy Bar & consorts), dira à l'opinion du pays s'il y a un fait important à savoir ! Ugh !
Oui, l'union avocats – homard, donc Guiylan, doit voir si disparition d'un participant il y a, car nous, Sauron, tout sur sa mort. L'assassin dans sa Tour fourbit son katana. Si un Gollum agit dans la nuit, on doit savoir ! Lançons le pari, buvons au Happy !
Car nos vilains hobbits vont mourrir, oui, oui, vilains hobbits qui font du mal à Gollum, golluuuum, golluuuum.
Gollum ? Hum, hum... Disparu lui aussi, ainsi va la mort sans faux cils mais son bon vouloir voit plus loin dans la nuit.
Un vil bijou à son doigt, voilà pour un tyran ! Disparu dans l'obscur tout du lointain Mordor, il fait pourtant un tabac dans son fan club !
Un vil hibou à son doigt aussi scrutait la nuit à l'affût. Son vol sans bruit tuait aussitôt l'animal ou l'humain, sort sans discrimination, plaisant dans son humour noir.
La nuit s'avançait sans à coup, nul choc ne troublait l'instant mystical qui lançait du soir un signal d'amour, dans la paix du pays.
Minuit approchait, apportant sous son noir habit non pas la mort ou l'affliction, ni un cafard malsain, mais plutôt l'aspiration à la paix. La raison s'assoupit, puis, la passion aidant, l'inspiration brisant d'un coup son cachot riquiqui fait jaillir un flot inouï d'hallucinants papillons chatoyants qu'un ciboulot trop strict maintint captif un jour durant : trop banal "bus/boulot/dodo". Non, pas dodo. Vouloir, sans dormir, approfondir nos visions d'absolu, apparitions, illusions ou divagations, nous rapprochant pas à pas du pays d'Arcadia d'où sont issus lutins, nains, trolls ou djinns, dont la mission fut toujours d'abracadabrantir tout humain trop abattu par un fascinant glamour. Alors crions tous : abracadabra !
Oui ! Abracadabra fut un jour un cri qui poussa un Lord noir dans l'illusion du mal. Au courant du fait, un Harry qui passa là l'affronta mais partit, courant, car pas sûr du coup qu'il voulait fourbir.
Mais il ravisa son opinion, car un gros chat par un chant divin lui avait fait voir qu'au fond du cachot il y avait son salut. Aussi trouva-t-il un plan pour qu'il ne fût point conduit à la mort.
Rampant, suant, jurant, sacrant, il sortit un jour à l'air pur, posa alors son doigt sur son front, puis fixa aux godillots qu'il portait un brin du mur obscur qu'il quittait à tout jamais.
Il prit un bol d'air frais, sans cacao, cracha un poumon, partit chantant la Stabat d'Albinoni sur un air de jazz qu'il trouva dans un obscur capharnaüm d'Angkor.
Ainsi qu'un fou chantant, jovial quoiqu'un brin mal nourri, affranchi du joug d'un gnouf malodorant, il jura d'aussitôt saisir l'occasion. Alors, convaincu par sa mission, il sourit puis courut, partant pour parcourir à loisir un pays inconnu pour lui.
Pays d'antan, son oubli d'un amour fou l'avait contraint à l'abandon sans savoir qu'un jour lointain il aura à y mourir fou, sans ami, sans un individu à lui sortir un haïku, un koan à la noix, à l'ananas ou alors un fruit confit.
Il s'assit. Sous son kimono, du gazon gras. La nuit tombait sur un vallon profond.
Qu'advint-il du matin froid
Où nous avions tant ri, insouciants ?
Apparitions au fond du brouillard.
---------------------------------------
Ignorant du futur,
L'acacia rit au plus fort du mois d'Août.
Il a plu aujourd'hui.
---------------------------------------
Charbon brûlant dans un four, promis à la mort.
Du santal aussi, fumant, bâton au bout rougi.
Mais lui n'a jamais craint d'offrir son parfum.
---------------------------------------
Un Bouddha d'or sourit,
Sans savoir pourquoi.
Jaloux, j'ai toujours haï son nirvana.
---------------------------------------

Du riz poussait non loin dans un climat glacial. Un chat massif surgit soudain hors d'un buisson, alarmant Zutsachi. Il avisa un ronin roublard fort connu qui souhaitait sa mort (l'aurait-il pu qu'il l'aurait fait jadis, un an plus tôt). L'asocial ninja affichait un rictus d'ambition, croyant voir advenir la fin du samouraï. Mais Zutsachi sortit aussitôt son tanto scintillant, fixant l'assassin. Il importait d'agir au plus tôt. Tout à coup, un plaisir mauvais l'assaillit: il avait soif du goût du sang. Amok. L'horrifiant combat qui suivit fut fatal au puissant bushi, qui tomba sans un bruit, ainsi qu'un papyrus dans un puits...
Puis un chant cassa la nuit qui couvait son vin. Un poisson chat vola la faux faisant faux bond à l'appât. Il partit sanglotant d'un ton bas.
Un joyau arrogant butinant un iris:
Papillon sans souci, tu as dix fois raison !
Car tu mourras avant la nuit.
Oui mais là j'ai un jour tout à moi, un jour sans foi ni loi
Sans foi ? Sans loi ? Tant qu'il n'y a pas un jour sans toi, moi, ça va...
Oui, unis à jamais nuit, jour, bon an, mal an, malin qui saura fuir, maudit soit qui voudra la mort d'un vol dans l'infini.
Pourquoi vouloir au vol saisir un fait obscur ? Allons plutôt dans mon boudoir frais pour jusqu'au bout du matin ouïr un chant qui fait mugir la nuit. Soyons fous, soyons gais, soyons unis dans la composition du grand Pan, puis satyricons à son insu la java du grand Satan.
Oui, satanisons la nuit, fuyons l'obscur, volons un nid au cocu, donnons un bisou aux bisounours, mourrons à l'instant par sirop corrosif.
Vol sur un nid à coucous ? Mais Jack Nicholson dans tout ça ? Qui a pris son avis ? Voila pourtant un grand zinzin à point barjo.
Donc si j'ai mal compris, Jack un cocu dans un nid d'un coucou qui sait pas si son avis fut pris ! Chantons à la paix, à la fin du mal absolu :
Plutôt un vol sur un tapis turc, ou sur un biplan caduc, ainsi qu' a fait Johnny D. dans un film qu'il tourna dans l'Arizona !
Arizona, loin dans l'oubli, planant avion, fin d'un vol dans la mort sur chanson d'un Kusturica sans rival.
Sauvons l'humain, d'abord pour lui, avant un amour tardif pour l'insouciant futur
La soif donna un mal fou à mon moi, qui trouva un toit, un puits sans fond, tout fait d'un noir, mirobolant savoir : la mort vit dans nos jours toujours plus courts, sans souci. Consolation.
Consolatio. But d'un parfait s'isolant dans son donjon toulousain, coupant tout contact, suivant la voix.

ZEcricris
27/01/2006, 12h35
http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif

Dis moi pourquoi tu as fait ça? T'as du avoir mal au front! http://forums.ubi.com/images/smilies/35.gifhttp://forums.ubi.com/images/smilies/35.gifhttp://forums.ubi.com/images/smilies/35.gif

SammyFisherJr
27/01/2006, 13h05
Ce n'est que du copier-coller des pages précédentes ! http://forums.ubi.com/images/smilies/88.gif

En tout cas, bravo, tu as compris le principe, iln'y a pas de E dans ta phrase http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif

Arkanne
27/01/2006, 13h19
Mon mal sans soif, dira non à tout, mon mal sans mot, dira non à la fin car croyant sans foi à la continuation d'un futur lointain, sans stop.

ZEcricris
27/01/2006, 13h52
A ton avis pourquoi j'ai mis front?http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif
Mais, vos post sont pas toujours clair!

SammyFisherJr
27/01/2006, 14h41
Dansons la carioca, nos pas chassant nos soucis, l'amour dans la salsa, la raison au pilori !

eldaura
27/01/2006, 14h58
Oui ! Dansons ! Faisons tous un grand bal ! Qui n'a jamais voulu, un instant tout du moins, l'oubli qui nous saoula durant la nuit où, chantant ou riant, nous avons omis nos tracas. Mais ils sont millions a avoir promis la fin du souci. Ils sont millions aussi a avoir compris qu'on fuit l'amour , riant trop, gommant d'un alibi riquiqui un chaos total.

brutaldeath62
27/01/2006, 15h38
Originally posted by SammyFisherJr:
Ce n'est que du copier-coller des pages précédentes !QUOTE]


Soit, mais maints mots sont mauvais :


[QUOTE] Lançons l<span class="ev_code_BLUE">E</span> pari, buvons au Happy !



La nuit s'avançait sans à coup, nul choc n<span class="ev_code_BLUE">E</span> troublait l'instant mystical qui lançait du soir un signal d'amour, dans la paix du pays.


Il prit un bol d'air frais, sans cacao, cracha un poumon, partit chantant la Stabat d'Albinoni sur un air d<span class="ev_code_BLUE">E</span> jazz qu'il trouva dans un obscur capharnaüm d'Angkor.

Arkanne
27/01/2006, 16h25
Oui ! Dansons ! Faisons tous un grand bal ! Qui n'a jamais voulu, un instant tout du moins, l'oubli qui nous saoula durant la nuit où, chantant ou riant, nous avons omis nos tracas. Mais ils sont millions a avoir promis la fin du souci. Ils sont millions aussi a avoir compris qu'on fuit l'amour , riant trop, gommant d'un alibi riquiqui un chaos total.

<span class="ev_code_BLACK">La nuit dans son chaos sans aucun souci du mal qu'on fait à autrui, à soi, à tout qui va souffrir au fond d'un moi mort, pour trop avoir voulu la raison.</span>

SammyFisherJr
27/01/2006, 16h40
Ami, dis moi qu'un amour vrai, sans fard, ni dol, doit pouvoir avoir droit à la raison.
Dis moi qu'on va tous finir au paradis, sauf moi, sauf toi, qui irons, sauf faux calcul, dans la nuit, trop vrais pour Satan, trop vils pour ton paradis niais.
Si j'ai tort, maudis moi !

Arkanne
27/01/2006, 16h57
Oui, ainsi soit-il, finissons loin du paradis niais inscrit dans la raison. Saurons-nous jamais si nous avons fait un bon choix ? A quoi bon choisir un paradis, s'il n'aura fait d'un individu, qu'un pâlot miroir d'un jour parti à jamais ?

Vae-primat
27/01/2006, 19h49
A quoi bon le choix du paradis

Sans raison, parcourons nus la taïga d'un trait. D'un long vallon flamboyant jusqu'à l'horizon lointain humant l'air frais du matin, aimons-nous sous la frondaison d'un acacias.
D'un matin froid faisons, par nos amours, un jour chaud choquant tout un pays aux us pudibonds

SammyFisherJr
05/02/2006, 11h38
Pourquoi tant d'apparats ? Pour qui dansons nous la salsa d'amour ? Car tout ça, ma foi, va moins à un savant qu'à un fou.
Amour n'a pas choisi son jour pour torturer l'humain, il choisit qui il voit, rit quand il punit, jouit par nos maux infinis ! Sans soucis ni tracas, il va, Robin maladroit, du mauvais choix sortir un couple uni, ignorant du parfait naïf la compassion sans fin.

Arkanne
05/02/2006, 12h56
Mais nul tracas sur nos pas, car la loi d'un futur sans fin nous poursuit d'un infini sanglot, dans nos plus grands soucis. Tout soit mort tour à tour autour, nous saurons finir nos jours sans aucun oubli, dans un cri sans amour, d'un blanc astral.

SammyFisherJr
05/02/2006, 13h05
Mais l'amour parti, qui va pouvoir ainsi sans faux pas nourrir nos nuits, puits sans fond où nous tournons sans fin ?

Arkanne
22/02/2006, 06h47
Dans nos cris sans voix un soupçon court, qui nous vaincra à jamais : à quoi bon tout ça ?
Nous avons tout construit, mais nous tombons dans l'oubli. Nous ramassons un mot, il n'a plus aucun son :corps mort.

San_A
25/02/2006, 04h06
Stop à l'oubli, stop aux cris, stop aux tracas, passons tout çà, sans quoi où allons nous ?
Un mot a toujours un son. Qu'il soit bon ou mauvais il vivra à jamais.

Vampinours
25/02/2006, 14h36
Bisounours affolants, vampinours fol ou fou, qui dira à coup sûr qu'il s'agissait d'un flood sans inspiration d'un mauvais goût jouissif mais a priori sans imagination ?

San_A
28/02/2006, 13h24
La Chanson du Vampinours:

J'ai vu un Vampinours,
Allant ici ou là,
Sautant partout,
Raillant du tout au tout...
Mais au fait ? Qu'a t-il fait ?

Il a bu du sang pas frais...

J'ai vu un Vampinours,
Allant ici ou là,
Sautant partout,
Griffant du tout au tout...
Mais au fait ? Qu'a t-il fait ?

Il a occis ma voix...

Arrrrrrggg...

Tetedeflan666
28/02/2006, 15h44
E

J'sors ! http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif

SammyFisherJr
28/02/2006, 16h09
Vampinours fait partout où il va un raffut chaotant, qui sort du lit moults amants mous, saignant, laids.

Ramoran
28/02/2006, 16h12
sammy pourtant dans son lit git toujours, car son instinct lui dit qu'ici, sous son drap, pas ailleurs, apparaitra sarah, qui vit en lui.

eldaura
28/02/2006, 16h14
Tu dois sortir, caputflambi666 , car tu oublias l'omission, riant du divin tabou qu'imposa nonchalant un topic aussi imposant ! Il aurait pu, il aurait du y avoir punition. La population du forum doit savoir qu'il faut qu'un son soit tu à jamais !

SammyFisherJr
28/02/2006, 16h17
Oui, oublions un "rond pas tout à fait clos" (merci GP)

Canard_Vexe
28/02/2006, 16h35
Non mais ça continue ! D'abord les canards sont dangereux, et maintenant les E ! Comment je fonde une famille sans E moi ? Arreter de casser les E !
Il est débile votre jeu ! http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-mad.gif

Arkanne
28/02/2006, 16h37
Non, n'oublions jamais la faim du tout qui sait mourir criant sans un son coin.

SammyFisherJr
28/02/2006, 16h42
Pas gai, mourir dans son coin...

Guiylan_
28/02/2006, 18h11
Tu l'as dit, bouffi ! Pas gai du tout ! Jamais ça pour nous : voilà mon souhait !

Randall-Flagg
01/03/2006, 00h59
Originally posted by Ramoran:
sammy pourtant dans son lit git toujours, car son instinct lui dit qu'ici, sous son drap, pas aill<span class="ev_code_RED">e</span>urs, apparaitra sarah, qui vit <span class="ev_code_RED">e</span>n lui.

San_A
01/03/2006, 12h57
Randall-Flagg aurait-il vu là où il n'aurait pas fallu voir...
Nous pourrions donc tous vouloir un mot pour çà : Punition !

SammyFisherJr
01/04/2006, 18h20
Châtions donc l'histrion qui osa voir l'illusion dans la nuit qui la cachait ! Un froid assassin sans courroux lui tordra son cou. Couic ! Voilà un sort qu'un canard subirait sans cancan, ou a subi un jour, mais taisons la voix du bisounours, abandonnons-la là, pour jouir dans la paix du sang sans pardon.

Arkanne
02/04/2006, 02h26
Pardon ? Qui a vu un canard farci ? Foi de chinois du FBI, nous allons rôtir tout canard !