PDA

Afficher la version complète : Concours d'écriture ! (Annonce des résultats!)



SouthSnake
21/08/2006, 09h17
La fin de l'été arrive mais il est encore temps de profiter des dernières animations de la saison ! Les semaines qui suivent vont répondre à la demande de pas mal de scénaristes en herbe, puisqu'il s'agira cette fois de concours d'écriture.

Il vous appartient d'imaginer des moments-clés de histoire du héros Sareth, celle dont on ignore pratiquement tout car se déroulant avant les évenements de Dark Messiah. Nous vous donnons bien sûr un thême précis à suivre : racontez comment et pourquoi Sareth s'est fait adopter par son futur maitre Phenrig. Si ca ne vous convient pas, vous n'avez plus qu'à attendre la semaine prochaine pour un nouveau thême http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

A vos plumes et faites nous vivre l'action, l'émotion ou l'humour qui décrocheront la clé pour la bêta fermée de dark Messiah !

shibooo
22/08/2006, 12h28
Bien le bonjour,
Cela fait quelques temps que je squatte le forum sans m'être inscrit mais à la vue de ce concours j'ai enfourché ma plume et guidé par ma volubilité j'ai couché sur papier le récit des aventures précédents le debut de ce jeux dont je suis dejà fan.

Nous y voilà, je me jette à l'eau, soyez indulgent et, cher auditeur, merci d'excuser les quelques (ou plus) fautes d'orthographes qui jonchent ce récit.

Sans plus attendre: Voici mon récit.



Mes tripes sanguinolentes se répandent sur un sol de pierre maculé de sang, ma vue se trouble, je sens que mon âme quitte cet amas de chair qui fut autrefois mon corps. Ce silence oppressant entrecoupés des râles m'assure que bientôt ... ho oui bientôt... je vais succomber. J'ai peur. Je veux crier au secours mais mes cris se confondent avec ces atroces sons gutturaux qui s'échappent de mes entrailles. Ho non, pas comme ça mon dieu, pas comme sa....



La taverne grouille de monde. A l'odeur putride de la sueur et des régurgitations nauséabondes des alcooliques détrempés d'hydromel se mêle le brouhaha typique de ces lieux peu fréquentables sources de litiges mais aussi lieu privilégié des héros de retours de leurs aventures. Des femmes, de l'alcool, tout est là pour faire oublier les durs moments passés à combattre gnomes, orcs et trolls qui pullulent dans les cavernes de Ashan. Dans le fond de cette taverne, un petit groupe d'homme restent étrangement calme et silencieux. Qu'es-ce qui peut bien troublé leur envie de débauche? Je fais quelques pas en avant et je remarque un homme au centre de ce groupe. Il fait trop sombre pour que je puisse distinguer son visage, je continue à m'approcher discrètement de cet attroupement...

Ha d'accord, c'est encore Sareth qui raconte ces exploits merveilleux je présume... Je l'interpelle alors...

Phenrig: "Alors Sareth? De quoi es-tu en train de parler cette fois-ci? Des cinq paokai's que tu a dépecés à mains nues?"
Sareth: "Maître Phenrig! Ho non je racontais juste à ces fières aventuriers la sombre histoire de notre rencontre!"

Sareth pris alors la parole et tous furent captivés par le flot de paroles intarissables entremêlées d'onomatopées qui constituait son histoire. Maître Phenrig la connaissait par coeur et pour cause il était un acteur déterminant dans le cours de la vie de ce jeune homme. Il s'éloignât donc pour laisse Sareth compter ce récit.



J'étais donc étendu sur le sol glacé attendant que la faucheuse vienne faire son office. La douleur s'estompait, un froid glacial s'emparait de moi. Je fixais avec effrois ma jambe qui gisait à coté de moi. Comment était-elle arrivée là? Une masse indistincte vient alors rouler contre elle. Dans un dernier effort je me concentrais sur cette forme ronde pour en distinguer les traits. Ho, mais c'est une tête d'orc! Une gerbe de sang s'abatis alors sur moi. Des membres volaient comme au 14 juillet (fête nationale de Ashan). Etait-ce une halucination due à l'hypoxie me guettant par l'effet du sang remplissant mes poumons. Non je sentais ces débris inhumains s'abattrent sur moi. Le silence revient encore plus oppressant qu'avant. J'entendais des pas résonner. La faucheuse arrive... Je fermis les yeux.

Un torrent de lumière éblouissant transperça alors mes paupière tel milles aiguilles chauffées à blanc. Une douleur incroyable me saisit. J'eu l'impression que mon corps se disloquait, mes vertèbres se remettaient en place dans un craquement macabre, un sont strident me lasserait les taimpants, une sensation de picotement entregnit ma jambes, oui celle là même que gisait à mes coté quelques instant plus tôt.

"Haaaaa! Je n'en peu plus! La mort est-elle si douloureuse?"

La lumière disparut alors aussi subitement qu'elle vient. En un éclaire le calme revient. La douleur? Je ne sens plus rien, seul le sol sur lequel je suis couché. J'ouvrit alors les yeux, prêt a rencontré mes aïeux. Le visage que je vis fut tout autre. C'était un homme qui m'était inconnu. Il portait une toge, sûrement un magicien me dis-je. Il arborait un sourire satisfaction et un regard de compassion alors qu'il me tendait la main.

"Lève toi", me dit-il, "Tu n'a plus rien à craindre".

Il en a de bonne lui, il me manque une jambe et il me demande de me lever ... Hein? Non j'ai mes deux jambes!

"C'est un miracle" m'écriais-je tout en me redressant sur mon séant. "Non c'est un sort de soins majeurs" me répondit le mage.
"Je suis maître Phenrig, je viens de te sauver de ces Orc qui te destinait à être leur dîner" dit-il.

En effet, tout autour de moi je pu observer l'anatomie de 5 orcs (environ) éparpillés du sol au plafond. Plus tard maître Phenrig m'expliqua qu'il trouva un groupe d'orc en train de se restaurer sur les cadavres de ce qu'il semblait être une femme et un homme. Bien vite je compris qu'il s'agissait de mes géniteurs avec qui je faisait route vers "la terre promise" disait mon père. "Nous deviendrons riches !" clamait-il avant de se faire pourfendre le crâne. Le mage n'avait rien pu faire, la faucheuse avait emporté leurs âmes, les orcs leurs organes. Il exterminât alors ces orcs avant de me trouver à l'agonie...

Mon coeur s'emplis de haine. Ces immondes créatures avaient balayé sans sourciller les projets de toute une vie. Mon père, ma tendre mère... J'avais soif de vengeance! Mais comment! Comment arriver à assouvir cet ardent désir qui consumait mon être si je ne sais même pas manier une épée? C'est l'air désespéré que mes yeux abandonnèrent les corps de mes défunts parents pour faire face à mon sauveur. Je lui dit alors d'un ton résolu: "Je veux que vous me formiez au maniement des armes! ". Surpris le mage tenta de me dissuader, m'indiqua même la route à prendre pour rejoindre la ville la plus proche. "Pourquoi m'avoir sauver si c'est pour m'abandonner ainsi? Autant laisser les Orcs finir leur repas!". Surpris par cette remarque, maître Phenrig me tendit alors une épée courte en me disant: "Tu est un surprenant jeune homme. J'accepte de te former. Maintenant suit moi, écoute moi et ne discute pas!". Nous partîmes sans nous retourner. Adieu mère, Adieu père...

C'est ainsi que mon enseignement et mon aventure commença.



C'est ici que je vous laisse et que je referme le grimoire des comtpes et légendes d'Ashan.
A vos plumes !

Shibo

shibo1984
24/08/2006, 11h06
Beaucoup de lecture et aucune participation? C'est dommage, pour une fois que le concours sortais un peu du commun http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_frown.gif

Duriel_-
24/08/2006, 12h12
j'aurai bien voulu ecrire un ptit truc mais... vu la precision et la qualité de ton histoire , euh la mienne c'est 3 fois rien http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

FRguigui
25/08/2006, 12h31
Bien, voilà ma petite contribution. C'est pas ultime, mais je ne suis pas très inspiré...

La vie du jeune garçon prénommé Sareth aurait dû être aussi brève qu'intense. Cependant, le destin semblait avoir d'autres projets pour lui.
Fils de bergers, Sareth mena une petite enfance paisible dans un petit village reculé, bien protégé par les inexorables murailles naturelles des hauts monts. Jeune garçon à l'esprit volage, il aimait s'évader dans les contreforts montagneux et les hauts pics, admirant les époustouflants paysages que le montagne lui offrait. Plus encore, il allait parfois jusqu'à dévaler les sinueux chemins pour aller admirer la forteresse située au pied de la montagne. Du haut de son perchoir, il laissait son esprit vagabonder, s'extasiant à la vue des fiers chevaliers séjournant dans la place forte. Il s'imaginait vêtu d'une rutilante armure, arme au poing et cri de guerre à la bouche, plongé dans la tourmente d'une bataille imaginaire. Qui aurait cru que la destiné du jeune berger prendrait un tournant similaire ?

La mort de sa mère fut la première catastrophe qui vint ponctuer sa vie, décédée alors qu'elle mettait au monde le frère de Sareth. Fou de douleur, l'apprenti berger s'enferma sur lui-même, devenant un garçon silencieux et mélancolique. Il vécu ainsi avec son père jusqu'à l'adolescence, murés dans le chagrin. Dès ses quatorze ans, le jeune Sareth prit son courage à deux mains et vint se présenter à la forteresse qu'il admirait tant. Il était fermement décidé à s'engager dans l'armée, mais ne fut accueilli que par des rires gras et des insultes moqueuses. Personne ne voulait d'un freluquet tel que lui, et fils de berger qui plus est. Dépité, il n'eut d'autre choix que de reprendre sa place d'éleveur de moutons. Afin de passer sa frustration, il commença un solide entraînement aux armes, seul et armé d'un simple bâton de bois. Faisant preuve d'une grande débrouillardise, il fabriqua lui-même des mannequins de paille et des armes de fortune. Le temps s'écoula, son esprit et son corps forgés par les rigueurs qu'il s'imposait lui-même, à défaut de bénéficier d'un véritable entraînement.

Inébranlable, fougueux et juste étaient les qualificatifs idéaux pour décrire Sareth. Ses qualités étaient appréciées dans l'hameau, le berger offrant la force physique qu'il avait accumulé aux autres villageois. Il acquit une certaine notoriété, et le chef du village lui proposa un travail de forgeron, tâche particulièrement adaptée à sa puissance et lui permettant de grimper dans l'échelle sociale. L'actuel artisan , un homme bourru et fourbe, vit d'un mauvais Å“il ce garçon prêt à lui prendre sa place. Une nuit, il décida de faire taire cet ambitieux. Telle une ombre, il se faufila dans la chaumière du berger, puis poignarda la première silhouette qui passait à la portée de sa lame. Cependant, dans sa précipitation, il se trompa de cible, ayant planté une dague entre les omoplates du père de Sareth. Cette mégarde lui coûta la vie.
Effectivement, le forgeron ne s'aperçut pas immédiatement de la présence de Sareth, et celui-ci se rua sur lui, ayant assisté impuissant à la mort de son père. Galvanisé par la rage, Sareth se jeta tel un fauve sur l'assassin de son géniteur, lui empoignant ferment le bras. Il tourna énergiquement ce dernier, déboîtant l'épaule du tueur et lui faisant lâcher son arme. S'emparant de la dague, il lamina l'infortuné forgeron, savourant avec délectation chaque coup porté. ˜Revanche !' s'écria Sareth qui laissa s'échapper toute sa haine et sa frustration. Quelques minutes après, une puissante poigne vint l'éloigner du cadavre sanguinolent du forgeron, couvert de sang et d'entrailles. Le bruit de l'affrontement avait ameuté le milicien de garde, qui avait découvert le carnage.

Pour voir commis cette barbarie, Sareth fut banni à tout jamais du village. Dès lors, il entama une existence d'ermite, vivant reclus dans les recoins de la montagne. Telle une bête sauvage, il vivait au jour le jour, s'installant dans des grottes le temps d'une nuit, chassant pour se nourrir.
Un an passa. Sareth n'était plus réellement humain, plus à l'état d'animal sauvage qu'être civilisé. Il aurait sans doute vécu ainsi le restant de ses jours si une rencontre ne changea pas radicalement sa vie. Par une froide nuit, une étrange silhouette vint se réfugier dans la grotte où l'ermite passait l'hiver. Ne remarquant pas qu'il avait affaire à un être humain, Sareth attaqua violement ce visiteur indésirable. Toutefois, il sentit un grand froid l'envahir, puis ses membres s'engourdir et tomba à terre comme un arbre coupé par un bûcheron. Le derniers mots qu'il entendit furent un vague ˜Tsss... pathétique.' Il venait tout juste de rencontrer son sauveur et père spirituel, maître Phenrig.

Au cours des années qui suivirent, le mage rééduqua Sareth, puis le forma comme apprenti. Le fait que Phenrig se trouvait dans la grotte à ce moment là n'était pas un hasard. Il commençait à se faire vieux, et il était grand temps qu'il lègue son savoir à un autre. Parcourant le pays à la recherche du disciple idéal, l'érudit finit par arriver dans le village natal de Sareth. Ici, il entendit l'histoire incroyable du jeune berger banni, et su qu'un esprit aussi fort serait idéal. La véritable formation de Sareth commençait, et c'était là le début d'un grand périple.

raven.fr
26/08/2006, 04h02
Houa et nous écrivez pas non plus un Silmarillion lool ! Non parce qu'en faite, se sont des histoires plutôt courtes qu'on veut, des nouvelles fantastiques (bien que vos 2 écrits sont très plaisants à lire http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif).

Disons que la taille vraiment vraiment max. pour vos prochains écrits à tous correspond à la taille que se qu'a écrit Guigui (pensez à ceux qui ne lisent que les imagines dans les journaux http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif) et surtout :

N'HESITEZ PAS A PARTICIPER MÊME SI VOUS TROUVEZ QUE C'EST NUL CE QUE VOUS ECRIVEZ CAR C'EST TOUJOURS FAUX !!!!

Et puis, c'est toujours le premier pas le plus dur à faire et on est la pour laisser parler notre imaginaire de gamer avant tout http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gifhttp://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gifhttp://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

Amis écrivain à bon entendeur Salut http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_cool.gif

Torvalds42
26/08/2006, 13h39
Je n'ai jamais été bon en français^^

shibooo
26/08/2006, 15h10
Je n'ai jamais été bon en français^^

Ma prof de français m'avais clairement dit qu'elle arretais de quoter mon orthographe tellement j'était null. "J'abandonne" qu'elle disait http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

Et voilà les temps modernes qui arrivent! Word et son correcteur orthographique est là! Bénis soit-il http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

Et pour la forme, peut importe! Chacun à son style et aucun n'est moins bon que les autres, c'est juste différent.

Maintenant, si vous voulez pas gagner de clef beta privée de dark messiah, NE PARTICIPEZ SURTOUT PAS !!! Bha oui, vous risquer de gagner par manque de bol http://forums.ubi.com/images/smilies/88.gif


Disons que la taille vraiment vraiment max. pour vos prochains écrits à tous correspond à la taille que se qu'a écrit Guigui (pensez à ceux qui ne lisent que les imagines dans les journaux ) et surtout [...]

C'est dur de faire cours http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_frown.gif Désoler du roman http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/coffee3.gif


J'en profite aussi pour demander si il y a un date butoire au concours?

Ex_Shua
26/08/2006, 18h19
On devrais relancer le concours sur un autre sujet d'ici le début de la semaine, donc la fin du concours est (je crois) prévus pour la fin de la semaine prochaine.

raven.fr
27/08/2006, 03h51
Ouai mais pour les limites faut pas non plus stresser sur le nombre de ligne que vous faites http://hfrligue.free.fr/images/smileys/happy.gif c´etait simplement pour eviter les VRAI romans la la taille des textes est bonne mais fodrait pas que ca soit beaucoup plus http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif
Sinon je suis decu qu'il y est si peu de monde qui participe même s'ils ont pa forcement envie d'avoir la cle sa montrerai qu'il n'y a pa que photoshop dans la vie http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif

Duriel_-
27/08/2006, 12h39
Ok ben je vais me lancer alors juste pour le fun

Bonne Lecture

Dans une lointaine foret ,par un jour paisible, un homme se trouvé dans les environ .Adepte de la magie , il commença a fouillé les alentour pour desceller la moindre magie .Poussé par sa curiosité et par amour des artefact rare,cet homme qui se nomma Phenrig rechercha le diadème de l'elfe damné,connue pour sa puissance magique dévastatrice .Son porteur,rongé par la puissance de ce diadème,fut damné et oublié .Dans certain livre elfique très ancien,racontent que son corps fut enterré non loin de Sheogh,la prison des démon .Par qui il a était enterré,
Tout le monde l'ignore, mais son diadème repose avec lui.

Plus Phenrig avança, plus l'atmosphère devenait brûlante. Au bout de son chemin, se dressa un temple obscur entouré d'une aurore démoniaque, c'était l'entré de Sheogh.
-"La Prison des Démon, je me suis égaré de mon chemin!"
Quelque chose de plus puissant que le diadème l'avait attiré ici .Phenrig retourna sur ces pas .Il atteignit quelque mètres quand soudain un cri percent retentit .Cela provenait du temple et il lui sembla même que c'est une femme qui avait crié .Poussé par son courage, il se précipita sans même calculé le danger que cela pouvait représenté d'entré dans ce temple .Dans sa course,il pouvait entendre des grognement et des gloussement mais il ne fit pas attention .Il Monta toute les marche que posséder ce temple jusqu'a a arrivé dans une petite salle .L'ambiance était lugubre,Il y avait un tas de chiffon,des torches magnifiques et surtout un grand puit qui mené dans les entrailles de la terre .Mais la femme a disparut,pas de sang rien qui puissent prouvé sa mort,juste ce tas de chiffon abandonné .Il s'approcha du tas mais au même moment ,une chose apparut derrière lui .Il se retourna brusquement,il y avait une femme avec la peau rouge,des cornes sur la tête et des ailes de feu,c'était une Succube .D'un geste Phenrig lui envoya sa boule de feu,en vain,car d'un battement d'aile,la boule disparut .La Démone n'avait pas l'air agressive,elle avait plutôt l'air charmante et attirante mais c'était un don de ces démones d'attirer les pauvre victime avec le charme.

La succube s'envola et plongea dans le puit sans même dire quoi que ce soit .Phenrig bouleversé retourna vers le tas,il pouvait voir un Bébé qui dormait profondément .Il le prenait dans ses bras et retourna sur ses pas .Il quitta le temple pour retourné chez lui mais au même moment,des grandes lettre de flamme apparurent sur le temple,Phenrig aurait juré d'avoir lu sur ces lettre,le nom qu'il avait en tête pour nommer le bébé .Peut être avait t'il un lien entre le bébé et Sheogh.

10 ans ce sont écoulé depuis cet évènement .Phenrig a choisi d'apprendre a Sareth , le jeune garcon trouvé dans le temple de Sheogh, les bases de la magie .Sareth se débrouille bien pour son age si jeune. Une nuit pendant que Phenrig lisait un livre de sortilège, quelqu'un viens tapé à la porte de sa demeure, il ouvra et il vit son vieil ami Menelag. Il avait l'air essoufflé et il tenait un parchemin sans doute vieux de 1000 ans.
-« J'ai a te parlé Phenrig c'est très important, l'enfant que tu a adopté, il ne doit rien savoir »
Sans perdre de temps, il déroula le parchemin et on pouvait apercevoir le Titre en or « La prophétie du Dark Messiah raconté par Sar-Shazzar »
-« Il dit qu'un homme demi démon réussira a libérer les démon de leur prison éternel grace a la relique de Sar-Elam » dit Menelag
-« Oui mais en quoi... »
-« Ton disciple, tu disais l'avoir trouvé seul dans le temple accompagné d'une succube, ce n'est pas le genre de créature a avoir pitié des humain, tu disais aussi qu'il avait un lien étrange avec le temple non ? Sareth n'est autre que le fils du démon souverain. Il faut qu'il trouve la relique mais sans connaître sa vrai destiné, Divulgue tout ton savoir a ton apprenti il est le seul a maintenir l'équilibre d'ashan, quand a moi je vais essayer de localisé la relique et si je le peux, prendre la relique. »
Et c'est ainsi que commence la quete... !

Desolé pour la longueure et merci d'avoir lu http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

shibooo
27/08/2006, 17h57
Interessant, mieux, captivant. Enfin une vision du coté de phenrig, et une vision des choses trés interessante. Bravo si tu a créer les nom des persos ou alors si c'est des noms deja créé (peu importe) sa donne de la vie au travail.


Par contre y a un truc faux, les mages c'est tous des couards. En effet il est parti en courant sans lever la tete mais c'était du coté opposé. Vive les barabares !!!! XD http://forums.ubi.com/images/smilies/88.gif

ROMDY1988
28/08/2006, 02h46
Saaaaaaaaaaaaaaaaalut me revoila après 3 semaines de vacances ( ouf ! ).

Idée trés trés simpa mais pas pour moi http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif je suis pas trop scénariste en moi. Déjà pour trouver 2-3 phrases qui coïncides, c'est un miracle http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif. Sinon il est vrai que les recits de shibooo, FRguigui son bien mais mon chouchou est celui de Duriel_- ^^

Smeal
28/08/2006, 09h52
Duriel_, ton texte serait beaucoup mieux s'il ne comportait pas tant de fautes aussi bien grammaticales qu'orthographiques, en passant pas la synthaxe...

Duriel_-
28/08/2006, 12h44
http://hfrligue.free.fr/images/smileys/smileyhum.gif http://hfrligue.free.fr/images/smileys/smileyhum.gif

Corrige moi si j'ai fait des betises alors hmm... ya meilleur que le correcteur orthographique a ce que je voie aller cite moi toute les faute que j'ai fait

shibooo
28/08/2006, 15h25
Marrant qu'une personne ayant une telle science de la grammaire et un don certain pour l'orthographe et dont son seul et unique commentaire porte sur ces points ne nous ponde pas un chef d'oeuvre.

Quitte à critiquer autant faire des remarques constructives. Je pense qu'on est un peu tous des bras cassés en orthographe/grammaire alors bon ... pas besoin de s'étaler là dessus.

Dernière remarque: "en passant pas la synthaxe (sans H ceci dit en passant)..." c'est syntaxiquement pas très correct. Il aurait été de bon ton de dire "en n'oubliant pas la syntaxe".

Enfin bref il est facile de chercher des poux chez les gens mais NOUS au moins on a CONTRIBUÉ au post INTELIGEMENT!

Smeal
28/08/2006, 16h22
Hmmmm....Je pense que vous n'avez pas très bien compris mon point de vu sur ce coup...
J'ai critiqué sa grammaire et sa synthaxe ( http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif )parce que toutes ces fautes rendent son texte très désagréable à lire, ce qui est dommage car, au fond, l'histoire n'est pas mauvaise du tout... Rien que toutes les répétitions donnent une mauvais impression... Je pense aussi que la dernière phrase de Menelag est trop longue....Je veux dire, c'est mal dosé, tu aurais pu faire durer le dialogue un peu plus longtemps, faire durer le suspens (désolé pour l'orthographe de ce mot...), ç aurait ajouté de l'intéret à ton texte http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif (ce n'est ici que mon point de vu, il ne faut pas le prendre mal, je donne juste des conseils...)
Et puis, je rappelle que c'est un concours d'écriture, je n'ai pas écrit les règles, je ne suis pas juge, mais le strict minimum c'est tout de même de soigner un peu son orthographe et de se relire.... Et si pointer un défaut c'est faire un commentaire stupide....je me demande où l'on va...

Duriel_-
29/08/2006, 00h17
oh ok , je voulais pas faire plus long que Frguigui donc j'ai un peu baclé la fin , et mon ordinateur est tombé en panne donc c'est difficile de travaillé sur un autre... j'ai deja failli perdre l'histoire. je vais voir si je peux pas la modifier un peu , juste pour les répetition enfin si les modos l'accepte biensure http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif (j'ai toujours etait mauvais au francais alors excusé moi pour les fautes http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif)

Wuigi
29/08/2006, 01h46
Bah oui bien sûr que tu peux modifier http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif

Smeal> c'est plus dans la forme que dans le fond que ton post a été critiqué je pense... Un peu de diplomatie ne fait pas de mal http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif

shibooo
29/08/2006, 05h43
Comme l'a dis Ubi_Wuigi, c'est la forme qui m'a énervée et qui à été l'amorce de cette réponse un peu vive peut-être.

Sinon, je pense qu'une fois posté le text ne devrait pas être modifié.
Pourquoi? Pour plusieurs raisons.
* Primo, chaque auteur à envie de modifier son texte en ayant lu les textes des autres. Et c'est normal.
* Deuxio, cela nous "obligerait" à relire les textes modifiés (même si dans le fond sa ne me gène pas) mais au final si on a uniquement 4-5 textes chacun modifiés une fois ou plus on risque de s'emeller les pinceaux.
* Tertio, c'est les imperfections qui font le charme d'un récis. On peut toujours faire mieux mais arriver à la perfection après 5 éditions ce n'est pas sa le bute il me semble. Si on permet l'édition alors on permet de modifier entièrement le post.

Bref, je suis d'avis de ne pas modifier les textes postés (même si j'en ai envie aussi http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif). Qui plus est, les modifications porteraient seulement sur une coorection orthographique ou gramatical qui pourrais changer la sémentique et donc le texte en lui-même. En fin de compte, au vue de la masses de fautes orthographiques inhérentes aux forum je ne pense pas que sa en vaille la peine.

Ha oui, j'ajouterai aussi qu'il serait raisonable de limiter à un texte par auteur le nombre de contributions même si sa n'a pas encore été évoqué. Une fois de plus pour ne pas s'emeller les pinceaux mais aussi parcequ'en écrivant un premier jet on apprend un petit peu plus et que même avec de l'imagination le style resteraiis le même et on tomberais dans des copier/coller involontaires de textes sans pour autant s'éloigner du premier sujet de son premier texte.

Ceci dit, c'est mon avis http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

P.S.: De toutes façon je trouve que tout les textes sont bien rédigés. Certains privilégient le fond à la forme et inversement. Mais n'es-ce pas là le but d'un concours d'écriture? La diversité! A quoi bon tomber dans le crénaux de la perfection insipide? Vive les fautes d'orthographes et de grammaire ! http://forums.ubi.com/images/smilies/35.gif

mimla
29/08/2006, 06h31
Bonjour à tous,

ci dessous, ma contribution, j'espère que c'est pas trop long.



Je me souviens maintenant. D'innombrables années ou une poignée de secondes ont pu s'écouler depuis et altérer ma pensée, je ne saurai dire. Je me trouvais dans mon élément, dominant le champ de bataille où luttaient elfes, humains et orques, lors de la bataille de tout un siècle ; l'affrontement qui scellerait probablement l'avenir du monde connu, le long des plaines rouges d'Ashan. Les armées s'étendaient d'un bord à l'autre à perte de vue, démons et humains ; les bannières et oriflammes des différentes armées se découpant dans le ciel noirci par la fumée, les hurlements des orques répondant au souffle cuivré des cors de l'alliance, les bataillons d'archers elfes noircissant le ciel de leurs traits mortels, les cyclopes secouant le sol à mesure qu'ils convergeaient vers les défenses ennemies...

Et moi. Sur le flanc Ouest. Moi et ma puissante hache, qui sans distinction d'alliés ou d'ennemis, réclamait son tribut sanglant. Le gigantesque fendoir balayait l'air, équarrissant archers et mages, fauchant guerriers et prêtres. Une danse morbide de chair et de sang, déchirant les armures, tranchant mains et bras, brisant les lames les plus solides, venant à bout des esprits les plus valeureux.

De larges nappes de sang empourpraient l'air à mesure que mon avancée dans les rangs adverses se faisait plus profonde. La plupart s'enfuyait, assommés de terreur. Moi, la terrible engeance d'un démon sans nom, menant une horde corrompue, je ne craignais personne.

Quelques-uns, mus par un regain d'honneur futile ou par le désespoir tentaient vainement de contrecarrer mon avancée, invariablement ils succombaient, avant même de porter le premier coup. Je lisais la mort dans leurs yeux, une sorte de fatalité inexcusable, comme une ultime prière adressée à leur dieu païen ! Tous leurs regards portaient le lourd fardeau de la fin imminente, sauf un. Le mage qui se dressa devant moi, vêtu d'une robe héraldique blanche, ne semblait pas éprouver la moindre once de crainte en me voyant, je me jetai sur lui avec l'envie irrésistible d'épancher ma soif de sang. Prestement, il esquiva mon attaque de front, et para à l'aide de son bâton de fer, le mage psalmodia une rapide incantation et je sentis ma personne quitter le sol, bientôt, je m'élevais au dessus de mes troupes jusqu'à atteindre une hauteur démentielle, mon ascension fut stoppée l'espace d'un instant. Flottant entre deux airs, les effets de l'apesanteur s'estompèrent brusquement, comme le silence troublé par la parole. Ma chute s'accéléra, le sol se rapprochait à une vitesse vertigineuse, et je n'eu le temps de voir, comme un dernier instantané, que les regards des lanciers pointés sur moi, qui n'éprouvaient plus de la peur, mais rayonnaient d'espoir.

Je me réveillai dans le monde des essences, où mon être, dépouillé de son enveloppe corporelle, n'était plus qu'une présence vaporeuse, incapable de la moindre initiative, soumise à la volonté de mes gardiens éthérés. Je songeai à l'écoulement de mon existence dans le monde des limbes, lorsque mes errances furent perturbées par l'apparition inopinée de mon bourreau, monstre fantomatique dans mon rêve arachnéen. D'une voix lente, le mage me fit une proposition. Un marché pour quitter cette prison d'éternité.
Je fermai les yeux afin d'exaucer son commandement.

Une fois de plus, Je repris connaissance dans l'inconnu. Allongé sur un chemin de terre, dans une mâtinée fleurie. Cette fois-ci, avec le sentiment curieux d'habiter un corps qui n'était pas le mien. Figure chétive, je me levais. Chaque geste semblait me réclamer un effort surhumain. Une punition qui me faisait regretter amèrement mon existence passée, où ma silhouette seule suffisait à terroriser mes
ennemis. Mon apparence actuelle pouvait leur arracher un sourire.
Le mage se tenait devant moi.
Sa voix sentencieuse sonna pour moi comme le début d'une longue peine :
« Suis-moi Sareth. Ton apprentissage ne fait que commencer. »

shibooo
29/08/2006, 07h32
Trés interessant aussi! Au moins on ne tombe pas dans la monotonie avec vous tous! J'adore la description de la bataille qui à comme un soufle tolkien. Puis vu que je suis un "barbare powa" je ne peux qu'adoré la grosse hache-qui-fait-mal http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

Allais hop, au suivant!

ROMDY1988
29/08/2006, 08h02
Shiboo tu aurais en toi un petit coin sadique http://forums.ubi.com/images/smilies/88.gif

Wuigi
31/08/2006, 09h54
Bon j'ai pas pensé à le dire, mais j'aurais un poster et un DVD bonus Dark Messiah pour le vainqueur... A condition que ça bouge un peu ! Je veux voir de nouvelles créations un peu http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif

jbwomoks
31/08/2006, 10h34
Bonjour à tous! Je vous poste ma création, en esperant que cela vous plaise... et que je peux tenter de gagner quelque chose grâce à ma plume prolixe!
Attention, mesdames et messieurs, action!


Grimoire de Maître Phenrig, Chapitre 1:

Je me rappelerai toujours de cette fameuse journée qui bouleversa ma vie. Ce devait être il y a environ cinq ans. A cette époque, la misère et la guerre faisaient rage chez les populations modestes du Royaume. La guerre contre les orques n'en finissait pas, et toutes provisions étaient sévèrement rationnées. De plus, les orques venaient commettre les pires atrocités possibles dans les vastes plaines et les petits villages, brûlant, tuant, pillant tout ce qui se trouvait sur leur passage...

Mon fils...

Alors que j'enquêtai sur la piste d'un puissant grimoire, je dû traverser la forêt de Trilaron, pensant prendre un raccourci. Ce fut après une bonne heure de marche que je sentis soudain une certaine odeur. Une odeur de mort...une odeur de chair brûlée! En tendant l'oreille, je cru percevoir des cris dans le lointain. Il n'en fallut pas plus pour que ma curiosité prenne le pas sur ma naturelle prudence, et je suivis la direction de l'odeur et des cris. Plus je m'approchais de ce lieu, plus le ciel s'obscurcit, passant du bleu azur au gris cendre...Quelque chose d'anormal devait se produire!

Mon fils...

Soudain, j'assistai à un spectacle dépassant toute l'horreur que j'aurais pu imaginer: des orques, partout des orques, ils étaient à perte de vue. Et cette odeur et ces cris: ils attaquaient un petit village sans défense! Ces monstres massacraient des innocents,des hommes, des femmes, des enfants, sans distinctions. Ils brûlaient leurs maisons et pillaient leurs richesses, entassaient leurs corps pour ensuite alimenter de gigantesques brasiers. Ce fut à ce moment là que je compris d'où venait cette odeur, qui maintenant me donnait la nausée. Sous mes yeux, un petit groupe d'hommes tentait tant bien que mal de survivre... Comme j'aurais voulu les aider... Mais celà aurait ressemblé à du suicide plus qu'à autre chose. Ils ne résistèrent d'ailleurs pas bien longtemps.

Ce fut alors que je sentis quelque chose qui tirait sur ma jambe. Pris de stupeur, je préparai un sort de défense quand je vis que cette chose était un jeune homme. Il avait l'air sérieusement amoché. Il balbutiait quelques paroles sans liaisons :"à l'aide...village...tous morts...aidez moi par pitiééé...", entrecoupant chaque mot par râle effrayant. Cet homme me rappelait quelqu'un... Soudain, mon douloureux passé ressurgit: les orques, le village... mon fils... mon fils que je n'aurai pas pu revoir une dernière fois...mort. Mort à cause des orques. Mort à cause de la barbarie. Oui, ce jeune homme me rappelait mon fils. Je m'agenouillai alors, puis tentai de panser ses blessures. Je lui ai demandé "Comment t'appelles-tu?" Et, puisant dans ses dernières réserves, il répondit: "Sa...Sareth".

Lesimson
31/08/2006, 16h08
Bon, je vous préviens, je suis loin d'être un écrivain, mais comme on dit souvent, qui ne tente rien n'a rien, donc je vous fait part de ma petite histoire.

Dans le monde d'Achan, un jeune homme arrive dans un village, sous une pluie battante, et entre dans une taverne afin de se réchauffer et se reposer après un long voyage. Après avoir réservé une chambre et commandé une chope d'hydromel, il s'installe à une table, dans un coin sombre de la pièce. Les villageois, n'ayant pas l'habitude de voir débarquer des étrangers, surtout par un temps pareil, se posent alors des questions.
"Que crois-tu qu'il vienne faire ici ?
- Je ne sais pas, mais à le voir, il ne voyage pas simplement pour le plaisir. Tu as vu son épée ?"
Les villageois ne tenant plus, l'un deux alla s'installer à sa table et entamma alors la conversation.
"Bonjour étranger. Nous n'avons pas l'habitude de voir arriver des inconnus dans notre modeste village. Quel est donc la raison de ta venue ?
- Je ne suis que de passage, je dois accomplir une mission pour mon maître Phenrig.
- Si ce n'est pas trop indiscret, nous voudrions savoir à qui appartient le sang qui se trouve sur votre épée.
- Au dernier cyclope ayant eu le malheur de me faire opposition.
- Qui donc vous a enseigné des techniques de combat suffisantes pour vaincre une telle créature ?" demanda-t-il alors que tous les autres villageois s'étaient rapprochés de la table afin d'entendre le récit de ce "tueur de cyclope"

"Tout a commencé lors de la mort de mes parents. J'étais alors agé de 9 ans, mais je me souviendrais toute ma vie de ce jour. J'habitais à cette époque aux alentours d'un petit village aussi paisible que le votre. Mes parents étaient alors en ville, lorsque j'aperçus depuis la maison que le village était en feu. Restant immobile devant l'horreur de la situation, je m'apperçu que le feu ne pouvait être un accident, et lorsqu'il se fut répande jusqu'à l'extrémité de la ville la plus proche de chez nous, je vis alors ce qui en était la cause : toute une tribu d'orcs étaient en train de détruire le village, répendant le chaos sur leur passage.
Pris de panique, je décidai alors de me réfugier dans la forêt proche de la maison avant que ces monstres assoifés de sang n'arrivent. Je me mis donc à courir sans m'arrêter, alors que j'entendais des cris provenant des quelques maisons voisines à la mienne, des cris de douleur, de souffrance, à glacer le sang. Je venais de toute évidence de perdre tout ce qui m'était cher. La maison dans laquelle j'étais né avait été détruite, mes parents avaient étés massacrés ainsi que tous les habitants du village. Je n'avais alors plus aucun refuge.

C'est alors que, continuant ma fuite, je découvrai un homme qui s'entraînait au maniement de l'épée. Je décidai de me cacher de peur que ce soit un voleur, voire un assassin. Il m'étais alors impossible de fuir, si je sortais de ma cachette, cet étranger me découvrirait, et si je rebroussais chemin, je ne ferais que raccourcir ma vie en tombant face aux orcs. Mais ceux-ci ayant certainement fini d'exterminer tous les habitants du village, étaient dans la forêt et se rapprochaient de l'endroit où nous nous trouvions.
L'homme à l'épée se tourna vers le lieu d'où provenait le bruit de pas des orcs et, de toute évidence, n'était pas prêt de partir. N'ayant plus le choix si je voulais échapper aux orcs, je sortis de ma cachette et implora cet homme de me protéger, et ce fut la première fois que je vis quelqu'un se battre de la sorte. Il avait maintenant l'air d'un vrai guerrier. Non seulement il faisait face à une vingtaine d'orcs, mais il les tuait avec une simplicité impressionnante. Il ne se contentait pas de son épée pour les affronter, mais utilisait à mon grand étonnement des pouvoirs magiques. Lorsque tous les orcs furent abbatus, l'étranger n'avait plus rien d'un guerrier. Il s'approcha de moi avec un sourire bienveillant.
"Je m'appelle Phenrig. Et toi, qu'elle est ton nom ?"
Cet homme venait de me sauver la vie, et je me devais de lui répondre.
"Je... Mon nom est Sareth.
- D'où venait tous ces orcs et que faisais-tu seul dans cette forêt, mon garçon ?
- J'étais en train de m'enfuir. Les orcs ont dévasté le village et tué tout le monde. Maintenant, mes parents sont morts et je n'ai plus d'endroit où aller.
- Si cela ne te dérange pas, nous pourrions retourner au village et partir à la recherche de survivants.

Le spectacle qui s'offrait à nous était horrible. Il ne restait du village que des ruines. Après de courtes recherches, nous ne trouvames pas le moindre être vivant.
"Tout a été dévasté, s'exprima Phenrig, je reconnais bien là la cruauté des orcs. Que vas tu faire maintenant que tu n'as plus de famille ?
- Je ne sais pas.
- Je pourrais t'emmener avec moi, si tu le veux.
- Je vous remercie de me permettre de vivre en votre compagnie. Mais j'aurais une requête à vous demander.
- Oui, je t'écoute, parle donc.
- Pourriez-vous m'apprendre tout ce que vous savez ? Je veux dire, votre art de manier l'épée, ainsi que vos connaissances de la magie ?"


Et c'est ainsi que maître Phenrig m'apprit tout ce que je devais savoir. Si je suis en vie aujourd'hui, c'est grâce à lui."

shibooo
31/08/2006, 16h42
Simpa les nouvelles contributions mais je trouve que sa manque un peu d'originalité http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_frown.gif

Héhéhé, Ubi_Wuigi, fallait le dire bcp plus tôt sa aurait motivé les troupes ^^. En même temps une clef pour la beta fermée qui va être ouverte c'est sur sa perd de son attrait. Sinon, les résultats des autres concours se faisait sur base des votes du public mais vu que la foulle en liésse se constitue principalement de 5 clampins sur ce concours, comment on va faire? Simple curieusité évidement.


P.S.: Romdy, moi je suis pas sadique, c'est ma double bartensen aigisée qui l'est un poil http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif

Wuigi
01/09/2006, 02h45
Du monde va commencer à revenir, on va faire par votes aussi je pense http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif

Et petit HS : beta ouverte ne veut pas dire qu'il ne faut pas de clé pour y participer, ça veut juste dire que maintenant on pourra en parler "ouvert"ement http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif

Smeal
01/09/2006, 15h26
Voici donc mon humble participation.
J'espère que ça ne sera pas trop long http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif
Bonne chance à tous les participants ! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif
D'ailleurs, il se fini quand ce concours ? ^^

Il est tard... Je ne trouve pas le sommeil. Je ne sais pourquoi, mais mon horrible mal de tête (note : le mal de tete est en fait provoqué par le sort jeté par le nécromancien(cf. la suite)) semble me faire penser à cette nuit là... Cette nuit où ma vie a basculé...

C'était il y a plusieurs années déjà, douze si ma mémoire est bonne. À cette époque, je n'étais qu'un pleurnichard, un gamin qui, du haut de son faible mètre quarante ne pouvait rien faire d'autre qu'observer.
Cependant, les temps ont changé. Je ne suis plus le faible que j'étais. Je ne suis plus un pleurnichard. Mais quand je pense à cette nuit là, je ne peux m'empêcher de verser des larmes et de trembler de peur...


La journée précèdant cette nuit là était bien ordinaire. Mon père, suivant les éternelles traditions de notre bien modeste famille, s'occupait du bétail tandis que ma mère s'occupait de mon petit frère.
Comme à mon habitude, j'étais pour ma part parti courir libre comme l'air dans les champs. Après un long parcours, je décidai d'aller me coucher pour me reposer une petite heure, avant de prendre le chemin du retour. Ainsi, je m'endormi serainement.

Je me réveillai malheureusement environ 3 heures plus tard. La nuit était tombé et j'étais bien embêté : qu'allaient penser père et mère ? À l'idée de pouvoir me faire punir, je tremblais et je pris donc le chemin le plus rapide pour rentrer.
C'est alors que je suis arrivé. Le village...n'était plus. On ne pouvait plus appeler cela un village. L'appellation plus juste aurait été un amas de gravas et de cendres. Où était tout le monde ? je n'entendais pas un bruit. À cette vision troublante, mon coeur ne me dictait qu'une chose : "Sauve toi le plus loin possible". Mais c'est alors que je fis la première chose digne de courage dans ma vie. Je courru jusqu'à chez moi sans tenir compte du fait que ce qui avait dévasté cette parti du village était surement encore dans la partie où j'habitais...

J'arrivai enfin. Alors, une vision d'horreur s'offrit à mes yeux. Deux grands hommes blancs tout vêtus de noirs en train de découper mon petit frère en rondelles. Je baissai les yeux, mais à ce moment je vis le corps de ma mère décapité, et celui de mon père calciné.
La violence de ces images me fit tomber par terre. Que s'était il passé ?

Les hommes en noirs s'approchèrent de moi. On aurait dit ce que les adultes appelaient à l'époque des "nécromanciens". C'est alors qu'ils dirent deux mots : "C'est lui". Je ne compris pas le sens de cette phrase. Qui étais-je donc à leurs yeux ? C'est alors qu'ils se mirent à marmonner des mots et à déplacer les mains de manière étrange et à une vitesse inconcevable. Je vis aussi apparaitre d'étranges lumières émises par leurs mains. À ce moment là, je compris qu'il fallait vraiment courir. Je pris alors mes jambes à mon coup et fuyai le plus vite possible. Cependant, les étranges lumières se dirigeaient vers moi. Elles eurent vivement le temps de me frapper à la tête, mais c'est alors qu'il est apparu.
Le mage. Celui qui m'a sauvé. Celui qui m'a tout appris. Phenrig. Il marmonna à son tour quelques mots et la seconde d'après, les "nécromanciens" étaient en feu et criaient de douleur. Alors je couru vers les restes de ma maison et je me lamentai sur le corps décapité de ma mère et, étrangement, déshabillée ( note de l'auteur : mais qu'ont ils fait à cette pauvre femme ces nécromanciens ? http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif ).

Alors, le mage s'approcha, et, bien que je ne le connaissais pas, il me pris dans ses bras. Maintenant que j'y pense, c'est le seul moment de ma vie où Phenrig fut gentil avec moi. "C'est fini, me disait-il, c'est fini...". À ce moment, je ne pu m'empêcher de verser toutes les larmes de mon corps, tellement la perte de mes parents, mais la découverte d'un nouveau m'ému.

Alors il se leva et me proposa : "Veux-tu venir avec moi ?, sachant pertinemment que je n'avais pas le choix et qu'il m'aurait tout de même emmené si j'avais refusé."
"Mais pour quoi faire ? lui répondis-je, sèchant mes larmes...
- T'entrainer.
- M'entrainer ?! répondis-je, très surpris.
- Oui, t'entrainer.
- Mais, à quoi, pour quelle raison ? l'interrogeais-je, encore plus gagné par l'étonnement.
- Es-tu donc si stupide ?! N'as-tu donc point envie de venger la mort des êtres qui t'étaient cher ?!"
Sur ces mots, je recommençai à verser des larmes... Et, dans le désespoir, je partis en courant, car je ne savais que faire. Je ne pouvais me résoudre à partir vivre avec une personne que je ne connaissais pas, qui plus est pour m'entrainer à...tuer.

Alors que je criais "Maman ! Maman !" en pleurant, le mage me lança ce qui me semblait être un sort de sommeil. Je m'endormi ainsi comme le bébé que j'étais...


Le lendemain, je me réveillai dans un lit fort confortable et avec de nouveaux vêtements apparemment taillés exprès pour ma taille. La qualité de ces derniers étaient de bien loin meilleurs que celle de mes pauvres morceaux de tissu.

C'est alors que je vis entrer le mage. J'entendis ce dernier marmonner "C'était donc bien lui. C'est lui qu'ils veulent... C'est le seul à pouvoir les détruire...". Je ne compris pas à ce moment là, et je lui demandai deonc de répéter, mais il m'ignora.
"Je me nomme Phenrig. Bienvenu au chateau ! Ceci est ta chambre, c'est là que tu dormiras tous les soirs...Après ton entrainement.
- Je vais donc vraiment devoir m'entrainer ? soupirais-je.
- Oui mon garçon, si tu veux que la mort de tes parents ne soit pas impunie."
À ce moment, je versais une larme...Phenrig n'était pas très doué avec les mots et faisait souvent des choses maladroites...
Pour se rattraper, il enchaina :
"Mais, comment te nommes-tu mon garçon ?
- Je..je me nomme Sareth.
- Sareth, voila un nom plein de puissance mon jeune garçon ! J'espère que tu as de l'ambition, car ce que tu vas devenir sera bien au delà de tes espérances... Vient donc, gamin, commençons donc ton entrainement !"

raven.fr
01/09/2006, 15h56
Arf les écrits arrivent au compte goute on dirait http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif cependant on aurait franchement pu connaitre pire question écrit mais dommage que si peu de monde est le courage de se lancer...http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

Fahrver
01/09/2006, 17h14
Voilà ma contribution, je ne connais que peu le scénario de Dark Messiah (juste ce que j'ai vu sur le site en fait), aucunement celui de Heroes V...
Je l'ai écrit à la première personne, du point de vue de Sareth.



Je marchais, repensant à mes parents... peut-être n'aurai-je pas dû les quitter ainsi, mais désormais le retour était impossible. Et puis, j'étais déjà si loin de la demeure familiale...
Je levai les yeux, enfin. Je les avais gardés fermés, embués des larmes de l'au revoir, ou plutôt de l'adieu, et enfin je reprenais courage, peu à peu, me redressais, pour enfin me tenir droit et avancer d'un pas décidé.

Où étais-je ? Je ne pensais pas être arrivé là, au milieu d'un bois, alors que ma route n'en traversait pas un avant plusieurs milles. Mais quelque chose m'attirait dans ce bois, ma curiosité peut-être... non, plutôt un lien magique. Une aura réconfortante m'avait étreint depuis quelques pas, me faisant oublier tous mes malheures momentanément, installant l'espoir en mon coeur.
D'un pas résolu mais irréfléchi, je pris une direction qui me parût assez aléatoire, mais je ne pouvais résister à l'étreinte du lien. Alors, je continuai. Une dizaine de mètres. Une vingtaine. Une cinquantaine... Non ! Je m'arrêtai d'un coup. Il ne fallait surtout pas se laisser guider par l'inconnu, parfois force maléfique déguisée en une apparence bénéfique... Mon esprit reprenait le dessus sur la volonté inconsciente : je fis un pas en sens inverse, deux, trois, je me retournai, je courais dans le sens opposé désormais. Mais un bruit attira mon attention... je m'arrêtais immédiattement. Un craquement... Les feuilles mortes de l'Automne étant tombées, révélant la précense de toute chose mouvante en ce bois. Je regardai alors autour de moi, et j'y vis... un loup ! ... Qu'il approche, qu'il tâte de ma dague s'il me veut !

Alors je m'interrogeai sur mon habileté au combat. A vrai dire, je ne devais avoir touché cette dague qu'une ou deux fois, et jamais tué ou même éxécuté un combat avec. Et, tandis que je réfléchissais à ma réelle capacité à éliminer l'adversaire, je sentis un violent coup sur l'arrière du crâne. Le reste ne fût que brouillard pendant une dizaine de secondes, et quand je me relevai enfin, je vis pourquoi mon agresseur ne m'avait pas achevé pendant mon étourdissement : il était actuellement aux prises avec le loup.
Cet orc n'était pas très doué au combat, apparemment, manquait la moitié de ses coups et moulinant dans le vent, mais il avait quand même l'air assez fort pour dissuader le loup de trop s'approcher. Jugeant la situation dangereuse, je me mis à courrir, pensant uniquement à m'éloigner... je regardais une dernières fois, non, aucun des deux ne m'avaient vu...

Je ne sentis pas la suite. Je tombais à terre, voyant juste une épée sortir de mon ventre, une épée maculée de sang, de mon sang... Un deuxième orc était là, et, ravi de sa réussite, ma balança un coup de pied dans le visage. Outre mon ventre, c'était donc aussi mon nez qui commençait à saigner. Je voulus me relever, courrir, crier... rien. Je restai à terre, à peine conscient, mais heureux, heureux que mes souffrances s'achèvent enfin.

Une lueur aveuglante jaillit alors de nulle part. L'orc cria, cria fort et je relevai la tête à temps pour le voir disparaître entre les arbres, criant, hurlant à l'agonie, ses vêtements en feu. Le cri cessa et ma tête retomba, et je me retrouvais de nouveau face contre terre. Mais cette fois-ci, ce n'était plus le soulagement de la délivrance physique qu'offre la mort qui m'étreignait, non, c'était bien l'espoir, le courage, le même que j'avais ressenti un peu plus tôt dans ce même bois, et qui m'avais attiré si fortement...

J'entendis des pas. Des pas lointains... non, pas si lointains, non, tous proches ! Quelqu'un, ou quelque chose, me retourna, me mis sur le dos. Je fermais les yeux, n'ayant plus la force de voir. Et, d'un coup, j'eus l'impression que mon ventre se déconstituait en millions de petits fragments, puis se reconstituait immédiattement pour revenir à son état normal, tout cela dans une lumière aveuglante, traversant même mes paupières. Je ne sentais plus de douleur, plus rien, juste mon nez encore saignant. Deux mains m'agrippèrent et me relevèrent, et j'eus la stupéfaction de tenir debout en titubant à peine. Ne venais-je pas de me faire empalé par une épée ? Alors, je rouvris les yeux.

"Ne t'inquiètes pas, tout va bien..." dis l'homme quasi-chauve se tenant devant moi. "Bois ça", ajouta-t-il, tout en me fourrant dans la bouche le goulot d'une fiole contenant une boisson couleur sang. J'avalais, j'avalais, me sentant plus lucide à chaque gorgée. Finalement, il me lâcha complètement.

"Je m'appelle Phenring. Tu es seul ici ?"
"Je le suis. Je suis toujours seul depuis quelques temps..." répondit-je, sarcastique.
"Tu ne le seras plus, désormais."

Au loin, un hurlement de loup retentit.

"Nous ferions bien de quitter cet endroit." m'imposa Phenring. "Dis-moi... quel est ton nom ?"
"Sareth."
"Sareth, je te prierai désormais de m'appeler Maître et de rester près de moi afin de suivre mes enseignements. J'ai pour toi une tâche que tu es capable d'accomplir et qui te rendra glorieux, très glorieux..."
"Je ne suis pas intéressé par la gloire... Ni l'argent." ajoutai-je. "Ni..."
"Ce n'est pas pour la gloire que je te demande de me suivre. C'est pour sauver le monde d'Ashan. Sauver les hommes de l'extinction."



Merci de m'avoir suivi jusqu'au bout !
Désolé pour les fautes ou autres bêtises, mais rédiger ça en moins d'une heure après minuit... voilà quoi ^_^

remy_51
02/09/2006, 13h13
bonjour, je vais reprendre l'histoire du petit chapon en rouge mais déformer. désoler si j'écrit mal.
dans l'histoire une fille capuchonait qui a de la magie, la grand mere qui avait de la magie mais completement épuisait, le gobelin qui peut absorber la magie, et le guerrier venue délivrer la jeune fille et la grand mere.

il était une foi une fille, capuchonait qui allait voir sa grand - mère pour lui faire des tours de magies, sur sa route elle avait vues deux voies une qui passait par la foret et l'autre par un chemin tranquille elle prennait le racourcis (la foret) et sur sa route un gobelin vennait la voir et lui dit tu c'est que c'est dangereux la foret et elle répondit oui je le c'est et le gobelin lui dit ou tu vas comme ça la gamine dit je vais voire ma grand mere elle est fort malade alors je doit la donner le moral et le gobelin partie chez sa grand mere que lui seul connait le chemin le plus rapide avant que la jeune fille arrivait et il entra et absorbe la magie de la grand mere avant de la mangé, la jeune fille arrive toc toc toc, le gobelin parle qui est la, la petite fille lui dit c'est votre petite fille, le gobelin dit rentre n'attend pas dehors rentre,
la petite fille lui dit que vous etes gluant le gobelin lui dit c'est a force de manger des tartes, la jeune fille lui dit vous avez des grandes dents, le gobelin dit c'est pour mieux te manger mon enfant et la jeune fille crie au secour le gobelin bondit sur elle absorbe sa magie et la mange tout cru, le guerrier a entendu du bruit et casse directement la porte et dit toi gobelin tu va mourir il pointa sont épéé dans le coeur du gobelin et libera la jeune fille et la grand mere et la jeune fille récupère c'est pouvoir. fin de l'histoire bon un peut répétitif mais bon et un peux mal écrit désoler.

j'éspere que je vais gagné.

Smeal
02/09/2006, 14h05
9 participations déjà ! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

remy_51
02/09/2006, 14h30
éh oui c'est pour vous faire plaisir, mais une chose comment sa va se passer la participation? car si je gagne. je ve tous savoir on est obliger de telecharger sur gamespot comment sa se déroule pleaze aider moi.

Fear_Snake
02/09/2006, 14h45
moi je suis pas un bon écrivait mais je vais faire de mon mieux mais je voudrais juste savoir c'est quand la fait du concours svp

remy_51
02/09/2006, 15h18
si vous voulez remplacer la jeune fille par Sareth.

Fear_Snake
02/09/2006, 16h22
désoler remy_51, ton idée est bonne mais ton texte est pauvre

Ex_Shua
02/09/2006, 16h38
Pour les gagnants de chaque concours, ils revoivent une clef (MP) qui doit être activé via Steam.

Fahrver
02/09/2006, 17h01
Fin du concours ?

Autres lots que la clé ?

Ex_Shua
02/09/2006, 17h15
Normalement le concours devrait s'arreté demain, mais il semble que certains membres se manifeste en publiant leur récit, donc je pense qu'on devrait l'arrêter d'ici encore quelques jours.

Pour les lots, il est prévu que le gagnant remporte une clef pour la bêta, un poster et un DVD bonus Dark Messiah. http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif

Fear_Snake
02/09/2006, 17h15
non je crois pas qu'il est terminer, il répond à la question de remy_51.

Quand à moi voici montexte, je ne suis pas un grand écrivais mais j'ai fait de mon mieux.Aussi vraiment désoler pour les fautes.

J'étais triste ce jour là, pensant aux années qui passait, déjà si jeune et si vieux en même temps. Je croyais que ma vie serait toujours la même, aider mes parents à la ferme, tenter de séduire la charmante Sariah et m'imaginer en train de me battre contre les Orcs de la dangereuse armée Messiah. Mais à quoi bon faire tout cela, je m'ennuie affreusement à la ferme à force de faire les mêmes lassitudes, Sariah de m'adresse même pas un seul regard avec ses yeux couleur mer, je ne vois que ses cheveux d'or. La seule chose intéressante et utile est de me battre contre les Orcs, surtout que selon les rumeurs il s'approcherait du village, l'arrivée des gardes de la cité de Rexfill me donne la puce à l'oreille.

Dire que cette guerre existe depuis des lustres même avant ma naissance et mes parents n'ont pas pensé une seconde à m'apprendre à manier une épée convenablement. Au moins mon grand-père, lui aussi fermier, m'a montré les rudiments de la lame. Alors quand je me bagarre avec mes amis je gagne à chaque coup. Je suis rendu tellement bon que si les Orcs attaquent, je vais les trucider à moi seul. JE ne me vante pas, j'ai même réussi à batte la brute Sareth. Il a peux être le même nom que moi, nous ne nous ressemblons en aucun points. Il est grand, je suis petit, il est riche, je suis pauvre, on lui a appris à manier la lame et moi je l'ai appris part moi-même. Je me souviendrais toujours de ce moment, il avait bafoué mon honneur en disant que j'ai volé son nom et qu'un mendiant comme moi ne le mérite en tout point. C'est alors que je ne me suis pas laisser marche sur les pieds. Je l'ai défié en duel en plein public et ceci à impressionner la belle Sariah. Mon cÅ“ur battait la chamade, elle me regardait pour la première fois, j'aurais tant voulu la contempler encore quelques centaines d'années que déjà j'avais mon bâton dans les mains et le snob de Sareth me lançait l'assaut, alors, par étonnement, je l'ai esquivé et il a malencontreusement trébuché sur mon pied pour s'écraser une généreuse bouse de vache. Tout le monde à rit et depuis il n'embête plus personne.

-Sareth, Sareth vient immédiatement!!!

-Qu'est ce qui se passe, mère.

Elle monta dans ma chambre tremper de sueur et me saisi par le bras comme un jeune gamin ce qui m'insulta au plus au points parce que j'ai 14 ans alors je suis un homme.

-Sareth me répéta t'elle affoler.

-Quoi mère mais répondez, que ce passe t'il?

-Les Orcs sont arrivés, à moins de 1000 pas se déroule un combat mon fils et ton père est pris dans ce vil conflit. Les gardes sont trop peu nombres pour leurs ternirent tête. Alors il oblige tous les jeunes hommes du village de leurs venir en aide.

-Alors vous voulez que je me batte

-Mon fils ne disez pas de sottises vous n'être qu'un enfant et bref de bavarderie nous devons fuir immédiatement.
Je ne voulais pas lui tenir tête, surtout que je n'avais pas entendu les cris de l'extérieur du à mes pensées.

Nous avons sorti en trompe de la ferme et déjà nous étions dans la prairie avec les autres rescapés. Tous couraient pour ça vie, pauvre ou riche. Mais je ne m'aurai jamais entendu à t'elle carnage, en un seul instant des centaines de personnes tombèrent, certains morts, d'autres blessés.

-Des flèches s'écria mère, à bout de souffle.

Les Orcs nous attendaient, ils étaient armés et à cheval mais le plus horrible était que des humains étaient avec eux, ceci me levait le cÅ“ur. Ils se dirigeaient à une vitesse exaltante tout en massacrant les pauvres hommes et femmes sur leurs chemins. Je me souviendrai toujours de cet instant, lorsque l'Orc le plus horrible de tous, dégaina son épée pour tuer ma chère mère. Quelques instants après cette horreur, il me regarda avec un sourire des plus narquois, ceci fit jaillir toute la rage de mon corps. Je me précipita sur lui, sans arme, prêt à tous pour lui faire payer ce geste funeste. Mais il me bloqua facilement et m'expédia quelques mètres plus loin mais cella ne me dérangeais pas en tous points, je relança l'assaut, mais cette Orc irrité de tout ceci, il m'arrêta subitement, et me pris en prisonniers.

J'avais perdu connaissance mais je me réveilla lorsque la charrette, dans lequel ils nous transportaient moi et les autres captifs, se reversa brutalement. Les Orcs se faisait attaquer par des paysans malheureusement peu armés. J'en profita pour me sauver avec une dizaine de personnes venant de différentes régions du pays. Mes jambes étaient lourdes et engourdie ainsi que ma tête alors je ne pensais presque pas, je suivais simplement le groupe. Mais je me rendis vite compte que le combat touchait déjà à sa fin et que je devais accéléré brutalement le rythme. La forêt était plutôt dense et les branches me déchirait la peau mais ce n'étaient rien face à ce que j'allais subir si les Orcs m'attrapaient sans les viles traites qui étaient plus agiles que ceux ci. Mais je ne sais pas ce qui c'est passé, je suis tombé dans une impasse. J'ai pris un morceau de bois et je me cacha derrière un rocher prêt à bondir aux moindres bruits ce qui ne tarda points. Un goblin qui pour moi comptait pour un du à sa laideur. Je sortis de ma cachette, prêt à tous pour le renvoyer aux enfers. Il tenta de me frapper avec son gourdin mais je l'esquiva et le frappa derrière le crâne. Le monstre se retourna pour me donné un deuxième coups, je le tenta de la bloquer mais mon morceau de bois succomba au coup. Alors la putride créature s'apprêtait à me frapper lorsqu'une flèche vint lui transpercer son maigre cerveau. Je me retourna plein d'étonnement lorsque je vis un chevalier, comme il était beau avec son armure, je croyais rêver à un ange qui venait à mon secours. Je l'admirais sur son magnifique cheval, lorsqu'il me demanda du ton de voix si calme.

-Petit embarque sur mon destrier si tu as un moindre désir de vivre.

Je sauta immédiatement sur sa monture. À ce moment là je ne me doutais pas que ce brave homme deviendrait mon mentor. Parce que maintenant je travaille pour devenir un chevalier des plus courtois et des plus brave parce que maintenant je suis rendu l'élève du fameux maître Phenrig, qui m'a pris pour n'avoir jamais eu peur devant l'ennemie.

FIN

J'espère que au moins sa vous à plus

remy_51
03/09/2006, 03h11
ouin j'ai perdu ouinnnnnnnnn :-)

Fahrver
03/09/2006, 03h58
Eh ben, j'espère vraiment que je vais gagner, ces trois lots sont tout bonnement magnifiques ! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

Smeal
03/09/2006, 04h53
Idem pour moi, j'adorerais gagner http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

shibooo
03/09/2006, 04h56
On espére tous gagner, c'est pas pour rien qu'on participe ^^

Par contre je me demande comment le public va voter car pour que les votes soient justes il faut que tout les textes ai été lu. Je sais pas si le public va tous les lires. Enfin wait and see.

Plutot qu'une date butoire il serait plus judicieux de donner un nombre de texte limité. On en a dejà 10 là il me semble.

remy_51
03/09/2006, 05h01
Bon j'en refait un autre

Il était une fois, un bébé sorcier humain (coté du bien) sorti du ventre d'un dragon, le dragon envoyait son bébé sur terre pour détruire le mal il était dans une foret est 2 bucherons coupait un arbre est trouvait le petit dans dans un panier avec quelque couverture et les deux hommes rentrait chez eux avec le bébé mais pendant leur route un orc et puis un troll se bagarrait, il retournait la tete est ils ont vue le bébé avec les 2 bucherons, les 2 monstres parlait on va les dévorait tous cru, mais soudain le bébé les regardait et jaillit de sa main une éclair fourdroyant et il ne reste plus que la tete du troll et de l'orc, les 2 bucherons on eu peur du bébé alors il abandonait jusqu'a temp que un puissant guerrier venait le trouvait et le ramenait dans son chateau de ouffffff, depuis il a grandit il a maintenant 20 ans est le guerrier le plus puissant l'entraina à se battre à lui faire de lui un guerrier, mais il restera toujour un sorcier et la des orcs, des trolls quelque cyclopes, des gobelins et puis plein d'autre créature attaque tous les chateaux pour faire le mal sur terre et pendant ce temp la le guerrier meurt pendant le combat, l'ennemie qui a fait la grande armée et puissant et à réveillait le dieu des démons un personnage puissant mais seul Sareth peut tuer, celui ci s'il meurt le combat arreterait et tous les démons mourront avec lui Sareth détrusait une grande armé mais d'autre étaient invoquer mais soudain le dieu des démons se trouva face a face de Sareth et il s'attaqua Sareth étaient blésser a cause d'une fléche dans son coeur est un moment tous flou un dragon jaillit c'est la mere de Sareth et lui dit utilise toute ta puissance vise son coeur l'endroit le plus fragile et le dragon parta, Sareth lui balanca un boulet de canon le dieu faisait des ésquive mais soudain Sareth a recu un nouveau pouvoir, le pouvoir de tuer n'importe qui il utilsait son pouvoir mais son le coeur de Sareth na pas tenue longtemp alors il meurt en meme temp que le dieu du démon et puis tous les chateaux on survécu contre les attaque Sareth c'est le héros de nos jour.

bon désoler, c'est encore mal écrit.

fantros
03/09/2006, 05h34
Simpa le concours! J'ai tout lu et y a du trés bon parmis vos textes.
Malheureusement je n'ai pas le temps de participer, examens obligent http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_frown.gif

Par contre poster deux texte c'est pas interdit? J'ai lu un post sur se sujet un peu plus haut mais je ne sais plus de qui c'était.

Fear_Snake
03/09/2006, 09h36
je crois qu'on devrait mettre juste un texte à cause que certains peuvent voler les idées des autres. ALors si vous voulez mettre un texte assurez-vous qu'il soit à votre goût. Parce que toujours remarquer le meme texte avec des modifications c'est réellement injuste pour les autres participant qui n'ont le temps que dans faire un.

remy_51
03/09/2006, 10h27
bon désoler alors je vais prendre celle ou je parler du dragon et encore désoler a au moin un topic qu'on se fou pas la main dans la gueu-- merci et c'est moi le gagnant non je rigole toute facon j'ai peut de chance de réussir car il y a déja une dizaine alors ... .

fantros
03/09/2006, 11h42
Bha statistiquement tu a 2 fois plus de chance de gagner vu que tu a 2 textes.

Puis de toute facon tu a plus de chance de gagner que ceux qui n'ont pas participer (heuuu moi par exemple http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif)

Je n'ai fait que de rapporter ce que j'avais lu, maintenant je sais pas si ct un admin qui avait dit sa (et j'ai la flemme de regarder). Mais d'apres ce que je me souviens c'était pas une question de vole d'idée. Et puis même, la plagia est facile avec un seul texte. Je pense que c'était plus par soucis de facilité. Si on multiplie les textes par utilisateurs bha sa risque d'être un peu le bord*l.

Enfin on va attendre l'avis des admins qui vont trancher (a coup d'épée) ce débat.

Cho_n1
03/09/2006, 11h48
L'idée de ce concour est vraiment original.
En voila une de plus pour vous :

" La neige, la forêt. Voilà ce qui dominé en cette contrée. L'hiver s'abattait de tout son corps. Du plus loin que remonte le temps des hommes, on en avait vu d'aussi rude. Rares étaient les voyageurs osant s'aventurer par un temps pareil. Mais un homme dont le destin était sur le point de changer, brava cette force de la nature. Loin d'être ordinaire, Phenrig avancée dans l'horizon, vers son destin. La neige et le vent lui glaçaient les entrailles et la force qui l'habitait diminuée à chaque enjambée.

De sombres pensées commençaient à surgir. Loin de tout repos, loin de toutes vies, Phenrig avançait sans connaître son but. Mais la fatigue et le froid eurent raison de lui. Les membres gelés, épuisés, il s'écroula. Acceptant son destin, il se savait condamner... Au pire moment, alors que les ténèbres envahissaient ses pensées, Phenrig aperçut une silhouette s'approchant de lui. L'homme était grand, recouvert de lourdes fourrures, sa barbe cachait son visage. Au fur et à mesure qu'il s'approchait, Phenrig ressentait une chaleur apaisante, une sensation de bonheur remplissait son âme. L'homme s'arrêta devant lui. Son visage était marqué par la vieillesse, mais une grande bonté émanée de ce personnage si étrange. Phenrig se leva sans un mot. La neige ne tombait plus, le vent ne soufflait plus. Le calme les entourait.

Le visage si paisible et si sécurisant de l'homme fut soudainement marqué par la douleur et la peine. Et d'une voie dure il dit :
« A toute histoire sa fin... Ici ce termine mon chemin. Son destin est désormais tien... Le monde des hommes est entre tes mains. »
Une grande lueur provenant de l'homme aveugla Phenrig et le projeta à plusieurs mètres. Quand il ouvrit les yeux, l'homme avait disparu, un tas de fourrure gisait sur la neige.
Un crie émana des peaux de bêtes. Un crie d'enfant. Phenrig en sorti un petit garçon, il compris alors qu'il allait devoir élever l'enfant et le préparer à son destin, à leur destin... L'hiver cessa dès ce jour."


En espérant que ça vous plaira...

Ex_Shua
03/09/2006, 12h48
C'est un récit par membre, donc donner toutes vos forces dans une seul et unique histoire.

raven.fr
03/09/2006, 12h55
Ouai sinon on va pas s'en sortir http://hfrligue.free.fr/images/smileys/happy.gif

Fear_Snake
03/09/2006, 19h03
c'est quand la fin du concours et il y aura combien de gagant.

merci

raven.fr
04/09/2006, 00h15
Ben pour l'instant on est sur l'idée de 1 vainqueur et la fin du concours devrait se faire mardi étant donné que des membres se sont manifestés un peu en retard (o début comme l'avait expliquer Shua se devait être aujourd'hui mais bon on laisse un peu plus finalment).
Mais pourquoi être aussi pressé http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif ?

shibooo
04/09/2006, 02h01
C'est pas qu'on est pressé c'est juste que avec la modification de lots ya eu la modifications des date de fin de concours. On est un peu perdu nous http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

remy_51
04/09/2006, 04h03
sa ve dire que le concour se termine demain wahou http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_eek.gif vivement qu'il se termine http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif je suis impatien comme tout le monde http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/comfort.gif

shibooo
04/09/2006, 11h46
Et sur n'oublier pas de voter pour moi! Je promet d'abolir les lois anti-massacre sur les orc et vous offrirai tous de nouvelles armures reluissante +25 !

Votez inteligement! Votez Shiboooooooo!

http://forums.ubi.com/images/smilies/35.gifhttp://forums.ubi.com/images/smilies/35.gifhttp://forums.ubi.com/images/smilies/35.gifhttp://forums.ubi.com/images/smilies/35.gif
http://forums.ubi.com/images/smilies/88.gif

Smeal
04/09/2006, 12h01
Ne ments pas shibooo, avoue-le que t'es pressé/impatient toi aussi http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif

raven.fr
04/09/2006, 13h10
Ahlala pas le droit o pot de vin, on est dans une démocratie INCORRUPTIBLE http://hfrligue.free.fr/images/smileys/happy.gif

raven.fr
04/09/2006, 13h20
Bon voilà vu que tout le monde semble décidé :

http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/icon106.gif http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/partyconfetti.gifJe déclare les votes pour le premier concours d'écriture ouverts !!!http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/partyconfetti.gif http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/icon106.gif

Pas mal l'annonce hein http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif ?

LPTheKiller_2
04/09/2006, 13h52
Mais le lot est un peu périmé non ?
Déjà que la bêta n'est plus fermée...

Ex_Shua
04/09/2006, 14h40
Je te rappel que les lots sont les suivants :

Une clef pour la bêta, un poster et un DVD bonus Dark Messiah.

Cho_n1
04/09/2006, 14h53
Vive la démocratie! Bon parlons sérieusement... Le chèque, à quel ordre?! http://hfrligue.free.fr/images/smileys/happy.gif

Fear_Snake
04/09/2006, 15h48
je vote pour moi, parce que je suis sur que je vais pas en recevoir beaucoup.

aussi il vas y avoir combien de gaganants

Ex_Shua
04/09/2006, 16h35
1 seul et unique gagnant. Interdiction de voter pour soit même et je propose que chacun vote pour 3 récits differents.

Fear_Snake
04/09/2006, 16h39
je vote pour celui de shibooo alors

SouthSnake
04/09/2006, 16h46
On a dit 3 récit différents, cités dans leur ordre de préférence. Et pour ceux qui trouvent la clé périmée, je suis curieux de savoir comment ils comptent rentrer dans la beta sans http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif

Fear_Snake
04/09/2006, 19h41
1ER:Shibooo pour sa très belle écriture et il nous formule de belle image.

2Eme:Frguigui: Pour une belle histoire

3Eme: Mimla, pour une histoire bien dresser

voila ceux que j'Ai bien aprécier, pour moi peut importe qui qui gagne tant qu'on a du funb à écrire ça et si je perd je vais résussir à avoir une clé d'un moyen ou d'un autre

LPTheKiller_2
05/09/2006, 09h21
Je trouve la clé périmée car je croyais qu'en ce moment elle était distribuée à tt le monde, mais en fait non, et sur le message de la première page il n'y a que marqué une clé pour la bêta comme lot.
Au fait, je fais partie de la bêta.

shibooo
05/09/2006, 12h21
1?) Duriel, trop court mais j'ai adoré la vision coté phenrig et surtout l'ambiance bien retranscrite.
2?) Mimla pour la baston digne des seigneurs des anneaux, et surtout pour le passage dans l'au-delà.
3?) Remy_51 pour les idées et l'originalité même si elle était pas bien exploitée.

Et sinon, les lots on s'en fou pas nous http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_razz.gif
Allais faites peter les votes! ^^

remy_51
05/09/2006, 13h38
Merci à tous le monde d'avoir lue nos message http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif c'est vraiment sympa surtout pour shibooo http://forums.ubi.com/images/smilies/35.gif

shibooo
08/09/2006, 08h53
Hébha personne vote?

Irksome_dragon
08/09/2006, 09h03
Mouarf,j'avais commencé à noter chaque nouvelle selon des critères precis (scénario, style, vocabulaire, originalité...), mais j'ai perdu la feuille où j'avais noté ca. Dans mes souvenirs, là où j'en étais, c'était Frguigui qui avait la meilleur note (pas loin de la moyenne http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif ).
Vas falloir que je recommence, et je pourrais enfin voter.
Un peu de patience http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif

Irksome_dragon
08/09/2006, 09h44
Voilà, j'ai finit, resultat:
1. Fahrver
2. Mimia
3. FrGuigui

Ex_Shua
08/09/2006, 09h46
Allez les coco's, on vote ! http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/coffee3.gif

remy_51
08/09/2006, 10h58
bonjour, moi je prend

1. Fahver
2. Duriel
3. FrGuigui

Fahrver
08/09/2006, 12h31
J'suppose qu'on peut pas voter pour soi ? ^^

ok, c'est par là -----------> []

[]<--------------- non par là en fait

1)Smeal
2)mimla
3)shiboo

Voilàààà http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

Au fait, merci à ceux qui ont voté pour moi http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

fantros
08/09/2006, 18h17
Voilà pour qui je vote. Dans l'ordre:

1) Shibo
2) Smeal
3) Fahrver

Ex_Shua
09/09/2006, 08h26
Aller je veut encore un petit vote ! Ce n'est que suite à ce vote que j'annoncerais les resultats (et oui, c'est effectivement du chantage). http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif

ctrillow
09/09/2006, 09h08
Bon je vais relires chaqun des textes un par un et je voterai puisque personne ne s'y colle!

ctrillow
10/09/2006, 04h11
Voilà, Je les ai tous lus. Place a mon vote:

1ére position: Shibooo
2éme position: Fahrver
3éme position: FrGuigui

Franchement pour le 1er et le 2eme je les aurais bien mis ex-aequo. Ce sont mes deux favoris mais bon, j'ai du trancher http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_frown.gif

Ex_Shua
10/09/2006, 11h50
J'ai effectué le compte de la manière suivante :

1ere position) 3 points
2eme position) 2 points
3eme position) 1 point

Les résultats du premier concours d'écriture :


shibooo | 3-1-3-3 = 10

mimla | 1-2-2-2 = 9

fahrver | 3-3-1-2 = 9

frguigui | 2-1-1-1 = 5

duriel | 3-2 = 5

smeal | 3-2 = 5

remy_51 | 1 = 1

Le grand gagnant est donc Shibooo ! http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/icon106.gif

Félicitation à toi et aux autres qui on mené un combat très serré, puisqu'en effet, un seul point sépare le premier des deux deuxième. Nous avons même droit a 3 troisèmes donc félicitation à vous tous pour vos récits. http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif

Premier : Shibooo
Deuxieme : mimla et fahrver
Troisieme : frguigui, duriel et smeal.

Maintenant je laisse Wuigi conclure pour ce qui est de la remise des lots a notre grand gagnant Shibooo..

shibooo
10/09/2006, 15h54
Bon bha un ptit mot du vainqueur: Je m'attendais franchement pas à gagner au vu de certains texte dont le fond était plus recherché que le miens. J'applaudis bien bas la concurence qui fut rude, et je remercie tout ceux qui ont pris le temps de lire nos textes.

Merci d'avoir voté pour moi !!! http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/partyconfetti.gif http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/partyconfetti.gif

Fahrver
28/09/2006, 11h14
Waouh, chuis à la fois hyper heureux d'être sur le podium et hyper déçu de pas avoir gagné ^_^

En tout cas, bravo pour shibooo, qui l'a largement mérité http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

Et désolé pour le retard, mon PC a été HS trois semaines...