PDA

Afficher la version complète : Le Jeu Du Mot : Le retou de la vengeance ( Copyright The Ice & Hell Sasori666 )



niky_needles
02/11/2005, 14h15
Alors que, nochalement, je fouillais dans mes archives à la recherche d'obscures reliques des temps anciens sauvées d'une bonne quizaine de formattage par le bon vouloir des divinités, ma souris s'est arrétée sur un antique texte dont j'avais oublié jusqu'à l'existence: Le Jeu Du Mot... Comme son nom l'indique, il faut y rajoutter un mot pour continuer l'histoire... Et au bout de deux années de résumé ( un peu plus peu être ) ca donne ça... libre à vous de reprendre, mais en tout cas ça vaut le coup d'oeil ^^... Voyez vous même... et bonne lecture ( Hell Sasori 666, Keeper of the Holy Résumé )

Le soleil venait de se lever sur la belle contrée de Morrowind, quand une belle bûche attaqua avec méchanceté et fermeté. Perdu, notre héros décida, dans sa tête un instant, de contre-attaquer, mais il pris sa hache pour la couper en trois rondins. La bûche morte, il alla les examiner et repartit en ville pour vendre les objets collectés dans ces aventures trépidantes d'action et d'amour et d'intrigues rocambolesques.
Il rencontra une grande sauterelle verte et bleue qui dansait sauvagement et rapidement sur un air d'opérette en do majeur, puis il décida d'agripper une liane d'arbre centenaire pour s'enfuir vers maman car elle avait un gros soutient émotionnel malgré son string rouge qui n'allait que dedans et pas dehors, là ou il était heureux. Il mangea discrètement des morceaux de crabe cuit dans du jus cru et déshabilla du regard un Cliff-Racer très en beauté qui flânait dans une décapotable sur l'autoroute. Il arriva une fille très jolie habillée en kilt, avec des tresses tombant avec beauté. Alors il s'arrêta net et imita le cri du Bonewalker en rut.
Etonnée, elle s'enfuit par la campagne chevauchant un âne (ayant un strabisme divergent) débile qui courrait vers la montagne sans regarder ou il mettait les pattes, car l'affriolante jouvencelle montrait ses "biip" a une copine époustouflée du fait qu'elle était toute décoiffée par la brise fraîche du matin matinal. Toutes les 2 minutes, certains curieux malhabiles espéraient entrevoir la grosse touffe poilue nommée Chattulator pendant qu'ils cherchaient des renforts chez l'armée du général Gino alors qu'il mangeait un pot de miel appartenant a Peine (Cheune Peine) qui déplorait la mort horrible de son petit brûlé par du cyanure a la chlorophylle (ouf!). Mais cependant, ça le gênait dans son pantalon marron en peau de vache rempli de béarnaise purulente qui avait macéré. Notre héros se dit qu'un mage expérimenté se trouvant chez sa maman pourrait lui apporter des informations sur ses collants troués qui puaient grave la moussaka.
Tout à coup notre héros se retrouva dans la Bitter Coast Région ou il croisa des plantes multicolores qui lui dirent d'enlever ses collants malodorants évoquant des fromages corses. C'est ainsi que, voyant les énormes joues du garde en colère, il jeta son dévolu sur une grosse femme de ménage barbue nommée Farfouillata, alias Maskado Consuela, une belle portugaise comme on en fait plus. C'est alors qu'un immense lampadaire mutant venant de Mars éclaira son visage répugnant d'une lumière apocalyptique. Derrière lui, la jouvencelle sentit une grande perruque rousse qui lui lacérait atrocement le bas du dos avec ardeur. Mais alors que la poilue regardait en l'air, elle se pris dans la gueule un énorme Cliff-racer Bituré à la vodka qui gisait à ses pieds sur le linoleum. Surprise par une énorme crevette portugaise poilue, Farfouillata attrapa un choux fleur sentant la nicotine froide mélangée à de la béchamel rance et putride. Un breton se retourna dan un borborygme. Il éructa longuement dans un vacarme assourdissant.
Comprenant que sa fin n'était pas loin, vu la présence odorante de sa maman (qui le berçait étant petit dans un tonneau rempli de bière amère, mais pas vraiment mauvaise, et qui était fabriquée en Côte d'Azura), tout à coup, un lapin gargantuesque lui arracha le coeur avec sa main graisseuse mais manucurée aux longs doigts de fée.
Le lapin, un godemiché rouge de 22 cm sous le bras, décida de le cacher dans sa poche. Notre héros dégaina son fidèle Dai-Katana et décapita notre petit lapin. « Oh ! ,dit il, qu'ai-je donc fait ? » Tu as zigouillé le postier qui voulait t'offrir une bière bavaroise de Bavière et qui sentait affreusement l'Argonien emprisonné depuis 10 ans. Mais la bière se renversa, souillant notre héros assoiffé qui prit alors une grande choppe de lait fraise et s'en mit plein les baloches. Après cette cuite rocambolesque il partit au Kamtchata avec des noix pourries recouvertes de crème de rougegarde mort depuis 15 siècles avant JC. Le clodo tout poilu du crâne alla à la grande taverne pour se cuiter avec notre héros. Ses bouteilles étaient remplies de skooma glacé et de petites pastilles de graines de bulbe liege à effet soporifique. Il but sèchement 3 bouteilles en 3 secondes, ensuite une vache, émoustillé par chattulator se fit électrocuter par un hippocampe radioactif gay qui disait :"Wazaaaaaa!!!!!" et qui attaqua nos 2 héros par derrière, poil au derrière ! Notre héros, dit "Zobi la mouche" changea son slip tout crade d'y a 2 semaines en Super Slip Ebonite de Dim 'fraîcheur des bois'. Ensuite il se mis à courir dans la merde tous nu, sa zigounette pendouillait dedans et malheureusement, inlassablement elle disparut. Notre héros rencontra une femme qui lui donna la quête de retrouver son wonderbra en argent massif. Il parti alors vers la tour infernale où les pélicans planaient près de mon cul de jatte. Un faucheclan lui demanda de s'en aller. Il refusa et il attaqua sa plaidoirie : "Je ne suis pas plus idiot qu'un orque ou même une elfe trisomique avec une jupe verte" dit-il avec amertume et circonspection. Pourtant le faucheclan n'en démordait pas. Notre héros réussit a entrer dans la tour grâce au crochet dérobé à 'dent de paukémonne à la ratatouille'. Mais la porte tomba sur son nez. Alors, il hurla "putain de ta race de porte". Le nécromancien l'entendit... "Qu'as-tu caché dans ta poche ?": dit le magicien. A ce moment notre héros le trancha en 12 rondelles identiques. Maintenant qu'il avait de la bouffe, il se fit un gros dodo pendant 2 jours, ensuite il se recoucha. C'est alors qu'un lumière s'approcha de son esprit, subjuguant qu'il devait partir vers Gnaar Mok pour récupérer l'artefact de Végéta , pour anéantir son ennemie jurée : Janemba. Notre héros prit alors le bateau et se rendit à Hla Hoad pour se renseigner au sujet de l'artefact. On lui dit: " US GO HOME ! " qui était la devise légendaire de Big Brother. Il répondit avec violence qu'on ne lui avait pas expliqué comment activer l'artefact de Végéta. Soudain, la voix d'Azura brisa le silence : "Comment oses-tu venir me déranger ? Je prépare une petite potion qui me permettra de danser la polka du pêcheur cliff-racer. En effet, notre héros lui expliqua le pas pour danser. Il décida d'observer le rythme puis imita Michael Jackson. Dès qu'il commença à se gratter les oreilles, son coeur fit BOUM-BOUM, et soudain une main lui attrapa l'épaule et lui fit une crêpe au sucre qui retourna son estomac et le fit gerber. Puis, soudain, sortant des ténèbres , un troll gigantesque s'endormit sur notre héros! Il grommela alors: " Prends ça dans tes mains et tu n'auras pas la crève". Zobi lui envoya gentiment un doit dans l'oeil pour l'aveugler et dégaina une carotte qu'il lui enfonça dans le nombril. Le troll l'attrapa par la tête et lui fit des bisous. Ensuite, Zobi se mit à chanter en boucle "Celine Dion la braillarde des falaises" avant de l'achever à coups de Dague de Chitine. Ensuite, il entama la danse avec le cadavre du troll muni d'un Choco-Suisse. Il put ainsi sentir l'odeur de la fumée du buz de Doc gynéco qui avait été roulé par Joeystar. Zobi s'approcha doucement. Le doc, dégouté par l'herbe dégotée au Kamtchata chez Bilbon le Hobbit , maudit ce nain. Soudain, un âne en profita pour lui porter la mort. Il attaqua alors à grands coups de sabots magiques notre héros qui se défendit comme il put avec un Cliff-Racer atteint de Fléau de peste et de Morhgaâr. Une fois que l'âne eu avalé le Cliff Racer malade, il s'avança près de la falaise et à ce moment, il gerba le cliff racer tout dépité. Ce dernier, décrépit, revint à la vie grâce à sa grosse massue, enchantée jadis par le Grand Schtroumpf, qui lui vagabondait à l'ouest de Balmora. Une fois que l'âne eut dégueulé son Cliff-Racer poilu, Zobi le chargea violemment. Surpris, l'âne fit un bond de coté et atterrit près d'un marais. Zobi le poursuivait toujours lorsqu'il trébucha sur une merde d'ogrim bien épaisse et moelleuse à l'intérieur. C'était la plus gigantesque merde de tous les temps. Soudain il vit une petite porte entrebâillée. Il décida donc de jeter son dévolu sur une larve mal intentionnée qui sautillait comme un petit rat en cage. Dégainant une arbalète dorée à pois chromé et à crosse ebony, il envoya sa pompe "fortify speed 10 pts" dans le puits de Thales. Pythagore, le puits voisin réputé pour sa géométrie renfermait des monstres psykédélik aux dents en latex.

Puis soudain, trou de mémoire. Comment faire pour vendre à Obiwan Kennoby sachant que Janemba avait faim et voulait butter le cliff-racer qui repartait sur les mains à la recherche d'une larve bien gluante : la larve de fortification de l'odeur des pieds moches, putrides et malodorants, pour s'asperger de transpiration . Tout content, il lacha une grosse épée toute molle en peau de pingouin violette et bleue, en forme de sèche-cheveux Dwemer très pas beau. Alors, il retourna voir Vandame dans l' âne Belge qui était encastré dans un mur tout sertit de pierres psycadéliques rendant épileptique quiconque se les prenaient dans l' oeil du milieu. . Il toucha une pierre par mégarde et ... PAF! un nuage sonore s'insinua dans les pores de son indexe droit qui se mit alors à se transformer en planche à voile avant de reprendre sa forme originel. Notre héros revivifié éternua avec vigueur toute la nuit et repeignit la tronche de ce croquis tout délavé à la suite des orgies burlesques. Mais, finalement, chez Bacchus l'ivrogne, il s'envoya quatre énormes Pan Cakes tous verts qui étaient englués dans le cadavre d'un zombie frigide, qui ressemblait étrangement à un tuc du nom de Michael Jackson. Zobi s'allongea parallèlement à l'axe nord-nord-est du tropic du cancer de l'estomac. Cette position du missionnaire religieux hérétique est caractéristique des "chevaliers du Zodiaque de la mouche dorée qui meurt de manière ridicule" , un ordre émanant des hauts royaumes des basses terres du haut de la colline du petit patelin, à coté de chez le druide Jiraibienrefaireuntourducotédechez Swam. Il se réveilla et, dans son lit, il trouva un énorme lutin. Il préféra s'enfuir dans le monde aetheré bleu et blanc. Prononçant la recette diabolique de la ratatouille d'orcs : il disparut dans la noirceur des limbes de l'oubli. Tout à coup des lumières perçants lui brûlèrent le crâne chauve, mais heureusement que son casque LeBohaume protégea ses fesses poilues comme ta mère. Puis, soudain, sortant de nul part, un rotweiler enragé lui lécha le gros orteil gauche, ce qui fit jouir notre héros en manque qui n'avait plus rien à se foutre sous la dent. Il entreprit de se marier avec une mouchette qui volvitait dans les grands prés de Grazeland. Soudain, Pikachu arriva et fit : "PIKAPIKA" , mais c'est alors qu'il se prit une déflagration de merde car il était sous un échassier des marais qui avait manger trop de cerises: "SPROCH" et hop, plus de Pikachu! Mais faute d'un Pikachu, une porte sans poignée apparue et Zobi décida d'entrer. Soudain, un moustique le piqua et une grosse bosse lui poussa sous le bras avant de disparaître. Voyant un petit gâteau, il prit une fourchette et le mangea. Une fois rassasié, il parti en quête de la boîte du puzzle Dwemer 1000 pièces. Il entra violemment, mais néanmoins craintivement et timidement. Il se prit un gros gadin et tomba directement sur une ceinture de cuir bleu enchantée par une âme de Golden Saint pété au crack "NO-CD" de Morrowind et qui avait perturbé le yogi Yong-Yang qui méditait en elle. Il prit cette ceinture et la mis à son pantalon. Erreur fatale, car elle lui serra les dents toutes ripoux à cause du Cliff-Racer enragé rencontré auparavant en se promenant vers la région boisée en direction de la montagne bleue et rouge où un matin il s'était perdu. Dans son linge, il trouva une petite boite de pandore qui lui permit de se rincer les doigts car il avait manger de la marmelade au petit déjeuner. Il se remit donc en marche vers le sommet "YAAAAH ! Les Pikmins" qui était au sud près du petit oeuf de la mine d'oeufs. Fatigué, il se laissa choir et s'endormit profondément. Le lendemain, il mangea des pancakes avec du jus de scrib écrasé, quand, tout à coup, il eu des vertiges de l'amour durant 2 minutes 30 de bonheur de rien du tout pour sangloter la mort idéaliste par procuration. Il entreprit de détruire ces maudites illusions malsaines mais il ne sut jamais pourquoi celles ci se répétaient sans cesse dans sa tête alors qu'elles n'étaient pas agréables du tout. Il décida d'admirer ses bottes. La vitrine présentait une belle mannequin brétonne, mais comment le nordique allait-il se jeter sur son futur pantin. En pirouettant? Non!!! Plutôt en mangeant un bol de céréales indigestes. Qui voudrait avaler ce que Darwin appelait communément un Grnourthz des massive forêt au sapin bleu bordé par de petit rouge gorge sifflotant leur joie avec leur bec aussi jaune que le soleil habituellement surnommé "bob the fighter from the planet Mars" et son chien maléfique a deux têtes bleues et vertes et à petis points dorés et à la queue bardée d'épines. Le chien maléfique songeait à changer de dentifrice car sa bouche empestait un peu la rose. Il se mit donc à fumer chez un dentiste louche, car il n'avait comme outil qu'une tenaille et une tronçonneuse pour ambidextre unijambiste Kurdistanais. Le dentiste commença à lui arracher la jambe poilue et flasque comme celle du boss d'Ubi-soft et à tronçonner le pied droit de la bête de scène de la scène antiscènique provinciale. Mais soudain, une carotte du chaos se mit en position de mordage de boules. Elle sauta sur le dentiste qui dans sa douleur attrapa un de ses 666 skates ( celui sans roues ) et tomba dans la soupe au champignon de Zorglub. Il décida de latter Kohair pour le crime qu' il avait malencontreusement commit. Il pensa trés fort à l'idée n?2 qui lui disait de nourir sa grand' mère qui se nomme Grand' Mère ( Mamie pour les intimes ou Mère grand pour les literraires de Bernard Pivot ) car elle savait également mijoter une tourte gigantesque garnie de morceaux d'ongles incarnés et réincarnés de son grand père qui se nommait père-grand à cause de mère grand qui ,comme nous le savons tous, sait faire du bon café 100% arabica. Mais notre héros ne l'entendait pas de cette oreille, mais quelle oreille, allez vous me demander ? Eh bien, mon petit doigt se tait parce qu'il n'en sait plus rien car je l'ai mit dans mon oreille, d'ailleurs la même que Zobi utilisa dans le temps de chien qui pisse rouge. Il se dirigea vers un endroit mysterieux qui se nommait " bosquet magique de Lachatteamamaman" mais, chemin faisant, il fit une rencontre pour le moins inattendue : un schtroumpf courra vers lui, tomba et ce fit un bleu!! Attristé, il partit chercher Doc Gynéco qui était occupé à fouetter sa meuf avec un fouet deadrique (dégoûtée, elle vomissait sur sa chemise vieille d' y a 50 ans).
Notre héros, sur ce, l'interpella. Lui, occupé à fouetter le laideron, se retourna et dit: "Tu crois que je t'ai pas vu venir avec tes mains pleines de doigts!". "Désolé de vous interrompre Doc mais ya un schtroumpf ..." "Et alors imbécile tu vois pas que je fouette?" (il ne se rendit pas compte qu'il fouettait dans les 2 sens du termes). "Si mais il y a un schtroumf qui me poursuit un cure dents à la main!". "M'en fout! Demmerde toi tout seul!" "Sur ce je vais quand même t'accompagner, mais attention, les schtroumf ça mord!". Ils partirent donc à la rencontre du grand Schtoumf en se donnant la main pour ne pas se perdre dans le bosquet cité précédemment qui rappelons le se nomme le bosquet de lachatteamamaman ,quand ils se firent attaquer par le schtroumpf en furie ! N' écoutant que son courage, le Doc s'enfui à grandes enjambées tandis que le nain le mordait, seul notre héros resta, tremblotant devant la tribue schtroumf qui se ruait sur lui en chantant l'hymne national de la France. Notre héro prit sa grosse chaussure et la mangea dans le but de vomir comme un c(tuuuuut font les schtroumpfs censeurs), ce qui arriva et il noya ainsi tout les schtroumpf dans son immense flaque de vomi . Les schtroumpfs étant morts, notre héros pris ses jambes à son coup et courut chercher le Doc (il avait fui mordu par un schtroumpf). Quand il le retrouva, celui ci était dans les pommes et mort : contaminé par la schroumpferie, il s'était jeté dans une piscine de pommes, là où il avait toujours revé de mourir. C'est alors que notre héros se péta de rire comme une baleine échouée:
-Mouhahahaha !!! mouarf, qui c'est le maître, hein, qui c'est le maître !?!?!? dit il en lattant le cadavre à coups de pieds.
Hahaha...hein? C'est quoi ça?
Il fouilla dans les poches du cadavre et trouva... tatatataaaaaaataaaaaataaaaaatataaaaaaaaa ( mélodie lorsqu'on gagne un combat dans final fantasy ) le Gyneco's Daedric Fouet !!!! dont les stats sont : 650 de dégats, indestructible, invoque le fantôme du Doc 100/100 charges, valeur : 450000 drakes, calm creature/humanoïd 99% constant effect ON SELF
( ce qui expliquait l'energie explosive du doc ).
Mais tout a coup, un dremora lord-génie sortit du fouet et dit:
-tu a frotté le fouet, tu a le droit a 3 voeux...
-Mon premier voeux sera de rendre....
-OK ! Bound gros dégueulis !
- Kwâââ ? Je Gmurffl...bouaaaarsplatch !
Notre héros, tout souillé de kronenbourg suivit de quelques pims choucroute cassoulet moule frite, entama un crumble gout masdam pourri, pour se décider à reprendre une KRO pour se cuiter la gueule. Puis, une jolie fleur carnivore lui sourit avec fermeté et un air mesquin. Mais le sourir se changea en citrouille bleue azur comme la déesse du même nom . Mordant sans vergogne l'ivrogne borgne au pagne, la fleur se cassa d'un coup en milles eclats de couleurs multicolors qui qui s'appelait "quadri-color", en vente chez ton marchand de journaux préféré ( et de bananes, vertes mais pas trop ) .Mais la peau de notre héros s'etiolait sous ses bras bleus à cause de sa version de morrowind toute buggée, depuis qu' UBI vendait du shit au lieu de faire des patch anti-tabac qui servait aussi à manger de la chaire de crabe contaminé par le corpus disease, grand truc qui tue et boucher ..... ( et là, Joël Robuchon se ramène et dit : ) Et bon appetit bien sur !!!!! Mais Maité n'étant pas là , Sonic en profita pour tracer des formes et des visages sur le sable doux de la plage ou se couche l'une des lunes du Vvardenfell en Morrowind . C'était si beau à l'aube que les thons sautillaient et les ours hululaient et enfin les escargots nottent sur un calepin le jour qu'il etait hier avant qu'ils ne mangent le ragout si gouteux que mamie Nova sautait au lit avec notre héros. Mais n'ayant pas de choux fleur, Zobi se mit à mordre une betrave qu'il avait aquis lors de sa bataille avec kastekniv très épique donc il croqua sa bétrave et y trouva une merveilleuse statue: l'artefact de Végéta.

Zobi reprit un peu de Skooma frolatée pour être rattrapé par inadvertance par un crabe des vases Ming, sans quoi Jean-Michel Jarre Jare Binks et son bikini en laine de phalène à bosses aurait sans doute massacré ce sacré Socrate , sacripan ! Heureusement, il se dit dans sa tête: " Je ferai du taboulé de crabe qui se chargerait de me remplir la panse pour ce soir " en meme temps que la grosse cuisinière qui enfournait de la maïzena moisie qui puaient la fesse. Notre héros passa devant des Kaijits mongols et un peu con qui eux même, se frappaient contre la table à grands coups de chaise roulante et de tapettes à fouet deadriques. Offensé, Zeus tira un bel éclair et en recracha la fumée. "C'est bon hein !", dit il "une bonne taffe ça fait tousser connard", ça dégage le testicules de la boite en acier trempé inoxidable . Tout fut soudain enveloppé d'un brouillard épais comme la barbe que l'on trouve dans le souk qu'un schtroumpf anime. Un deuxieme héros, se présenta, mais c'était en fait une héroïne: Micheline la tueuse de vampires des cendres de l'Etna. Elle était vêtue de rien et d'air aussi pour les chaussures . Notre héros dit alors : "Qu'elle est bonne !" et il reçu instantanément un colis de Claire Chazale remplit de magnifique chips ( de polystirène ) dédicacées par Vico et fabriqués en Mozambique du Nord par des Mozambiquiens du Nord qui était à l'origine de Mozambique du Nord, comme tous les habitants de Mozambique du Nord, a ne pa confondre avec le Mozambique du Sud ou encore le Mozambique de l' Ouest ou encore des flammes de Mozambique de l' Est . Apres cette leçon de géographie, notre héros réfléchit au Mozambique du Centre, mais laissa tomber cette idée car ça devenait vraiment lourd.Si il est question de chercher l'expéditeur, il s'agit de la machine à lancer des Tetedeflan supersoniques . Micheline Mousline, la Mozambiquienne du Nord métissée avec Metal Corbier le mysterieux justicier masqué d'un string léopar renforcé en amiante à l'anthrax. Soudain surgit le-dit justicier, il portait le-dit masque sur la tête et rugissait: " Je les aurai ces cliff-Racers , et je les boufferai sans sel mais bien farcis de chou-croute de sel". Il dégaina son fouet sans qu'on comprenne d'ou il tombai. Schparf!!! Il était tombé du ciel sur sa cha-distelle à tion m'nambul' bizzar'a'Zin. Vexée, celle ci se liquéfia en un tas de morve gigantesque qui bougeait tel un flan gelatineux . Mais finalement, Corbier revêtu de son masque dont les caractéristiques sont : +30% en taille de sexe, +25% en taille de barbe et neuronnes -99%, acheva la vieille lapinette qui doutait d'être vivante. C'est alors qu'elle se sentit mal comme si, si impératrice et phâle lorsqu'elle se bourre la gueule au "champomy-caramel bouteille spéciales embalée sous vide" dans les soirées orgiaques du bar du plan Aetheré , réputé jusqu'au cimes tierres mondes engloutis "Rat Misu-nami't'O'Man" à rat . Mais revenons à nos Cliff Racers qui puent Stule ( c'est un ami à moi ) devant la façade du château faible des Cliff Racers embaumés de parfum au vitriol planaient au dessus des tourelles entourées de sombres abeilles corrompues par le mal de mer de Vivec , la ville aux miles bar dont le fameux Ba-Bar ou dansent les célèbres "Metalstars Chamallow" que le héros s'empressa d'aller voir . Reprenant pour avoir leur autographe et aller voir Yoda la chanteuse des étoiles d' arraignées. Il s'approcha mais trébucha luthier et tomba sur le piano minet de Mister Joe Cookie alias Tetedeflan le terrible gobeur de Nix Hound. Dini fut le premier bourré par Alanthir, qui, peu membré ésperait une opération des tubercules protozoaires macrophages qui pendaient à ses pieds cornus d' Istres, mais pas si Fiques ont deux mimes iguales shit . Ce fut ainsi que, à son tour en Joe con des cent dés, les escaliers Big bénis avec des cerveaux lent et des jeux de mollets . C'est alors qu'un affreux chien chie là: Xatif Oïde. Déposant sa tête de veau de ville et Deschamp poing pointé vers le pervers satile en Velsatis, notre héros petit patapon pain pont pied bon oeil de verre irritable et rond comme un ballon avec des rainures Rimberg, j'ai mal à la machoire. Il vit alors son maitre étalon Tchefi qui portait un bilboquet Deadrique. Sa main vermoulue et rachitique "TAC" ! qui recouvrait à peine ses pims carotte-munster formule ++ 5869cl gratos et se goinfra lorsque son estomac se révolta et il alla à l'eau au bar le plus proche pour boire une bound kro bien mérité mais a la place il eu du jus de chaussette de Lankou !!! Ensuite, après avoir cuvé pour se bourrer la gueule avec du bon skooma de chez Caïus l'ivrogne, donc il prit la route toute la sainte nuit. Il n'a pas évité le bouchon sur la Vvanderfell express. Il patienta alors quelques trouzaines de minutes en attendant un échassier des marais mouillé comme qui dirait pas tout à fait ici mais là bas, sur la montagne écarlate ou on trouvait des citrons sans pépins de couleurs de l'horizon jaune citron, tout rond comme un ballon de foot Adidas. Sautant alors la barrière des ténèbres abyssales sombrement noires, avec classe bien sur, mais s'arrachant quand même le tibias gauche sur le fil du bus à colza génétiquement modifié sans pryon mais avec des anticorps mais en même temps il fit une triple pirouette crepée arrière tendue groupée avec reception sur d'épineux buissons ardents regorgeant de scribs noirs aux mandibules pointues. Il était maintenant sur les rails de coke de valazapa coupé avec un fil à beurre de cacahouettes d'Orc de cote d'Ivoire tout rouillé.
Le lendemain matin il alla chercher des croissants près de la boulangerie daedrique, aux confins de la terre glacée à la pisse de Kaijit surgelé venue directement de Dagon Fell . Il s'assit sur le trône pour être comme un roi qui fait ses besoins et sans coup ferir il lâcha ses croissants au beurre deadrique dans les chiottes « plouf » . Il laissa ses croissant moisir et s'en retourna pour les regarder flotter mais ils coulèrent comme Carlos. Il surgit deux Cliff-Racers déguisés en elfes des bois constrictors de maisons en boa qui entreprirent de le racketter à la moutarde et au vin , et ne comprenant rien, mais alors rien du tout, ignare qu'il était, il prit son pied plat et plein d'Ogrims lui ouvrirent une boite de thon béchamel qui venait de s'ouvrir bruyamment alors que subreptiscement un cliff-racer vomit ses pims à l'orange. Maintenant que les rats et les scribs se ruèrent dessus en masse sur la table de Gnisis. Alors que notre héros atteignit Suran il alla au palais des plaisir terrestre et y vit plein de vases remplis de supporters de l'OM en rut qu'il incendia à l'huile de cacahuetes grillé venue de Dren plantation . En tant que fan de l'OM qu'il était depuis peu ,sa ferveur retombait brutalement sur des valeurs normales donc faibles mais pas dépourvus de fondements quand surgit l'espace d'une seconde. Il exorta son orc de compagnie à se taper sur la tête avec des feuilles de canabis parfumées aux engrais trans-bio-OGMiques génétiquement modifiés par le professeur Tournekro. Une femme, pas trop belle mais à forte poitrine tombante, ou plutôt dégoulinante, alla se faire un ragout de cuisse gauche avec Maité, des lapins en bandoulière pendouillant mechament au plafond, et elle en eut pour longtemps. Notre héros, tant les chewim-gums purulent lui collaient aux entrailles, fut contraint de se replier les chemises ˜Brice Tamboulle' fabriquée en l'an de grâce ˜Kelly Lith' , tiers de mon moulin Bécile , implanté en Westphalie du nord au de là du plateau des pines et peules , puis il se remit en route pour s'enquérir de sa tuture du future opposé électriquement neutre à protons anucléiques radioactifs de la mort retraités depuis 14 000 ans avec des aspirateurs sans sacs par ce qu'il c'étaient enfuis en Sacoldavie pour échapper aux sacophages du petit pont de bois qu'on traversait en salto vrillé tendu latéral perpendiculaire à Alain Chabat . Et toi, Cha Ba ? Demanda à dada Didi si il voulait se bouffer des chaleurs brutalement stoppées par l'ombre lumineuse de la lampe hallucinogène dégoulinante de bave de blob débile et indélébil, tout comme Boule et Bill pleins de bille et son pote monsieur Gates Bill, un grosbill qui kiffe jouer aux billes pour gagner des billons et des billards. Trève de babillages et mangeons du babybel de Tchernobyl grâce au billet. Notre gentil héros s'en retournait en coupant à travers champs dans sa Lada d'occasion avec son pote le dénommé Mac Fly. Dans les airs avec le Doc ils prirent la direction de Babeloued sur l'horizon Taal Bator soeur des irrationnelles de pigeon merguez moutarde de Dijon aux agrumes fermentés dans un crapaud - bulldog Fatherfucker dopé aux amphètamines provençales du petit jesaisplukoidire ( frère de Jésus, ou le demi frère on sait pas trop ). Mais revenons a nos scribs ( qui n'étaient autres que l'ennemie de Zoro le héros des temps nouveaux avec Bernardo son fidèle chien Prusse ) qui broutaient paisiblement ˜her' la sÅ“ur de Raymond Barre. Ho, dit le macreau en faisant un con de mime de Carlos roulant sur des rondins pour aller au Diable homosexuel adorateur de lapinou et de Sadam Hussein (bien qu'il lui raserait la moustache). C'était si effroyable que même les Suédois mangeaient des Krissprolls à la place de pims au tiramisu-riz des champs qu'ils trempaient dans l'eau gelée du lac Lément in the Suisse. Nos héros donc s'en retournèrent dans le tournant qui tournait pas trop mais un petit peu quand même et du coup ils tombèrent dans la rivière. Le cul trempé ils s'en sont allés vers serviette Town sur les mains que le monstre du Lochness qu'a fait au lait demi écrémé avec deux sucres et une touillette et un petit parasol et un peu de sucre de lune et puis de la skooma agrémentée de petites boulles de pétanque micronésiennes de sulfate de sodium au butane de fusion nucléaire de repos, et le thé citron pette à rade. Ô ara, Scarlett de son prénom, mais qui mangeais un geai doux mais croustillant à souhait comme un ouragan de corn flakes et de krisprolls au beurre de cacahuettes au Kwama transexuel et homophobe, pour affirmer sa tendance envers les chaussettes radioactives d'Akoo sous cloche à fromage, pour lêcher le pus de l'acné juvénile de Tetedeflan en suçant des poils collants aux boules des bilboquets, quêtes et leurs spoilers. Soudain, un soufflé au fromage rettomba sur le héros qui n'y croyait plus, se réjouis d'avoir pu mettre son doigt dans le moelleux de ce soufflé cuisiné qui avait une divergence mentale tournée au niveau de deux de QI, Å“ufs d'autruche compris. Qui aurait été en position du missionnaire transversal poteau rentrant, aurait pu secouer par sept doigts coupés à la feuille à papier toilette melletonnée par un moldave de l'Afganistan nord est sud extrême ouest nord azimute 5 ou plus simplement Moldavakie, habité par les moldavalkyries, qui l'embrassèrent partout sur le cul poilu. De retour à guanora , ville de ash zombie en pleine floraison hivernalo-siberique et rok ( le catcheur ) et Pik et Colégramme et bourre et bourre et ratatam, ams-tramway qui roulait et à ce momment "SPLORCH..!" Ses metastases se mirent à vibrer car les vibrations des tectoniques ta Loppe sous tropicales en bourg relés était en émoi devant un magnifique crapaud cuit à point au four. Soudain, Dono, Polo et Crapo virent Volt mettre Etalon dans une boite de nuit bleue ˜Marine Nationale 7' pour lui reprendre son titre de champion toute catégorie de danse acrobatique sur glace en boite. Puis, devant cette ignominie, il dégobilla la jardinière de petits légumes sur les chaussures toutes neuves d'un cadavre ambulant se décomposant. Il avait beaucoup de cran pont d'Avignon ( on y danse dans une samba valse en sautant vers l'arrière du train Marseille - Septemes en 5ème classe avec les fenêtres salles et donc opaques. Mon voisin de banquette a vomi ( il avait mangé les bestioles de Mirrow ), sa gerbe était d'ailleurs encore vivante. Elle attaqua le plancher comme de l'acide. Le voisin dégueula aussi en voyant ça et son chat volait dans les valises des voisins car il n'avait pas eu son ronron et son câlin, donc pour se rassasier : il arracha le string d'une voyageuse avec ses dents de lait la pourriture de son string, et c'est ce moment qu'elles choisirent pour tomber. Alors le string en cuir s'envola par la fenêtre pour atterrir sur la tête de Cobra qui s'empressa de l'enfiler par dessus son jean plein des trous de balle profonds. Voyant d'un Å“il tout petit mais suffisement gluant et dégoulinant, pour être dégoûtant et faire peur aux petits pterodactyles poilus et begayants à cause de courants d'air intra étatiques et supra subliminales a travers l'hyper espace inter-siderant et hyper spinal de la rencontre du vortex transcendantal et de la Tex Mex Pi Kant Her Brau, ce célèbre Bavarois tout ça avec Ducros et une olive et des chips a la vinaigrette et a la moutarde de Dijon. Kronenbourgenbergerblanccassisohopassoa fit deux trous Pô ! Pô ! qu'a Honte a sortie le chien qui s'appelle Ass avec un pull mauve et goût framboise endormie sous une cocote minute retournée par le vent de Tchefi, le kriss de tabarnac de mongol et qui prout en plus d'être pas beau et perd au caps bibine! Aïe se dit-il, j'ai encore écrasé le chiwawa de ma croulante de voisine, et encore en dérapage arrière au frein à main. Malgré tout, il fût attristé de constater l'immonde propreté de sa paire d'oreilles d'ou sortait de la sauce tomate et une quantité de haricots rouges comme des culs de babouin nourris à l'huile piquante de tante Ginette. Jean Michel Jarre était loin d'être doué pour tricoter un bavoir que par amour il destinait à Jean Roucas lequel chantait la marseillaise en verlan 200 ( vers l'an 2000) avec une remix edit pro track original sound system dolby surround the room of the death which kills and destroy your ears with his Céline Dion's voice in your face de mérou rose et jaune a p'tit pois comme le hérisson du président Bush de Tchadzikistan oriental qui dansait,qui chantait avec des striptiseuses suédoise perverses et perverties,blanches comme un os rongé par des mites et le temps pourri et le soleil du midi et demi tournant à la broche de mon pull en poil de yak –uza tués au micro – ondes par des extra-terrestres pocpoquiens au cerveau lyophilisé et lobotomisé broye dans un mortier de grand maître avec + 10 en chance.
En effet il s'agissait d'un débris de l'existence terne et fadasse de l'unité de mesure du système international Plutonien de la galaxie de Krisprollsia ou vivent les yaourts ambulants et les petits suisses à zéro %, vendeurs de jouets en plastique mou comme la gelé translucide de limace de Mirrow agrémenté d'une sauce ˜˜saveur provençale'' aux truffes poilues comme celles de la caissière de chez Leclerc ou le boucher charcutier barbu du coin de la rue de paradis qui fabrique, à Brack, et qui prends son pied (de cochon) avec son apprentie fumeuse de chaussettes à rayures d'Akoo qui sentent le reblochon de Robuchon, moisi en cave de vampire Hunter unijambiste et manchot asthmatique et diabétique à cause du héros de la Lance Brisée par un Lapin Sauvage en Ruth à Bagdad avec une grenade entre les dents. Malgré son intervention les pocpoquiens, bien déterminés à casser les couilles en or de l'ambassadeur des salsifis, Lipinnes et de Hawaï trouvèrent kan même le petit Jordi, et le kidnappèrent. Mais où est le broyeur de navets ? Chez Barbie et Ken répondirent les choux rouges d'avoir trop couru. Filant à la main le coton et cet hurluberlu dans le but de lui sucrer le crâne d'un coup de bobinette magique au goût de ˜˜guimauve doigts de pieds'' donc, d'un violent mais appétissant crochet du gauche dans les valseuses, il lui arracha une burne qui remonta jusque dans l'intestin grêle de son second abdomen. Le Pocpoc alléché par le gros intestin dégaina son canif et explosa le tout afin de se remplir la pense de chateau-lafite et de don perignon bien pétillant car saturé de chromosomes a allèles antipathiques qui porte bien l'information génétique mutante des testicules toutes nécrosées. Cependant notre héros grâce a sa lance brisée lui calfeutra le gosier d'un coup sec et habile. Mais quel est donc ce reptile qui sortit du fond de sa gorge ? Il lui arracha un cheveux blanc et un reste de choucroute en lui roulant une pelle en acier inoxydable appartenant a Mirrow. Cependant cela n'arrêta pas notre Pocpoc qui, pourtant décapité, s'élança gaillardement mais à l'aveuglette en laissant pendre sa serviette de son slip a double fond trouvé dans le grenier et dépassant de son pantalon. Il marcha dessus (la serviette) et se cassa le dos sur le piano qui traînait là. Il joua une gamme avec ses pieds palmés et lança la mode du string de verre plié avec fonction "remonte-pente automatique", enchanté +20 contre la gueule de bois et réduction des dommage 20/+3 contre les asperges et les brocoloïdes de toute sorte. Cependant, sentant sa chance le quitter, notre pocpoc décapité sauta dans sa voiture et partit sur la route de la porte des âmes en passant voir Cobra à Marandus sur la route de madison qui faisait tout son possible pour sortir de ce bled pourris mais dont le petit embranchement importunent n'aboutissait hélas, que dans un sal 'tain de banque dévalisé par les frères de Vash folle et par le Gun-Ho Gun. Dépité par t'en de malchance, il s'était réfugié dans l'alcoolisme de champignons hallucinogènes cultivés par les Kobolds de Finlande occidental en chambre noire comme la cape –itale de Féérune. Car enfin, après toutes ces aventures il fallait bien dormir. Le héros se coucha dans une auberge Campanile, gara son carrosse sur la nationale 7 a contresens de la chaussure gauche délacée sans soucis par inadvertance lors d'une des polka donnée par Gorbatchev au moulin rouge avec les paires de couilles de plusieurs danseuses québécoises branlantes et défoncé a la vodka et au dictionnaire "gros roberts", camionneur de sa profession, et visiblement la mâchoire de celui-ci pendouillait béatement, ses yeux roulaient dans le caniveau a bord d'une brouette gonflable poussé par un paysan Breton avec son caleçon sur la tête et son chapeau sur les fesses pour cacher ses hémorroïdes purulentes et dégoulinante par le trou du gruyère emmental richmont qui vient du coeur de la meule par ce que c'est là qu'il est le plus tendre et le plus fruitée dans la brouette fermée ! Notre héros se retourna un ongle et le lança très précisément dans les pupilles dilatées d'horreur de Janemba. Celui-ci déclara plein de rage « mais c'est bien sûr ! T'as pas de slip ?! » « Non, je porte un pagne! » Sur ce fait, il se rhabilla avec hâte et enfila à l'envers et par derrière son balai de sorcière déjà fort usé par les travaux ménager et les frottements successifs de sa jupe en organdi tâchée de jus de citrouille pressée et moulinée par les pieds d'un cochon rôti aux petits oignons sauce barbecue de chez Mac Do et au coulis de framboises cramoisies et au déjection de scribs.
Pendant ce temps dans l'armoire normande de la mère Michelle, un schtroumpf était entrain de s'exciter sur une fourrure en peau de Yak défraîchi maintenant taché de blanc. Sourire au visage il se pris une baffe venue de nulle part. Ils compris que la fourrure non seulement venait d'être tachée mais qu'elle était toujours sec sur le dessus et rendu gluante par les limaces de Mirrow. Oublions ce schtroumf et revenons a notre héros péchant un kraken menaçant grâce a un hameçon ébonite un peu rouille sur un porte-avion piqua les fesses du chat puis s'entortilla mexicaine une clope, mais la jeta, si bien que l'anorak fit "rouufff", heureusement (rouf = bruit d'un anorake en flamme) qu'il pleuvait pas corde, sauf bleu foncé de meme que le radiateur antédiluvien puissant et faible à la fois émettant un cliquetis effrayant mais mélodieux comme une casserole velue. Toujours prête à aller au feu, sauf Si El_Sasory666 ressemblait a un killer mal réveillé et mal. Subitement un ornithorynque pas trop bien gaulé s'est écrasé sur le pare brise de l'ornithoptère en un "splatch" peu ragoûtant, sauf pour ceux qui avait détourné la tête pour regarder le méchant qui venait de trébucher sur une barre de sécurité entourant le ver de terre vivant mais mort maintenant *COUIC* (la casserole velue) mais sans sursaut, car elle mangeait sans même l'avoir remarqué un schtroumpf même pas déballé du sac poubelle de tatie Danielle la perverse mais sensuelle compagne de Caïus Cosadès. Mais Vedam Dren le jaloux ruminait en faisant vibrer ses cordes anales comme un fou hérétique et iatrogène de surcroît, iconoclaste et patibulaire...mais presque cria Morro. « Schtroumpf » alors dit notre héros en voyant cela.
Sur ceux, il partit au gallot vers les montagnes qu'il apercevait au loin. Chemin faisant, il rencontra un âne et 2 canards mais sûrement pas la sainte vierge occupé a parler le néerlandais sans rien comprendre de ce que daffy duck lui canardisai tout en courrant cheveux aux vent avec un couteau dans l'Å“il et une écharde au doigt de fée Carabosse. Mais loup garou ne l'entendant point ainsi. Se faufila pas à pas jusqu'au tonnelet d'hypocras frelaté qui venait accompagné avec sa playmate sanglée de cuir et d'ampoules pleinent de stricnine. Soudain, il se retourna et vit l'ombre de sa lourde poitrine se rapprocher dangereusement de sa frimousse glacée d'effroi par de telles protubérances fermes et doux à la fois comme des shamalows dorés au feu de bois fourrés aux grillons. Il fut très déçu quand la lampe de chevet de Jacque chirac déclara veluement "zchnicj ccldzc ozefn" parce que il n'aime pas les voyelles et qu'il avait abusé de sa rotante préférée et en plus l'ampoule était bronzée elle a eu un coup de soleil le jour de la pleine lune de miel. La pauvre lampe se mit à brandigouiller sur son pied et a se dandiner du bigoudi si fort qu'il en oubliait presque qu'il était rattaché à une prise murale. Il pensa trop tard hélas à la corde enduite de cambouis et tortilla sa canette vide pleine des noix de pistaches au lombric ombilical dégoulinante du ketchup périmé Bio-indegradablissimement verdatre et rose avec des rayures bleu cyan et blanches maculant copieusement le vert kaki du trailli et talons aiguilles jaune fluo et plumes au cul du singe qui dit "je suis le plus beau". "Faux!" répliqua Akoo, avec des grosses pompes pleines de zorgouib moelleux et doux au toucher, malgrès les tranches de jambon aoste en guise de semelle. Puis devant le porche envahi de moustiques aux ailes arrachées et enfilés en brochette par Mirrow la déesse de la pelle au regard percutant et lançant de sauvages éclairs indomptables, comme le chimpanzé bleu azur éructa bruyamment et hurla: krisprolls powa!! en vieux breton. Je me délave Le corps et l'esprit et pour plus d'hygiène j'utilise les pampers prenium que ma grde mère Dieu aie son âme mais pas son esprit, ni son dentier que j'ai gardé au fond de mon bocal à demi vide mais cependant à moitié plein de Krisprolls et d'un liquide mal odorant qui dégoulinait le long du pied de la table et se répandait dans toute la chambre sauf que devant la porte : Y'avait un scarabee volant et antigravitationnel qui suivait un trou noir devant un jeune cerf légèrement moisi mais appétissant. La déesse fit une soupe à l'oignon avec du scrib cuit a l'étouffée selon la recette de GPM, ca grde mère collectionnait les rognures des ongles de pieds de Mirrow qui frappa Akoo le zombie qui nie (le zom - bikini ) toucher son coude avec sa langue rapeuse et mais sachant se servir d'une pelle rouillée dont le manche rugueux et tordu comme GPM le jour où une poutre lui esquinta un cheveu blanc et frisé par une trop forte exposition à la neige carbonique sortant d'un volcan en éruption d'une montagne islandaise importée en chine comme les cochons dindes, ou les scarabées albinos à 13 pattes dont 7 courtes et 2 longues et une tête caniche abricot, avec sept narines et 3 oreilles de karibou, provenant du font de ce volcan rempli de chaussettes trouées et de jus de shtroumpf bleu gluant gisant au bord du chemin où se promenait un troupeau de perroquet boiteuses et déplumés rongees par l'acide chorysynthétiquopolyphosphre. Donc cette neige carbonique lui sortant par tous les trous surtout ceux du bas finit par lui bruler le bout de son impressionant orteil tout verdatre comme de la créme à la pistache qui tache sur un GrosPasbeauMéchant qui aime les escarmouches matinales au bord du tout petit porte-avions azerbaïdjanais sortant d'un oeuf kinder pondu par un Gigantesque Couscous brésilien du sud exilé au Congo par LE Yéti lui-même. Enfin, d'après un martien avec du poil sous les Gencives ainsi que un léger goût de rhubarbe à l'ancienne. Ce yéti, moche et poilus, n'avait hélas pas grand-chose dans son Porte monnaie à double fond bleu et jaune des trois suisse le chouchou en promotion canapé alors, il. se prit le coussinet sous son gros et emcombrant bidounet rempli de jus d'ananas et mon gros lapinus se gratta les bourgeons en fleur sentant la cannelle fraîche comme une rosée de printemps au Gabon qui commencait à s'évaporer dans les ténèbres tout en suant suant comme un argonien Qui a desverrues génitals externes pleines de pu tout vert Qui disent : TAGAZEUK ! en rotant délicatement, mais fermement . Il mouru dans un bain de merde mélangé ds du ciment colle qui se trouve ds une baignoir en merde sechee melangee avec du glaire tout pourri ainsi que du gorgonzola avec un peu de tabasco de josiane de josiane regarde ses pieds puants tous séchés depuis 10 ans sans avoir mis de balon de baudruche sur sa biroutte sans avoir mis de balon de baudruche sur sa biroutte à Beyrouth avec Jean Roucas en deltaplane rejoignant Maïté qui dansait la rumba sur une table à Turin tout en contemplant le vivarium dans l'horizon brumeux replie et recompte les bites de son ordinateur et les tomates qu'elle a farcie ds un cul d'huitre avec de la farce uqi est en fait de la terre toute enivré par ce parfum de jasmin qui m'emplissait les branchies. J'enfourchai ma chevre qui sentait bon le sable chaud avec des canards laqués s'envolant avec son coffre-fort en peau de shtroupmhs et un gros nez rouge avec de la sauce aigre douce et aigre tout court saupoudré de crottes de nez séchées luisantes du au reflet du soleil tout plein de chiassur de mouche tsé-tsé voletant au dessus d'une grosse guêpe velue qui dessinait du bout de son dard la carte de l'Ouzbekistan autant rapidemment qu'un graphiste de chez ubi qui s'échinerait a corriger son angle obtus au moyen de sa baguette de pain viennois rassis et moisi comme des chmpignons pas frais avec un arriere gout de fraise qui est meilleur que a mangue qui a des ampoules violettes qui ont grillées et qui sont en purée de pomme trouvées dans une terre des plus boueuse qui soit. Alors elle decida de sauter le pas pour demander aux vieux sages la recette du Caribou au coulis de banane epicé d'une touche de tabasco et un brin de gigembre pour nourrir ses canard yougoslaves iradiés de rayons tchernobilléins et oui. Le vieux sage devant cette requette inatendu, lui répondit : mon ami dans la vie tout commence et tout fini mais l'important c'est de participer. Cela dit il arrive parfois que certains asticots deviennent intelligent aprés avoir rongé les raviolis périmés de tante Ortance la mère de Vivec, qui, comme chacun le sait pue de la cuisse droite Gangrainée à cause de la pastille vicks de sa poche insérée dans la main gauche du plombier jusqu'au bouts des oreilles pointues style Mr Spock mais néanmoins l'épaule gauche dansa la lambada les mains sur les fesses cellulolisées et carbonisées ! Heureusement qu'un pompier en rut brama brâma, et sortit sa lance visqueuse et son petit couteau suisse et se fait un devoir de d'éclater les ballons bleus et blancs en chantant vive les ballons. *quelques minutes plus tard...* Le pompier rentre, car le téléphone ne sonne pas mais par contre son bip a été cassé dans un accident de trotinette poilue importée de Suisse , mais trafiquée par un français qui lui n'était pas suisse mais sundgauvien par nécéssitée depuis qu'il avait mangé trop de chocolats suisse qui était vraiment EXCELLENT bien que comme tout le monde sait, les suisses sont absents du we morro car ils sont trop loin de tout, perdus dans leurs montagnes trop hautes pour eux. Un jour peut etre ils grandiront. Mais leur soupe aux ténias mutants avait bon goût pour une fois mais il vomis a cause d'un os d'iguane venant d'un sale chocolat suisse fermenté avec du munster trouvé dans la poche d'un ogrim désecher par la biere qu'un méchant tigrou lui avait donné en échange d'un poil de mudeau de tigrou arraché a la cire brulante et melanger avec bambou provenant du sang du dieux el tigrou dieu de la constipation passagère et des pastèques ainsi que des chocolats fourré aux chocolat vermifugés par ma tante zimbabueyenne originaire du Groenland Congolais et fier de l'être bien que pendant ce temps là son mari , amateur de choucroute bosniaque parlant le péruvien, à ses heures perdues, a une relation avec la femme de son boss qui est un banquier alsacien avec un oeil bleu et l'autre rose prouta violament dans le bain le bain. Marie (bain-marie) vêtue seulement d'un bracelet de lapis et d'un string xs, heureusement car un lapin blanc et sans poils essayait déjà de la suborner à grands coups de carottes géantes transgeniques provenant de tchernobil. Boké ( c'est le nom d'un mec) et son frère chnoké le shmaké décidèrent alors de jouer au chat perché dans un manège tout pourri et rouillé se trouvant dans un parc souterrain amovible mais pas trop, quand soudain un raton laveur pris un tuyau d'arrosage et se le mis dans l'oreille pour vérifier que son cerveaux était étanche afin de par la suite le balancer dans une friteuse au jus d'ananas additionné d'une poignée testicules de dindons rotis a la broche pendant 2 heures, à feu doux chez sa mère grand. Pendant ce temps là, le dindon par l'odeur alléché pris un fleau et fit soudain une pirouette pour obtenir jacquille la fripouille en caleçon à fleurs avec un t-shirt déchiré dédicacé par une lolita au nom imprononcable. C'est alors que blanche neige apercu en train de gratter le dos à zidane, un retraité du ballon ovale, un jeu particulièrement agresif et sportif car exécrable , comme l'attitude de certains bricoleurs de bouteille de skouma à 94? bifluoré Chateau Batleanfitzelendsasencressen millésime 202 avec une capsule argentée prouvant le bon goût de jean-michel Peraquis ,

niky_needles
02/11/2005, 14h15
Alors que, nochalement, je fouillais dans mes archives à la recherche d'obscures reliques des temps anciens sauvées d'une bonne quizaine de formattage par le bon vouloir des divinités, ma souris s'est arrétée sur un antique texte dont j'avais oublié jusqu'à l'existence: Le Jeu Du Mot... Comme son nom l'indique, il faut y rajoutter un mot pour continuer l'histoire... Et au bout de deux années de résumé ( un peu plus peu être ) ca donne ça... libre à vous de reprendre, mais en tout cas ça vaut le coup d'oeil ^^... Voyez vous même... et bonne lecture ( Hell Sasori 666, Keeper of the Holy Résumé )

Le soleil venait de se lever sur la belle contrée de Morrowind, quand une belle bûche attaqua avec méchanceté et fermeté. Perdu, notre héros décida, dans sa tête un instant, de contre-attaquer, mais il pris sa hache pour la couper en trois rondins. La bûche morte, il alla les examiner et repartit en ville pour vendre les objets collectés dans ces aventures trépidantes d'action et d'amour et d'intrigues rocambolesques.
Il rencontra une grande sauterelle verte et bleue qui dansait sauvagement et rapidement sur un air d'opérette en do majeur, puis il décida d'agripper une liane d'arbre centenaire pour s'enfuir vers maman car elle avait un gros soutient émotionnel malgré son string rouge qui n'allait que dedans et pas dehors, là ou il était heureux. Il mangea discrètement des morceaux de crabe cuit dans du jus cru et déshabilla du regard un Cliff-Racer très en beauté qui flânait dans une décapotable sur l'autoroute. Il arriva une fille très jolie habillée en kilt, avec des tresses tombant avec beauté. Alors il s'arrêta net et imita le cri du Bonewalker en rut.
Etonnée, elle s'enfuit par la campagne chevauchant un âne (ayant un strabisme divergent) débile qui courrait vers la montagne sans regarder ou il mettait les pattes, car l'affriolante jouvencelle montrait ses "biip" a une copine époustouflée du fait qu'elle était toute décoiffée par la brise fraîche du matin matinal. Toutes les 2 minutes, certains curieux malhabiles espéraient entrevoir la grosse touffe poilue nommée Chattulator pendant qu'ils cherchaient des renforts chez l'armée du général Gino alors qu'il mangeait un pot de miel appartenant a Peine (Cheune Peine) qui déplorait la mort horrible de son petit brûlé par du cyanure a la chlorophylle (ouf!). Mais cependant, ça le gênait dans son pantalon marron en peau de vache rempli de béarnaise purulente qui avait macéré. Notre héros se dit qu'un mage expérimenté se trouvant chez sa maman pourrait lui apporter des informations sur ses collants troués qui puaient grave la moussaka.
Tout à coup notre héros se retrouva dans la Bitter Coast Région ou il croisa des plantes multicolores qui lui dirent d'enlever ses collants malodorants évoquant des fromages corses. C'est ainsi que, voyant les énormes joues du garde en colère, il jeta son dévolu sur une grosse femme de ménage barbue nommée Farfouillata, alias Maskado Consuela, une belle portugaise comme on en fait plus. C'est alors qu'un immense lampadaire mutant venant de Mars éclaira son visage répugnant d'une lumière apocalyptique. Derrière lui, la jouvencelle sentit une grande perruque rousse qui lui lacérait atrocement le bas du dos avec ardeur. Mais alors que la poilue regardait en l'air, elle se pris dans la gueule un énorme Cliff-racer Bituré à la vodka qui gisait à ses pieds sur le linoleum. Surprise par une énorme crevette portugaise poilue, Farfouillata attrapa un choux fleur sentant la nicotine froide mélangée à de la béchamel rance et putride. Un breton se retourna dan un borborygme. Il éructa longuement dans un vacarme assourdissant.
Comprenant que sa fin n'était pas loin, vu la présence odorante de sa maman (qui le berçait étant petit dans un tonneau rempli de bière amère, mais pas vraiment mauvaise, et qui était fabriquée en Côte d'Azura), tout à coup, un lapin gargantuesque lui arracha le coeur avec sa main graisseuse mais manucurée aux longs doigts de fée.
Le lapin, un godemiché rouge de 22 cm sous le bras, décida de le cacher dans sa poche. Notre héros dégaina son fidèle Dai-Katana et décapita notre petit lapin. « Oh ! ,dit il, qu'ai-je donc fait ? » Tu as zigouillé le postier qui voulait t'offrir une bière bavaroise de Bavière et qui sentait affreusement l'Argonien emprisonné depuis 10 ans. Mais la bière se renversa, souillant notre héros assoiffé qui prit alors une grande choppe de lait fraise et s'en mit plein les baloches. Après cette cuite rocambolesque il partit au Kamtchata avec des noix pourries recouvertes de crème de rougegarde mort depuis 15 siècles avant JC. Le clodo tout poilu du crâne alla à la grande taverne pour se cuiter avec notre héros. Ses bouteilles étaient remplies de skooma glacé et de petites pastilles de graines de bulbe liege à effet soporifique. Il but sèchement 3 bouteilles en 3 secondes, ensuite une vache, émoustillé par chattulator se fit électrocuter par un hippocampe radioactif gay qui disait :"Wazaaaaaa!!!!!" et qui attaqua nos 2 héros par derrière, poil au derrière ! Notre héros, dit "Zobi la mouche" changea son slip tout crade d'y a 2 semaines en Super Slip Ebonite de Dim 'fraîcheur des bois'. Ensuite il se mis à courir dans la merde tous nu, sa zigounette pendouillait dedans et malheureusement, inlassablement elle disparut. Notre héros rencontra une femme qui lui donna la quête de retrouver son wonderbra en argent massif. Il parti alors vers la tour infernale où les pélicans planaient près de mon cul de jatte. Un faucheclan lui demanda de s'en aller. Il refusa et il attaqua sa plaidoirie : "Je ne suis pas plus idiot qu'un orque ou même une elfe trisomique avec une jupe verte" dit-il avec amertume et circonspection. Pourtant le faucheclan n'en démordait pas. Notre héros réussit a entrer dans la tour grâce au crochet dérobé à 'dent de paukémonne à la ratatouille'. Mais la porte tomba sur son nez. Alors, il hurla "putain de ta race de porte". Le nécromancien l'entendit... "Qu'as-tu caché dans ta poche ?": dit le magicien. A ce moment notre héros le trancha en 12 rondelles identiques. Maintenant qu'il avait de la bouffe, il se fit un gros dodo pendant 2 jours, ensuite il se recoucha. C'est alors qu'un lumière s'approcha de son esprit, subjuguant qu'il devait partir vers Gnaar Mok pour récupérer l'artefact de Végéta , pour anéantir son ennemie jurée : Janemba. Notre héros prit alors le bateau et se rendit à Hla Hoad pour se renseigner au sujet de l'artefact. On lui dit: " US GO HOME ! " qui était la devise légendaire de Big Brother. Il répondit avec violence qu'on ne lui avait pas expliqué comment activer l'artefact de Végéta. Soudain, la voix d'Azura brisa le silence : "Comment oses-tu venir me déranger ? Je prépare une petite potion qui me permettra de danser la polka du pêcheur cliff-racer. En effet, notre héros lui expliqua le pas pour danser. Il décida d'observer le rythme puis imita Michael Jackson. Dès qu'il commença à se gratter les oreilles, son coeur fit BOUM-BOUM, et soudain une main lui attrapa l'épaule et lui fit une crêpe au sucre qui retourna son estomac et le fit gerber. Puis, soudain, sortant des ténèbres , un troll gigantesque s'endormit sur notre héros! Il grommela alors: " Prends ça dans tes mains et tu n'auras pas la crève". Zobi lui envoya gentiment un doit dans l'oeil pour l'aveugler et dégaina une carotte qu'il lui enfonça dans le nombril. Le troll l'attrapa par la tête et lui fit des bisous. Ensuite, Zobi se mit à chanter en boucle "Celine Dion la braillarde des falaises" avant de l'achever à coups de Dague de Chitine. Ensuite, il entama la danse avec le cadavre du troll muni d'un Choco-Suisse. Il put ainsi sentir l'odeur de la fumée du buz de Doc gynéco qui avait été roulé par Joeystar. Zobi s'approcha doucement. Le doc, dégouté par l'herbe dégotée au Kamtchata chez Bilbon le Hobbit , maudit ce nain. Soudain, un âne en profita pour lui porter la mort. Il attaqua alors à grands coups de sabots magiques notre héros qui se défendit comme il put avec un Cliff-Racer atteint de Fléau de peste et de Morhgaâr. Une fois que l'âne eu avalé le Cliff Racer malade, il s'avança près de la falaise et à ce moment, il gerba le cliff racer tout dépité. Ce dernier, décrépit, revint à la vie grâce à sa grosse massue, enchantée jadis par le Grand Schtroumpf, qui lui vagabondait à l'ouest de Balmora. Une fois que l'âne eut dégueulé son Cliff-Racer poilu, Zobi le chargea violemment. Surpris, l'âne fit un bond de coté et atterrit près d'un marais. Zobi le poursuivait toujours lorsqu'il trébucha sur une merde d'ogrim bien épaisse et moelleuse à l'intérieur. C'était la plus gigantesque merde de tous les temps. Soudain il vit une petite porte entrebâillée. Il décida donc de jeter son dévolu sur une larve mal intentionnée qui sautillait comme un petit rat en cage. Dégainant une arbalète dorée à pois chromé et à crosse ebony, il envoya sa pompe "fortify speed 10 pts" dans le puits de Thales. Pythagore, le puits voisin réputé pour sa géométrie renfermait des monstres psykédélik aux dents en latex.

Puis soudain, trou de mémoire. Comment faire pour vendre à Obiwan Kennoby sachant que Janemba avait faim et voulait butter le cliff-racer qui repartait sur les mains à la recherche d'une larve bien gluante : la larve de fortification de l'odeur des pieds moches, putrides et malodorants, pour s'asperger de transpiration . Tout content, il lacha une grosse épée toute molle en peau de pingouin violette et bleue, en forme de sèche-cheveux Dwemer très pas beau. Alors, il retourna voir Vandame dans l' âne Belge qui était encastré dans un mur tout sertit de pierres psycadéliques rendant épileptique quiconque se les prenaient dans l' oeil du milieu. . Il toucha une pierre par mégarde et ... PAF! un nuage sonore s'insinua dans les pores de son indexe droit qui se mit alors à se transformer en planche à voile avant de reprendre sa forme originel. Notre héros revivifié éternua avec vigueur toute la nuit et repeignit la tronche de ce croquis tout délavé à la suite des orgies burlesques. Mais, finalement, chez Bacchus l'ivrogne, il s'envoya quatre énormes Pan Cakes tous verts qui étaient englués dans le cadavre d'un zombie frigide, qui ressemblait étrangement à un tuc du nom de Michael Jackson. Zobi s'allongea parallèlement à l'axe nord-nord-est du tropic du cancer de l'estomac. Cette position du missionnaire religieux hérétique est caractéristique des "chevaliers du Zodiaque de la mouche dorée qui meurt de manière ridicule" , un ordre émanant des hauts royaumes des basses terres du haut de la colline du petit patelin, à coté de chez le druide Jiraibienrefaireuntourducotédechez Swam. Il se réveilla et, dans son lit, il trouva un énorme lutin. Il préféra s'enfuir dans le monde aetheré bleu et blanc. Prononçant la recette diabolique de la ratatouille d'orcs : il disparut dans la noirceur des limbes de l'oubli. Tout à coup des lumières perçants lui brûlèrent le crâne chauve, mais heureusement que son casque LeBohaume protégea ses fesses poilues comme ta mère. Puis, soudain, sortant de nul part, un rotweiler enragé lui lécha le gros orteil gauche, ce qui fit jouir notre héros en manque qui n'avait plus rien à se foutre sous la dent. Il entreprit de se marier avec une mouchette qui volvitait dans les grands prés de Grazeland. Soudain, Pikachu arriva et fit : "PIKAPIKA" , mais c'est alors qu'il se prit une déflagration de merde car il était sous un échassier des marais qui avait manger trop de cerises: "SPROCH" et hop, plus de Pikachu! Mais faute d'un Pikachu, une porte sans poignée apparue et Zobi décida d'entrer. Soudain, un moustique le piqua et une grosse bosse lui poussa sous le bras avant de disparaître. Voyant un petit gâteau, il prit une fourchette et le mangea. Une fois rassasié, il parti en quête de la boîte du puzzle Dwemer 1000 pièces. Il entra violemment, mais néanmoins craintivement et timidement. Il se prit un gros gadin et tomba directement sur une ceinture de cuir bleu enchantée par une âme de Golden Saint pété au crack "NO-CD" de Morrowind et qui avait perturbé le yogi Yong-Yang qui méditait en elle. Il prit cette ceinture et la mis à son pantalon. Erreur fatale, car elle lui serra les dents toutes ripoux à cause du Cliff-Racer enragé rencontré auparavant en se promenant vers la région boisée en direction de la montagne bleue et rouge où un matin il s'était perdu. Dans son linge, il trouva une petite boite de pandore qui lui permit de se rincer les doigts car il avait manger de la marmelade au petit déjeuner. Il se remit donc en marche vers le sommet "YAAAAH ! Les Pikmins" qui était au sud près du petit oeuf de la mine d'oeufs. Fatigué, il se laissa choir et s'endormit profondément. Le lendemain, il mangea des pancakes avec du jus de scrib écrasé, quand, tout à coup, il eu des vertiges de l'amour durant 2 minutes 30 de bonheur de rien du tout pour sangloter la mort idéaliste par procuration. Il entreprit de détruire ces maudites illusions malsaines mais il ne sut jamais pourquoi celles ci se répétaient sans cesse dans sa tête alors qu'elles n'étaient pas agréables du tout. Il décida d'admirer ses bottes. La vitrine présentait une belle mannequin brétonne, mais comment le nordique allait-il se jeter sur son futur pantin. En pirouettant? Non!!! Plutôt en mangeant un bol de céréales indigestes. Qui voudrait avaler ce que Darwin appelait communément un Grnourthz des massive forêt au sapin bleu bordé par de petit rouge gorge sifflotant leur joie avec leur bec aussi jaune que le soleil habituellement surnommé "bob the fighter from the planet Mars" et son chien maléfique a deux têtes bleues et vertes et à petis points dorés et à la queue bardée d'épines. Le chien maléfique songeait à changer de dentifrice car sa bouche empestait un peu la rose. Il se mit donc à fumer chez un dentiste louche, car il n'avait comme outil qu'une tenaille et une tronçonneuse pour ambidextre unijambiste Kurdistanais. Le dentiste commença à lui arracher la jambe poilue et flasque comme celle du boss d'Ubi-soft et à tronçonner le pied droit de la bête de scène de la scène antiscènique provinciale. Mais soudain, une carotte du chaos se mit en position de mordage de boules. Elle sauta sur le dentiste qui dans sa douleur attrapa un de ses 666 skates ( celui sans roues ) et tomba dans la soupe au champignon de Zorglub. Il décida de latter Kohair pour le crime qu' il avait malencontreusement commit. Il pensa trés fort à l'idée n?2 qui lui disait de nourir sa grand' mère qui se nomme Grand' Mère ( Mamie pour les intimes ou Mère grand pour les literraires de Bernard Pivot ) car elle savait également mijoter une tourte gigantesque garnie de morceaux d'ongles incarnés et réincarnés de son grand père qui se nommait père-grand à cause de mère grand qui ,comme nous le savons tous, sait faire du bon café 100% arabica. Mais notre héros ne l'entendait pas de cette oreille, mais quelle oreille, allez vous me demander ? Eh bien, mon petit doigt se tait parce qu'il n'en sait plus rien car je l'ai mit dans mon oreille, d'ailleurs la même que Zobi utilisa dans le temps de chien qui pisse rouge. Il se dirigea vers un endroit mysterieux qui se nommait " bosquet magique de Lachatteamamaman" mais, chemin faisant, il fit une rencontre pour le moins inattendue : un schtroumpf courra vers lui, tomba et ce fit un bleu!! Attristé, il partit chercher Doc Gynéco qui était occupé à fouetter sa meuf avec un fouet deadrique (dégoûtée, elle vomissait sur sa chemise vieille d' y a 50 ans).
Notre héros, sur ce, l'interpella. Lui, occupé à fouetter le laideron, se retourna et dit: "Tu crois que je t'ai pas vu venir avec tes mains pleines de doigts!". "Désolé de vous interrompre Doc mais ya un schtroumpf ..." "Et alors imbécile tu vois pas que je fouette?" (il ne se rendit pas compte qu'il fouettait dans les 2 sens du termes). "Si mais il y a un schtroumf qui me poursuit un cure dents à la main!". "M'en fout! Demmerde toi tout seul!" "Sur ce je vais quand même t'accompagner, mais attention, les schtroumf ça mord!". Ils partirent donc à la rencontre du grand Schtoumf en se donnant la main pour ne pas se perdre dans le bosquet cité précédemment qui rappelons le se nomme le bosquet de lachatteamamaman ,quand ils se firent attaquer par le schtroumpf en furie ! N' écoutant que son courage, le Doc s'enfui à grandes enjambées tandis que le nain le mordait, seul notre héros resta, tremblotant devant la tribue schtroumf qui se ruait sur lui en chantant l'hymne national de la France. Notre héro prit sa grosse chaussure et la mangea dans le but de vomir comme un c(tuuuuut font les schtroumpfs censeurs), ce qui arriva et il noya ainsi tout les schtroumpf dans son immense flaque de vomi . Les schtroumpfs étant morts, notre héros pris ses jambes à son coup et courut chercher le Doc (il avait fui mordu par un schtroumpf). Quand il le retrouva, celui ci était dans les pommes et mort : contaminé par la schroumpferie, il s'était jeté dans une piscine de pommes, là où il avait toujours revé de mourir. C'est alors que notre héros se péta de rire comme une baleine échouée:
-Mouhahahaha !!! mouarf, qui c'est le maître, hein, qui c'est le maître !?!?!? dit il en lattant le cadavre à coups de pieds.
Hahaha...hein? C'est quoi ça?
Il fouilla dans les poches du cadavre et trouva... tatatataaaaaaataaaaaataaaaaatataaaaaaaaa ( mélodie lorsqu'on gagne un combat dans final fantasy ) le Gyneco's Daedric Fouet !!!! dont les stats sont : 650 de dégats, indestructible, invoque le fantôme du Doc 100/100 charges, valeur : 450000 drakes, calm creature/humanoïd 99% constant effect ON SELF
( ce qui expliquait l'energie explosive du doc ).
Mais tout a coup, un dremora lord-génie sortit du fouet et dit:
-tu a frotté le fouet, tu a le droit a 3 voeux...
-Mon premier voeux sera de rendre....
-OK ! Bound gros dégueulis !
- Kwâââ ? Je Gmurffl...bouaaaarsplatch !
Notre héros, tout souillé de kronenbourg suivit de quelques pims choucroute cassoulet moule frite, entama un crumble gout masdam pourri, pour se décider à reprendre une KRO pour se cuiter la gueule. Puis, une jolie fleur carnivore lui sourit avec fermeté et un air mesquin. Mais le sourir se changea en citrouille bleue azur comme la déesse du même nom . Mordant sans vergogne l'ivrogne borgne au pagne, la fleur se cassa d'un coup en milles eclats de couleurs multicolors qui qui s'appelait "quadri-color", en vente chez ton marchand de journaux préféré ( et de bananes, vertes mais pas trop ) .Mais la peau de notre héros s'etiolait sous ses bras bleus à cause de sa version de morrowind toute buggée, depuis qu' UBI vendait du shit au lieu de faire des patch anti-tabac qui servait aussi à manger de la chaire de crabe contaminé par le corpus disease, grand truc qui tue et boucher ..... ( et là, Joël Robuchon se ramène et dit : ) Et bon appetit bien sur !!!!! Mais Maité n'étant pas là , Sonic en profita pour tracer des formes et des visages sur le sable doux de la plage ou se couche l'une des lunes du Vvardenfell en Morrowind . C'était si beau à l'aube que les thons sautillaient et les ours hululaient et enfin les escargots nottent sur un calepin le jour qu'il etait hier avant qu'ils ne mangent le ragout si gouteux que mamie Nova sautait au lit avec notre héros. Mais n'ayant pas de choux fleur, Zobi se mit à mordre une betrave qu'il avait aquis lors de sa bataille avec kastekniv très épique donc il croqua sa bétrave et y trouva une merveilleuse statue: l'artefact de Végéta.

Zobi reprit un peu de Skooma frolatée pour être rattrapé par inadvertance par un crabe des vases Ming, sans quoi Jean-Michel Jarre Jare Binks et son bikini en laine de phalène à bosses aurait sans doute massacré ce sacré Socrate , sacripan ! Heureusement, il se dit dans sa tête: " Je ferai du taboulé de crabe qui se chargerait de me remplir la panse pour ce soir " en meme temps que la grosse cuisinière qui enfournait de la maïzena moisie qui puaient la fesse. Notre héros passa devant des Kaijits mongols et un peu con qui eux même, se frappaient contre la table à grands coups de chaise roulante et de tapettes à fouet deadriques. Offensé, Zeus tira un bel éclair et en recracha la fumée. "C'est bon hein !", dit il "une bonne taffe ça fait tousser connard", ça dégage le testicules de la boite en acier trempé inoxidable . Tout fut soudain enveloppé d'un brouillard épais comme la barbe que l'on trouve dans le souk qu'un schtroumpf anime. Un deuxieme héros, se présenta, mais c'était en fait une héroïne: Micheline la tueuse de vampires des cendres de l'Etna. Elle était vêtue de rien et d'air aussi pour les chaussures . Notre héros dit alors : "Qu'elle est bonne !" et il reçu instantanément un colis de Claire Chazale remplit de magnifique chips ( de polystirène ) dédicacées par Vico et fabriqués en Mozambique du Nord par des Mozambiquiens du Nord qui était à l'origine de Mozambique du Nord, comme tous les habitants de Mozambique du Nord, a ne pa confondre avec le Mozambique du Sud ou encore le Mozambique de l' Ouest ou encore des flammes de Mozambique de l' Est . Apres cette leçon de géographie, notre héros réfléchit au Mozambique du Centre, mais laissa tomber cette idée car ça devenait vraiment lourd.Si il est question de chercher l'expéditeur, il s'agit de la machine à lancer des Tetedeflan supersoniques . Micheline Mousline, la Mozambiquienne du Nord métissée avec Metal Corbier le mysterieux justicier masqué d'un string léopar renforcé en amiante à l'anthrax. Soudain surgit le-dit justicier, il portait le-dit masque sur la tête et rugissait: " Je les aurai ces cliff-Racers , et je les boufferai sans sel mais bien farcis de chou-croute de sel". Il dégaina son fouet sans qu'on comprenne d'ou il tombai. Schparf!!! Il était tombé du ciel sur sa cha-distelle à tion m'nambul' bizzar'a'Zin. Vexée, celle ci se liquéfia en un tas de morve gigantesque qui bougeait tel un flan gelatineux . Mais finalement, Corbier revêtu de son masque dont les caractéristiques sont : +30% en taille de sexe, +25% en taille de barbe et neuronnes -99%, acheva la vieille lapinette qui doutait d'être vivante. C'est alors qu'elle se sentit mal comme si, si impératrice et phâle lorsqu'elle se bourre la gueule au "champomy-caramel bouteille spéciales embalée sous vide" dans les soirées orgiaques du bar du plan Aetheré , réputé jusqu'au cimes tierres mondes engloutis "Rat Misu-nami't'O'Man" à rat . Mais revenons à nos Cliff Racers qui puent Stule ( c'est un ami à moi ) devant la façade du château faible des Cliff Racers embaumés de parfum au vitriol planaient au dessus des tourelles entourées de sombres abeilles corrompues par le mal de mer de Vivec , la ville aux miles bar dont le fameux Ba-Bar ou dansent les célèbres "Metalstars Chamallow" que le héros s'empressa d'aller voir . Reprenant pour avoir leur autographe et aller voir Yoda la chanteuse des étoiles d' arraignées. Il s'approcha mais trébucha luthier et tomba sur le piano minet de Mister Joe Cookie alias Tetedeflan le terrible gobeur de Nix Hound. Dini fut le premier bourré par Alanthir, qui, peu membré ésperait une opération des tubercules protozoaires macrophages qui pendaient à ses pieds cornus d' Istres, mais pas si Fiques ont deux mimes iguales shit . Ce fut ainsi que, à son tour en Joe con des cent dés, les escaliers Big bénis avec des cerveaux lent et des jeux de mollets . C'est alors qu'un affreux chien chie là: Xatif Oïde. Déposant sa tête de veau de ville et Deschamp poing pointé vers le pervers satile en Velsatis, notre héros petit patapon pain pont pied bon oeil de verre irritable et rond comme un ballon avec des rainures Rimberg, j'ai mal à la machoire. Il vit alors son maitre étalon Tchefi qui portait un bilboquet Deadrique. Sa main vermoulue et rachitique "TAC" ! qui recouvrait à peine ses pims carotte-munster formule ++ 5869cl gratos et se goinfra lorsque son estomac se révolta et il alla à l'eau au bar le plus proche pour boire une bound kro bien mérité mais a la place il eu du jus de chaussette de Lankou !!! Ensuite, après avoir cuvé pour se bourrer la gueule avec du bon skooma de chez Caïus l'ivrogne, donc il prit la route toute la sainte nuit. Il n'a pas évité le bouchon sur la Vvanderfell express. Il patienta alors quelques trouzaines de minutes en attendant un échassier des marais mouillé comme qui dirait pas tout à fait ici mais là bas, sur la montagne écarlate ou on trouvait des citrons sans pépins de couleurs de l'horizon jaune citron, tout rond comme un ballon de foot Adidas. Sautant alors la barrière des ténèbres abyssales sombrement noires, avec classe bien sur, mais s'arrachant quand même le tibias gauche sur le fil du bus à colza génétiquement modifié sans pryon mais avec des anticorps mais en même temps il fit une triple pirouette crepée arrière tendue groupée avec reception sur d'épineux buissons ardents regorgeant de scribs noirs aux mandibules pointues. Il était maintenant sur les rails de coke de valazapa coupé avec un fil à beurre de cacahouettes d'Orc de cote d'Ivoire tout rouillé.
Le lendemain matin il alla chercher des croissants près de la boulangerie daedrique, aux confins de la terre glacée à la pisse de Kaijit surgelé venue directement de Dagon Fell . Il s'assit sur le trône pour être comme un roi qui fait ses besoins et sans coup ferir il lâcha ses croissants au beurre deadrique dans les chiottes « plouf » . Il laissa ses croissant moisir et s'en retourna pour les regarder flotter mais ils coulèrent comme Carlos. Il surgit deux Cliff-Racers déguisés en elfes des bois constrictors de maisons en boa qui entreprirent de le racketter à la moutarde et au vin , et ne comprenant rien, mais alors rien du tout, ignare qu'il était, il prit son pied plat et plein d'Ogrims lui ouvrirent une boite de thon béchamel qui venait de s'ouvrir bruyamment alors que subreptiscement un cliff-racer vomit ses pims à l'orange. Maintenant que les rats et les scribs se ruèrent dessus en masse sur la table de Gnisis. Alors que notre héros atteignit Suran il alla au palais des plaisir terrestre et y vit plein de vases remplis de supporters de l'OM en rut qu'il incendia à l'huile de cacahuetes grillé venue de Dren plantation . En tant que fan de l'OM qu'il était depuis peu ,sa ferveur retombait brutalement sur des valeurs normales donc faibles mais pas dépourvus de fondements quand surgit l'espace d'une seconde. Il exorta son orc de compagnie à se taper sur la tête avec des feuilles de canabis parfumées aux engrais trans-bio-OGMiques génétiquement modifiés par le professeur Tournekro. Une femme, pas trop belle mais à forte poitrine tombante, ou plutôt dégoulinante, alla se faire un ragout de cuisse gauche avec Maité, des lapins en bandoulière pendouillant mechament au plafond, et elle en eut pour longtemps. Notre héros, tant les chewim-gums purulent lui collaient aux entrailles, fut contraint de se replier les chemises ˜Brice Tamboulle' fabriquée en l'an de grâce ˜Kelly Lith' , tiers de mon moulin Bécile , implanté en Westphalie du nord au de là du plateau des pines et peules , puis il se remit en route pour s'enquérir de sa tuture du future opposé électriquement neutre à protons anucléiques radioactifs de la mort retraités depuis 14 000 ans avec des aspirateurs sans sacs par ce qu'il c'étaient enfuis en Sacoldavie pour échapper aux sacophages du petit pont de bois qu'on traversait en salto vrillé tendu latéral perpendiculaire à Alain Chabat . Et toi, Cha Ba ? Demanda à dada Didi si il voulait se bouffer des chaleurs brutalement stoppées par l'ombre lumineuse de la lampe hallucinogène dégoulinante de bave de blob débile et indélébil, tout comme Boule et Bill pleins de bille et son pote monsieur Gates Bill, un grosbill qui kiffe jouer aux billes pour gagner des billons et des billards. Trève de babillages et mangeons du babybel de Tchernobyl grâce au billet. Notre gentil héros s'en retournait en coupant à travers champs dans sa Lada d'occasion avec son pote le dénommé Mac Fly. Dans les airs avec le Doc ils prirent la direction de Babeloued sur l'horizon Taal Bator soeur des irrationnelles de pigeon merguez moutarde de Dijon aux agrumes fermentés dans un crapaud - bulldog Fatherfucker dopé aux amphètamines provençales du petit jesaisplukoidire ( frère de Jésus, ou le demi frère on sait pas trop ). Mais revenons a nos scribs ( qui n'étaient autres que l'ennemie de Zoro le héros des temps nouveaux avec Bernardo son fidèle chien Prusse ) qui broutaient paisiblement ˜her' la sÅ“ur de Raymond Barre. Ho, dit le macreau en faisant un con de mime de Carlos roulant sur des rondins pour aller au Diable homosexuel adorateur de lapinou et de Sadam Hussein (bien qu'il lui raserait la moustache). C'était si effroyable que même les Suédois mangeaient des Krissprolls à la place de pims au tiramisu-riz des champs qu'ils trempaient dans l'eau gelée du lac Lément in the Suisse. Nos héros donc s'en retournèrent dans le tournant qui tournait pas trop mais un petit peu quand même et du coup ils tombèrent dans la rivière. Le cul trempé ils s'en sont allés vers serviette Town sur les mains que le monstre du Lochness qu'a fait au lait demi écrémé avec deux sucres et une touillette et un petit parasol et un peu de sucre de lune et puis de la skooma agrémentée de petites boulles de pétanque micronésiennes de sulfate de sodium au butane de fusion nucléaire de repos, et le thé citron pette à rade. Ô ara, Scarlett de son prénom, mais qui mangeais un geai doux mais croustillant à souhait comme un ouragan de corn flakes et de krisprolls au beurre de cacahuettes au Kwama transexuel et homophobe, pour affirmer sa tendance envers les chaussettes radioactives d'Akoo sous cloche à fromage, pour lêcher le pus de l'acné juvénile de Tetedeflan en suçant des poils collants aux boules des bilboquets, quêtes et leurs spoilers. Soudain, un soufflé au fromage rettomba sur le héros qui n'y croyait plus, se réjouis d'avoir pu mettre son doigt dans le moelleux de ce soufflé cuisiné qui avait une divergence mentale tournée au niveau de deux de QI, Å“ufs d'autruche compris. Qui aurait été en position du missionnaire transversal poteau rentrant, aurait pu secouer par sept doigts coupés à la feuille à papier toilette melletonnée par un moldave de l'Afganistan nord est sud extrême ouest nord azimute 5 ou plus simplement Moldavakie, habité par les moldavalkyries, qui l'embrassèrent partout sur le cul poilu. De retour à guanora , ville de ash zombie en pleine floraison hivernalo-siberique et rok ( le catcheur ) et Pik et Colégramme et bourre et bourre et ratatam, ams-tramway qui roulait et à ce momment "SPLORCH..!" Ses metastases se mirent à vibrer car les vibrations des tectoniques ta Loppe sous tropicales en bourg relés était en émoi devant un magnifique crapaud cuit à point au four. Soudain, Dono, Polo et Crapo virent Volt mettre Etalon dans une boite de nuit bleue ˜Marine Nationale 7' pour lui reprendre son titre de champion toute catégorie de danse acrobatique sur glace en boite. Puis, devant cette ignominie, il dégobilla la jardinière de petits légumes sur les chaussures toutes neuves d'un cadavre ambulant se décomposant. Il avait beaucoup de cran pont d'Avignon ( on y danse dans une samba valse en sautant vers l'arrière du train Marseille - Septemes en 5ème classe avec les fenêtres salles et donc opaques. Mon voisin de banquette a vomi ( il avait mangé les bestioles de Mirrow ), sa gerbe était d'ailleurs encore vivante. Elle attaqua le plancher comme de l'acide. Le voisin dégueula aussi en voyant ça et son chat volait dans les valises des voisins car il n'avait pas eu son ronron et son câlin, donc pour se rassasier : il arracha le string d'une voyageuse avec ses dents de lait la pourriture de son string, et c'est ce moment qu'elles choisirent pour tomber. Alors le string en cuir s'envola par la fenêtre pour atterrir sur la tête de Cobra qui s'empressa de l'enfiler par dessus son jean plein des trous de balle profonds. Voyant d'un Å“il tout petit mais suffisement gluant et dégoulinant, pour être dégoûtant et faire peur aux petits pterodactyles poilus et begayants à cause de courants d'air intra étatiques et supra subliminales a travers l'hyper espace inter-siderant et hyper spinal de la rencontre du vortex transcendantal et de la Tex Mex Pi Kant Her Brau, ce célèbre Bavarois tout ça avec Ducros et une olive et des chips a la vinaigrette et a la moutarde de Dijon. Kronenbourgenbergerblanccassisohopassoa fit deux trous Pô ! Pô ! qu'a Honte a sortie le chien qui s'appelle Ass avec un pull mauve et goût framboise endormie sous une cocote minute retournée par le vent de Tchefi, le kriss de tabarnac de mongol et qui prout en plus d'être pas beau et perd au caps bibine! Aïe se dit-il, j'ai encore écrasé le chiwawa de ma croulante de voisine, et encore en dérapage arrière au frein à main. Malgré tout, il fût attristé de constater l'immonde propreté de sa paire d'oreilles d'ou sortait de la sauce tomate et une quantité de haricots rouges comme des culs de babouin nourris à l'huile piquante de tante Ginette. Jean Michel Jarre était loin d'être doué pour tricoter un bavoir que par amour il destinait à Jean Roucas lequel chantait la marseillaise en verlan 200 ( vers l'an 2000) avec une remix edit pro track original sound system dolby surround the room of the death which kills and destroy your ears with his Céline Dion's voice in your face de mérou rose et jaune a p'tit pois comme le hérisson du président Bush de Tchadzikistan oriental qui dansait,qui chantait avec des striptiseuses suédoise perverses et perverties,blanches comme un os rongé par des mites et le temps pourri et le soleil du midi et demi tournant à la broche de mon pull en poil de yak –uza tués au micro – ondes par des extra-terrestres pocpoquiens au cerveau lyophilisé et lobotomisé broye dans un mortier de grand maître avec + 10 en chance.
En effet il s'agissait d'un débris de l'existence terne et fadasse de l'unité de mesure du système international Plutonien de la galaxie de Krisprollsia ou vivent les yaourts ambulants et les petits suisses à zéro %, vendeurs de jouets en plastique mou comme la gelé translucide de limace de Mirrow agrémenté d'une sauce ˜˜saveur provençale'' aux truffes poilues comme celles de la caissière de chez Leclerc ou le boucher charcutier barbu du coin de la rue de paradis qui fabrique, à Brack, et qui prends son pied (de cochon) avec son apprentie fumeuse de chaussettes à rayures d'Akoo qui sentent le reblochon de Robuchon, moisi en cave de vampire Hunter unijambiste et manchot asthmatique et diabétique à cause du héros de la Lance Brisée par un Lapin Sauvage en Ruth à Bagdad avec une grenade entre les dents. Malgré son intervention les pocpoquiens, bien déterminés à casser les couilles en or de l'ambassadeur des salsifis, Lipinnes et de Hawaï trouvèrent kan même le petit Jordi, et le kidnappèrent. Mais où est le broyeur de navets ? Chez Barbie et Ken répondirent les choux rouges d'avoir trop couru. Filant à la main le coton et cet hurluberlu dans le but de lui sucrer le crâne d'un coup de bobinette magique au goût de ˜˜guimauve doigts de pieds'' donc, d'un violent mais appétissant crochet du gauche dans les valseuses, il lui arracha une burne qui remonta jusque dans l'intestin grêle de son second abdomen. Le Pocpoc alléché par le gros intestin dégaina son canif et explosa le tout afin de se remplir la pense de chateau-lafite et de don perignon bien pétillant car saturé de chromosomes a allèles antipathiques qui porte bien l'information génétique mutante des testicules toutes nécrosées. Cependant notre héros grâce a sa lance brisée lui calfeutra le gosier d'un coup sec et habile. Mais quel est donc ce reptile qui sortit du fond de sa gorge ? Il lui arracha un cheveux blanc et un reste de choucroute en lui roulant une pelle en acier inoxydable appartenant a Mirrow. Cependant cela n'arrêta pas notre Pocpoc qui, pourtant décapité, s'élança gaillardement mais à l'aveuglette en laissant pendre sa serviette de son slip a double fond trouvé dans le grenier et dépassant de son pantalon. Il marcha dessus (la serviette) et se cassa le dos sur le piano qui traînait là. Il joua une gamme avec ses pieds palmés et lança la mode du string de verre plié avec fonction "remonte-pente automatique", enchanté +20 contre la gueule de bois et réduction des dommage 20/+3 contre les asperges et les brocoloïdes de toute sorte. Cependant, sentant sa chance le quitter, notre pocpoc décapité sauta dans sa voiture et partit sur la route de la porte des âmes en passant voir Cobra à Marandus sur la route de madison qui faisait tout son possible pour sortir de ce bled pourris mais dont le petit embranchement importunent n'aboutissait hélas, que dans un sal 'tain de banque dévalisé par les frères de Vash folle et par le Gun-Ho Gun. Dépité par t'en de malchance, il s'était réfugié dans l'alcoolisme de champignons hallucinogènes cultivés par les Kobolds de Finlande occidental en chambre noire comme la cape –itale de Féérune. Car enfin, après toutes ces aventures il fallait bien dormir. Le héros se coucha dans une auberge Campanile, gara son carrosse sur la nationale 7 a contresens de la chaussure gauche délacée sans soucis par inadvertance lors d'une des polka donnée par Gorbatchev au moulin rouge avec les paires de couilles de plusieurs danseuses québécoises branlantes et défoncé a la vodka et au dictionnaire "gros roberts", camionneur de sa profession, et visiblement la mâchoire de celui-ci pendouillait béatement, ses yeux roulaient dans le caniveau a bord d'une brouette gonflable poussé par un paysan Breton avec son caleçon sur la tête et son chapeau sur les fesses pour cacher ses hémorroïdes purulentes et dégoulinante par le trou du gruyère emmental richmont qui vient du coeur de la meule par ce que c'est là qu'il est le plus tendre et le plus fruitée dans la brouette fermée ! Notre héros se retourna un ongle et le lança très précisément dans les pupilles dilatées d'horreur de Janemba. Celui-ci déclara plein de rage « mais c'est bien sûr ! T'as pas de slip ?! » « Non, je porte un pagne! » Sur ce fait, il se rhabilla avec hâte et enfila à l'envers et par derrière son balai de sorcière déjà fort usé par les travaux ménager et les frottements successifs de sa jupe en organdi tâchée de jus de citrouille pressée et moulinée par les pieds d'un cochon rôti aux petits oignons sauce barbecue de chez Mac Do et au coulis de framboises cramoisies et au déjection de scribs.
Pendant ce temps dans l'armoire normande de la mère Michelle, un schtroumpf était entrain de s'exciter sur une fourrure en peau de Yak défraîchi maintenant taché de blanc. Sourire au visage il se pris une baffe venue de nulle part. Ils compris que la fourrure non seulement venait d'être tachée mais qu'elle était toujours sec sur le dessus et rendu gluante par les limaces de Mirrow. Oublions ce schtroumf et revenons a notre héros péchant un kraken menaçant grâce a un hameçon ébonite un peu rouille sur un porte-avion piqua les fesses du chat puis s'entortilla mexicaine une clope, mais la jeta, si bien que l'anorak fit "rouufff", heureusement (rouf = bruit d'un anorake en flamme) qu'il pleuvait pas corde, sauf bleu foncé de meme que le radiateur antédiluvien puissant et faible à la fois émettant un cliquetis effrayant mais mélodieux comme une casserole velue. Toujours prête à aller au feu, sauf Si El_Sasory666 ressemblait a un killer mal réveillé et mal. Subitement un ornithorynque pas trop bien gaulé s'est écrasé sur le pare brise de l'ornithoptère en un "splatch" peu ragoûtant, sauf pour ceux qui avait détourné la tête pour regarder le méchant qui venait de trébucher sur une barre de sécurité entourant le ver de terre vivant mais mort maintenant *COUIC* (la casserole velue) mais sans sursaut, car elle mangeait sans même l'avoir remarqué un schtroumpf même pas déballé du sac poubelle de tatie Danielle la perverse mais sensuelle compagne de Caïus Cosadès. Mais Vedam Dren le jaloux ruminait en faisant vibrer ses cordes anales comme un fou hérétique et iatrogène de surcroît, iconoclaste et patibulaire...mais presque cria Morro. « Schtroumpf » alors dit notre héros en voyant cela.
Sur ceux, il partit au gallot vers les montagnes qu'il apercevait au loin. Chemin faisant, il rencontra un âne et 2 canards mais sûrement pas la sainte vierge occupé a parler le néerlandais sans rien comprendre de ce que daffy duck lui canardisai tout en courrant cheveux aux vent avec un couteau dans l'Å“il et une écharde au doigt de fée Carabosse. Mais loup garou ne l'entendant point ainsi. Se faufila pas à pas jusqu'au tonnelet d'hypocras frelaté qui venait accompagné avec sa playmate sanglée de cuir et d'ampoules pleinent de stricnine. Soudain, il se retourna et vit l'ombre de sa lourde poitrine se rapprocher dangereusement de sa frimousse glacée d'effroi par de telles protubérances fermes et doux à la fois comme des shamalows dorés au feu de bois fourrés aux grillons. Il fut très déçu quand la lampe de chevet de Jacque chirac déclara veluement "zchnicj ccldzc ozefn" parce que il n'aime pas les voyelles et qu'il avait abusé de sa rotante préférée et en plus l'ampoule était bronzée elle a eu un coup de soleil le jour de la pleine lune de miel. La pauvre lampe se mit à brandigouiller sur son pied et a se dandiner du bigoudi si fort qu'il en oubliait presque qu'il était rattaché à une prise murale. Il pensa trop tard hélas à la corde enduite de cambouis et tortilla sa canette vide pleine des noix de pistaches au lombric ombilical dégoulinante du ketchup périmé Bio-indegradablissimement verdatre et rose avec des rayures bleu cyan et blanches maculant copieusement le vert kaki du trailli et talons aiguilles jaune fluo et plumes au cul du singe qui dit "je suis le plus beau". "Faux!" répliqua Akoo, avec des grosses pompes pleines de zorgouib moelleux et doux au toucher, malgrès les tranches de jambon aoste en guise de semelle. Puis devant le porche envahi de moustiques aux ailes arrachées et enfilés en brochette par Mirrow la déesse de la pelle au regard percutant et lançant de sauvages éclairs indomptables, comme le chimpanzé bleu azur éructa bruyamment et hurla: krisprolls powa!! en vieux breton. Je me délave Le corps et l'esprit et pour plus d'hygiène j'utilise les pampers prenium que ma grde mère Dieu aie son âme mais pas son esprit, ni son dentier que j'ai gardé au fond de mon bocal à demi vide mais cependant à moitié plein de Krisprolls et d'un liquide mal odorant qui dégoulinait le long du pied de la table et se répandait dans toute la chambre sauf que devant la porte : Y'avait un scarabee volant et antigravitationnel qui suivait un trou noir devant un jeune cerf légèrement moisi mais appétissant. La déesse fit une soupe à l'oignon avec du scrib cuit a l'étouffée selon la recette de GPM, ca grde mère collectionnait les rognures des ongles de pieds de Mirrow qui frappa Akoo le zombie qui nie (le zom - bikini ) toucher son coude avec sa langue rapeuse et mais sachant se servir d'une pelle rouillée dont le manche rugueux et tordu comme GPM le jour où une poutre lui esquinta un cheveu blanc et frisé par une trop forte exposition à la neige carbonique sortant d'un volcan en éruption d'une montagne islandaise importée en chine comme les cochons dindes, ou les scarabées albinos à 13 pattes dont 7 courtes et 2 longues et une tête caniche abricot, avec sept narines et 3 oreilles de karibou, provenant du font de ce volcan rempli de chaussettes trouées et de jus de shtroumpf bleu gluant gisant au bord du chemin où se promenait un troupeau de perroquet boiteuses et déplumés rongees par l'acide chorysynthétiquopolyphosphre. Donc cette neige carbonique lui sortant par tous les trous surtout ceux du bas finit par lui bruler le bout de son impressionant orteil tout verdatre comme de la créme à la pistache qui tache sur un GrosPasbeauMéchant qui aime les escarmouches matinales au bord du tout petit porte-avions azerbaïdjanais sortant d'un oeuf kinder pondu par un Gigantesque Couscous brésilien du sud exilé au Congo par LE Yéti lui-même. Enfin, d'après un martien avec du poil sous les Gencives ainsi que un léger goût de rhubarbe à l'ancienne. Ce yéti, moche et poilus, n'avait hélas pas grand-chose dans son Porte monnaie à double fond bleu et jaune des trois suisse le chouchou en promotion canapé alors, il. se prit le coussinet sous son gros et emcombrant bidounet rempli de jus d'ananas et mon gros lapinus se gratta les bourgeons en fleur sentant la cannelle fraîche comme une rosée de printemps au Gabon qui commencait à s'évaporer dans les ténèbres tout en suant suant comme un argonien Qui a desverrues génitals externes pleines de pu tout vert Qui disent : TAGAZEUK ! en rotant délicatement, mais fermement . Il mouru dans un bain de merde mélangé ds du ciment colle qui se trouve ds une baignoir en merde sechee melangee avec du glaire tout pourri ainsi que du gorgonzola avec un peu de tabasco de josiane de josiane regarde ses pieds puants tous séchés depuis 10 ans sans avoir mis de balon de baudruche sur sa biroutte sans avoir mis de balon de baudruche sur sa biroutte à Beyrouth avec Jean Roucas en deltaplane rejoignant Maïté qui dansait la rumba sur une table à Turin tout en contemplant le vivarium dans l'horizon brumeux replie et recompte les bites de son ordinateur et les tomates qu'elle a farcie ds un cul d'huitre avec de la farce uqi est en fait de la terre toute enivré par ce parfum de jasmin qui m'emplissait les branchies. J'enfourchai ma chevre qui sentait bon le sable chaud avec des canards laqués s'envolant avec son coffre-fort en peau de shtroupmhs et un gros nez rouge avec de la sauce aigre douce et aigre tout court saupoudré de crottes de nez séchées luisantes du au reflet du soleil tout plein de chiassur de mouche tsé-tsé voletant au dessus d'une grosse guêpe velue qui dessinait du bout de son dard la carte de l'Ouzbekistan autant rapidemment qu'un graphiste de chez ubi qui s'échinerait a corriger son angle obtus au moyen de sa baguette de pain viennois rassis et moisi comme des chmpignons pas frais avec un arriere gout de fraise qui est meilleur que a mangue qui a des ampoules violettes qui ont grillées et qui sont en purée de pomme trouvées dans une terre des plus boueuse qui soit. Alors elle decida de sauter le pas pour demander aux vieux sages la recette du Caribou au coulis de banane epicé d'une touche de tabasco et un brin de gigembre pour nourrir ses canard yougoslaves iradiés de rayons tchernobilléins et oui. Le vieux sage devant cette requette inatendu, lui répondit : mon ami dans la vie tout commence et tout fini mais l'important c'est de participer. Cela dit il arrive parfois que certains asticots deviennent intelligent aprés avoir rongé les raviolis périmés de tante Ortance la mère de Vivec, qui, comme chacun le sait pue de la cuisse droite Gangrainée à cause de la pastille vicks de sa poche insérée dans la main gauche du plombier jusqu'au bouts des oreilles pointues style Mr Spock mais néanmoins l'épaule gauche dansa la lambada les mains sur les fesses cellulolisées et carbonisées ! Heureusement qu'un pompier en rut brama brâma, et sortit sa lance visqueuse et son petit couteau suisse et se fait un devoir de d'éclater les ballons bleus et blancs en chantant vive les ballons. *quelques minutes plus tard...* Le pompier rentre, car le téléphone ne sonne pas mais par contre son bip a été cassé dans un accident de trotinette poilue importée de Suisse , mais trafiquée par un français qui lui n'était pas suisse mais sundgauvien par nécéssitée depuis qu'il avait mangé trop de chocolats suisse qui était vraiment EXCELLENT bien que comme tout le monde sait, les suisses sont absents du we morro car ils sont trop loin de tout, perdus dans leurs montagnes trop hautes pour eux. Un jour peut etre ils grandiront. Mais leur soupe aux ténias mutants avait bon goût pour une fois mais il vomis a cause d'un os d'iguane venant d'un sale chocolat suisse fermenté avec du munster trouvé dans la poche d'un ogrim désecher par la biere qu'un méchant tigrou lui avait donné en échange d'un poil de mudeau de tigrou arraché a la cire brulante et melanger avec bambou provenant du sang du dieux el tigrou dieu de la constipation passagère et des pastèques ainsi que des chocolats fourré aux chocolat vermifugés par ma tante zimbabueyenne originaire du Groenland Congolais et fier de l'être bien que pendant ce temps là son mari , amateur de choucroute bosniaque parlant le péruvien, à ses heures perdues, a une relation avec la femme de son boss qui est un banquier alsacien avec un oeil bleu et l'autre rose prouta violament dans le bain le bain. Marie (bain-marie) vêtue seulement d'un bracelet de lapis et d'un string xs, heureusement car un lapin blanc et sans poils essayait déjà de la suborner à grands coups de carottes géantes transgeniques provenant de tchernobil. Boké ( c'est le nom d'un mec) et son frère chnoké le shmaké décidèrent alors de jouer au chat perché dans un manège tout pourri et rouillé se trouvant dans un parc souterrain amovible mais pas trop, quand soudain un raton laveur pris un tuyau d'arrosage et se le mis dans l'oreille pour vérifier que son cerveaux était étanche afin de par la suite le balancer dans une friteuse au jus d'ananas additionné d'une poignée testicules de dindons rotis a la broche pendant 2 heures, à feu doux chez sa mère grand. Pendant ce temps là, le dindon par l'odeur alléché pris un fleau et fit soudain une pirouette pour obtenir jacquille la fripouille en caleçon à fleurs avec un t-shirt déchiré dédicacé par une lolita au nom imprononcable. C'est alors que blanche neige apercu en train de gratter le dos à zidane, un retraité du ballon ovale, un jeu particulièrement agresif et sportif car exécrable , comme l'attitude de certains bricoleurs de bouteille de skouma à 94? bifluoré Chateau Batleanfitzelendsasencressen millésime 202 avec une capsule argentée prouvant le bon goût de jean-michel Peraquis ,

niky_needles
02/11/2005, 14h21
un vigneron Argonien parkinsonien et unijambiste frère de Mohamed Ali, agriculteur et philatéliste et uniburniste et amnésique. Apres toutes ces émotions, il reprit son bâton de pellerin pour battre le chat qui mangeait des topinambours ! En effet, c'est a ce moment là qu'un rhinocéros avec une lampe sur le dos et un éléphant avec une lampe dans l'orifice postérieur mit un coup violent de queue de billard dans les parties sensibles du crâne du petit babouin en rut qui venait de se faire attraper par un grand canard exibissioniste qui se baladait tout seul, au bois de Boulogne ivre mort tout en chantant la marseillaise en breton, d'un ton très bruillant et complètement déjanté comme si il avait écouté un disque de Corbier juste avant de se laver les dents avec le tout nouveau discman sino un bijou venant du donjon de Naheulbeuk, donjon réputé pour ca taverne, ses serveuses, son skooma et la férocité des gobelins des cavernes équipés d'alarmes en forme de tutu roses bonbon qui faisaient grosse pouf de Saint Tropez et qui jouait a la pouf ce qui donnait une pouf de chez Marandus dont le maire Jaydoo grand maître du chocolat avec un tatouage
sur la burne droite représentant un grillon sans ailles mais très joli. Et il gouverna le monde durant de longs siècles d'inéxistance et de souffrances a cause des microchiottes du voisin et de sa famille grabataire partant de la source canard WC. Alors une lampe de chevet , telle un chmaloc parfait galopant dans sa tente ignifugée et malodorante , s'alluma en chantant du metal pour permettre le développement durable pendant que le maire Jaydoo courait dans les prés nu comme un vers de vodka patagonnienne avec deux glaçons et une rondelle de concombre entre les dents. Le héros de la trilogie repartant vers les bas-fonds du trou incommensurable rempli de bisons hiophilisé en chaleur se jetèrent sur Jaydoo attaché par Lankoo, habillé en un tortionnaire polonais passablement imbibé de vinaigre en promo chez liddlemmmmm. Et pourtant un jour de pleine lune de miel un scarabée mutant lui fit des avances. Le pauvre, lui qui n'avait jamais su comment laver ses chaussettes à 40?, essorage rapide. Mais il savait par expérience que les caleçons en soie brodés par grand-mère Jacqueline et tata Josette pouvait séduire les crevettes les crevettes dont la corde verte et jaune pendait sous niche en ruine comme une tartiflette Corse repassant la chemise de Darkam-le-vert, même si ses couilles scannés ratatinnées et flaitries par l'inactivité de son cerveau radioactif à cause de son Q.I ne dépassait pas la taille de ses pompes!

Surpris par cette attaque inattendue, notre Jaydoo pris ses jambes a son coup afin de mieux contre-attaquer en lui jetant un vieux kleenex usagé , un caleçon sale et trois chaussettes ainsi qu'un drapeau suisse froissé mais tout ça, en courant en haut d'une guitare daedrique cassée puis voyant que son autre guitare se suicidait, il la sauva in extremis en sautant par le hublot du concorde au dessus
du mont maudit par talamalamalama le gourou inconnu, qui était célèbre pour ses string vaginaux et ses capotes en fausse fourrure de Yack version 5.3 et qui décida d'invoquer Jamel Debouze le preux éboueur de la baie du mont St Michel, pour vidanger son fameux 4X4 de l'armée tchèque lapin qui avait été volé par Picard le jeune fumeur de produits illicites dont nous ne citerons pas le nom, était encore chéper sur le World Trade Center lorsque Godzilla le mit à 4 pattes et une cacahuète bleue transperça plus vicieuse que les autres et lui arracha un cri de douleur tel un âne bâté avec un fouet à lanières avec des clous comme celle d'Akoo, qui se le met par dessus son orifice vaginal et qui saute comme un kangourou du chaos infernal de la mort de tonnerre de dieu, qui déchire sa mère, croix de bois croix de fer si j'mens j'vais en enfer et après l'enfer je retourne même au collège alors c'est pour dire !

C'est alors que sa mère enfonça à coups de marteau-piqueur décapsuleur de kro, la porte du laboratoire K (fé???) britannique et qu'elle réussit à écarter les cui...llères que brandissait son chimpanzé albinos pour lui tapoter le dos d'âne et ki s'élançatoute allure dans les arbres, se pendit par les oreilles démesurées en forme de haricot magique +3 contre le feu/+2 contre le poison, afin de trouer une feuille empoisonnée de belladonne des prés .

C'est ainsi qu'il buva virulament en gargarisant son esprit avec du guacamole de prout et qu'il prouta dans l'herbe.
Notre héros partit prouter au-delà de l'ocean plein de kro en bourg , il trouva l'entrée de la grotte intérieure, et entra apeuré (ben oui l'est pas courageux!) de stalagmitophile, se dirigea vers un portail bisounours sanguinolent dans lequel il s'engagea et se retrouva dans un trou noir entouré de pokémones rouges à pois verts et mes chaussettes seront projetées dans le trou des chiottes, puis notre héros s'avança lentement vers le coffre plein de vers, mais tout d'un coup un monstre couvert d'épines, un vers géant, vint lui demander :
"auriez-vous... rhm pardon... c'est par où la sortie des chiottes svp?"
"beuh?" répondit notre héros "de l'aspirine?"
le ver ouvrit de grands yeux et lui rétorqua :
"je veux pas avaler, je veux chier"

Mais à cet instant le frère du ver arriva en trombe et dégueula sur Morden qui s'exclama : "AHHHHHHHHH, je l'avais dit que je trouverais que de vastes gerbilles mais pourquoi ?

Et ce jeune puceau , cul de jatte de surcroit , "gémissa" de plaisir au premier mouvement de la 3ème jambe dans sa main, bientôt l'éjaculation du coca cola fut bien collante et dégoulinante répandue sur ses doigts qu'il lécha savoureusement, sa bouche aspira le liquide gluant blanc et le recracha pour mieux le ravaler pour emplir son gosier d'assoiffé grivois.

C'est alors qu'il sauta 2 fois a pied joint en faisant des petit tour sur lui même riant dans un tas de POILS tel un hobbit se prélassant il se servit un verre d'hydromel bien corsé et fini par s'étaler de tout son long sur sur le sol remplie de feuilles gélatineuses un peu tremblante car secoué par ses émotions de la vieille histoire racontée par son ami d'enfance le croque mitaine qui ressemblait un peu au père noël mais en plus grand et sans les mitaines ,celles-là même qu'il avait oubliées chez moi quand il s'était secoué la nouille devant la cheminée car étant en hypothermie après 1 bourre a 150 en traîneau.

Heureusement les mouettes lui avait volées les fameuses mitaines lui permettant d'allumer son esprit survolté apres une dure partie de strip poker dans laquelle il décida d'enlever sa chemise et et il restait donc habillé pour aller se rouler un tapis persan acheté dans un souk a Barbes rousses de pure laine de mouton afghan du sud dansant près d'une fontaine rempli à ras-bord de bière chinoise caillée (ben oui, c'était de la bière a base de lait!) avec de la confiture de feuille morte de salade mutante et assortie au bonnet du Commandant Picard , qui était varectomisé puis amputé de son pompom vert prune tombé dans la fosse aux lions du cirque Zavatta . Soudain un CAMIOn (pouet pouet) de routier bourré arriva sur les jantes suite à Toto qui buvait du Malibu COCO . Soudainement,
et imprevisiblement Simplet le géant et son sanguinolent cure-dents planté dans l'oreille d'un sourd fit volte face et pendant qu'il pleuvait un escargot alcolo prédit l'avenir dans du pâté Olida frissonant . Malheureusement User14x arriva en armure de gaufre périmée et saupoudrées de poivre noir et de neige étincelante made in taïwan. Cependant, sa mere la naine +tôt vicelarde et aussi puante lui defendit de regarder et de toucher au parties rose bonbon qui pendent entre les feuilles du palmier à Cobra qui danse la cucaracha sous le soleil des tropiques avec ses tongues de plage et 12 boites de laxatif pour pouvoir se la couler douce !

C'est alors que la marée arriva beaucoup plus vite que prévue et plouf Cobra nagea, la Naine coula, User 14 se changea en rat d'opéra , de space- opéra même, et il decouvrit Luke Skywalker en débardeur et en tutu en train d'exécuter le "lac des cygnes" sur un air de ne pas y toucher mais pourtant il avait l'air de maîtriser son don de ce ridiculiser avec élégance et de voyance et de mais il n'empêche qu'il avait oublié d'aller acheter des sachets de guimauve à la supérette du rond-point, dont la caissière était belle comme un ongle incarné sur le pied d'un séminariste bègue vêtu d'un maillot de bain vert à pois rouge décousu par derrière et laissant apparaître la tête d'un petit être vert qui grimaçait lassivement sur la partie la plus rebondie des joues de la dite caissière qui se faisait draguer par le concierge de metalrob, habitué qu'elle était a mettre son nez dans les affaires louches de toutes personnes de la mafia d'Obiwan Kenobi qui surveillait avec attention le couloir principal menant le couloir principal menant strip-teaseuses déguisées en lapin carnivore, aux poils verts et tenant entre ses pattes un fromage
radioactif sentant l'haleine de chacal mangeur de petits bonhommes verts, venus d'une lointaine galaxie mais toute proche de la mort qui tue Jean-Claude Vandamme le super biscoteaux livreur de pizzas suédoises aux reblochons vieux de 10 mois qui ne sent pas fort les dessous de bras de petites filles négligées , se mis en tête de faire un gâteau recouvert de chocolat et de vernis a ongle à l'acide sulfurique qui appartenait à la mère Michelle qui avait perdu son dentier bionique en mordant avec appétit son chat chauve et unijambiste et Belge d'origine suisse .

Un petit suisse (justement) fut moisi depuis que Jaydoo le tortionnaire avait oublié de locker les has been du forum HS et qui nous mettaient des posts trop cochon pour nous faire saliver derrière nos écrans tout en pensant à de gros canards qui flottait dans de la sauce au soja fais par Mr Dewolf ce gros enculé de prof de maths de merde que TDF voulait marier à la mère Michelle qui était en train de divorcer de la pick axe de Graring, le Mickaël Jackson de l'arnaque sanglante et immorale mais pleine de promesses malicieuses sur les bienfaits du canabis. Après avoir testé la véracité de ces dires, elle (on parlait bien e la caissière il me semble non) enfourcha une flamboyante motocyclette, puis se lança plein gaz et cheveux au vent vers la planète Las Vegas, Paradis du jeux, de l'argent et ... des caissières à la recherche d'un 2 ème emploi dans la télévision, ce qui lui permettrai de montrer ses attributs et
relancer sa carrière et peut-être rencontrer Goldorak ou le frère de celui-ci: Mike Tyson. C'est alors que surgit José Bové juché sur son tracteur cet intellectuel cloné par le FBI Chinois se métamorphosait en poulpe pourpre et gélatineux chaque fois qu'il était aux prises avec des troll épileptique en regardant la Star Ac' ou Star Trek ou Star Wars ce qui le faisait baver et éructer jusqu'a en perdre son dentier en poil pubien qu'il avait de puis l'age de 84 ans, le lendemain de son onzième mariage desquels il avait eu 58 enfants et bien arrosé lors d'une soirée il en tua une bonne moitié avant de se coucher pour cuver ses célèbre cokctail toxiques à souhait mais tout de même assez revigorant qui le plongeait dans ses crises de délirium tremens qui n'en finissait plus. Quand il se réveilla il vit dans le même lit que lui un chimpanzé maquillé de pink et habillé en rouge qui lui caressait le bout du gros orteil avec sa langue gourmande et piercé pendant qu'avec sa main, il lui prodiguait des feelings et des peelings sur son oeil gauche qu'il avait ouvert sur des visions de cauchemar .

Alors il grogna tel une truie qui accouchait tout en buvant Du ricard a mois le ¼ du pastis a moins 10 et du whysky à midi , et se leva pour se vautrer devant sa baie vitrée et il se mit à pleurer de rage tellement il se sentait vraiment seul dans cet univers pourri rempli de haine . Soudain un hurlement lui donna envie de se gratter le nez avec un crayon bic qui coulait dans ses narines comme une morve verte qui ressemblait à un asticot mort . Pendant ce temps une bande de marsupiaux arriva du merveilleux pays du soleil australien et rafla une centaine de bouteilles de martini qu'ils voulaient s'envoyer ou alors les donner aux pauvres et aux beaufs . Sur ça, un orage éclata dans la contrée de buveurs de sang qui ne s'attendait pas ce terrible orage qui à détruit tous leurs réserve de bière et de cannabis qu'ils voulaient sortir pour pouvoir fêter l'anniversaire de Dracula le petit lapin des balkans qui étaient des Carpates plutôt. Ils ont tout de même la même mobylette très mobile d'ailleurs depuis qu'ils l'avaient mis en pièces pour mieux la préparer à sa futur course contre les tortues venues de l'île de monseigneur le Pape de Papouasie , là où habitent les plus costauds de tous les mangeurs de missionnaires poilus. Donc, les missionaires, non, la caissière se promenait en papouasie lorsque elle rencontra une magnifique tortue Ninja, qui se mit à hurler de rire en voyant la couleur de son nez crochu busqué comme celui d'une vieille gorgonne qui aurait avalé un petit pois d'une couleur approchant le rose bonbon . La caissière... (ben oui, rappelez vous, c'est d'elle que l'on parle!!!) , âgée de 99 ans et quelque dents fausses remplies d'acier venant de fondre dans une cuve chauffé par Sam, le Grand Manitou de la tribu amazone qui le venerait comme Adonis, il entama alors la danse de la biere et il enleva son megot de son oeil et le mit dans ça bouche et l'alluma au chalumeau et se cramât la moitié de ses oreilles le jour où sa chaise de jardin décolla pour la lune grâce a une vache folle amoureuse du palefrenier de sa cousine le dindon que Malween affectionne plus que ses radis noirs qu'il avait planté dans le cul de la vache qui broutait un champ de pavot à partir duquel on fait danser la samba . Alors Sam se mit à tchater en Azerbaïdjano – croate sur un débat lancé par Marylin Manson sur le petit terroriste terrorisé, qui pétait et rotait comme le grand dictateur Pétomane de Tropico, petite contrée à coté de ses pompes qui étaient pourtant du 46 et des funèbres en même temps, pas très loin de ce cliff racer à moitié saoul et déprimé depuis que sa bouteille était vide tel l'univers. Le Nérévarine se mit à lorgner sur les roberts de la caissière comme une personne en manque de Morrowind. Cependant, après que Armestat soit passé Doc HS et que les poules aient des dents, Bloodmoon arriva enfin après que le siècle de manque cruel et une grande pluie d'étoiles filantes. Ainsi le héros partit un jour, pour les contrés lointaines de chez Aldi, manger de la choucroute et des raviolis. Là bas, il rencontra Terminator II qui tenta de le rallier à la secte des poseurs de papier peint en latex de couleur de la chaire morte. Cependant, il était évident que cela ne pouvait pas marcher, donc Terminator II termina cet entretient, enfila sa cagoule en latex et partit à la recherche de sa bière au fin fond de son bar fétiche. Il là trouva dans son slip et là bue d'une gorgée avant de mourir étouffé. Un poil qui sortit de sa bouche à la vitesse de l'éjaculation d'une huître qui avait pris du Viagra en triple dose. Ce fut terrible comme un bad trip grâce au gourou Lamalamala qui l'avait ensorcelé avec une douzaine d'huîtres pas fraîches et terriblement metalrobiquées et golgothanées, ce qui donnait une odeur de putréfaction de quinquagénaire mais pas tout à fait bienséant comme une poubelle bien rangée
en feu après émeutes et bien arrosée d'urine de chat courageux mais pas pompier...

Belartus
02/11/2005, 14h45
ni pyromane

=> à suivre !

Arkanne
02/11/2005, 15h23
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">C'est alors que la marée arriva beaucoup plus vite que prévue et plouf Cobra nagea, la Naine coula, User 14 se changea en rat d'opéra </div></BLOCKQUOTE>

Et bien, je me rappelle, c'est là que le noob arkanne arriva et mit les pieds dans le plat ! http://forums.ubi.com/images/smilies/88.gif

Blast-X
02/11/2005, 23h43
Que de souvenirs http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

Merci Hells http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-happy.gif (meme si dois manquer quelques versions non resumées ^^ J'crois que le dernier resumé etait au debut de la version VII)

barbarenordique
03/11/2005, 04h43
OUlala c'est long c'est long..J'en suis a la sauterelle verte et bleue je suis po aller plus loin!! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

Sinon c'est la pour qu'on tente de recommencer ce jeu ou pour que ceux qui ont connu ce jeu puisse se rappeler le bon vieux temp et tempeter sur les petit noob qui viennent de debarquer-(dont je fais partie)-et sur les anciens qui sont partis trop tot??

Jolaventur
03/11/2005, 05h56
quoi il existe plus

niky_needles
03/11/2005, 10h27
non non c'est réellement pour continuer

Nairwolf
03/11/2005, 13h07
Marrant. http://forums.ubi.com/images/smilies/88.gif mais la flemme de tout lire. http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_rolleyes.gif

Ramoran
03/11/2005, 14h59
C'est trop énorme... il vaudrait mieux en recommencer un.

Armestat
04/11/2005, 09h56
J'avais fait un résumé entier il fut un temps, on devait en être au 3/4 de la deuxième partie.

J'en ai chié étant jeune.