PDA

Afficher la version complète : Les structures de métal de la société



GrandPapaMagie
03/12/2008, 17h10
Un jour, un grand poète a dit :

Que vive les âmes des vos rêves, afin qu'ils se réalisent, dans l'ombre ou la lumière des structures de métal que constituent la société et ses principes.


Et vous, pensez-vous que la société est une structure de métal ou non ? ou autre ? ou le contraire ? une structure de hip-hop ?

headtourist
03/12/2008, 17h30
Le métal est défini par la société, et c'est quelque chose de sensible et matériel.
La société est probablement une illusion.

Un joue, un grand poète a dit :

"Z'êtes pas réels, regardez vous, vous êtes tout vert" ( ou équivalent )


( Post Scriptum : mes paroles sont toujours aussi dénuées de fondement et de sens, prière de ne pas relever l'incohérence des propos ci-dessus... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif )

Hmm, maintenant pourrait-on voir ces structures de métal comme barreau d'une immense prison humaine ?

archimedia
04/12/2008, 03h44
Qui est ce poète? Je note qu'il est loin de ces lieux communs sur la prison sociale responsable de nos insatisfactions. Le métal ertes froid et associé à l'idée de rigidité, est aussi un élément noble, tiré des forces telluriques et cosmiques. Les Structures supposent forcément un ordre et une stabilité. La nature même est un ensemble de structures parfois extrêmement contraignantes.Ainsi sont nés les rêves éveillés de ceux que froisse l'ordre implacable des choses. J'apprécie que ce poète évoque les ombres mais aussi la lumière où peuvent s'épanouir les rêves ."structures de métal" est une métaphore de la société qui me convient,traduisant son double aspect ,nécessaire et restrictif. Mais le terme de "société"est très imprécis. Certaines structures de sociétés ne laissent que très peu de place à la lumière. Il doit s'agir ici de la société humaine dans sa globalité, le "vivre ensemble", qui doit selon le souhait de ce poète,s'équilibrer entre la dure réalité (rien à voir avec le sort proposé par un daedra farceur) et l'échappée de l'imaginaire.

GrandPapaMagie
04/12/2008, 04h22
Oui mais si ça se trouve, il fait allusion aux échafaudages. C'est ce qui permet de construire, de rénover, or le propre de l'Homme est de créer. Ça colle Nicole !

Seulement voilà, dans certaines régions du globe, les échafaudages ne sont pas en métal mais en bambou. Dès lors le dit poète se retrouve à défaut et sa métaphore prise de court !


Ou alors il s'agit de musique, car comme dit Niztzchte les musiciens sont des philosophes. La société et ses principes seraient alors des structures de métal (black metal, speed metal melodic, green core epic deff neo doom metal symphonic ? Henri Salvador metal ?), et cela voudrait dire que nous en sommes les guitares électriques. Pas électriques, nucléaires !
Et comme dirait un grand philosophe, "ça c'est black metal !" (qu'on adjoindra d'un geste de la main suivant le schéma fig.1)


Fig.1 : |..|
Fermez le poing et relevez l'index et l'auriculaire.



http://www.dinosoria.com/mammifere/taupe_europe.jpg
Fig.2 : Une taupe, animal black metal par excellence, qui ne sort pas souvent et préfère rester terré dans sa grotte*.



*grotte : Fais référence à l'habitat régressif de l'équivalent de la larve chez l'Homme, l'adolescent.

doulifee
04/12/2008, 06h54
Les strucutres de métal de la société sont probablement corrompus....

http://news.filefront.com/wp-content/uploads/2008/04/fallout3pcgames0507.jpg

Arkanne
04/12/2008, 08h02
Gpm a oublié le métal hurlant, certes polyphoniquement confondant mais dont les sources telluriques sont ontologiquement cosmiques du point de vue terrestre aussi bien qu'aquatique ce que nous amène à considérer d'un regard métaphysique la transcendance de l'exosquelette en tant que manifestation de rêve exacerbé chez les cérébrorobots.

Veyhl-Erian
04/12/2008, 08h53
MAGNIFIQUE !!
Je suis en effet également pianiste...
GPM : Le poète n'est nullement pris de court, car rien n'empêche une société architecturelement bâti avec des bambous d'entretenir un style de vie rigide... Mais je ne m'avancerait pas plus loin de peur de détruire le mythe... après tout, plusieurs interprétations sont possibles.

!..!

http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

Arkanne
04/12/2008, 13h04
@ Dou : tu es là à Rivet City ?

Ramoran
04/12/2008, 13h09
Que vive les âmes des vos rêves
Ce poète était peut être un peu souple et laxiste, pour ne pas dire laxatif, quant à l'accord du sujet et du verbe.

Veyhl-Erian
04/12/2008, 14h06
Hum... GPM, comment as tu laissé passez ça ? Mais même la censure implacable d'Arkanne n'y a vu que du feu. Bravo Ramoran, tu as trouvé la faute cachée dans le texte! car bien entendu, c'était un exercice... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau005.png

GrandPapaMagie
04/12/2008, 16h21
Message original par Ramoran:
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Que vive les âmes des vos rêves
Ce poète était peut être un peu souple et laxiste, pour ne pas dire laxatif, quant à l'accord du sujet et du verbe. </div></BLOCKQUOTE>
Je respecte l'Å“uvre du poète dans son entièreté. Il y a sûrement une signification à cela. La singularité du pluriel par exemple, ou la magie de taper sur un clavier avec les genoux qu'on retrouve avec "des vos rêves"... que sais-je ? Peut-être est-ce à chacun d'en faire sa propre interprétation. Donc forcément, ce qu'a dit Arkanne, "c'est pas faux" !

Arkanne
05/12/2008, 07h05
Merci, je suis touchée par la reconnaissance d'une possible vérité véhiculée par mes paroles, surtout venant de toi, oh dieu du blasphème !
Je trouve super bien aussi la replique de Véhicule aérien :

" MAGNIFIQUE !!
Je suis en effet également pianiste... "

Cela dit je me pose une sérieuse question sur tes structures métalliques, Gpm.
Seraient elles innées, un peu comme la grammaire générative et transformationnelle de Chomsky qui a écrit à ce sujet d'une importance capitale et même au delà, son célèbre Shéhérazade en collaboration avec Korsakov mais sans Rimsky ?

GrandPapaMagie
05/12/2008, 08h20
Je suis content que tu me poses la question. Pour tout te dire, Chomsky l'avait écrit en mangeant des Å“ufs brouillés, ce qui sous-tend visiblement son Å“uvre et sa charpente, que le bois de Sibérie rend si puissante. D'ailleurs Shéhérazade devint la première femme à déguster son tajine au chop suey avec des chopsticks... en métal ! Je ne doute pas un instant que la transgression soit voulu tant les implications dans le Pont-Euxin sont comme on le sait absolument indissociables avec tout ce qui précède.



Mais image vaut mieux qu'un long discours :

http://img515.imageshack.us/img515/9995/poireauxjardinagesz4.jpg

headtourist
05/12/2008, 08h44
Quote l'ensemble de la conversation...

Gné ?

http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif http://forums.ubi.com/images/smilies/blink.gif

[prend la porte et s'enfuit en courant...]

Veyhl-Erian
05/12/2008, 10h31
*Cours après Headtourist pour récupérer la porte*

Au voleur ! Au voleur !

http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif