PDA

Afficher la version complète : Encore un pas et nous serons politiquement corrects…



Arkanne
10/08/2009, 10h44
...et on ne sera plus considérés des asociaux dont l’addiction au jeu doit être soignée.
En bref, comme à toute émergence d’une forte et importante nouveauté qui s’inscrit dans la durée et déstabilise, répond l’opposition farouche des fossiles criant au danger, les jeux vidéo ont été maintes fois le cheval de bataille des JT ayant des invités triés sur leur méconnaissance du sujet ainsi que sur leur paranoïa, apparemment.
Avouez que c’est pas mal comme début. Tout ça parce que je suis tombée sur un article parlant d’un certain Michael Stora, psychanalyste qui a fondé Implicite Game avec le projet de " mettre au point des serious games thérapeutiques, des MMO notamment. "
" On peut en effet révéler des personnalités fragiles au contact des jeux vidéo, mais c'est le cas avec n'importe quel autre produit culturel. " dit-il encore.
Oui, il a raison, sauf qu'il devrait dire que le jeu est le moins inducteur de violence, pour preuve, Armestat, notre cher Arm qui a flingué et torturé tout ce qu'il a pu dans ces divers Postal et qui aime bien son chat, son chien et n'a pas tué sa grand mère.
Ou Gpm... mais là je suis moins sûre de son innocence ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif

GrandPapaMagie
10/08/2009, 12h56
Les jeux vidéo sont utilisés depuis longtemps en thérapie (The Sims est très pratique apparemment). De toutes façons, ce sont les psychologues qui ont inventé le jeu de rôle, donc c'est un juste retour des choses que de développer des jeux vidéo pour eux.
Cependant pour les MMOs, ils se trompent lourdement. Les MMO n'ont aucune vertue thérapeutique. Au contraire ils détruisent les neurones un par un. À chaque monstre qui tombe, c'est le QI qui baisse un peu.

Et je ne suis peut-être pas innocent, mais je ne suis pas coupable non plus.

La-Justice
14/08/2009, 14h01
Un jeu vidéo, à défaut d'avoir une valeur thérapeutique, peut du moins, j'en suis sûre aider la justice pénale, qui manque d'imagination. Je cherche un expert, qui pourrait m'indiquer les jeux qu'ils infligeraient aux criminels, selon la gravité. Quel jeu pour un délinquant? Quel jeu pour un violent d'enfants? Il faut toujours adapter le châtiment au crime.

GrandPapaMagie
14/08/2009, 18h47
Message original par La-Justice:
Un jeu vidéo, à défaut d'avoir une valeur thérapeutique, peut du moins, j'en suis sûre aider la justice pénale, qui manque d'imagination. Je cherche un expert, qui pourrait m'indiquer les jeux qu'ils infligeraient aux criminels, selon la gravité. Quel jeu pour un délinquant? Quel jeu pour un violent d'enfants? Il faut toujours adapter le châtiment au crime.
C'est l'inverse : quel jeu un criminel infligerait-il à ses victimes ? E.T. the extraterrestrial ? Lineage ? Spore ? Non c'est trop horrible ça, plutôt un truc soft : tenir le plus longtemps possible à Tetris, et si (quand) la victime perd le criminel l'abat.

Armestat
15/08/2009, 01h37
http://uppix.net/f/9/9/80e81cda73932709b150c87a3a24b.jpg (http://uppix.net/f/9/9/80e81cda73932709b150c87a3a24b.html)

Ramoran
20/08/2009, 13h54
Je crois avoir trouvé pire :
http://img5.hostingpics.net/thumbs/mini_310819arena.jpg (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=310819arena.jpg)

dniepr2008
21/08/2009, 00h56
Message original par GrandPapaMagie:
De toutes façons, ce sont les psychologues qui ont inventé le jeu de rôle, .

Je dévie un peu du sujet, mais pour moi le jdr provient des jeux de guerre Puisque Gary Gygax avant de créer Donjons et Dragons avait commencé par créer un jeu nommé Chainmail dans le milieu des années 60 (wargame dans les Terres du Milieu me semble t il) si mes souvenirs sont bons....Et en bossant sur son jeu, en améliorant le concept, il en est arrivé au jdr....Tu es sûr que les psychologues les utilisaient auparavant?

GrandPapaMagie
21/08/2009, 06h05
Message original par dniepr2008:
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par GrandPapaMagie:
De toutes façons, ce sont les psychologues qui ont inventé le jeu de rôle, .

Je dévie un peu du sujet, mais pour moi le jdr provient des jeux de guerre Puisque Gary Gygax avant de créer Donjons et Dragons avait commencé par créer un jeu nommé Chainmail dans le milieu des années 60 (wargame dans les Terres du Milieu me semble t il) si mes souvenirs sont bons....Et en bossant sur son jeu, en améliorant le concept, il en est arrivé au jdr....Tu es sûr que les psychologues les utilisaient auparavant? </div></BLOCKQUOTE>
Le jeu de rôle a été inventé par les psychologues comme thérapie, il a été ensuite été adapté en jeux rigolos qui font sourire la bouche.

Comment le dire différemment ?
Rollenspiel war inventieren von Psykologen. Dann hat ein Mann ihn geadaptieren. Mit dragons und der kaiser und Siegfried töte den Dragon aber wenn er die Tür offnet, ist der Geld weg! Wohin geht der Geld, Ich frage dich ? Gut Questionnierenen ! Trechnen die Arbinst zusammen ab, ob einen Verstriet ohne Kartofelsalat ware.

Mais ça ne veut rien dire donc je préfère m'en tenir à la première version.

dniepr2008
21/08/2009, 06h53
Bon ben comme ça manquait d'éléments probants (ça me faisait penser à des arguments de conversation de comptoir):

http://www.icampus.ucl.ac.be/c...on/jeux_de_roles.PDF (http://www.icampus.ucl.ac.be/courses/PSY2540/document/Techniques_de_formation/jeux_de_roles.PDF)

GrandPapaMagie
21/08/2009, 08h39
C'est absolument insultant qu'on me demande encore aujourd'hui des preuves. Si je le dis, c'est que c'est vrai, puisque c'est moi qui le dis !
La prochaine fois qu'on me demande des preuves (quelle insolence !), je vous cite du wikipédia. C'est tout ce que vous méritez, bande de nihilistes !

Évidemment que ce que je dis est incontestablement vrai quand j'ai décidé de dire la vérité. Et même quand je mens, c'est quand même vrai parce que c'est tout c'est comme ça !
He ho, qui je suis ?

Arkanne
25/08/2009, 16h14
Manie des grandeurs ! Tu es luis de Funès !

GrandPapaMagie
26/08/2009, 02h15
Non, Mani c'est dans Scarface, rien à voir.

dniepr2008
26/08/2009, 13h35
ou l'âge de glace.....à voir..... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

Arkanne
26/08/2009, 16h15
Gpm est à l'âge du déglacé ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

Sinon pour revenir à Michael Stora, je vous donne un extrait d'un de ses vieux speachs car je sais à quel point vous êtes tous malades et je veux que vous sachiez qu'il y a beaucoup d'espoir et que votre organisme a su choisir par lui même son traitement, comme mon chien qui mange de l'herbe quand il a mal à l'estomac. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

Michael Stora : Tout mon travail montre que le jeu vidéo est très bien adapté pour des enfants souffrant d'inhibition ou de blocage. Le jeu vidéo peut redonner un meilleur sentiment d'estime de soi pour ces enfants trop "sages", introvertis, car il permet de jouer avec ses pulsions agressives, qui sont la plupart du temps culpabilisées, d'autant plus chez ce type d'enfants.

Q : Concernant la depression, n'y a-t-il pas un effet plutôt néfaste dans le cadre d'une pratique domestique en raison de l'isolement qu'entraîne la plongée dans ces univers ?

Michael Stora : L'expérience de la dépression reste une expérience de grande solitude qui peut paradoxalement être un moment consititutif face à des deuils, des passages que tout un chacun vit. Le jeu vidéo, de par la dimension combative, va permettre de faire émerger ses pulsions sadiques, qui sont un des meilleurs anti-dépresseurs... j'envisage les mondes virtuels, plus précisément les jeux vidéo, tchats, blogs, etc., comme de véritables "Prozac interactifs".
(Télérama - 2007)

Bon, il s'inquiète quand même pour ceux qui jouent à WOW, hein, dniepr ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

GrandPapaMagie
26/08/2009, 17h22
Message original par Arkanne:
Q : Concernant la depression, n'y a-t-il pas un effet plutôt néfaste dans le cadre d'une pratique domestique en raison de l'isolement qu'entraîne la plongée dans ces univers ?

Michael Stora : L'expérience de la dépression reste une expérience de grande solitude qui peut paradoxalement être un moment consititutif face à des deuils, des passages que tout un chacun vit. Le jeu vidéo, de par la dimension combative, va permettre de faire émerger ses pulsions sadiques, qui sont un des meilleurs anti-dépresseurs... j'envisage les mondes virtuels, plus précisément les jeux vidéo, tchats, blogs, etc., comme de véritables "Prozac interactifs".
(Télérama - 2007)

http://moe.mabul.org/up/moe/2009/08/27/img-0123343w9cd.jpg


http://www.lefigaro.fr/flash-a...our-les-adultes-.php (http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/08/19/01011-20090819FILWWW00202-les-jeux-videos-danger-pour-les-adultes-.php)

Arkanne
27/08/2009, 03h11
Pffff ! Et l'exception française t'en fais quoi ? Nous ne sommes pas comme là bas, dis, hein, dis ! C'est parce qu'ils ont pas notre foie gras, notre vin rouge, notre calvados, qu'ils sont obèses, parce que obèses ils sont dépressifs http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

Une table ronde/carré sur les dangers potentiels :

Claquages, élongations, hernies discales, entorses, usure des articulations , tous ces ennuis de santé sont bien connus des sportifs. Et la liste est longue. Parfois même, l'effort physique peut être fatal : entre 1000 et 1500 sportifs décèdent ainsi brutalement chaque année.
En général, les sportifs de haut niveau sont conscients de ces risques, et ils sont prêts à les prendre pour gagner de l'argent et des médailles.

http://moe.mabul.org/up/moe/2009/08/27/img-1108126vm3i.jpg (http://mabul.org/)

Que dire des dangers de la lecture ? Faudrait interdire les livres, ça pervertit l'esprit et ça augmente la mortitude ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

http://moe.mabul.org/up/moe/2009/08/27/img-105710rf2f3.jpg (http://mabul.org/)

Et les dangers domestiques ? Faire cuire ses oeufs peut devenir mortel si on ne prend pas garde à la position réglémentaire de l'outil dédié !

http://moe.mabul.org/up/moe/2009/08/27/img-110918o0nem.jpg (http://mabul.org/)

Ne parlons même pas du tourisme avec ses vaches folles et ses porcins malades ! Madmeoiselle Li a bien donné en exemple son voyage en Régissie sur son blog, j'en frémis !

"S’il y a bien une chose à laquelle il faut faire attention, c’est aux paysans quand on visite les zones agricoles de la Régissie.
Les agriculteurs ont tendance à défendre bec et ongles leurs cultures et voient d’un mauvais œil le développement du tourisme aux environs de leurs domaines.
Et ils ont bien raison.
Car on compte chaque année plus de 1000 vols de choux en Régissie, par des gens peu délicats, qui souhaitent ramener chez eux un souvenir peu cher payé du pays visité.
Bien que le chou pousse comme du chiendent en Régissie et ne constitue pas une grande perte économique pour l’agriculteur, ces vols sont inadmissibles. Car pour voler un chou, le voleur débranche les barrières électrifiées, ce qui a pour fâcheuse conséquence d’ouvrir la porte à quelques débordements…
On ne compte plus le nombre de gnous domestiques qui prennent la liberté d’aller piétiner les champs de choux une fois la voie libre. Les dégâts sont colossaux, et les réparations coûtent cher surtout en cette période de crise.
Afin de lutter contre cela, les paysans ont décidé de tirer à vue sur tout être humain suspect s’approchant des cultures.
Depuis la mise en place de cette mesure, 90% des agriculteurs régissiens se sont retrouvés veufs ou sans enfants."

La liste n'est pas close, nous sommes déjà morts !

GrandPapaMagie
27/08/2009, 04h25
Je ne suis ni une femme, ni un enfant, je ne suis donc pas mort.

Et pour tes conseils de sécurité en matière culinaire, c'est n'importe quoi ! La queue de la casserole à l'intérieur, c'est dangereux !



http://img50.imageshack.us/img50/5360/motivator86c4ac9a7ae31e.jpg



Bon aller je retourne recruter du combustible pour ma cheminée sur Hello Kitty Online.

LolaNeverar
08/09/2009, 08h59
Bonne idée les jeux thérapeutiques. Peut être qu'un ils auront un système de décharge électrique assez grande pour faire peur et qui se déclencherait quand le jouer choisit une mauvaise action à la place de la bonne.