PDA

Afficher la version complète : FanFic AC



AlexXIIIheros
02/01/2011, 14h11
Voilà comme il y a de plus en plus de fan fiction sur ce fofo depuis Noël j'ai décidé d'écrire ma propre fan fiction (pour éviter de me laisser dépasser par les événements).
(Par contre j'ai pas encore décidé de l'époque mais c'est entre le XVéme et le XVIIIéme siècle après J.C.)
Donc voilà le premier jet du chapitre I (commencé et terminé hier) et si vous aimer je posterai dans le courant de la semaine le chapitre II (qui est déjà bien entamé)
Donc voilà bonne lecture et en espérant que vous aimerez http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

PS: n'hésitez pas à critiquer je crois que je suis assez grand pour y survivre http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

AlexXIIIheros
02/01/2011, 14h11
Marseille, France
Un bateau de la marine française revenait d’une d’une chasse aux pirates, les combats semblaient avoir été brutaux, un des mats était tombé et de nombreux cercueils et brancards sortaient du bateau. Combien ? Peu auraient su le dirai, en tout cas ils se seraient tut de peur des représailles des supérieurs. Mais de toute évidence ils dépassaient largement en nombre les soldats et les mercenaires plus ou moins valide.
Mais revenons sur le bateau et plus précisément sur le pont où le capitaine s’entretenait avec un homme d’environ vingt-cinq ans, blanc, les cheveux brun et les yeux marron dont il ce dégageait une froideur perceptible.
_Merci sans vous nous serions tous morts, mais où avez-vous appris à préparer cet explosif.
_Une vielle recette byzantine, et le petit bonus c’est que l’eau n'éteint pas le feu, au contraire même, ces pirates doivent encore bruler.
_ Ahahah heureux de l'apprendre, lança le capitaine en même temps qu'une bourrade affectueuse.
Un chevalier en armure approcha, il arborait la croix des templiers.
_C'est l'homme dont tu m'as parlé? Demanda le mercenaire au capitaine.
_Oui, vas y et bonne chance. Lui répondit ce dernier en le poussant vers le quai ou l'attendait le chevalier.

_Vous êtes bien Celui dont On Nous a parlé? Demanda le Templier
_En effet. Répondit sobrement le mercenaire.
_Très bien allons y.
_Amya! Hurla l'homme en direction d'une fillette d'une dizaine qui rappliqua en courant vers lui et lui monta sur les épaules.
Le Templier la jaugea rapidement et haussa les épaules, finalement il leur fit signe de le suivre.

La foule s'écartait, apeuré, à l'approche du Templier, qui conduisit nos deux protagonistes à travers la ville jusqu'à une porte camouflé dans un mur.
De là un capitaine les conduisit dans un immense bureau souterrain.
Un individu masqué les y attendait.
_Vous êtes bien Azraël? Demanda l'homme masqué.
_Je ne me rappel pas vous avoir donné mon nom. Répondit l'homme d'un ton à la fois glacial et neutre.
_J'en déduis que oui donc. Ne vous inquiéter point quelqu'un s'en ai chargé pour vous, de même qu'on nous a parlé de votre "Don", celui de pouvoir voir un futur probable en superposition à votre vue réelle, si je ne me trompe pas. Ajoutât-il d’une voix mielleuse.
_Qu'est ce que vous me voulez? Demanda Azraël qui se sentait de plus en plus mal à l'aise malgré qu'il n'ai rien "vu" de dangereux dans un futur proche.
_Un de nos bateaux a ramené un coffret incroyablement, divinement précieux, et il nous faut quelqu'un d'expérimenté et si possible possédant des dons comme les vôtres afin de compléter une escorte qui amènera ce "coffret" de Marseille à Paris.
_Ça me semble honnête, est-ce bien payé au moins? Dit le mercenaire, intéressé.
_Suffisamment pour que vous puissiez vous acheter un château et que votre famille vive sans travailler pour au moins vingt génération.
_Là ça me semble louche de quoi est composé cette escorte?
_2 Rôdeurs qui ont au tant d'expérience que vous et 7 de nos meilleurs soldats, des combattants hors-pair aussi dangereux que vous.
_Vu notre nombre j'imagine que la discrétion est notre meilleur atout.
_Exactement, vous partirez demain matin à l'aube, un garde vous conduira à votre chambre.
_Je n'ai pas encore accepté. Fit remarquer Azraël d'un ton cinglant.
_Quel aurai été votre réponse? Demanda l’homme, sûr de lui.
Après un court instant de silence Azraël répondit:
_Je vous reverrez demain matin j'imagine?
_En effet, profitez de votre nuit de sommeil.

Quelques instants et centaines de mètre plus tard.

Pendant qu'Amya dormait Azraël fit l'inventaire de ses armes.
Il lui restait 72 flèches normales et 13 harpons pour son arc, une vingtaine de couteau de lancer, 2 couteaux de chasse, ses deux épées de guerre, son bouclier, sa lance, 2 lames courte, 6 shurikens ramené de Chine, 5 bombes du même type que celle utilise les pirates et 3 grenades incendiaires de sa fabrication.
Il expirât longuement, enleva son armure et s'assit à cotés d'Amya, il caressa ses cheveux brun.
À ce jour c'était le seul être vivant à qui il tenait un tant soi peu.
Un jour, quelques années plus tôt il l'avait sorti d'un bateau pirate où elle était prisonnière et depuis ce jour elle le suivait comme son ombre et il s'occupait d'elle, certain disaient même que c'était la dernière part humanité qui lui restait.
Il s'allongea contre elle et s'endormi, la protégeant même dans son sommeil.

Quelques heures plus tard.

Azraël était prêt, Amya terminait sa nuit sur l'encolure du cheval qui leur avait été fourni.
Il regardait le soleil se lever sur la Méditerranée quand il entendit des bruits de pas, une jeune femme vint s'asseoir à cotés de lui.
_Je m'appel Amelia, je suis la chef du groupe d'escorte. Dit-elle en lui tendant la main.
_Azraël, vos supérieurs m'on embauché. Se présentât-il en lui rendant sa poignée de main.
_Et pour quel rôle ils vous on embauché?
_Éviter les embuscades et en cas d'échec de cet objectif protéger le coffret.
_C'est tout? Le questionna t elle. Et la fille c'est qui?
_C'est mon problème, quand partons nous? Trancha t il de son habituel ton neutre et froid, tout en se relevant.
_Dans un quart d'heure, mais est-ce moi qui vous fait fuir? Demanda t elle.
_Non, le soleil a finit de se lever. Dit il en désignant il n'y a plus rien à voir de ce coté là. Ajoutât-il simplement en allant voir Amya qui se réveillait.
Amelia resta interloqué quelques secondes, puis elle se ressaisi et alla chercher les autres.
Les deux rôdeurs s'appelaient Juan et Louis, le premier était espagnol et le second français.
Les six autres Templier, s'appelaient respectivement Tom, John, Marco, Luis Jean et Jacques, des tueurs brutaux venus d'Angleterre, d'Italie, d'Espagne et de France.
Et le groupe parti, comme l'avait dit Amelia, un quart d'heure plus tard.
Tom et Jean ouvraient la marche bouclier et lance à la main.
Azraël se trouvait entre eux et Amelia qui transportait le coffret, cette dernière était encadrée par les deux rôdeurs, les quatre autres Templiers fermaient la marche.
Durant quatre jours il n'y eu aucun incident important à part deux ou trois embuscades de pillards, facilement détectées et déjouées.
Mais maintenant ils arrivaient dans le massif central, terre de légende et de terreur, territoire appartenant aux loups et aux ours.
Ils s’arrêtèrent pour monter le campement avant de ce faire surprendre par la tombé de la nuit.
_J'aime pas cette endroit, il fait sombre. Dit Amya à Azraël.
_Ne t'inquiète pas je suis là. La réconfortât-il.
_Mais à quoi sert cette gamine, lâcha Juan
_Ouai j'en peu plus d'elle, renchéri Tom.
Les autres hommes approuvèrent.
_Arretez de persifler comme ça, rien que pour ce que vous venez de dire si ce n’était pas dans son contrat vous seriez tous mort les gars. Lança Amelia.
_C'est pas dans mon contrat, c'est la petite qui m'a dit de pas vous tuer, enfin pas tout de suite. Annonça simplement Azraël d’un ton qui comme d’habitude fit frissonner les autres.

Ces derniers reprirent le travail en silence, Amelia dissimula du mieux qu'elle put le sourire provoquée par le talent d’Azraël pour moucher les autres hommes de l'escouade.

Après avoir terminé le camp et avoir mangé du lapin récemment chassé, Azraël annonça:
_Je vais me coucher, je me réveillerai juste avant l'aube.
Les autres en train de se soûler ne l'entendirent même pas, seul Amelia semblait l'avoir entendu, et elle était presque sûre qu’il lui avait fait un clin d’œil en disant ça.

Josipidromeno
03/01/2011, 01h56
Malgré quelques lourdeurs et quelques maladresses, qui plombent un peu l'ensemble et que je détaillerai plus bas, ce début et prometteur et montre que tu possède la dose d'imagination nécessaire à l'écriture de toute fiction !
Un petit point sur lequel je vais chipoter tout de même ; si les personnages sont intéressants, le tout s'enchaîne un peu vite, et tu devrais peut-être t'attarder un peu plus sur certains passages, mais enfin je suis bien placé pour savoir que, sur ce point (le rythme de du récit), il ne faut pas critiquer l'auteur d'une fic si on ne connait pas l'allure générale qu'il voudrait donner à son histoire.
Voilà pour le fond, c'est plaisant et dans l'ensemble, prometteur.
Maintenant, là où tu pêches un peu, c'est sur la forme, où beaucoup d'expressions maladroites viennent malheureusement alourdir et plombr ton texte.
Par exemple, ton "J'en déduis que oui donc" pourrait (et même devrait) être remplacé par un "J'en déduis donc que oui".
Je sais, je peux paraitre un peu rabat-joie, mais toutes ces petites imperfections additionnées gachent le plaisir de découvrir l'histoire, et les supprimer permettrait à ton texte de gagner en fluidité.
De plus, une meilleue utilisation de la ponctuation pourrait ausi t'être bénéfique et faire gagner ton texte en "style".
Voilà, en espérant t'avoir été utile, je te conseille également de lire, ce qui est à mes yeux le meilleur (et d'ailleurs le seul) moyen de progresser vite en syntaxe et aussi en orthographe. Ce faisant, tu pourrais affiner un potentiel déja existant, car l'histoire est d'ores et déja pleine de promesses.

AlexXIIIheros
03/01/2011, 03h49
Merci pour ton commentaire constructif.
*Pousse Josipidromeno par la fenêtre http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

Comme je l'avais dit plus haut c'est le premier jet donc la plus grande parti des lourdeur et maladresse vont disparaitre dans la version corrigé ( que je posterais sur deviantart si je retrouve mon compte http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/sweatingbullets.gif)
Quand à la ponctuation, c'est mon point faible je l'avoue.
Sinon merci pour les compliments, mais j'ai beaucoup d'entraînement à vrai dire (j'ecrit tout le temps pour être sincère.

Encore merci pour ton commentaire constructif
*laisse tomber 'par mégarde' deux ou trois masse d'arme http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

Sinon quel est ton (ou votre, pour ceux qui n'ont pas encore parlé) personnage préfèré? (pour l'instant)

Josipidromeno
03/01/2011, 04h08
Azraël, de toute façon je pense que c'est celui que tu vas développer davantage, non ?
Déja, j'aime bien son nom ...
Et au fait, une chute de trois étages ça fait mal http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/tongue.gif

AlexXIIIheros
03/01/2011, 09h11
En fait son nom est tiré de la religion musulmane (source wikipedia, donc à prendre avec des pincettes quand même) et signifie "l'ange de la mort"
je trouvais ça approprié, allez savoir pourquoi. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

roooh ça va t'avais une charrette de foin en dessous, faut pas faire le difficile non plus hein http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

MalfattoAC
03/01/2011, 09h19
Je suis assez d'accord avec les propos de Josipidromeno : mais tu ne peux que progresser en tenant compte de tout cela. En tout cas, l'histoire est passionnante =)

Kingsalt20
03/01/2011, 09h58
Ouais encore des fics ! C'est noyel ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

AlexXIIIheros
03/01/2011, 10h36
aller j'ai terminé la réécriture du chapitre 1 et pour ceux que ça intéresse vous pouvez la voir sur mon compte deviantart dont l'adresse est juste en dessous (dans ma signature)

le chapitre 2 avance plutôt bien et le premier jet apparaitra bientôt sur le fofo http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif
(en espérant avoir pas mal de fan)
et n'hésitez pas à commenter mon autre histoire (nouveau monde) une histoire post apocalyptique avec des zombies et tout http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png