PDA

Afficher la version complète : Y voir plus clair, entre grisaille et brouillard....



Pazayr-SOLAL
28/03/2006, 09h09
Loin de moi, pour une fois (si certains me considèrent vraiment comme un raleur, et un chieur de polémiqueur), l'envie de polimiquer ou de faire réagir d'une manière quelconque

C'est juste qu'en lisant une interview dans Libé, je suis tombé là dessus :

"Comment jugez-vous ce conflit à la veille de cette nouvelle journée de mobilisation?

On ne peut expliquer une mobilisation comme celle-là en s'en tenant au simple refus d'un nouveau contrat de travail dont les avantages sont quasiment nuls et les inconvénients, légion. Le CPE est une étincelle qui traduit un malaise bien plus fort."

tiré d'ici (http://www.liberation.fr/page.php?Article=370267)

Or, sur le coups, je me suis demandé, et me demande si le sous entendu avait une valeur réelle, s'il y avait une fois de plus de la transcription de langue de bois, ou si une fois de plus c'est moi qui suis dans les choux... Quoi qu'il en soit je cherche un éclairage... (pas de lampadaire hein http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif )

poildechameau
28/03/2006, 10h43
si le sous entendu avait une valeur réelle
qu'est-ce que tu veux dire par là?

(preums)

eldaura
28/03/2006, 10h48
je crois qu'il parle du "malaise plus fort"

poildechameau
28/03/2006, 10h50
c'est pas "malaise plus fort" que je comprend pas, c'est "valeur réelle"

Vae-primat
28/03/2006, 10h58
C'est : "Le CPE est une étincelle qui traduit un malaise bien plus fort." qui te fait sursauter?
Tu n'es pas au courant qu'en France, et ailleurs, il y a un malaise? Tu rentres d'un voyage inter-sidéral ? Tu sors d'hibernation, ce qui expliquerait le brouillard ?
J'ai raté un épisode ?
Tu peux lever le voile pour qu'on y voit plus clair ou, du moins, clarifier ce qui t'a fait flipper ?
Merci de nous éclairer.

Pazayr-SOLAL
28/03/2006, 11h13
Ce que "je ne comprends pas" c'est en soi, la réponse à la question posée qui dit que cette prétendue levée des boucliers cache l'arbre sous la forêt, par rapport au ressentiment "sociétal", et par là même, indiquant que ce CPE n'aurait pas créé un tel tolé dans des conditions normales, même si il est mal conçu puisqu'il y a peu d'avantages pour beaucoup d'inconvénients pour le salarié...

Donc en clair et sans être plus cynique que cela , d'habitude nous l'aurions pris (le CPE), et malgré ces faits, sans brancher...

Du moins en gros c'est ce que je comprends de la lecture en étant dans les choux...

Or se peut il que j'ai rien compris à ce qui est dit là (j'en sais rien là)

Pazayr-SOLAL
28/03/2006, 11h15
Vae c'est pas que ce truc m'est fait flippé c'est que je ne sais pas si je peux avoir compris la tournure de la phrase qui joue sur des distorsions un peu spéciale dans sa formulation ^^

eldaura
28/03/2006, 11h21
Ils sont juste très cyniques c'est tout. Leur raisonnement de base c'est :

- tout projet de précarisation est bon pour l'économie (ça je suis d'accord)
- si c'est bon pour l'économie, c'est bon pour les salariés (là ça me ferait rire si ça ne me faisait pas pleurer)
- si c'est bon pour les salariés, ils ont tort de ne pas être d'accord
- s'ils ne sont pas d'accord pour un projet qui leur est "favorable", c'est qu'ils l'ont mal compris
- s'ils l'ont mal compris, il suffit de leur expliquer mieux
- pour mieux leur expliquer, il faut faire de la pédagogie (sous staline, pour "pédagogie" on disait "propagande" mais les mots changent)

Voilà comment on écrase dans l'oeuf toute protestation en expliquant gentiment mais fermement au peuple que s'il est en colère, c'est juste parce qu'il est trop con. Le peuple ne sais jamais ce qui est bon pour lui. Le peuple est fermé à toute réforme. Le peuple est un gamin trisomique un peu turbulent dont il faut s'occuper de manière paternaliste. Tous ceux qui vous diront le contraire doivent faire partie du peuple, il ne faut pas les écouter, ce ne sont que des enfants en colère. Une belle leçon de démocratie. http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-mad.gif

Hariccelon
28/03/2006, 11h28
Je pense que l'histoire de l'étincelle n'est qu'un argument en plus, pour dire : "vous voyez comment c'est le bordel, le gouvernement il est vraiment nul donc votez tout sauf UMP en 2007".
Je ne pense pas que le questionné ait voulu faire des sous-entendu.

poildechameau
28/03/2006, 11h56
Très juste Hariccelon, de plus, il faut pas oublier que le journal c'est libé. Ils ne vont pas donner d'argument en faveur du gouvernement (et ils ont bien raison!!!).

Vous avez remarqué que maintenant que l'on connait l'opinion de la majorité (qui est contre le CPE), on voit réaparaitre un certain Nicolas Sarkozy, qui justement défend cette majorité... quel fumier celui-là http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-mad.gif

Vae-primat
28/03/2006, 18h28
C'est sûr que presenté de telle façon cela tendrait à démontrer que le CPE est une bonne mesure présentée dans un mauvais contexte alors qu'en fait c'est une mauvaise mesure présentée dans un contexte délicat (pour ne pas dire merdique).
Je pense que le vote de cette loi aurait été mieux accepté, malgré ses points négatifs, s'il avait été négocié et non, comme c'est le cas, pratiquement imposé.
Pourquoi?
Parce que le CPE serait vu comme un contrat alternatif auquel on aurait le choix de souscrire ou non et non, comme c'est le cas maintenant, comme une contrainte par laquelle il faut absolument passer pour avoir un travail.
Pour moi le seul point vraiment négatif c'est la possibilité, pour un patron, de pouvoir renvoyer son employé sans justifier d'un motif valable, car cela ouvre la porte à toute sorte d'abus.


tout projet de précarisation est bon pour l'économie (ça je suis d'accord)

Moi pas !
Précariser l'emploi, tend à rendre le commerce frileux. Et lorsque le commerce est frileux, l'économie gèle.
Dans un ménage lorsque le salaire est incertain, on prévoit pas des vacances au soleil mais des économies pour les mauvais jours. http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/coffee3.gif


Je ne pense pas que le questionné ait voulu faire des sous-entendu.
Non, juste travestir les événements http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif

poildechameau
29/03/2006, 03h37
Pour moi le seul point vraiment négatif c'est la possibilité, pour un patron, de pouvoir renvoyer son employé sans justifier d'un motif valable, car cela ouvre la porte à toute sorte d'abus.
Désolé, mais je ne suis pas d'accord avec toi.
Cela n'ouvre pas la porte à toutes sortes d'abus, tout simplement parce que cette porte était déja ouverte:
En effet, les patrons avaient déja l'intention (certes pas tous) de précariser le travail, et ils ne s'en privaient pas (les cochons).
mais, tout simplement, au lieu d'utiliser le CPE, ils utilisaient les contrats intérimaires.
Avec ces derniers, ils pouvaient utiliser leurs employés et les jeter quand bon leur semblait (pour les mêmes raisons qu'ils pourront évoquer avec le CPE), car de toute façon ils sont en position de force par rapport à leurs salariés.

A cause de cet intérim,tous les patrons voulant précariser l'emploi, n'useront pas forcément du CPE, car employer quelqu'un en CPE, revient (en gros) à employer un CDD, ce qui coûte plus cher et qui n'est pas spécialement plus avantageux qu'un intérim.

Le CPE n'est qu'en fait un CDD pour jeune, que les patrons n'utiliseront que si ça les amuse.

Vae-primat
29/03/2006, 06h21
Désolé, mais je ne suis pas d'accord avec toi.
Cela n'ouvre pas la porte à toutes sortes d'abus, tout simplement parce que cette porte était déja ouverte:
En effet, les patrons avaient déja l'intention (certes pas tous) de précariser le travail, et ils ne s'en privaient pas (les cochons).
Tu es sûr de savoir de quoi on parle ?
Lorsque je parle d'abus, j'entends par là :
a)l'harcelement sur le lieu de travail : les supérieurs pourront se défouler avec, comme menace, le licenciement (c'était déjà le cas avant mais c'était "freiné" par le motif de renvoi
b)l'exclusion à la promotion : népotisme, piston et racisme larvé =>pareil. Ça existe déjà mais maintenant on pourra plus s'en plaindre
c)les brimades : les humiliations "publiques", les montrés pour "le mauvais exemple"=>pareil, cela existe déjà mais se faisait "sous le manteau"=>maintenant on va pouvoir se passer du manteau
d)les placards : mise en quarantaine diverses, dévalorisation de l'emploi =>pareil
e)les obligations : les "petits services", la modération salariale, les horaires à rallonge ou à la carte, les changements d'affectation à répétition etc.
=>Comme tu peux voir, cela n'a rien à voir avec la précarité de l'emploi mais avec les conditions dans lesquelles on est contraint de travailler.


A cause de cet intérim,tous les patrons voulant précariser l'emploi, n'useront pas forcément du CPE, car employer quelqu'un en CPE, revient (en gros) à employer un CDD, ce qui coûte plus cher et qui n'est pas spécialement plus avantageux qu'un intérim.
Le CPE n'est qu'en fait un CDD pour jeune, que les patrons n'utiliseront que si ça les amuse.
Rends-toi service et lis ce qu'est un CPE =>manifestement tu ne sais pas de quoi tu parles!!
Un CPE est un contrat de travail à durée indéterminée avec une période d'essai de deux ans pendant laquelle chaque partie peut mettre fin au contrat sans donner de motif =>c'est loin d'être un CDD. Renseigne-toi avant de débiter les bêtises que tu entends.

C'est bien de manifester, je me demande juste combien savent vraiment pour quoi ils le font.

La précarité. Vaste sujet ! Beau slogan ! Le patron prédateur qui guette sa proie et qui la jette pour un oui ou un non ! Quelle belle image!
Comme t'as l'air de t'y connaître, tu veux bien m'expliquer pourquoi un type se fait chier à faire de la pub, à mettre des annonces, selectionner des candidats,faire passer des entretiens, prévoir un cadre de travail juste pour pouvoir virer le mec qu'il s'est donné tant de mal à engager? http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/coffee3.gif

Hariccelon
29/03/2006, 07h07
Originally posted by Vae-primat:
tu veux bien m'expliquer pourquoi un type se fait chier à faire de la pub, à mettre des annonces, selectionner des candidats,faire passer des entretiens, prévoir un cadre de travail juste pour pouvoir virer le mec qu'il s'est donné tant de mal à engager?


Le problème, c'est que le CPE est pour les entreprises de plus de 20 employés. Une entreprise de 5000 employés pourra donc prendre un jeune en CPE, et dans ces entreprises il y a une personne par étape de recrutement (un spécialiste en pub, un directeur des ressources humaines...).
De ce fait, quand le détenteur d'un CPE se fera viré, celui qui aura pris la décision n'aura peut-être eu aucune influence lors de l'embauche et ne pensera pas forcément aux efforts déployés par d'autres pour embaucher.
Et je ne parle pas des actionnaires qui sont les décideurs des plus grandes entreprises...

Sinon, entièrement d'accord avec toi.

Vae-primat
29/03/2006, 08h35
Une entreprise est une entité dans laquelle travaillent plusieurs personnes dans le but de fournir un bien ou un service pour en retirer un bénéfice. Qu'il s'agisse d'un patron ou d'un conseil d'administration, la démarche est la même : c'est le besoin qui crée l'offre. Un patron qui veut un employé s'investit autant qu'un candidat qui cherche un boulot =>il n'y a que les moyens qui changent.
- Le patron fait de la pub pour vanter son entreprise=>le candidat envoie des CV pour "vanter" ses qualités et/ou ses qualifications
- Le patron met des annonces =>le candidat envoie des CV.
- Le patron sélectionne =>le candidat prie pour l'être
- le patron organise des entretiens =>le candidat s'y soumet
- le patron prevoit un cadre de travail (lorsque c'est nécéssaire) =>le candidat s'en sert

Pour embaucher un nouvel employé, le patron engage :
a) des ressources humaines : un publiciste, un annonceur, un directeur des ressources humaines=>sans compter tous ceux qui sont eventuellement sollicités pour l'eventuel cadre de travail
b) financières : ces gens, ces supports et l'eventuel cadre de travail ne sont pas gratuits
c) du temps : on trouve pas la perle rare en claquant des doigts et chacun sait que le temps c'est de l'argent
Le candidat fait de même mais pas dans les mêmes proportions =>Il paye de sa personne dans les différentes phases et le facteur temps et d'autant plus critique que ses finances sont basses.

Embaucher est donc un travail d'équipe et de ce fait chaque élement de l'équipe est concerné =>renvoyer un employé qu'on vient d'engager revient à perdre de l'argent et ce n'est pas la vocation première d'une entreprise.

poildechameau
29/03/2006, 08h52
@VAE
Tu es sûr de savoir de quoi on parle?
Absolument, je suis sûr de savoir de quoi on parle, je me suis peut-être mal exprimé:
hier j'ai entendu parler (chaudement) un patron et un socialiste.
le patron disait justement que lui le CPE il s'en foutait, car en utilisant l'intérim, il avait la même pouvoir sur l'employé, que si il utilisait le CPE: il pouvait le jeter quand bon lui semblait, et ce sans aucune raison car tout simplement, niveau du rapport de force il avait le dessus et pouvait trouver des raisons bidons pour se jutifier(si on le lui demandait).En gros il à toujours raison, et ne sera jamais pénalisé.
DOnc niveau abus, le patron peut se permettre à peu près n'importe quoi, tout comme avec le CPE.


Un CPE est un contrat de travail à durée indéterminée avec une période d'essai de deux ans pendant laquelle chaque partie peut mettre fin au contrat sans donner de motif =>c'est loin d'être un CDD. Renseigne-toi avant de débiter les bêtises que tu entends.
Si, le CPE est justement un CDD, qui dure 2ans
(t'as l'air de me prendre pour un c*** http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-mad.gif). C'est pas parce que ça s'appelle pas CDD que s'en est pas un: Quand tu signe un CPE, t'es sûr d'être viré au bout de 2 ans (ou même moins), et tu peux commencer à rechercher un autre boulot (ça ressemble pas un peut au CDD?).
De plus le CDD et le CPE sont tous 2 considérés comme emplois précaires, sauf que le CPE, c'est pour les moins de 26 ans.


Comme t'as l'air de t'y connaître, tu veux bien m'expliquer pourquoi un type se fait chier à faire de la pub, à mettre des annonces, selectionner des candidats,faire passer des entretiens, prévoir un cadre de travail juste pour pouvoir virer le mec qu'il s'est donné tant de mal à engager?
Un patron qui se donne beaucoup de mal pour engager quelqu'un n'utilisera le CPE, puisque selon ta logique, il ne devrait pas le virer: si il se donne du mal, c'est pour le garder son employé.
Tu crois qu'il sert à quoi le CPE?

Armestat
29/03/2006, 09h00
@Poildec, tu ne sais pas ce qu'est le CPE. Quand je lis des


(t'as l'air de me prendre pour un c*** ). C'est pas parce que ça s'appelle pas CDD que s'en est pas un: Quand tu signe un CPE, t'es sûr d'être viré au bout de 2 ans (ou même moins), et tu peux commencer à rechercher un autre boulot (ça ressemble pas un peut au CDD?).
De plus le CDD et le CPE sont tous 2 considérés comme emplois précaires, sauf que le CPE, c'est pour les moins de 26 ans.

C'est la première chose que je vois.Tu ne sais pas non plus ce que c'est que gérer une entreprise, ni même ce qu'est un employeur. Limite pour emploi. Au lieu d'écouter bêtement les bourrages de crânes (tu choisi ton camps dans ce cas là, ils sont aussi forts d'un côté et de l'autre), tu réfléchis et tu pèses le pour et le contre.

@Paz: Oui, t'es dans les choux. Pour ne citer qu'un des problèmes actuels, le fait que les nouveaux et futurs travailleurs vont devoir rembourser les trous de la sécu, les retraites, les dettes de la génération passée avant, et ce avec beaucoup moins d'avantages.

poildechameau
29/03/2006, 09h07
Quand je dis que le CPE est comme un CDD, c'est parce que lorsque l'on est embauché avec l'un ou l'autre, on connait sa date de "liscenciement", et qu'on est considéré comme ayant un emploi précaire.
C'est tout (à peu près)

Armestat
29/03/2006, 09h17
J'trouve ca bien que malgré les blocus, certains continuent à apprendre par coeur des leçons qu'ils ne comprennent pas.

poildechameau
29/03/2006, 09h49
C'set marrant cet air supérieur que tu te donnes...

Vae-primat
29/03/2006, 10h35
Si, le CPE est justement un CDD, qui dure 2ans
(t'as l'air de me prendre pour un c*** ). C'est pas parce que ça s'appelle pas CDD que s'en est pas un: Quand tu signe un CPE, t'es sûr d'être viré au bout de 2 ans (ou même moins), et tu peux commencer à rechercher un autre boulot (ça ressemble pas un peut au CDD?).

Pour commencer et mettre les choses au clair, je ne prends personne pour un c*n à moins que ce dernier ne me démontre clairement qu'il en est un http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/coffee3.gif
Ensuite, toujours dans la même logique, tu veux m'expliquer pourquoi un patron qui a fait toutes les démarches possibles pour engager un employé, le garde deux ans puis le vire?
Que ça te plaise ou non, le CPE est un CDI. La preuve:
CDI : contrat à durée indéterminée avec période d'essai de trois mois
CPE : contrat à durée indéterminée avec période d'essai de deux ans
La période d'essai est la période pendant laquelle les deux parties peuvent décider de mettre fin au contrat. Elle n'est nullement l'indication de la fin du contrat.
La différence?
Avec le CDI il faut un motif valable pour renvoyer l'employé
Avec le CPE il n'est pas nécessaire d'invoquer un motif pour renvoyer l'employé
Qu'est-ce qui change?
En cas de renvoi abusif, avec le CDI, c'est au patron de prouver qu'il avait des bonnes raisons de renvoyer l'employé. Avec le CPE, c'est à l'employé de prouver qu'il a été renvoyé abusivement. Dans le premier cas, la procédure prend entre 1 et 3 mois. Dans le second on estime la durée à deux ans.
Il faudrait arrêter avec l'image du patron qui ne cherche qu'à renvoyer. Un patron qui ne veut pas se lier avec un employé utilisera le stage, l'interim ou le cdd car ces contrats sont prévus pour des courtes périodes qui peuvent correspondre à des pics d'activité de l'entreprise. Une période de deux ans ne peut être comparée à un pic d'activité.

De plus le CDD et le CPE sont tous 2 considérés comme emplois précaires, sauf que le CPE, c'est pour les moins de 26 ans.

Si tu veux bien te passer des slogans à la mode et expliquer en quoi le CPE est un emploi précaire=>et évite le renvoi, je crois t'avoir démontré qu'un patron n'engage pas dans ce cadre juste pour le plaisir de renvoyer.


Tu crois qu'il sert à quoi le CPE?
Le CPE sert à rendre plus souple l'engagement d'un employé en assouplissant les démarches et contraintes liées à ce genre de contrat. Malheureusement l'absence d'un justificatif de renvoi pendant les deux ans que dure l'essai laisse la porte ouverte à tous les abus sur le lieu, ou cadre, de travail (sur ce point, je me suis déjà expliqué).

Demarches : il n'est pas rare de se voir reclamer des années d'expérience pour décrocher un emploi. Le CPE permet au candidat de prouver ses capacités et au patron d'évaluer ses compétences. Si le candidat est valable, il aura décroché un emploi que son manque d'expérience lui aurait réfusé d'office.
De ce point de vue c'est une bonne chose, je crois.
contraintes : engager un employé c'est lui affecter des responsabilités et le payer en conséquence. Un employé sans expérience est un risque or il est possible, et très bien vu, d'augmenter un salaire mais l'inverse, le diminuer, est très mal vu.
Un bac+4 incompétent ne vaut pas un bac+2 performant mais, de par le code du travail, aurait droit à un salaire plus élevé. De plus on peut faire illusion pendant trois mois. C'est nettement plus difficile pendant deux ans.
Un patron insatisfait de son employé pourra s'en débarrasser plus facilement. Un employé mécontent de ses conditions de travail pourra quitter son emploi sans craindre des répresailles bureaucratiques(explications à fournir, exclusion des assedics etc)
De ce point de vue, c'est pas un mal non plus (à condition que des contrôles puissent être faits).

Faut toujours analyser ce qu'on entend et ne pas s'emballer sur des on-dit http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/coffee3.gif

Armestat
29/03/2006, 11h12
C'set marrant cet air supérieur que tu te donnes...

Face à de telles paroles, oui je me sens supérieur d'arriver à penser par moi même. Ou en tous les cas à juger des arguments de chacuns.

poildechameau
29/03/2006, 11h14
quote:
De plus le CDD et le CPE sont tous 2 considérés comme emplois précaires, sauf que le CPE, c'est pour les moins de 26 ans.


Si tu veux bien te passer des slogans à la mode
désolé, je savais pas qu'il était à la mode, je savais même pas que c'était un slogan.


expliquer en quoi le CPE est un emploi précaire=>et évite le renvoi, je crois t'avoir démontré qu'un patron n'engage pas dans ce cadre juste pour le plaisir de renvoyer.
lis ça et réfléchit: "En cas de licenciement durant ces deux premières années, un nouveau CPE entre le même employeur et le même salarié pourra être conclu après un délai de trois mois à compter du jour de la rupture du précédent contrat"
MAGNIFIQUE http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/partyconfetti.gif
désolé c'est plus fort que moi http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-sad.gif


Le CPE permet au candidat de prouver ses capacités et au patron d'évaluer ses compétences. Si le candidat est valable, il aura décroché un emploi que son manque d'expérience lui aurait réfusé d'office.
Sur ce point je suis d'accord, mais après , faut voir l'application...

@arm: d'accord, selon toi je n'ai pas d'opinion, je répète ce que les autres disent. si c'est ce que tu pensent de moi...
j'ai même pas envie de relever.

Armestat
29/03/2006, 11h25
Tiens, un truc que je viens de voir sur ke sais plus quelle chaine (Je le cites sans changer une virgule):

"Au lieu de créer des contrats précaires, faut que l'état oblige les employeurs à nous filer des CDI!"

Si quelqu'un veut faire un commentaire. Ou expliquer le capitalo - libéralisme ambiant... Moi j'commence à en avoir ras les poils de couilles.

poildechameau
29/03/2006, 11h28
et moi les poils de chameau (c'était pour détendre l'atmosphère http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-happy.gif)
selon moi... ah non, c'est vrai j'ai pas d'opinion

Vae-primat
29/03/2006, 11h53
expliquer en quoi le CPE est un emploi précaire=>et évite le renvoi, je crois t'avoir démontré qu'un patron n'engage pas dans ce cadre juste pour le plaisir de renvoyer.

lis ça et réfléchit: "En cas de licenciement durant ces deux premières années, un nouveau CPE entre le même employeur et le même salarié pourra être conclu après un délai de trois mois à compter du jour de la rupture du précédent contrat"
MAGNIFIQUE
désolé c'est plus fort que moi

Donc la précarité vient du fait que si on est renvoyé on peut être reengagé par la même entreprise.
Tu peux sans doute me donner ton avis en ce qui concerne la précarité:
Le CDI, <span class="ev_code_RED">peut prendre fin à tout instant</span>, à l'initiative de l'une ou des deux parties au contrat, sous réserve se respecter les clauses prévues par le droit du travail.
C'est pourtant le contrat le plus recherché http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/coffee3.gif

Je repose la question : pourquoi un patron se donnerait du mal pour engager un employé pour ensuite le virer alors qu'il a à sa disposition, sans frais (juste un coup de fil) plein de contrats avec lesquels il est sûr de pouvoir virer l'employé avant même de l'avoir engagé ?

poildechameau
29/03/2006, 12h36
Donc la précarité vient du fait que si on est renvoyé on peut être reengagé par la même entreprise
non, j'aurais du continuer...
cela signifie que pendant les 3 mois,on touche le chômage, et qu'à notre place, un autre pigeon est embauché pendant 3 mois, peut-être en croyant avoir un boulot stable si il bosse bien (ce que tu disais tout à l'heure).
.................................
3 mois plus tard :
"félicitation, vous êtes rembauché!!!"
c'est repartit pour 2 ans: 2 années durant lesquelles on sait pas quand on va être viré, et durant lesquelles le patron (qui à l'intention de vous garder), s'assure que vous êtes bien sage, et se permet quelques abus.

De plus, vu le taux de chômage des moins de 26 ans, trouver des pigeons c'est pas difficile, il peut donc utiliser de la main d'oeuvre pour le temps qu'il à envie, puis la jeter.


Le CDI, peut prendre fin à tout instant, à l'initiative de l'une ou des deux parties au contrat, sous réserve se respecter les clauses prévues par le droit du travail.
C'est pourtant le contrat le plus recherché
oui mais je te rappelle que pour licencier un CDI, il y a des coûts(sauf pour faute professionnelle), alors que pour le CPE...

PS:il dure longtemps ton café. Allez hop j'en prends un aussi http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/coffee3.gif

sam-le-pirate
29/03/2006, 12h45
Sujet fort épineux que le CPE ces derniers jours http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-indifferent.gif

J'en ai discuté avec un jeune patron de ma région qui a une boite qui bosse dans le para-médical. Dans ce milieux, les personnes diplomées sont non pas rares, mais très convoitées. Pour lui, il n'y aurat pas de CPE dans son entreprise. Il préfère faire des CDD de un an et embaucher après. Il ne va pas se faire ch**er à former quelqu'un sur un poste pour le virer au bout de deux ans et le remplacer par un autre moins experimenté, qu'il devra former, etc...etc...

Hélas, je ne pense pas que tout les patrons penseron comme lui. En effet, dans l'industrie, un coup de bourre sur une commande et hop, des CPE. La commande est finie,et re-hop, plus de CPE. Dans beaucoup d'entreprise cela va fonctionner à plein régime, a mon avis, hormis dans les postes ou les effectifs et les candidats diplomés sont rares.

En ce qui concerne l'intérime, les contrats sont des CDD avec une période d'essai de 2jours à une semaine. J'ai été intérimaire durant 5 ans durant lesquels seuleument 2 jours de chomage, je n'ai jamais été viré durant une période d'essai mais il est vrai que dans ce type de boulot, si tu reste les deux pieds dans le même sabot, tu fais pas longtemps. C'est pourquoi je pense qu'aujourd'hui qu'un jeune est plus en sécurité avec un contrat intérim qu'avec un CPE. Même si il faut l'avouer, ce n'est pas forcément folichon dans les deux cas.

Mais ce n'est là que mon avis...

Vae-primat
29/03/2006, 15h30
oui mais je te rappelle que pour licencier un CDI, il y a des coûts(sauf pour faute professionnelle), alors que pour le CPE...
Bien reprenons pour ceux qui sont au fond de la classe http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif
CDI : contrat à durée indéterminée <span class="ev_code_RED">avec période d'essai de trois mois</span>
CPE : contrat à durée indéterminée <span class="ev_code_RED">avec période d'essai de deux ans</span>
CDI : en cas de licenciement(sauf faute grave ou force majeure), un motif valable, préavis suivant la période de travail effectuée, indémnités suivant convention du travail
CPE : en cas de licenciement(sauf faute grave ou force majeure), pas d'obligation de motif pour les deux premières années, préavis à partir d'un mois de travail, durée suivant période de travail effectuée, indemnités de 8% du montant total de la remuneration brute dépuis la conclusion du contrat(l'employeur est tenu de verser 2% de cette même remuneration à un organisme aidant à l'insertion du salarié dans l'emploi)
(le texte de la loi (http://reseaudesbahuts.lautre.net/article.php3?id_article=337))

poildechameau
30/03/2006, 03h46
Laisse tomber VAE, de toute manière on sera jamais d'accordn j'aurait toujours des arguments, et, je pense toi aussi.
Je préfère arreter là pour pas m'énerver.

C'est pas dans ta signature qu'il y a écrit "défendons notre liberté de penser"?
J'ai pas envie que tu m'impose ta pensée, et je suppose vice versa.
Sans rancune http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif

Vae-primat
30/03/2006, 04h49
Rassure-toi, loin de moi l'idée de te convaincre, mon but est juste de t'obliger à réflechir par toi-même.
Quelle que soit ton opinion sur le sujet, elle est valable......à condition que tu te la forges toi-même (c'est ça la liberté de penser) http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif

Le-Solitaire
30/03/2006, 06h38
Posté par Vae :
Lorsque je parle d'abus, j'entends par là :
a)l'harcelement sur le lieu de travail : les supérieurs pourront se défouler avec, comme menace, le licenciement (c'était déjà le cas avant mais c'était "freiné" par le motif de renvoi
b)l'exclusion à la promotion : népotisme, piston et racisme larvé =>pareil. Ça existe déjà mais maintenant on pourra plus s'en plaindre
c)les brimades : les humiliations "publiques", les montrés pour "le mauvais exemple"=>pareil, cela existe déjà mais se faisait "sous le manteau"=>maintenant on va pouvoir se passer du manteau
d)les placards : mise en quarantaine diverses, dévalorisation de l'emploi =>pareil
e)les obligations : les "petits services", la modération salariale, les horaires à rallonge ou à la carte, les changements d'affectation à répétition etc.
=>Comme tu peux voir, cela n'a rien à voir avec la précarité de l'emploi mais avec les conditions dans lesquelles on est contraint de travailler.
Voilà pourquoi je suis contre.

Mais bon, chez les Schtroumphs, on n'a pas ce genre de contrat même si la période d'essai de 2 ans est encore pire puisqu'elle peut s'achever au bout de 6 mois ou 12 mois. http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

Armestat
30/03/2006, 12h09
Laisse tomber VAE, de toute manière on sera jamais d'accordn j'aurait toujours des arguments

C'est bien là où tu pèches http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-indifferent.gif C'est pas tes idées que je condamne, c'est le fait que tu ressorte les arguments sans fondements que tu as entendu.


J'ai pas envie que tu m'impose ta pensée

La place est prise par d'autres mecs, heins?

poildechameau
31/03/2006, 13h04
lâche moi Arm.
c'est marrant que tu puisse pas penser qu'on peut se faire une opinion sois même quand on est pas toi.
De plus, comment peux-tu dire si ces arguments sont sans fondement? (médium? http://forums.ubi.com/images/smilies/11.gif)

Vae-primat
31/03/2006, 13h16
Pendant ce temps ça bouge:
Chirac annonce:
-Obligation de fournir un motif de licenciement
- Diminution de la période d'essai

Un nouveau pas en avant pour la démocratie: on vient d'inventer la loi qu'on promulgue tout en demandant qu'elle ne soit pas appliquée... http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

poildechameau
31/03/2006, 13h17
ouais, j'ai entendu ça.
Je comprendrais jamais les politiciens.