PDA

Afficher la version complète : La discrimination positive dans le jeu vidéo ?



Saroan
07/03/2010, 12h00
Salut à tous,

Contrairement à ce que j'ai lu chez beaucoup d'entre vous, je ne pense pas qu'arrêter les mesures anti-pirates donnerait à ces derniers une idée de la décence, et leur donnerait envie d'arrêter de pirater.
Ne soyons pas de mauvaise foi : quand on récupère un jeu piraté (excepté dans le cas actuel de merde de AC2), c'est pour ne pas payer avant tout.

Mais je reste persuadé qu'une politique de discrimination positive pour l'achat du jeu vidéo serait un bon point. Je m'explique : dans la mesure où le piratage continuera d'évoluer avec le jeu vidéo, et où il existe très peu de chances pour qu'il disparaisse, je pense qu'un changement de système est nécessaire, changement qui me parait le même pour le cinéma et la musique. Ma réflexion n'a pas encore porté jusqu'aux moindres détails de ce système, mais l'idée (et elle n'est pas nouvelle) serait de privilégier le support matériel (en l'occurence, ne pas planter les éditions noires et blanches d'AC2 aurait été un bon point), et de donner l'impression aux joueurs que quand ils achètent un jeu, malgré l'alternative illégale, ils motivent les éditeurs et les créateurs. Un peu comme une donation. Ainsi, quand les joueurs auraient très très envie d'AC5 (imaginons un futur proche http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif ), ils décideraient de l'acheter plutôt que de le télécharger pour trois raisons :

- Le jeu sort quand même toujours un peu plus tôt que son crack

- La boite proposerait des bonus papiers, ou matériels (trucs de fanboy ou éventuellement idées plus originales) qui donneraient envie d'en avoir sur sa bibliothèque

- Au lieu de se sentir culpabilisé si il pirate, le joueur se sentirait valorisé d'acheter. il ne ferait pas tout à fait comme les autres, il ne céderait pas à la facilité. "Ouais, moi j'achète, tu vois, pasque je trouve que quand même, Ubi, avec leur super AC5, ils méritent un peu de tune, tu vois... Et puis je veux pas qu'ils revendent leur license à nintendo, tu vois *rire crétin* "

Pour vous donner une vague idée de l'application d'un tel système à la musique, par exemple, il s'agirait d'une sortie de la musique en album gratuite, comme une sorte de promotion, et, pour faire vivre l'artiste et l'encourager, d'un achat massif de billets pour ses tournées...

Donnez-moi vos avis dans ces temps de grande misère Assassin's Creedienne http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

A la vôtre, http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png
Saoran

Saroan
07/03/2010, 12h00
Salut à tous,

Contrairement à ce que j'ai lu chez beaucoup d'entre vous, je ne pense pas qu'arrêter les mesures anti-pirates donnerait à ces derniers une idée de la décence, et leur donnerait envie d'arrêter de pirater.
Ne soyons pas de mauvaise foi : quand on récupère un jeu piraté (excepté dans le cas actuel de merde de AC2), c'est pour ne pas payer avant tout.

Mais je reste persuadé qu'une politique de discrimination positive pour l'achat du jeu vidéo serait un bon point. Je m'explique : dans la mesure où le piratage continuera d'évoluer avec le jeu vidéo, et où il existe très peu de chances pour qu'il disparaisse, je pense qu'un changement de système est nécessaire, changement qui me parait le même pour le cinéma et la musique. Ma réflexion n'a pas encore porté jusqu'aux moindres détails de ce système, mais l'idée (et elle n'est pas nouvelle) serait de privilégier le support matériel (en l'occurence, ne pas planter les éditions noires et blanches d'AC2 aurait été un bon point), et de donner l'impression aux joueurs que quand ils achètent un jeu, malgré l'alternative illégale, ils motivent les éditeurs et les créateurs. Un peu comme une donation. Ainsi, quand les joueurs auraient très très envie d'AC5 (imaginons un futur proche http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif ), ils décideraient de l'acheter plutôt que de le télécharger pour trois raisons :

- Le jeu sort quand même toujours un peu plus tôt que son crack

- La boite proposerait des bonus papiers, ou matériels (trucs de fanboy ou éventuellement idées plus originales) qui donneraient envie d'en avoir sur sa bibliothèque

- Au lieu de se sentir culpabilisé si il pirate, le joueur se sentirait valorisé d'acheter. il ne ferait pas tout à fait comme les autres, il ne céderait pas à la facilité. "Ouais, moi j'achète, tu vois, pasque je trouve que quand même, Ubi, avec leur super AC5, ils méritent un peu de tune, tu vois... Et puis je veux pas qu'ils revendent leur license à nintendo, tu vois *rire crétin* "

Pour vous donner une vague idée de l'application d'un tel système à la musique, par exemple, il s'agirait d'une sortie de la musique en album gratuite, comme une sorte de promotion, et, pour faire vivre l'artiste et l'encourager, d'un achat massif de billets pour ses tournées...

Donnez-moi vos avis dans ces temps de grande misère Assassin's Creedienne http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

A la vôtre, http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png
Saoran

alinoe4
07/03/2010, 13h10
Attention Saroan, tu vas etre accuse d'ouvrir une discu pour rien, que t'aurais du mettre ce post dans les discus anti piratage, noye dans le flot des autres, afin que tes idees censees n'apparaissent pas en plein jour, cela risque de montrer que du cote Ubi ils ne pensent qu'au gain immediat. Et dans immediat je veux dire quelques jours... Et on va te dire "adios" si tu continues.
Parceque tu es un bon acheteur, que tu payes tes jeux Ubi, et bien il faut etre tout gentil tout beau et ne point ecrire trop sur les forums.
Cela risquerait de bloquer leurs serveurs d'apres ce que j'ai ouie dire....

J'ai toujours pense que faire du contenu materiel pousserait a l'achat (y compris dans la musique) ...mais la plupart ne veulent pas pcq cela leur coute un peu plus cher aussi... Ubi essaie avec ses editions speciales, mais quand on nous traite comme cela juste pcq l'on a des PC, je crois que cela leur fait ni chaud ni froid de ce que l'on pense.
Regarde cela fait des mois que des propositions sont lancees de toutes parts.. des inquietudes ont ete emises et se sont averees justes... et rien n'est pris en compte: nous ne sommes pas un grand compte, mais de petits consommateurs. Et traités en tant que tels. Changer de comportement dans le futur, c'est tout ce qu'il nous reste. Il changeront le leur.

Saroan
07/03/2010, 13h19
Attention alinoe4, tes bonnes idées risquent d'être cachées par le flot de revendications que tu cases autour ! Encore une fois, je pense qu'Ubi a compris ce que nous avons le pouvoir de leur faire comprendre (notre mécontentement du DRM) et ne comprendra pas plus ce que nous, depuis le forum officiel, ne pouvons pas changer (justement la politique actuelle d'Ubi et sa façon de voir les choses).

Je pense par contre qu'en ouvrant un débat innocent sur le sujet et volontairement détourné des revendications (pas de "on veut ça" juste des "ce que nous on ferait si on bossait dans le jeu vidéo"), on arrivera toujours à attirer l'attention de la communauté sur les solutions (et pas sur les problèmes http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif )

Voilà, à la tienne, et merci quand même d'avoir réponsu à mon sujet un peu déserté, si je ne me trompe, ce soir...
Saroan

alinoe4
08/03/2010, 04h13
Arff... les revendications que je case autour n'ont aucune importance. Je sais que je n'ai aucune importance sur le forum, ce n'est que du virtuel et, de par ma présence ici, je participe au semblant d'interêt d'Ubisoft pour ses clients: "regardez , nous disposons d'un forum où les utilisateurs sont libres de déposer leur revendications et idées" .
Ils feront ce qu'ils voudront de toutes façons et je ne peux rien y faire.
Mais il faut parfois qu'ils se rendent compte que l'on n'est pas dupes et que 50€ qui peuvent paraître médiocre à leurs yeux, peuvent représenter pas mal pour nous donc on ne veut pas être pris pour n'importe quoi.
Franchement, repousser un jeu de plusieurs mois, pour mettre en place un système qui ne marche pas et qui a déjà été cracké après 3 jours, tout cela en nous disant que c'est pour avoir une meilleure qualité du jeu sur PC, c'est un peu ridicule ce qu'il leur arrive, non ?
Et je le répéte: on leur a dit plusieurs fois de faire des choses positives pour attirer des clients et non des choses négatives pour empêcher le "Mal". Mais non, la répression est ancrée dans les relations commerciales de nos jours. Ils en reviendront, mais pas grâce à nous, ils ne nous écoutent pas. Il faudra que cela change dans leur fonctionnement neuronal avant.

Kakouroukian
08/03/2010, 05h46
Saroan, je suis tout à fait d'accord avec toi. Ca vaut ce que ça vaut, mais c'est pour cette "valorisation de l'acheteur" et cette envie de remercier les développeurs par rapport au 1er AC que j'avais précommandé la Black Edition en juin 2009.

C'est le DRM qui me l'a faite annuler.
Résultat des courses : je n'achèterai aucun jeu Ubisoft tant qu'il y aura ce verrou, quitte à passer à coté de bons jeux (car je ne le piraterai pas non plus, non ce truc ne me donne pas envie d'y jouer, point barre).

Petit calcul:
J'ai acheté tous les Splinter Cell jusqu'à maintenant, Assassin's Creed, BGE (ça date), les Prince of Persia de la PS2.
J'avais prévu cette année (pardon l'année dernière...) Assassin's Creed 2 en Black Edition, Splinter Cell Conviction, RUSE avait l'air sympa aussi. Et après, peut-être BGE2, et même AC3, qui sait.

Calculez le manque à gagner juste pour moi, multipliez-le par le nombre de gens honnêtes qui se sentent trompés (je pense pas que je suis le seul, non?) et qui iront jusqu'au bout de leur idée, à savoir être plus fort que l'envie d'acheter (ou même de jouer) à ces jeux.

On m'a toujours dit au cours de mes études qu'un client, ça se fidélise, comme ça il revient d'abord chez toi avant d'aller voir ailleurs. Pour fidéliser, on montre au client qu'il est important, qu'il a de la valeur. On lui fait des promos, ou des offres (la Black Edition en y repensant, était pour moi ce genre d'offres privilégiée).
On le caresse dans le sens du poil, pour qu'il dépense son argent chez toi plutôt qu'ailleurs.

Un verrou, quel qu'il soit, on l'a vu dans le monde de la musique par exemple, amène le client à ne plus acheter. Pourquoi? "Mais avec ce truc, ils me prennent pour un salopard de pirate! Je l'ai payé moi!" Et le pirate, rien.

Autre exemple, le message, "télécharger c'est du vol" qui n'apparait que sur les dvd achetés en bonne et due forme. Dès que c'est apparu ce truc, la première chose que je me suis dit, c'est:
"Pourquoi, au lieu de me dire "télécharger c'est du vol", ils me disent pas "Merci d'avoir acheté ce DVD!", vu que si j'ai ce message, c'est que je l'ai forcément acheté?"

Enfin bon. Une grosse tartine où je raconte ma vie pour dire "la discrimination positive dans le JV", je suis à 100% pour. Le piratage, on ne pourra pas l'éviter à 100%. On a déjà évoqué dans d'autre sujets les "types de téléchargeurs" (ceux qui téléchargent pour essayer, ceux qui téléchargent parce que pas de sous, et ceux qui téléchargent sans raison).

Si on arrive à réduire à la dernière catégorie, les irréductibles qui ne changeront jamais d'avis, n'y aura-t-il pas déjà du mieux?

Alors UBI, merci à l'avenir de me donner envie de te donner mes sous, comme j'en ai eu envie en juin 2009. Je ne me considère pas unique, si un jour j'ai envie de dépenser de l'argent pour tes jeux, cher UBI, alors je ne dois pas être le seul.

Merci à ceux qui m'auront lu jusqu'au bout.

swanblondel
08/03/2010, 06h11
J'enlève ma cape de râleur pour venir poster ici! car j'estime que ça en vaut la peine!

Je vais partie des clients (je n'utilise pas le terme de joueur à dessin) qui se sont portés acquéreurs d'une édition collector et Ezio trône fièrement sur mon UC!

A mon avis (et il vaut ce qu'il vaut) c'est par ce genre de chose que les société éditrices garderons leurs clients, en effet un jeu (PC ou console) coute dans les 50 à 70 euros (ce qui peux paraitre cher mais il faut bien payer les gens qui ont bossé dessus pendant toutes ces années et récompenser la créativité). Tout le monde n'a pas forcément le budget pour acheter 10 jeux par an, le consommateurs va donc faire un tri... et entre un jeu auquel il ne pourra jouer QUE sur un PC relié à internet (don pas dans les longs trajets, pas en vacances...) et un jeu avec lequel il a une figurine sympa, un livret prolongeant l'intrigue du jeu...etc lequel il va choisir d'après vous?

Quand à ceux qui téléchargent en parcourant des boards et en se disant tiens, j'essayerai bien celui là! Le jeu il y a peu de chance qu'il l'aurait acheté de toutes façons! ce n'est donc pas forcément un manque à gagner...

Saroan
08/03/2010, 11h16
Je pense de toute façon que le phénomène que nous évoquons ici est déjà en marche.
Là où j'attends vraiment Ubi au tournant, c'est de voir leur réaction à ce bug gigantesque de Dimanche : vont-ils faire une annonce ? Et si oui, que nous diront-ils ? Pourront-ils retirer le DRM ou est-ce tellement ancré dans le jeu qu'aucune MAJ ne peut le supprimer ? Vont-ils s'excuser platement et apprendre de leur échec ?

Je pense que c'est à partir de ce type d'évènement que la pensée commerciale du jeu vidéo va évoluer pour plus tard.

Pe un ACIII avec un joli support matériel pour le même prix ? Ou effectivement, une annonce au début du jeu marquant "merci, joueur aimé, d'avoir acheté ce jeu"...

En attente donc.

Pycko
08/03/2010, 18h45
Il est vrai que je suis a 100% d'accord avec le fait d'offrir des bonus lorsqu'on achète un jeu.
Personnellement je n'ai que l'édition de base donc pas de figurine et artbook (même avec l'envie de l'acheter perso c'était trop cher pour moi) mais je trouve que le fait de gagner des points et des bonus par uplay est plutôt une bonne initiative de discrimination positif seul les personnes ayant achetés le jeu auront accès à ces bonus.
Et pour le marché d'occasion je pense qu'il devrait appliquer la même politique qu'EA avec mass effect 2.
En effet au lieu de vouloir supprimé le marché d'occasion il l'utilise je m'explique:
Une personne ayant acheté mass effect 2 a un code pour avoir un accès au réseau cerberus (genre de uplay afin d'avoir dlc et bonus dans le jeu gratuitement) mais si la personne ayant acheté mass effect 2 veut le revendre il le peut car le jeu n'est pas lié a un compte particulier.
En contrepartie le joueur qui achètera le jeu d'occasion n'aurait quand à lui pas accès au réseau cerberus et donc a tous les DLC gratuit que celui-ci proposerait.Le jeu étant livré fini (de plus en plus rare de nos jours http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif), si on tient seulement à connaitre le fin mot de l'histoire pas besoin de réseau. Mais si le joueur d'occasion souhaite y avoir accès il paye une certaine somme (projet 10$ de EA donc environ 15€ avec leur conversions foireuse http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/furieu.gif)
En gros cela bloquera peut-être ou pas le marché de l'occasion mais il y'as quand même beaucoup moins de chance que celui-ci détruise l'occasion plutôt que le jeu lié à un compte unique et à un DRM un peu trop intrusif (pas besoin du net pour jouer a ME 2 si c'est pas merveilleux ça http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png, à la limite activation puis c'est tout, et quand on voit les ventes réalisé le piratage ne l'as pas mis a mal ^^).

source:
explication du réseau cerberus (http://www.jeuxvideo.com/news/2010/00040102-mass-effect-2-un-point-sur-les-telechargements.htm)
Principe du projet 10$ (http://www.jeuxvideo.com/news/2010/00040788-decourager-l-occasion-est-contre-productif.htm) sur ce point la source explique plus que ce projet tue l'occasion ce qui est contraire à mon avis. Perso après ce n'est qu'un avis a vous de voir.


En tout cas si vous avez lu ceci je vous dis http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png et désolé pour les possibles fautes d'orthographe j'ai essayé de m'appliquer il se peut qu'il en reste ça et là.

Kakouroukian
09/03/2010, 00h55
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Saroan:
Pourront-ils retirer le DRM ou est-ce tellement ancré dans le jeu qu'aucune MAJ ne peut le supprimer ? </div></BLOCKQUOTE>

A priori, il est dit dans la FAQ de la plate-forme ubi que le jour où les serveurs d'authentification ne seront plus utilisés (pour cause de jeu trop vieux, par exemple), ils mettront à dispo un patch qui permet de se passer de connexion internet.

Donc si ils veulent, ils l'enlèvent. En tout cas ils y ont pensé...

Saroan
09/03/2010, 06h22
@ Pycko : Bien vu ! J'avoue que le concept Uplay est franchement sympa, bien que pas assez développé à mon goût (come on ! Un jeu aussi long que AC2, et 4 actions pour 4 récompenses ? Un peu faible...)
Effectivement, l'idée mérite d'être développée, voir améliorée.

@Kakouroukian : C'est donc possible ! Merci, tu renouvelles mes espoirs http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png
Si Ubi se sent un peu pris en flagrant délit d'idée foireuse, et si ils se sentent menacés au niveau des ventes (ce que j'espère, parce qu'il devraient !), ils nous réinstaureront un système digne de ce nom. D'ailleurs, on s'est beaucoup énervé depuis l'"attaque du serveur par des pirates" dimanche, mais il faut bien reconnaitre que avant, moi, j'avais déjà des bugs... Pas vous ?