PDA

Afficher la version complète : Dieu



Ramoran
21/08/2008, 13h37
Et Dieu, a-t-il une âme?

GrandPapaMagie
21/08/2008, 16h08
Oui, la clef des champs est composée de trilithium principalement, mais elle est aussi recouverte de poudre d'escampette.

LolaNeverar
22/08/2008, 09h41
Dieu existe, ceux qui ont la foi le savent, le sentent. Il est l'âme même du monde, il est amour et consolation et notre créateur.
Pour les incroyants c'est plus difficile d'admettre son existence et ils demandent des preuves, mais la foi n'est pas une science exacte. Et même si preuve il y avait, ils ne la verraient pas, car il n'y a pas de pire aveugle que celui qui refuse de voir la lumière ( éternelle ).
St. Thomas d'Aquin a très bien fait la synthèse de ce questionnement sur l'existence de Dieu et a même donné des réponses "censées" et "raisonnées" pour les sceptiques :

Le simple fait que les choses (l'univers, le monde, tout ce qui contient de la matière) sont en mouvement, nous renvoit à la nécessité d'un « premier moteur », c'est-à-dire une première cause de mouvement. Pourquoi ? Parce que tout ce qui est mû, est mû par autre chose. Or, toute série de causes dépend nécessairement d'une première cause. Il y a donc nécessairement un premier moteur qui n'est pas mû.

Rien ne peut être cause de soi-même, parce que pour l'être, il faudrait qu'il ait existé avant lui-même. Ce qui est absurde. Il faut donc remonter à l'infini les causes efficientes. Mais s'il n'y avait pas de première cause efficiente, il n'y aurait pas non plus de dernier effet et encore moins de causes efficientes intermédiaires. Or, on voit bien que dans la nature, il y a un ordre de causes efficientes. Il faut donc qu'il y ait aussi une première cause efficiente.

Si on considère vrai que : Tous les êtres peuvent ne pas exister. Sachant que rien de ce qui peut ne pas exister ne peut durer éternellement, c'est-à-dire que tout ce qui peut ne pas exister, à un certain moment, n'existait pas. On doit en déduire que TOUS les êtres, à un certain moment, n'existaient pas. Mais s'ils n'existaient à un certain moment, alors il ne devrait rien exister maintenant ! Ce qui est absurde. Il faut donc que la première prémisse soit fausse : Il y a donc (au moins) un être dont l'existence est nécessaire.

L'imparfait renvoit en effet toujours à quelque chose qui est plus parfait. Or, il y a des choses moins parfaites, moins vraies, moins bonnes - et qui ont donc moins d'être - que d'autres. Ces degrés de perfection impliquent nécessairement l'existence d'un « maximum ». Or, puisque ce qu'il y a de mieux dans un genre doit être la cause de tout ce qu'il y a dans le genre, (par exemple : ce qu'il y a de parfait dans la bonté doit être la cause de la bonté que l'on trouve dans toutes les choses). Il faut donc conclure qu'il doit y avoir quelque chose qui est cause des êtres et de toutes leurs perfections.

Tout ce qui est ordonné vers une fin suppose un esprit. Or toutes les choses naturelles sont ordonnées vers une fin. Il doit donc il y avoir un esprit par lequel les être naturels sont ordonnées vers une fin.

Ramoran
22/08/2008, 11h50
H.S. 2/20

Arkanne
23/08/2008, 11h29
Comment savoir s'il a une âme avant de savoir s'il existe ?
Lola, maintenant que tu as démontré brillamment http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/crosscrusher.gif qu'il existe a-t-il une âme ? A-t-il un corps aussi alors ?

Thorhammer0666
23/08/2008, 12h23
Lors des colonialisations des Indes d'Amérique, on disait que seul l'homme avait une ame, dieu étant plus qu'un homme on peut dire qu'il n'a pas d'ame.

GrandPapaMagie
24/08/2008, 04h02
Message original par Thorhammer0666:
Lors des colonialisations des Indes d'Amérique, on disait que seul l'homme avait une ame, dieu étant plus qu'un homme on peut dire qu'il n'a pas d'ame.
Comme les animaux, les plantes et les cailloux alors ?

sam-le-pirate
24/08/2008, 04h19
Dieu, un gros caillou? Pourquoi pas.

Je me demande aussi, si il n'a pas d'ame, comment a t il fait pour nous en "creer" une?

Un inventeur invente une machine car il a conscience d'un besoin, mais peut-on avoir conscience de quelque chose que l'on as pas et que l'on as pas pu voir ailleur, car Dieu, au moment de la création et selon toute logique, était seul.

GrandPapaMagie
24/08/2008, 04h23
Message original par sam-le-pirate:
Un inventeur invente une machine car il a conscience d'un besoin, mais peut-on avoir conscience de quelque chose que l'on as pas et que l'on as pas pu voir ailleur, car Dieu, au moment de la création et selon toute logique, était seul.
Oui puisque c'est Dieu, il peut le faire. Là n'est pas le problème. La question est plutôt pourquoi ?
Pourquoi faire des êtres imparfaits dotés de cette chose qu'on cherche à définir ?

Hariccelon
24/08/2008, 04h25
Message original par sam-le-pirate:
Dieu, un gros caillou? Pourquoi pas.


Oh le vilain blasphémateur...

sam-le-pirate
24/08/2008, 04h41
Message original par Hariccelon:

Oh le vilain blasphémateur...

Oui, je le reconnais, je suis un hérétique.

Depuis que les bûchers ont étés abolis, j'ai moins de mal à le reconnaître. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

dniepr2008
25/08/2008, 08h42
Avant de savoir s'il a une âme, faudrait penser à savoir qui il est.....non?? Donc Dieu est il un martien? Avait il toujours sa serviette autour du cou quand il buvait sa soupe??

GrandPapaMagie
25/08/2008, 09h40
Message original par dniepr2008:
Avant de savoir s'il a une âme, faudrait penser à savoir qui il est.....non?? Donc Dieu est il un martien? Avait il toujours sa serviette autour du cou quand il buvait sa soupe??
Qui est-il ?
Il a créé l'Homme à son image. Reste une grande question : lequel ?

http://sidesalad.net/archives/Rednecks.jpg

Thorhammer0666
25/08/2008, 12h01
Super j'aurais pas trouver mieux.

Edroym
25/08/2008, 15h03
Dieu existe, ceux qui ont la foi le savent

Nuance, tous ceux qui ont la foi le croient, sinon, ils s'appelleraient eux même des sachants



tout ce qui est mû est mû par autre chose [...] il y a donc necessairement un premier moteur qui n'est pas mû

...


Mais s'il n'y avait pas de première cause efficiente, il n'y aurait pas non plus de dernier effet et encore moins de causes efficientes intermédiaires.

Le raisonnement exclue l'infini, mais y a recours pour définir Dieu. Admettons...


Tous les êtres peuvent ne pas exister.

Faux, je ne peux pas ne pas exister, que ce soit sous la forme d'un être vivant, mort, décomposé,recyclé, ou autre. On peut me tuer, mais on ne peut anéantir la matière qui me constitue.


L'imparfait renvoit en effet toujours à quelque chose qui est plus parfait

Au nom de quoi je vous prie?