PDA

Afficher la version complète : "2001, l'odysée de l'espace" enfin expliqué !



filoo29
14/03/2005, 13h49
"Vous avez la liberté de spéculer à votre gré sur la signification philosophique et allégorique de ce film." disait Kubrick en 68.

Et bien voici une spéculation (http://www.kubrick2001.com/) parmi tellement d'autres. http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-happy.gif
Nécessite Macromédia Flash 5 ou supérieur.
Cliquez sur Français pour la langue lorsqu'on vous le demande (ça, c'est pour ceusses qui zont du brouillard devant les yeuxes... http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif ).
Et éteignez vos lumières pour bien en profiter ! Ça ce regarde dans le noir. http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif
Et débloquez aussi les sons dans les options de votre navigateur si vous les avez bloqués.

Camarispolaire
14/03/2005, 14h37
bon, chuis pas vraiment réveiller mais ça fait quand même réfléchir.
faudra que je le reregarde avec la t^te hors du paté.

Malkeeja
14/03/2005, 17h46
http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/lovesmilie.gifhttp://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/partyconfetti.gifMERCI Filoo !!!
Je trouve que c'est super-bien monté au niveau découpage et scénar ( superpositions textes/images ), que l'outil a bien ce rôle-là dans le film ( conflit avec son créateur ) mais je ne suis pas complètement d'accord avec la minimisation du rôle du monolithe dans la création de cet outil, rôle symboliquement important. Cet histoire de monolithe, ça m'a toujours rappelé Adam et Eve qui croquent la pomme, l'éclosion soudaine de la conscience, comme dans un éclair qui serait la fulgurance d'une idée et marquerait ainsi la première séparation de l'homme d'avec la bête ( et non pas d'avec l'animal ). Et ça c'est pas d'la gnognotte, comme coup d'pouce. Mais ils n'ont pas tort non plus, comme on va le voir.
On a la conscience et qu'est qu'on en fait ? On ne parvient pas à quitter la condition bestiale : on fait un outil d'accord, mais aussi une arme ( c'est marrant quand même qu'ils aient zappé le premier meurtre de l'histoire ) : le premier des outils sert à tuer, c'est bien normal que le dernier veuille le faire, ses créateurs lui ayant légué leur système de pensée.
Et il y aurait bien une ironie aussi dans le fait que l'homme construise des fusées pour rechercher depuis le fond des âges l'origine du monolithe qu'il pense extra-terrestre, alors que comme la fin le montre, c'est en lui-même qu'il fallait trouver la réponse ( donc le coup d'pouce, c'est bien l'homme qui se l'est donné à lui-même, certes... alors j'appellerai le monolithe une idée géniale, au propre comme au figuré et ça c'est toujours pas d'la gnognotte ).
Je ne suis pas d'accord non plus avec l'enfant cosmique, pour moi, la chambre est juste avant là d'ou l'on vient et où l'on retourne ( chacun y met sa signification, j'appelle ça le néant, d'autres "poussière" ), endroit où effectivement l'homme est sans ses outils, face à la mort. Le bébé est la continuation du cycle, une renaissance voire une réincarnation ( pour calmer notre angoisse morbide )-mais c'est un bébé normal-, dont la dimension géante finale est purement métaphorique : la vie gagnera toujours sur la mort, ouf, on est rassurés. Merci Stanley !
( Mais je spécule, je spécule, vous n'êtes pas obligés d'être d'accord bien sûr http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_wink.gif)
ET ALLEZ VOIR CE PETIT FILM, ça vaut le coup.
PS : Et j'espère bien que les gens qui n'ont pas vu le film n'auront pas cliqué sur ce thread, parce que ça fait un petit peu spoiler, mes considérations http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_redface.gif.

Arkanne
15/03/2005, 02h24
Filoo ! http://forums.ubi.com/images/smilies/11.gif

Superbe invitation au voyage immobile au tréfonds de ce que nous sommes sans toujours le mettre en équation.

serioussamus
15/03/2005, 10h36
Franchement...


...j'ai rien compris.



Le but c'est quoi ? De montrer d'où vient le monolithe ? L'évolution des rapports Homme/outil ? Ou le devenir de l'humanité ?


Sinon, pour reprendre l'exemple de Malkeeja sur le premier outil qui lui sert à tuer, pour moi c'est normal:
il vient de sortir de son mode animal, il garde donc un instinct de conservation et d'auto-défense face à tout agresseur. Enfin, dès qu'il (l'Homme) se réunit en petit groupe, cet outil lui sert à capturer du gibier, puisque pour la cueillette, ces mains sont déjà parfaitement adaptées...

'Fin bref, je ne sais pas quoi penser de ce truc.

Malkeeja
15/03/2005, 19h11
Je dirais que le court-métrage tend à poser que ça ne sert à rien de courir après la technique ( j'ai pas dit le progrès ) et que l'homme ferait mieux de s'intéresser à la résolution de ses propres questions métaphysiques, dont les réponses se trouveraient dans son essence même, selon la théorie de l'univers contenu dans un grain de sable ( car "ce qui est en haut est comme ce qui est en bas" et toutes ces sortes de choses ).