PDA

Afficher la version complète : Pour Kintaro, histoire et plongée.



ungibus
01/11/2007, 01h45
Si tu réussit à trouver un téléviseur ou une carte télé pour cette nuit.
sur France 2 ce soir tard, à partir de 23h50 :
Kamikaze 01h20 suivi de Kizu, les fantômes de l'unité 731 00h50, les recherches sur les armes bactériologiques du Japon impérial.

et une immersion aéronautique : beaufighter (http://www.naxosdiving.com/content/view/64/97/lang,en/)
le fana de l'aviation de ce mois évoque également un hydravion Arado mais je n'ai rien trouvé sur le site. par contre ceci : épaves aéronautiques marines (http://www.video.scubadata.com/index.php?tag=epave)

Kintaro_343-kkt
01/11/2007, 18h30
Merci Ungibus, je suis très touché par cette attention que tu portes envers moi.

Pour le reportage de ce soir j'ai demandé à un oncle de me l'enregistrer en VHS, j'espère qu'il n'aura pas oublié.

Pour les vidéos de plongée : pfff! innombrables ! J'ai pris le temps d'en regarder quelques unes. J'ai pu plonger dans des eaux (les îles d'Hyères) où se trouvent quelques unes de ces épaves, dont quelques avions, mais ces épaves sont à des profondeurs où mon niveau (je suis plongeur de niveau 2) ne permet pas d'aller : reste tout de même la possibilité de les regarder sur les vidéos que m'offre mon ami Ungibus. Merci !

ungibus
02/11/2007, 12h32
Je suis néophyte en plongée, j'ai du faire du -12 m en apnée bien malgré moi avec certains entraînements, les niveaux ont-ils un lien avec la profondeur ?

Kintaro_343-kkt
02/11/2007, 13h06
J'imagine que ton apnée à 12 mètres de profondeur faisaient partie de tes entraînements de pilote de chasse...

Quand on parle de "plongée" en général on parle de plongée avec bouteille, c'est-à-dire avec une réserve d'air (ou un mélange de gaz, ou un recycleur). Ce que tu as fait à 12 mètres (pas mal !, bravo !) c'est de l'apnée.

La plongée à l'air comprimé (comme dans les vidéos que tu nous as offertes) se pratique selon différentes écoles, chacune délivrant ses propres brevets de plongée et préconisant ses propres considérations pour ce qui est des profondeurs limites autorisés selon les degrés de brevet qu'elles enseigne. Des écoles de plongée il y en quelques unes mais les plus répandues sont celles des fédérations nationales à but non lucratif (regroupées dans une confédération mondiale, la CMAS) et l'école américaine, PADI, à but très lucratif.

Voici les niveaux de plongée et leur prérrogatives en profondeur autorisée chez la FFESSM (Fédération Française d'Etude et de Sports Sous-Marins, fédération membre de la CMAS, la Confédération Mondiale d'Activiés Sub-aquatiques) :

Plongeur de Niveau 1 : 20 mètres de profondeur, toujours accompagné par un moniteur.

Plongeur de Niveau 2 : plongeur semi-autonome, il peut plonger à 20 mètres avec un ou deux autres plongeurs de son propre niveau ou niveau supérieur. Il peut plonger entre 20 et 40 mètres si il est accompagné d'un moniteur.

Plongeur de Niveau 3 : plongeur autonome, il peut plonger avec des plongeurs de son même niveau jusqu'à la profondeur limite de 60 mètres, avec une marge d'erreur autorisée de 5 mètres (65 mètres). La pression partielle de l'oxygène devient extrèmement dangereuse, voir mortelle (en plongée à l'air comprimé), dès 70 mètres de profondeur. Pour plonger plus profondément il faut respirer un mélange de gaz autre que l'air, où une partie de l'oxygène est remplacée par de l'hélium. Le mélange oxygène/azote/hélium s'appelle du trimix (mixture de trois gaz), mais ce genre de plongée est en général réservée au professionnels de la plongée, même si en plongée loisir il est possible de s'offrir une formation au trimix.