PDA

Afficher la version complète : Crash d'un BD5 Turbojet en 2006 à Ottawa



Metabaron2005
26/10/2007, 09h29
http://www.bd5.com/manning.htm

Un de ces merveilleux avions qu'est le BD5 s'est crashé suite à un problème de flaps (mauvais assemblage d'une aile à ce qu'il semble), tuant un des pilotes de BD5 des plus expérimentés.

Vitesse maxi de l'engin : 500 km/h

http://www.bd5.com/manning/scott_inverted.jpg

L'avenir des avions de voltige ...

Metabaron2005
26/10/2007, 09h29
http://www.bd5.com/manning.htm

Un de ces merveilleux avions qu'est le BD5 s'est crashé suite à un problème de flaps (mauvais assemblage d'une aile à ce qu'il semble), tuant un des pilotes de BD5 des plus expérimentés.

Vitesse maxi de l'engin : 500 km/h

http://www.bd5.com/manning/scott_inverted.jpg

L'avenir des avions de voltige ...

Warlordimi
28/10/2007, 11h52
A tiens c'est le machin d'un des James Bond, celui avec Christopher Walken et Grace Jones!

Dommage pour le pilote, mais bon, ya pas risque 0!

Metabaron2005
29/10/2007, 03h14
Non, celui avec Grace Johnes c'est a View to a Kill. Celui du BD5 c'est Octopussy. Voici le pilote de l'engin déguisé en James Bond, alias Corkey Fornof.

http://www.aerospaceweb.org/question/planes/bd5j/corkey-fornof.jpg

Warlordimi
29/10/2007, 08h24
Faudra que je revoie mes classiques http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

Métabaron, check MP^^

Metabaron2005
31/10/2007, 04h19
Les classiques, c'est tout ce qui reste d'intéressant après le tsunami de m.... hollywoodienne qu'on nous sert au cinoche en ces temps obscures. En tout cas je suis très déçu de la tournure que prennent les nouveaux JB. Le profil genre pit-bull du nouvel acteur (je ne reviens plus sur son nom, c'est tout dire) est d'ailleurs assez révélateur du nouveau style, plus ˜flingues et castagne' que ˜gadgets et raffinement', qui avait fait tout le succès des premiers. C'est un signe des temps, les Ronny's de tous bords acquièrent de plus en plus de pouvoir d'achat et deviennent une cible de porédilection pour le marché du média qui adapte du coup son contenu pour plaire à ce nouveau segment. Quelle tristesse que de vivre dans une société ou la qualité est nivelée par le bas ...