PDA

Afficher la version complète : Traduction Compléte du Magazine GameInfomer!!!



krime2rime59
12/05/2011, 14h00
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png la traduction des pages du GameInformer consacré à ACR c'est par ici :

krime2rime59
12/05/2011, 14h00
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png la traduction des pages du GameInformer consacré à ACR c'est par ici :

clems13_761
12/05/2011, 14h04
Ben, c'est à dire que sur le topic en haut de la page c'est déja inscrit, mais peut être que c'est pas la même version. Dans le doute....

http://www.jeuxvideo.com/forum...former-interview.htm

krime2rime59
12/05/2011, 14h12
ton lien et mort!
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/pascontent.png

clems13_761
12/05/2011, 14h15
http://www.jeuxvideo.com/forum...former-interview.htm (http://www.jeuxvideo.com/forums/1-25970-45029-1-0-1-0-trad-magasine-gameinformer-interview.htm)

C'est juste auguste

karmatenzin
12/05/2011, 15h08
Vu que tu as créé le Topic sur le sujet, serait-il possible que tu copies/colles les traductions réalisées par Wootie directement ici?
Cela nous permettrait de rester sur place... Après libre à chacun, et surtout aux plus courageux, de suivre le lien vers ton blog http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png

krime2rime59
12/05/2011, 15h33
un clic de souris n'as jamais tué personne, arrêter de faire des manière!!!!

koxahhrs66
12/05/2011, 15h42
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par krime2rime59:
un clic de souris n'as jamais tué personne, arrêter de faire des manière!!!! </div></BLOCKQUOTE>

Personnellement je n'ai pas eu le courage de cliquer non plus. Je préfère avoir le bon gros pavé directement sous mes yeux plutôt que de chercher http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.pnghttp://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png.
Mais merci quand même http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif.

karmatenzin
12/05/2011, 16h22
Je ne fais pas de manières monsieur http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/doubt.gif
Seulement, il faut penser aux personnes qui préfèrent lire en noir sur blanc plutôt qu'en blanc sur noir http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png
Enfin bref, puisque tu n'as pas l'air décidé, je vais faire le copié/collé moi-même http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/tongue.gif

karmatenzin
12/05/2011, 18h47
http://88.img.v4.skyrock.net/88e/project-legacy/pics/3000356255_1_3_O7GMd4Y8.jpg

Sources : magazine gameinformer (Volume XXI * Number 6 * Issue 218)
site web gameinfotmer.com (http://www.gameinformer.com/p/revelations.aspx)

Traduction : Wootie (Forum Assassin's Creed Revelations sur jeuxvideo.com (http://www.jeuxvideo.com/forums/1-25970-45029-1-0-1-0-trad-magasine-gameinformer-interview.htm))

Assassin'S creed RevelationS

"CERCLE COMPLET" -par Matt Miller

Des Questions. Après 3 jeux sur consoles et de nombreux dérivés, comics, et romans, AC a un certain nombre de questions non résolues liées à l'histoire. Ubisoft a tissé une toile bien complèxe de conspirations et de mystères dans sa trame historique au fil du temps. On peut pardonner aux joueurs de se sentir un peu perdu, surtout que les énigmes lient 3 protagonistes uniques venant de 3 périodes complètement différentes de l'histoire. Il est temps d'éclaircir les choses. Ubisoft rassemble toutes les histoires dans ACR pour que les joueurs puissent voir la tapisserie qui se forme derrière ces histoires. Chacun des 3 héros – Altair, Ezio et Desmond – jouera son propre rôle.

"Grand jeu, peu de temps"

Alors qu'AC a commencé comme une expérience ambitieuse d'Ubisoft, le succès consiste a transformer cette franchise en l'étalon d'or pour Ubi. La qualité croissante de chaque jeu a haussé la demande des nouveautés, mais comme ACB l'a montré récemment, Ubisoft n'est pas intéressé par des extensions qui n'ont pas de sens. Encore plus que le volet précédent, ACR est un grand pas en avant pour la série, avec de nouveaux mécanismes de jeu surprenants, de nouveaux lieux "dramatiques", et une approche plus raffinée de chaque système qui existe dans le jeu. En même temps, ACR est une conclusion – l'inévitable "fermeture" de certains points de l'histoire et de l'histoire des personnages, nécessaire pour faire place à Assassin's Creed III. Enfin, ACR termine l'histoire d'Altair ET d'Ezio.
Quiconque familier avec les tenants du design d'un jeu sait qu'on ne peut pas faire quelque chose à partir de rien. Temps, main d'oeuvre, et argent sont nécessaires pour faire un jeu, et surtout un jeu de haut-niveau sur console. La création annuelle pour une franchise de cette ampleur présente une tâche monumentale, surtout si les développements des différentes parties se passent dans un seul studio parmi les studios disponibles. Ca parait dingue, mais c'est ce qu' Ubisoft compte faire avec ACR, c'est-à-dire atteindre les étalages des magasins en Novembre.
Afin de respecter cette limite, tout en conservant la qualité du jeu qui a fait le renom de la franchise, des centaines d'employés d'Ubisoft travaillent en tandem pour créer le jeu. "AC a toujours été une production de Montreal, et Montreal reste le studio principal" explique le directeur créatif Alexandre Amancio. "Mais ce jeu est énorme. La quantité de temps et de données nécessaires pour tous les systèmes qui font ce jeu, est immense. C'est pourquoi on a fait de la coopération. On a différents studios qui coopèrent sur différents éléments du jeu".
En plus de près de 200 employés de l'équipe de Montreal, Ubisoft a fait des équipes de soutien comme Ubi Annecy en France, Ubi Massive en Suède, Ubi Singapour, Ubi Quebec City, et Ubi Bucharest en Roumanie. Chaque équipe a des tâches spécifiées, qui vont du multijoueur aux séquences de gameplay exotiques. Considérée dans son ensemble, l'équipe de ACR est l'une des plus grandes équipes dans l'histoire d'Ubisoft.

"Les Carrefours du Monde"

Une des joies de se retrouver dans un nouveau jeu AC est la richesse historique et les lieux qu'on y découvre. Dans le dernier jeu, les joueurs ont pu explorer Rome durant la Renaissance. Bien qu'excitant, on y retrouvait beaucoup d'éléments visuels d'AC2... "Revelations" quitte l'Italie pour une nouvelle partie du monde : Constantinople, au sommet de l'empire Ottoman du 16ème siècle.
A cette époque, Constantinople avait beaucoup de noms. Pendant que le monde occidental continuait de l'appeler, en l'honneur de l'époque de Constantin, le Saint-Empire Romain, les nouveaux conquérants Ottomans ont commencé à appeler cette ville Istanbul, Byzance, Nouvelle Rome, Tsarigrad - quel que soit le nom, la métropole est un "melting pot" de cultures et d'idéologies. "C'est une cité de contrastes, un mélange de civilisations. La cité était comme une maison pour toutes les grandes civilisations depuis l'antiquité" raconte Amancio. "C'est très peuplé et exotique". L'Est rencontre l'Ouest, les riches rencontrent les pauvres, et les traditions religieuses rivalisent pour avoir l'attention de la population.
En 1511, Constantinople est sous le contrôle des Ottomans depuis à peine quelques décennies. Les Byzantins qui l'occupaient jusque là, ont fui de la cité lors du transfert du pouvoir, mais leur influence et leurs agents sont restés dans l'ombre, et parmi eux, des membres de l'ordre des Templiers. Le sultan qui détient le pouvoir, est à la fin de son règne, et déjà, ses fils et petit-fils rivalisent pour la position tant convoitée. Meurtre et guerre ouverte sont inévitables.
Dans le jeu, Constantinople est divisée en 4 grands quartiers, avec de nombreuses rivières et terrains vallonnés. "Typiquement, les cités dans AC étaient plates" nous dit Amancio. "Constantinople est en fait construite sur de nombreuses pentes. Où que vous soyez dans la cité, vous avez un panorama sur ses monuments imposants."
La fameuse Hagia Sophia est un des nombreux monuments que les joueurs pourront rencontrer dans le quartier "Impérial", une région riche avec des bâtiments en marbre imposants, des mosquées majestueuses et des citadins opulents. Dans les environs se trouve le quartier marchand de "Beyazid", avec le Forum historique d'Ox, et l'Arsenal militaire. Encore plus à l'Ouest, le quartier de "Constantin" reflète la pauvreté de la cité; des maisons délabrées en bois surplombent les collines, et les toits bas et mal ajustés présentent dans ce quartier un challenge pour les amateurs de course libre.
Des ruines anciennes éparpillées au milieu de la misère, comme l'aqueduc oublié de Valens, servent à rappeler la grandeur passée de cette région. De l'autre coté des rives de la Corne d'Or [ndlr: estuaire se jetant dans le Bosphore] se trouve le quartier "Galata". Etant techniquement la seule partie de la ville sur le continent asiatique, le quartier Galata est le plus cosmopolite, rempli d'architectures aux styles variés, tirés des influences italiennes, ottomanes, byzantines, grecques et asiatiques.
On a vu une démo qui montrait la ville de tout en haut, et elle est énorme. "Constantinople est plus dense que Rome et en même temps, plus grande" dit Amancio.
Bien que Constantinople soit le lieu principal des actions dans ACR, ce n'est pas le seul lieu. Tout près se trouve la merveilleuse cité souterraine de Cappadoce. "Ce n'est pas une ville controlée par une faction des Templiers – c'est une ville Templière" raconte Amancio. "C'est comme aller se jeter dans la gueule du loup".
Basée sur les vraies villes souterraines qu'on peut encore visiter de nos jours, Cappadoce est vraiment unique dans l'univers d'AC. Ezio va devoir explorer les tunnels et les chambres de plusieurs niveaux dans ce vaste complexe, tout cela sous la surveillance de ses ennemis. "C'est impressionnant... Plus de 10.000 personnes ont vécu ici sur plus de cent ans" explique Amancio. Entourant la ville construite dans la montagne, une région campagnarde riche et ouverte propose d'autres possibilités pour l'aventure.
Le lieu d'ouverture d' ACR est familier aux vieux joueurs de la franchise. Ezio commence le jeu par un pèlerinage vers l'ancienne forteresse de Masyaf. Il arrive au château près de 300 ans après qu'on l'ait vu dans AC1, et il a l'air radicalement différent. Le village qui l'entourait, s'est effondré mais les pierres solides de la forteresse sont toujours là. Ezio y découvre une surprise qui va alimenter l'histoire qui suit.

"Histoire tant nouvelle qu'ancienne"

Ezio, agé de plus de 50 ans, vient à Masyaf à la recherche de la sagesse laissée par son ancêtre Altair. "Ezio voyage vers son ancien ordre afin de trouver des réponses. Il a toujours été très réactif à propos des Assassins," nous dit Amancio. "Il n'a jamais choisi de devenir un Assassin. Sa famille a été tuée et il a été dans l'obligation de reprendre la voie de son père. Maintenant, il regarde sa vie passée et se demande 'Est-ce que j'ai vécu la vie que j'ai toujours voulu vivre?' ".
Les pages du Codex de AC2 mentionnent de grandes vérités qu'Altair a appris au cours de sa vie. Mais au lieu de découvrir ces réponses, Ezio tombe sur une Masyaf remplie de Templiers. "En questionnant un des Templiers, Ezio réalise qu'il y a un artéfact extrêmement important caché à l'intérieur de Masyaf. Si les Templiers s'en emparent, ils pourraient vaincre les Assassins." Malheureusement pour les deux camps, le secret est verrouillé et 5 anciens sceaux doivent être amenés à Masyaf pour permettre l'accès à ce secret. La piste de ces "clés" mène Ezio à Constantinople.
L'histoire a donc un double cheminement. Le premier est la course contre la montre d'Ezio pour retrouver les clés dont Altair était en possession jadis; 4 des clés sont cachées et il doit les retrouver avant ses ennemis. Le second chemin implique la 5eme clé, déjà en possession des Templiers. Pour découvrir son emplacement, Ezio doit jouer sur l'intrigue et les politiques des haut-niveaux de la cité. "Les Templiers ont déjà une des clés, et donc, vous devez découvrir qui sont les Templiers, et qui les dirige (illisible) pour récuperer la clé," dit Amancio.
En arrivant à Constantinople, Ezio rencontre son homologue assassin, un homme nommé Yusuf Tazim. Une certaine rivalité se crée entre les deux maîtres et chacun a quelque chose à apprendre à l'autre.
Un autre personnage intriguant qu'Ezio rencontre, est l'héritier forfait du trône Byzantin, Manuel Palaeologos, un homme extravagant et mystérieux. Obèse et opulent, il a un certain lien avec l'ordre des Templiers. Si son allégeance est pour les Templiers ou pour les Byzantins, est quelque chose qu'Ezio devra discerner. Ezio devient aussi une connaissance du Prince Ahmet, l'homme qui contrôle la cité pendant que son père est parti en guerre, et il fait aussi la connaissance de son neveu Suleiman. Le jeune homme qui deviendra finalement Suleiman le Magnifique, un des plus grands et des plus connus dirigeants dans l'histoire. Dans ACR, Suleiman a seulement 17 ans, est nouvellement installé par son grand-père, le sultan, en tant que d'une province, et il n'est pas encore le leader qu'il deviendra un jour. "Suleiman remarque la sagesse d'Ezio, et en apprend beaucoup. Ezio voit le potentiel que ce gosse a - de devenir un jour, quelqu'un de grand " dit Amancio.
Peut-être plus important, Ezio rencontre une femme qui le mettra en "pause" de sa vie de coureur de jupons italiens. Sofia Sorto est une libraire au coeur de Constantinople, immigrée de Venise en espérant amener le savoir à cette grande ville. L'invention récente de l'imprimerie a fait proliférer les livres, et Sofia a une grande envie de trouver et de partager la connaissance. A ses yeux, Ezio est un bon gentleman avec des intérêts curieux. Pour Ezio, Sofia est un aperçu de ce que sa vie aurait pu être si elle n'avait pas été consommée par la vengeance et le meurtre. Il ressent une connexion grandissante envers la jeune femme. Cependant, il ne peut rien lui dire à propos de l'ordre ténébreux qu'il dirige.
Un autre personnage central aide Ezio durant sa quête. Dans ACR, les sceaux qu'Ezio recherche sont bien plus que des clés. Ce sont des reliques de la civilisation oubliée – disques qui contiennent les mémoires du dernier ancêtre d'Ezio à les avoir tenu en main – le légendaire Altair. [ndlr : l'un d'eux serait le disque de Phaistos?] De la même manière que Desmond utilise l'Animus pour se plonger dans la vie d'Ezio, Ezio utilise les sceaux pour avoir un coup d'oeil sur les évènements de la vie d'Altair. Coïncidence? Peut-être. Les sceaux permettent d'en apprendre un peu plus sur la vie d'Altair et pour les joueurs, c'est une occasion de se remettre une fois de plus dans la peau du premier héros d'AC. A travers les séquences éparpillées dans ACR, les niveaux jouables avec Altair nous permettront de mieux comprendre sa vie. "Vu qu'Ezio vit actuellement les souvenirs d'Altair, Ezio en apprend beaucoup sur sa propre vie du point de vue de celle d'Altair" explique Amancio. "Il a l'occasion d'observer ce fervent Assassin. Ca lui donne une perspective sur sa propre vie."

"Les nouveaux outils du commerce"

Chacun des volets précédents a introduit de nouvelles armes et équipements dans l'arsenal de l'assassin. Cependant, peu avaient un impact sur chaque élément du gameplay, comme le nouveau "hookblade". Ezio arrive à Constantinople ignorant cette innovation, qui est déjà devenue commune parmi les Assassins de la ville. "Yusuf est un peu surpris quand il mentionne la hookblade et qu'Ezio ignore de quoi il parle", dit Amancio. "Ce nouvel engin modifie l'approche d'Ezio que ce soit au combat ou à la navigation."
La hookblade s'attache au mécanisme existant de la lame cachée. Son bout courbé agit comme un élément pour attraper des choses, et Ezio peut l'utiliser pour se déplacer sur les tyroliennes installées dans la ville, pour se déplacer rapidement entre les toits. Pendant qu'il glisse le long de ces cordes, il peut tomber sur des ennemis qui ne s'y attendent pas, et perpétrer un assassinat aérien. Ezio peut toujours utiliser les pots de fleurs suspendus pour contourner les coins des murs, mais maintenant, il a aussi la possibilité de les détacher et de les projeter dans la rue avec sa hookblade. De même, lorsqu'il grimpe aux bâtiments, Ezio peut se propulser sur des surfaces plates plus haut, à une vitesse plus grande que ne le permettaient ses bras. Dans la démo qu'on a vue, il a grimpé un batiment de 4 étages en l'espace de quelques secondes en utilisant la hookblade. "Ca rend la course libre plus fluide, plus rapide et plus fun. Ca augmente la navigation d'environ 30%" dit Amancio.
La hookblade a la même utilité au combat. ACB a amélioré les combats grâce aux enchainements rapides, ce qui rendait Ezio plus dangereux qu'avant, mais ils devaient etre enclenchés défensivement en contrant l'ennemi. La hookblade va permettre à Ezio d'atteindre les ennemis plus facilement afin de les attirer vers lui pour lancer un combo. "Ca vous donne un nouvel outil pour commencer un combat", dit Amancio. "Ca vous permet d'être plus actifs dans un combat. Ca vous permet aussi d'éviter un combat". En appuyant sur un bouton, Ezio va atteindre et s'accrocher à un ennemi, et avec un flip acrobatique et habile, Ezio se propulse par-dessus l'ennemi surpris et continue un sprint sans s'arrêter. "Ca unit le combat et les mouvements. Ca laisse plus de choix aux joueurs" conclut Amancio.
Ezio a aussi un autre arsenal à disposition qui a plus d'importance sur l'économie et la progression du jeu – les bombes fabriquées. "En explorant et achetant, on voulait que le joueur puisse expérimenter un système simple de fabrication" dit Amancio. "Chaque permutation d'ingrédients donne quelque chose d'utile mais dépend de votre style de jeu et de la situation dans laquelle vous vous trouvez." Amancio prétend que plus de 300 types de bombes avec divers effets et points forts peuvent être créés. Une peut provoquer un flash afin de distraire les gardes, une autre crée un nuage massif de fumée, remplaçant ainsi les fumigènes des volets précédents. Un autre type de bombe éparpille des "chausse-trapes" derrière Ezio qui peuvent interrompre la course des ennemis qui vous pourchassent.
Les contrôles ont un peu été modifiés pour intégrer ces 2 nouveaux éléments : le bouton B/cercle permet d'utiliser la hookblade au lieu de "main libre", et le bouton Y/triangle permet d'utiliser les projectiles (armes et bombes). Ce qui fait que les armes secondaires sont à disposition des joueurs. Vous pouvez balancer votre épée dans un grand mouvement pour tuer un ennemi, appuyer sur un bouton pour lancer une bombe au sol ou utiliser votre pistolet, et finir en saisissant votre prochaine victime avec la hookblade.
Entre-temps, la vision d'Aigle est devenue le Sens de l'Aigle. Ezio est plus sage qu'avant et utilise davantage que ses yeux pour percevoir les environnements. Ces instincts évolués lui permettent d'entendre des bribes de conversation à une certaine distance, ou d'écouter le battement rapide du coeur de sa cible nerveuse. "Le Sens de l'Aigle vous permet de vous concentrer sur un personnage et de savoir où il a été" dit Amancio. "Vous aurez aussi une approximation de l'endroit où il va aller. Si vous êtes capables de détecter le chemin qu'un garde empruntera, vous pourrez le devancer et placer une bombe, un piège ou une ambuscade". Ce sixième sens inhabituel devient rapidement important dans cette franchise, et les plus dévoués à la série voudront voir comment il évolue au fur et à mesure.

"Une guerre pour le contrôle"

Pendant que l'histoire d'ACR se déroule, les joueurs vont être confrontés à un nouveau système de gameplay qui va mettre en évidence le rôle d'Ezio en tant que maître assassin et maître de ses apprentis. La guerre entre les Assassins et les Templiers se déverse dans les rues de Constantinople et s'étends à travers la région de la Mediterranée.
"On a vraiment aimé le système des tours Borgia dans ACB, où l'on devait reprendre le contrôle de la cité des mains des Templiers," dit Amancio. "On est parti de là, et on a complètement retravaillé le système pour créer quelque chose de nouveau." A l'intérieur de la ville, le conflit est centré sur le contrôle de plusieurs zones différentes, chacune gouvernée par un Repaire des Assassins. Pour gagner un de ces repaires, vous devez vous attaquer à des scénarios uniques d'assaut, pour renverser la présence des Templiers. Ces attaques offensives sont beaucoup plus variées que les tours Borgias dans ACB. Une fois obtenus, ces repaires cachés seront vos bases pour les opérations à Constantinople; contrôlez un repaire et vous pouvez améliorer tous les batîments dans la région, le repaire y compris, ce qui va ajouter plus de tyroliennes à travers les toits. Vous pouvez aussi changer les personnages des gardes, pour passer de Templiers Byzantins complètement hostiles, à des troupes Ottomanes neutres.
Cependant, le contrôle peut vous échapper ! Plus votre notoriété grandit, et plus vous attirerez l'attention sur les Assassins, et augmenterez par la même occasion les chances d'un assaut des Templiers contre votre repaire. Ils vont essayer de reprendre le contrôle et vous devrez défendre vos repaires contre les assauts. Pour arrêter l'avancement vous-mêmes, vous pouvez devenir un général pour vos troupes. Ainsi, si vous êtes trop occupé pour être dérangé, vous pouvez faire un saut par un des repaires que vous contrôlez dans la ville, et envoyer vos subalternes Assassins pour régler le problème. Comme avec les missions des Assassins dans ACB, plus les Assassins sont entraînés, plus ils ont de chances de réussir. Si vous êtes prêt à "vérouiller" une région de la ville et vous êtes assuré qu'elle ne sera jamais menacée, installez un de vos maîtres assassins pour contrôler le repaire. Ainsi, vous ne devrez plus vous soucier de ces repaires. "Imaginez jouer un grand jeu d'échecs à travers la carte de la ville" dit Amancio. "C'est une expérience unique. Ce n'est pas quelque chose qu'on joue juste une fois, mais quelque chose qu'on peut jouer encore et encore à travers la ville".
Le système populaire de "level up" des Assassins revient dans ACR, mais maintenant, la limite est de 15 niveaux au lieu de 10, et ça fait passer vos disciples d'Assassin à Maître Assassin. Vos disciples maintenant donnent l'impression d'être plus vrais, avec chacun leur caractère. Vous pouvez toujours customiser les spécialités de chaque assassin et leur apparence esthétique, mais quand ils atteignent des niveaux élevés, ils viendront à vous avec des requêtes uniques de missions.
Avec plus de disciples que vous pouvez avoir sous votre contrôle, vous pouvez étendre votre petite guerre contre les Templiers à travers le monde. "De nombreuses villes à travers la Mediterranée peuvent être contrôlées soit par des Assassins, soit par des Templiers", dit Amancio. Vous enverrez vos troupes dans ces villes afin de gagner chaque ville quartier après quartier, ce qui peut avoir différents résultats, allant de simples récompenses d'argent, à des ingrédients uniques de certaines villes, pour fabriquer certaines bombes. "Plutôt que d'envoyer vos Assassins dans des missions aléatoires pour gagner de l'expérience, ils vont défendre la ville, et petit-à-petit, défendre la Méditerranée entière à travers le même style de gameplay", dit Amancio. "C'est ça qui les fera progresser et évoluer". Un tout nouveau mécanisme encore non révélé, vous permet d'être aussi bien impliqué ou au contraire, ne pas participer à ces échanges, comme vous le désirez.

"Un monde plus réel"

En même temps que le gameplay excitant s'étend dans de nouvelles directions dans les rues de Constantinople, l'équipe d'Ubi a également l'intention de faire une présentation encore plus immersive. Une branche entière de l'équipe est concentrée sur la stratégie, qui essaie de trouver une expression plus cinématique des différentes actions du jeu, sur le moment même, en particulier pendant les moments scriptés et les séquences linéaires de gameplay. "On veut que les joueurs JOUENT l'histoire, et pas que l'histoire leur soit racontée. C'est pourquoi on s'est concentré sur un mélange du narratif et du jouable", dit Amancio. On a vu une partie de ce qu'il veut dire, à travers une petite démo où Ezio fuit des Templiers à l'extérieur de la forteresse de Masyaf. Alors qu'il tombe d'un rebord, la caméra le suit en bas à grande vitesse. Fonçant à travers un pont de cordes qui s'écroule, la caméra fait plutôt une perspective latérale alors qu'on voit Ezio arriver à un endroit en sécurité. Alors qu'il court le long du bord d'une falaise, la caméra recule pour montrer un groupe d'archers Templiers qui lâchent leurs flèches, qui s'abattent sur le rocher autour du héros. Combinant un travail dramatique avec la caméra, avec des séquences mises en scène, les moments cruciaux d'ACR sont bien rendus et nous immergent bien dans le jeu. Ce monde plus immersif est poussé encore plus loin grâce aux évènements "vivants" de la cité. Pendant qu'Ezio marche dans la foule, des tâches aléatoires peuvent apparaître pour rendre les missions secondaires plus vivantes. Un voleur peut menacer un marchand, ou une demoiselle peut pleurer pour qu'on l'aide dans une allée. Les joueurs peuvent choisir de s'impliquer dans ces activités ou de passer leur chemin.
Les séquences de gameplay exotiques comme les machines de Leonardo reviennent, mais sont maintenant conçues pour mieux s'intégrer au cours de l'histoire, un peu comme des chasses aux boss créées à partir de scénarios uniques de gameplay. (illisible) revient aussi, bien qu'au moins l'un d'eux a été remplacé et les autres revus pour qu'ils soient plus utiles et excitants. Ubisoft ajoute aussi un nouveau type de missions orientées "plate-forme", un peu comme les tanières de Romulus ou les tombeaux des Assassins, mais ces missions sont construites autour d'un personnage historique connu, mais pour l'instant tenu confidentiel. On s'attend à ce que ces missions bénéficient du nouveau système de caméras cinématiques pour nous "sortir" du gameplay linéaire.
En plus des séquences d'actions, l'équipe a également exploré une nouvelle technologie de reconnaissance faciale, pour "donner vie" aux personnages d'AC. "On a repensé la manière dont on enregistre les performances des acteurs", dit Amancio. La nouvelle technologie, appelée Mocam, est un mélange fascinant entre l'animation traditionnelle et les méthodes de saisie des performances faciales des acteurs, et le nouveau style de performances qu'on peut voir dans les jeux comme L.A.Noire.
Mocam permet aux développeurs de saisir les expressions faciales d'un acteur en utilisant un casque muni d'une seule lentille fixée devant le visage. La caméra s'ajuste elle-même à cet acteur en particulier, en le faisant montrer différentes expressions/émotions une par une. Ensuite, lorsque ces émotions reviennent lors d'une performance d'une scène, l'ordinateur reconnait chacune d'elles et les transpose sur un personnage du jeu. Ensuite, les animateurs interviennent en ajustant les expressions à la main, pour rendre la performance telle qu'elle est désirée.
Ce software de reconnaissance des émotions est aussi combiné à une technologie dans le même style, qui enregistre des dizaines de visages différents dans la vraie vie, et ensuite les mélange et rassemble différentes parties de ces visages pour créer des nouveaux individus. Le résultat est étonnant : dans le jeu, une foule de gens UNIQUES, dont chacun peut exposer des émotions étonnamment proches des vraies. La technologie Mocam est également importante car contrairement à certaines nouvelles innovations dans le domaine, l'acteur peut être totalement différent de son modèle dans le jeu, tout en gardant l'intégrité de la performance.

"Le voyage de Desmond"

Cela fait à peine quelques mois que ACB est sorti, donc pour éviter les spoilers, on ne va pas rentrer dans les détails de sa conclusion. Mais malgré tout, certains détails plus généraux sont révélés ici, alors sautez cette section si vous voulez éviter de vous faire spoiler la fin de ACB.
Les joueurs qui ont fini ACB savent exactement comment Desmond a fini dans un coma. Cette tournure inattendue des événements conduit à la partie la plus mystérieuse et intéressante de ACR – un nouveau jeu à l'intérieur du jeu qui suit la trace des expériences inhabituelles de Desmond à l'intérieur de son subconscient, filtrées au travers de l'Animus.
Après une exposition intense à l'Animus et les évenements choquants de la conclusion de ACB, l'esprit de Desmond n'en pouvait plus. Son esprit conscient se brise, laissant peu le choix aux Assassins qui le trouvent, et qui le remettent dans l'Animus, où l'infrastructure de la machine peut encore maintenir son esprit actif. Là-dedans, Desmond se glisse derrière la fameuse White Room qui sert en tant qu'espace de chargement de l'Animus, vers une sorte de mode sans échec – la Black Room. "Desmond peut accéder à beaucoup de ses souvenirs à travers cette 'porte arrière' ", détaille Amancio. Ici, on a enfin l'occasion d'apprendre des choses sur le passé de Desmond. Les niveaux que vous jouez dans ces vrais casse-têtes sont un mélange des mémoire fragmentées de la vie de Desmond, et de l'architecture futuriste de l'Animus.
Voyageant à travers ces niveaux inhabituels de l'esprit, les joueurs contrôlent Desmond d'une tout autre façon. "Le gameplay de ces moments est quelque chose de complètement nouveau pour la franchise", dixit Amancio. Au travers de cette manifestation physique de l'espace de programmation, le gameplay exploite sévèrement le symbolisme pour créer des séquences "puzzle" alimentées par la narration. Les joueurs aident littéralement à façonner le monde autour de Desmond pendant que celui-ci retrouve petit-à-petit le contrôle de ce qui l'entoure dans ses propres pensées. A travers la manipulation et la creation de géometrie dans ce monde de jeu, Desmond cherche à réintégrer les couches brisées de son subconscient. "Afin de se réveiller, Desmond doit réparer son esprit brisé", dit Amancio. "Pour ce faire, il y a un moment-clé dans son histoire – un alignement entre Desmond, Altair et Ezio. Ce moment-clé – cette connexion – est le chemin vers un état éveillé".
Desmond n'est pas le premier individu à être submergé par cette nature envahissante de l'Animus. Avant lui, le Sujet 16 a perdu son chemin à l'intérieur de la machine. Est-ce que ce nouveau gameplay de la Black Room va nous permettre d'explorer PLUS que le subconscient de Desmond? Seul le temps nous le dira.

"Grimpant les échelons des Templiers"

Le dernier volume d'AC a introduit un mode multi plutôt bien accueilli par les joueurs. ACR continue de bâtir là-dessus avec de nouveaux personnages et lieux, une approche plus raffinée du menu et des recherches de parties, une customisation plus poussée, et un accent important sur l'histoire.
Tout comme dans le jeu précédent, les joueurs prennent le rôle de recrues des Templiers, qui sont amenées à utiliser l'Animus et s'entraîner aux techniques des Assassins. Contrairement à ACB, ce concept de l'histoire est bien plus qu'une simple décoration dans ACR. "La narration est très importante dans AC, donc on a cherché à en ajouter plus dans le mode multi", dixit Amancio. "Alors que vous progressez dans les niveaux, vous gravissez en fait des échelons d'Abstergo. Vous aurez des mises à jour sur les choses qui se passent à Abstergo. On vous laisse aller plus loin dans l'institution des Templiers pour découvrir leurs vraies motivations".
En chemin, vous pouvez customiser vos personnages en changeant leur apparence et armement. Les joueurs peuvent créer leurs propres guildes et fabriquer des armoiries uniques pour leurs équipes. En progressant, ils débloqueront de nouveaux personnages et d'autres choses. "Certains de ces personnages seront débloqués au travers du mode solo", partage Amancio. De nouvelles maps peuvent être jouées dans les modes de jeu qui reviennent et dans les nouveaux modes, y compris des quêtes multijoueurs orientées vers l'histoire.
En plus des améliorations de gameplay, les éléments principaux du multi sont également revus et restructurés. Trouver des parties devrait être plus rapide que jamais, et les joueurs peuvent choisir le type des modes de jeu qu'ils veulent jouer, ou changer les options pour un rematch. Vous pouvez aussi créer des "playlists" personnelles autour de ces paramètres, ce qui vous permet à vous et à vos amis de jouer au type de jeu que vous préférez le plus. Ubisoft projette aussi d'organiser des évènements sur mesure, comme des tournois, qui répondent de façon dynamique aux désirs de la communauté.

"REVELATIONS"

Assassin's Creed a développé un public dévoué au fil des années, depuis sa première sortie. Après avoir investi des dizaines d'heures dans l'histoire, les joueurs meurent d'envie qu'Ubisoft réponde à certaines questions majeures.
Qui est le Sujet 16? Quel est le statut de Lucy, Shaun et Rebecca? Qu'est-il arrivé à la première civilisation? Quel est le lien entre les 2 voix mystérieuses de cette civilisation, Junon et Minerve? Qu'est-il arrivé à Altair? Comment Altair, Ezio et Desmond sont-ils liés, et pourquoi sont-ils si importants? Où se trouve le dernier temple?Tout ceci et bien plus sera dévoilé, d'après le directeur créatif Alexandre Amancio. S'il reste fidèle à ses paroles, les fans auront finalement ce qu'ils ont attendu pendant si longtemps : [I]des Réponses.

karmatenzin
12/05/2011, 19h50
Le Multijoueur d' Assassin's Creed Revelations -par Matt Miller

http://media1.gameinformer.com/imagefeed/featured/ubisoft/assassinscreedrevelations/Multiplayer600.jpg

Nous commençons notre couverture de Révélations avec un scoup. Notre entretien vidéo révèle comment le multijoueur se développe dans le nouveau jeu.

Andreane Meunier est le Live Team Producer d'Assassin's Creed Revelations, qui est une façon chic de dire qu'elle travaille sur la coordination de toutes les fonctionnalités en ligne et l'interactivité afin qu'ACR cartonne. Pendant notre visite récente aux studios Ubisoft Montréal, elle a pris le temps de partager quelques détails sur ce qui change dans l'expérience du multijoueur d'Assassin's Creed Revelations.

Comme ACB, le mode multijoueur d'ACR est un élément central de l'expérience de jeu. Le concept de gameplay du chat et de la souris qui était si populaire dans ACB reviendra mais il sera accompagné par un certain nombre de changements qui augmentent la flexibilité et l'affect, la manière dont les joueurs interagissent avec le jeu. Il y a aussi une personnalisation étendue et un scénario qui va maintenant prendre une place plus importante dans les modes multijoueurs.

Pour en apprendre plus, regardez notre interview d'Andreane Meunier ci-dessous.

The Multiplayer Of Assassin's Creed Revelations (http://www.gameinformer.com/b/features/archive/2011/05/09/the-multiplayer-of-assassin-39-s-creed-revelations.aspx)

"Avec le multi d'ACB, on a pu tirer beaucoup de précieuses leçons. Manifestement, c'était notre premier essai au genre du "multijoueur". On voulait vraiment faire comprendre aux joueurs qu'on faisait quelque chose dans l'esprit d'AC, on voulait rester fidèle aux valeurs fondamentales comme la navigation, la foule et les assassinats.
Dans ACB, une des choses qui nous a le plus surpris, est que les personnages étaient très populaires et la communauté était super excitée à l'idée d'avoir de nouveaux personnages, que ce soit par l'intermédiaire des DLC ou simplement des personnages débloquables... On a eu beaucoup de commentaires positifs. Donc, on s'est dit qu'on devait rendre la pareille aux joueurs en leur permettant de jouer un peu plus avec les personnages, de les customiser, changer leur apparence, et aussi quelques autres fonctions pour, peut-être, qu'ils s'identifient mieux à eux; et ils pourront, de ce fait, se "montrer" un peu dans le jeu, en customisant certains costumes et d'autres fonctions mineures des différents personnages.
On était très excité à l'idée de plus de customisation de la manière de jouer et de la manière d'arriver dans le jeu. Une des choses qu'on a faites dans ACB était le "rematch", et maintenant, vous pourrez choisir beaucoup plus : sur quoi se fait le "rematch", les maps sur lesquelles vous allez jouer, ainsi que les modes de jeu. On ajoute aussi des "playlists", qui permettront de choisir exactement ce qui vous intéresse lorsque vous lancez une session de jeu. On facilite également la possibilité de jouer avec des amis, c'est pourquoi on développe beaucoup de fonctionnalités pour inviter vos amis, et donc, de pouvoir gérer votre manière de jouer, quels modes vous choisissez et sur quels maps vous jouez avec vos amis.
Une des choses qu'on fait est de s'assurer que l'environnement du multi soit cohérent. La campagne solo se passera autour de Constantinople, et donc on en tiendra compte dans le multi. Mais même les autres maps qu'on choisit sont très proches de la période historique de l' "ère" de Constantinople qu'on a choisi pour cet AC. On s'assure aussi que certaines fonctionnalités qu'on ajoute au mode solo se retrouvent soit directement dans le multi, soit se reflètent dans des petites fonctions ou possèdent leur équivalent dans le multi. C'est pourquoi on s'assure que les développements à Montreal et en France sont faits en parallèle, pour le solo et le multi.
Manifestement, AC tourne principalement autout d'une histoire, d'une intrigue, et même de conspirations. On avait beaucoup de ces éléments dans le solo, mais peu dans le multi, et on compte le changer. On ajoute plus d'histoire avec la compagnie Abstergo, on vous laisse essentiellement derrière la scène. Vous êtes un employé d'Abstergo et si vous êtes un bon employé, alors votre progression dans le jeu vous permettra de découvrir de plus en plus d'infos, et vous apprendrez comment marche cette compagnie, pourquoi ils font ce qu'ils font et peut-être cela vous fera réfléchir sur la vraie nature de leurs motivations et peut-être l'autre coté de l'histoire que vous n'avez jamais vraiment vu auparavant."

bee61
13/05/2011, 02h35
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.pngmerci karma, c'est effectivement beaucoup plus lisible ainsi http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png

koxahhrs66
13/05/2011, 05h17
Merci bien Karmaaaa http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/love.gif

Ca donne plus envie de lire ^^, je lirais ça ce soir j'ai pas le temps là.

karmatenzin
13/05/2011, 06h09
Et la semaine prochaine, si Wootie a le temps, on aura la traduction de l'interview du Creative Director d'ACR, Mister Alexandre Amancio http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/crosscrusher.gif

Arkham2
15/05/2011, 05h25
Merci beaucoup !!!
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png

J'ai trop hâte de voir le résultat dans mon salon !!! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

flypanthere
15/05/2011, 07h32
Suite à ta demande sur JV.com, et vu que tu n'as pas omis de me citer en tant que traducteur, c'est bon http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

Y a aucun problème à ce que les gens fassent circuler mon lien, mais avec l'internet d'aujourd'hui, on voit souvent des gens qui font du copier/coller du travail d'autrui sans le dire, et qui le font passer comme le leur. Et c'est assez dérangeant, c'est pourquoi j'ai précisé au début de la traduction, de ne pas oublier de me citer =p

Pour le "Full Circle - by Matt Miller" de la première page, bien vu ! J'avais pas vu qu'il y avait le titre de ce morceau-là, alors je l'ai appelé "Introduction" xD Donc, bien joué de l'avoir remplacé ^^
Et pour l'interview, j'ai vu que tu as aussi traduit l'introduction du site (comme elle ne contenait pas vraiment d'info importantes, j'ai juste traduit la vidéo). Beau travail :-) Belle et claire mise en page aussi ! (vu que sur JV.com, y a pas moyen de mettre en gras ou italique, etc)

Bref, ça va ^^ (pour ceux qui lisent ma traduction, pensez à laisser un petit merci si vous avez le temps, de préférence sur mon topic de JV.com, ou ici; ça fait toujours plaisir ^^)

Wootie, du forum de JV.com =p

karmatenzin
15/05/2011, 08h09
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png Wootie

miss-chibi
15/05/2011, 08h20
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/love.gif
je sens qu'ont va bien s'amusé avec la rivalité de Ezio et Yusuf !
un peut de piment entre assassins fera un plus grand bien !
j'espère qu'il est classe ,Yusuf ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/blush.gif

Rubians
15/05/2011, 09h14
Si ça se trouve, Yusuf est un descendant de Malik... Why not ? http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif

PatateDesEnfers
15/05/2011, 09h41
Yusuf aussi n'a qu'un seul bras ? :P

http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/panneau011.png Pour la traduction, même si j'avoue que je n'ai pas le courage de tout lire, j'ai juste survolé. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

Kingsalt20
15/05/2011, 14h09
Je pense ouais que Yusuf soit un descendant de Malik. Car Altair et Malik était au même grade je crois et ils étaient rivaux d'une certaine manière.

PatateDesEnfers
15/05/2011, 23h12
Rivaux King', rivaux. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

Ca ferait quand même une sacrée coïncidence que deux descendants se rencontrent là où leurs ancêtres se sont rencontrés ... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif

bee61
16/05/2011, 02h28
pas forcément une coincidence, ils peuvent avoir ressenti ou vu (à la manière de Desmond voyant Ezio à Monteriggioni) les appels de leurs ancêtres à se rendre à masyaf à une date précise http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif
les vraies coincidences seraient qu'ils arrivent à Masyaf par le même train et qu'il se retrouvent dans des chambres voisines dans le même hôtel http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gifhttp://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

Elsasser67600
16/05/2011, 09h36
Désole pour la question qui va suivre mais qui est Yusuf et qui est Malik?

Je n'ai pas joué a AC1 :s

bee61
16/05/2011, 09h53
Malik était un assassin "collègue" d'Altaïr dans AC1 ; quand à yusuf on ne le connait pas encore, il appararaitra dans ACR http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

clems13_761
16/05/2011, 09h55
Et il est probable qu'ils entretiennent le même genre de relation.

Rubians
16/05/2011, 09h58
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Elsasser67600:
Désole pour la question qui va suivre mais qui est Yusuf et qui est Malik?

Je n'ai pas joué a AC1 :s </div></BLOCKQUOTE>

Pour Yusuf, ce serait le Maître Assassin de Constantinople et une sorte de rival d'Ezio.
Pour Malik (http://images.wikia.com/assassinscreed/images/a/a0/MalikAssassin.png), c'est très simple : tu joue au premier AC et tu as la réponse ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/crosscrusher.gif Bon, si t'as pas envie de dépenser 10 € pour le jeu, je t'explique : c'était un Assassin comme Altaïr et ils existaient une certaine rivalité entre les deux et après une (grosse) connerie (pardonnez le mot mais j'ai pas trouvé mieux...) de l'ancêtre d'Ezio, Malik (http://images2.wikia.nocookie.net/__cb20100628163017/assassins/es/images/9/99/Malik.png) a perdu un bras et son frère. Il lui a fait la gueule (pardonnez encore l'expression...) jusqu'à Robert de Sablé. Après, puisque Altaïr a beaucoup changé et regretté son erreur, Malik lui pardonne et le considère comme son frère.

Je ne comprends pas ce qu'ont les fans pour des fanarts entre Malik et Altaïr... Enfin bon... Faut au moins reconnaître qu'ils dessinent bien... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/doubt.gif

Kingsalt20
16/05/2011, 11h30
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Sombrelance:
Rivaux King', rivaux. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

</div></BLOCKQUOTE>
Bah m**de ça ressemble vachement à des "rivals" ! (remix des chevals et des chevaux)

Désolé aprés 21h le modo est HS du cerveau !

PatateDesEnfers
16/05/2011, 12h01
Tss, t'as un cerveau en miette toi. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

Concernant Malik, je sais pas vous mais j'ai mis longtemps à comprendre qu'il avait un bras en moins. Je le remarquait jamais à cause de l'angle de caméra que je mettais à chaque fois. (Aussi je l'avais pas reconnu quand il est passé de sa tenue d'Assassin à sa tenue d'après. Cette tenue est très belle au passage.)

Kingsalt20
16/05/2011, 12h04
Moi je l'ai reconnu à son ton de voix, à ce qu'il reprochait à Altair, le fait qu'il ait été blessé au bras gauche.

Personnellement je préférai la tenue des bibliothécaires dans le Palais d'Al Mualim.

PatateDesEnfers
16/05/2011, 12h06
Ca aurait été bien de pouvoir changer de tenue quand même. Celle d'Altaïr était trop simpliste par rapport à celles des autres Assassins.

Rubians
16/05/2011, 12h09
En plus, Altaïr arrive en disant "Paix et Sérénité, Malik"... En parlant des bibliothécaires (j'adore aussi leur tenue), j'ai eu un bug ce matin : je pouvais utiliser mes armes dans l'enceinte du donjon de Masyaf ! O.o Je me suis bien amusé à dégommer tous les Assassins... (je suis sadique... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif )

Arkham2
21/05/2011, 12h00
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Sombrelance:
Ca aurait été bien de pouvoir changer de tenue quand même. Celle d'Altaïr était trop simpliste par rapport à celles des autres Assassins. </div></BLOCKQUOTE>

Ce n'était que le premier AC, un peu d'indulgence... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

bee61
21/05/2011, 12h20
bah en même temps Altaïr et ses "collègues" étaient plutôt des hommes simples, issus du peuple, pas des nobles comme Ezio ; du coup il est normal qu'Altaïr soit vétu plus sobrement

koxahhrs66
21/05/2011, 12h24
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par bee61:
bah en même temps Altaïr et ses "collègues" étaient plutôt des hommes simples, issus du peuple, pas des nobles comme Ezio ; du coup il est normal qu'Altaïr soit vétu plus sobrement </div></BLOCKQUOTE>

Et ça ne l'empêche pas d'avoir la classe d'ailleurs. Ca y est j'viens de finir AC1 faut pas m'en vouloir, mais j'hésite entre mon préféré maintenant http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png.

bee61
21/05/2011, 12h44
bravo http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png maintenant il te reste les 100 drapeaux et les 20 templiers http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif .. ça m'avait occupée presque 2 mois ça http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

Kingsalt20
21/05/2011, 12h45
Sauf si tu prends les cartes sur le net qui t'indiquent toutes les positions ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

PatateDesEnfers
21/05/2011, 12h46
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Arkham2:
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Sombrelance:
Ca aurait été bien de pouvoir changer de tenue quand même. Celle d'Altaïr était trop simpliste par rapport à celles des autres Assassins. </div></BLOCKQUOTE>

Ce n'était que le premier AC, un peu d'indulgence... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png </div></BLOCKQUOTE>


Voui mais quand je vois la tenue des bibliothécaires (Ca s'écrit comme ça ce bestiau ?), je me dis quand même qu'Altaïr a une tenue pourrie. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

koxahhrs66
21/05/2011, 12h50
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par bee61:
bravo http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png maintenant il te reste les 100 drapeaux et les 20 templiers http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif .. ça m'avait occupée presque 2 mois ça http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif </div></BLOCKQUOTE>

Non non, moi, je l'ai fait juste pour être au point avec Altaïr, de toutes façons, je dois le rendre à mon ami lundi, alors les drapeaux, on se les mets où je pense http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png.

bee61
21/05/2011, 12h58
et les 20 templiers avec ? éh bé dis-donc .. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

mathosh70
21/05/2011, 13h18
je ne sais pas si vous avez remarqués , mais a plusieurs endroit dans le texte , ils parlent de demo qu'il ont pu voir ou ezio se fais pourchasser a masiaf .... quelle demo j'ai raté un truc ?

bee61
21/05/2011, 13h22
non c'est pas sorti ; surement une phase de jeu en développement que les journalistes ont pu voir ou essayer

Kingsalt20
21/05/2011, 13h24
Et c'est surment la même qu'on verra dans quelques mois http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif
C'était surtout pour parler de la caméra revue pour donner un aspect plus cinématographique au jeu.

mathosh70
21/05/2011, 13h45
a d'accord ok

Arkham2
21/05/2011, 13h57
C'est vrai que quand on compare la bure d'Altaïr à l'armure d'Altaïr, il y a une petite différence niveau classe et réalisation... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

mathosh70
22/05/2011, 05h22
du temps d'altair ils n'avaient pas tout ce qu'a eu l'italie durant la renaissance !

miss-chibi
22/05/2011, 06h33
et cher l'époque d'Altaïr les assassins était une petite communauté où le village et assassins se cohabite .
trop chou ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/love.gif

Ubi-Perco
22/05/2011, 06h51
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par kingsword20:
C'était surtout pour parler de la caméra revue pour donner un aspect plus cinématographique au jeu. </div></BLOCKQUOTE>
Vous verrez, apparemment il y a eu un travail assez important sur les effets de caméra pour dynamiser les séquences d'actions et les séquences spéciales. Ca à l'air bien sympa http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png. Plus d'infos sous peu !

Shin-Lord
22/05/2011, 10h19
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par mathosh70:
du temps d'altair ils n'avaient pas tout ce qu'a eu l'italie durant la renaissance ! </div></BLOCKQUOTE>

Si tu consideres que Leonardo fait a Ezio les armes a partir du Codex, et qu'Altair a ecrit le Codex, alors Altair avait l'equipement d'Ezio. Beau sophisme, hein? http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

Ca veut dire que dans les Sequences Altair, on aura (suivant son age, peut etre, car il n'a pas tout pensé en un jour) le poison, le flingue :s et les deux lames...

mathosh70
22/05/2011, 12h45
je ne parle de l’équipement mais de la tenue , juste au dessus on disait que la tenue d'ezio était plus classe que celle d'altair , je n'ai pas mentionné l’équipement !

Kingsalt20
22/05/2011, 14h36
En même temps ce n'est qu'une question d'époque question fringue. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

PatateDesEnfers
22/05/2011, 23h15
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Ubi-Perco:
Vous verrez, apparemment il y a eu un travail assez important sur les effets de caméra pour dynamiser les séquences d'actions et les séquences spéciales. Ca à l'air bien sympa http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png. Plus d'infos sous peu ! </div></BLOCKQUOTE>


Le truc c'est que personnellement, les changements de caméra dans les tombeaux me faisaient quasi toujours foirer. J'espère que ça sera pas aussi chiant, sinon je vais péter un câble. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

J'imagine bien Altaïr en Sweat blanc et jean ... Wait ... Mais c'est Desmond ça, mince.

bee61
23/05/2011, 02h40
t'es quand même pas en train d'insinuer qu'il te resterait encore un cable à péter ? http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

Tsirynaina
23/05/2011, 03h05
Je crois que si.....

PatateDesEnfers
23/05/2011, 04h04
J'en ai toujours sous la main.

clems13_761
23/05/2011, 09h21
Une vrai centrale électrique....http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

bee61
23/05/2011, 09h27
non .. un dépot de férailleur .. nuance http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

clems13_761
23/05/2011, 09h29
Ouaou....pas mal aussi.

Cookie.pwn
23/05/2011, 10h39
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par koxahhrs66:
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par krime2rime59:
un clic de souris n'as jamais tué personne, arrêter de faire des manière!!!! </div></BLOCKQUOTE>

Personnellement je n'ai pas eu le courage de cliquer non plus. Je préfère avoir le bon gros pavé directement sous mes yeux plutôt que de chercher http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.pnghttp://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png.
Mais merci quand même http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif. </div></BLOCKQUOTE>

Génération fatiguée powaaaaaaaaaaaaaaaaaah

Shadowinds995
23/05/2011, 10h41
Salut cookie...http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif
Hé oui, avec l'age tu sais... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif

Kingsalt20
23/05/2011, 13h15
J'en ai déjà tué d'un clic de souris http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif socialement parlant bien sûr http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

karmatenzin
26/05/2011, 23h02
Le Numéro 218 (http://editiondigital.net/publication/?i=69364) de l'édition digitale de Gameinformer (http://www.gameinformer.com/b/news/archive/2011/05/26/game-informer-digital-june-edition-goes-free-until-may-30th.aspx) du mois de juin 2011 est disponible gratuitement jusqu'au 30 mai http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png
On y retrouve le fameux dossier consacré à Assassin's Creed Revelations à la page 48 http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/crosscrusher.gif

bee61
27/05/2011, 02h47
merci pour l'info karma http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

Berillions
03/06/2011, 13h33
Désolé de faire ce détérage de topic mais pour le dernier paragraphe de la partie Solo, on a l'impression qu'ACR sera le dernier des Assassin's Creed...

Si celui-ci nous révèle tout sur Desmond, Lucy, Shaun&Rebecca et les déesses, il servira à quoi AC3 (s'il existera) ??

Kingsalt20
03/06/2011, 16h13
Ah oui tu déterres vivement pour le coup !

ACR sera le dernier Assassin's Creed de la Trilogie d'Ezio. Faisons plutôt comme si c'était le dernier sortie plutôt ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

CoLaRuSs0
03/06/2011, 16h53
Attent... je ne comprend pas.. cest le dernier oui ou non ?? http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/fear.gif

Kingsalt20
03/06/2011, 16h58
Non ce n'est pas le dernier AC ! Ou du moins c'est que ça serait brutal si on nous annonçait cela.

DeceivingEric
03/06/2011, 17h00
Le dernier AC avec Ezio comme ancetre de Desmond, je te rassure que ce n'est pas la fin de la saga et c'est meme loin d'etre le cas http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png
Je crois qu'Ubi est bon pour ce rendre au moins a un AC6, ça serait cool!

Kingsalt20
03/06/2011, 17h07
6 peut-être cela serait trop pour moi.

CoLaRuSs0
03/06/2011, 17h08
En tout cas... Pour le AC3 j'espere que cela sera Aquilus !! Il a l'aire chouette http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.png

Kingsalt20
03/06/2011, 17h14
Tu peux toujours espérer ma foi.