PDA

Afficher la version complète : Besoin d'avis sur le début d'un texte.



Le-Solitaire
29/11/2005, 02h54
Keledvor était avachi sur son trône, installé au centre du banquet. Il ne parlait pas. Il avait les yeux rivés sur l'ondulation des flammes du bûcher où rôtissaient trois énormes rennes.
Nous fêtions sa première victoire en tant que chef du clan des Scotts. Des ashigarus gobelins avaient traversé le détroit et s'étaient aventurés sur nos terres en quête de pillage. Nous avions réussi à les repousser sans subir de pertes, juste quelques blessés.
A sa gauche était assise Epona, sa mère, qui avait dirigé la tribu après la mort de son époux, Sigwald. Nous avions surnommé ce-dernier d'Intrépide en raison de son courage et de sa fougue qui nous permirent de remporter de nombreuses batailles contre les peaux-vertes venus des Monts Zoukoï. Elle avait attendu la vingtième année de son fils pour lui laisser la tête du clan. Cela faisait maintenant un mois qu'il en avait la charge.
A sa droite se trouvait Hoëdic, son meilleur ami avec qui il s'était entraîné durant toute son enfance. C'était un gaillard robuste, aussi barbu que musclé, qui pouvait faire passer Keledvor pour faible si on ne le connaissait pas. Mais si l'un avait la force, l'autre avait l'intelligence. A eux deux, il leur était déjà arrivé de ramener plus de gibier qu'un groupe d'une vingtaine de chasseurs, chacun utilisant ses capacités en coordinations avec l'autre. Ils formaient un duo redoutablement efficace aussi bien lors des parties de chasse qu˜au milieu d˜une bataille. Et ils l'avaient encore une fois prouvé.
Keledvor fut tiré de sa torpeur par Keromer, notre druide. Il était le gardien de l'histoire de notre clan, et malgré son âge et sa cécité, il possédait encore une formidable mémoire. Il s'était levé et commença à parler.

« Aujourd'hui est un jour faste pour les histoires. Une nouvelle page de notre clan s'écrit avec cette victoire. Une histoire commencée il y a plus de sept siècles par un homme...Wilheim. Une histoire que je vais vous conter pour qu'à jamais perdure la mémoire du fondateur du clan des Scotts... »

------------------

Est-ce que les deux niveaux de narrations sont génants ou est-ce que je dois les modifier ?

Et si vous avez d'autres remarques, je suis aussi preneur. http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

Le-Solitaire
29/11/2005, 02h54
Keledvor était avachi sur son trône, installé au centre du banquet. Il ne parlait pas. Il avait les yeux rivés sur l'ondulation des flammes du bûcher où rôtissaient trois énormes rennes.
Nous fêtions sa première victoire en tant que chef du clan des Scotts. Des ashigarus gobelins avaient traversé le détroit et s'étaient aventurés sur nos terres en quête de pillage. Nous avions réussi à les repousser sans subir de pertes, juste quelques blessés.
A sa gauche était assise Epona, sa mère, qui avait dirigé la tribu après la mort de son époux, Sigwald. Nous avions surnommé ce-dernier d'Intrépide en raison de son courage et de sa fougue qui nous permirent de remporter de nombreuses batailles contre les peaux-vertes venus des Monts Zoukoï. Elle avait attendu la vingtième année de son fils pour lui laisser la tête du clan. Cela faisait maintenant un mois qu'il en avait la charge.
A sa droite se trouvait Hoëdic, son meilleur ami avec qui il s'était entraîné durant toute son enfance. C'était un gaillard robuste, aussi barbu que musclé, qui pouvait faire passer Keledvor pour faible si on ne le connaissait pas. Mais si l'un avait la force, l'autre avait l'intelligence. A eux deux, il leur était déjà arrivé de ramener plus de gibier qu'un groupe d'une vingtaine de chasseurs, chacun utilisant ses capacités en coordinations avec l'autre. Ils formaient un duo redoutablement efficace aussi bien lors des parties de chasse qu˜au milieu d˜une bataille. Et ils l'avaient encore une fois prouvé.
Keledvor fut tiré de sa torpeur par Keromer, notre druide. Il était le gardien de l'histoire de notre clan, et malgré son âge et sa cécité, il possédait encore une formidable mémoire. Il s'était levé et commença à parler.

« Aujourd'hui est un jour faste pour les histoires. Une nouvelle page de notre clan s'écrit avec cette victoire. Une histoire commencée il y a plus de sept siècles par un homme...Wilheim. Une histoire que je vais vous conter pour qu'à jamais perdure la mémoire du fondateur du clan des Scotts... »

------------------

Est-ce que les deux niveaux de narrations sont génants ou est-ce que je dois les modifier ?

Et si vous avez d'autres remarques, je suis aussi preneur. http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

eldaura
29/11/2005, 03h39
C'est plutôt sympa de multiplier les niveaux de narration, non, tu ne trouves pas ? Sinon, tu comptes nous faire profiter de la suite de ton histoire sur le topic (ça serait pas mal non plus ça, une sorte de feuilleton heroic fantasy) ?

Ramoran
29/11/2005, 04h57
Jusque là je ne vois qu'un niveau de narration. Par contre si le discours de Keledvor se développe et qu'il raconte l'histoire de la tribu, alors on aura vraiment deux niveaux.

L'idée d'évoquer les passés des divers personnages présents dans la description par des retours en arrière n'est ni gênante, ni déroutante.

C'est dans l'ensemble une présentation claire des personnages, qui ne me donne pas plus envie de m'arêter que de poursuivre: c'est un début neutre, qu'on ne peut apprécier que par rapport à la suite.
Moi j'ai du mal à rentrer, car les tribus celtes ancestrales, c'est pas mon univers, ça ne me fait pas rêver.
C'est quoi des ashigarus gobelins?

Remarque de langue:
"Nous avions surnommé ce-dernier d'Intrépide"
La préposition "d'" est en trop!
Et Intrépide est un adjectif, qui nécessite pour être substantivé et avoir valeur de surnom, un article.
Autre remarque sur la précision des mots.
"d'Intrépide en raison de son courage et de sa fougue "
Intrépide, étymologiquement, c'est celui qui ne tremble pas.
Etre intrépide, c'est ne pas se laisser perturber par l'obstacle. La fougue, c'est autre chose, il y a une nuance d'emportement, qui ne convient pas à l'intrépidité.

"chacun utilisant ses capacités en coordinations avec l'autre"
L'expression est lourde, (au passage coordination doit être au singulier) et personnellement les propositions participiales qui concluent une phrase, j'aime pas trop, car le rapport avec ce qui précède est mal défini, aussi ien sur le plan logique que sur le plan temporel.

J'aurais dit:
A eux deux, il leur était déjà arrivé de ramener plus de gibier qu'un groupe d'une vingtaine de chasseurs, car ils avaient su combiner leurs capacités à la perfection.

Dans l'ensemble les choses sont bien posées, mais le tout reste trop abstrait.
On est prévenu des qualités des personnages, mais elles ne se manifestent pas autrement que par des résultats (la victoire, le gibier).
Donc pour l'instant les personnages ne vivent pas.
On attend donc la suite.

eldaura
29/11/2005, 05h05
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">pas plus envie de m'arêter que de poursuivre </div></BLOCKQUOTE>

arrêter ?

http://forums.ubi.com/images/smilies/cry.gif On ne peut vraiment plus compter sur personne dans ce monde de fous ... http://forums.ubi.com/images/smilies/cry.gif

Ramoran
29/11/2005, 05h12
Oh j'ai failli! Je pleure amèrement!
Qui veut me flageller jusqu'au sang pour ma pénitence?

Ceridwen1981
29/11/2005, 06h03
C'est vrai que pour une entrée en matière c'est vraiment sympa. Mais est-ce une entrée en matière ou avais-tu déjà écrit auparavant des textes qui nous parleraient de ce monde que tu as créé ? (as-tu le squelette de ton histoire? une carte?)

Inventer un vocabulaire propre est un signe d'imagination prometteuse et tu remarques que pour l'instant, ceux qui te répondent attendent la suite... Il serait peut-être possible de rendre ton début un peu plus précis de manière à détailler un peu plus les personnages et le décor. Bon, pour le décor, c'est bien, ne touche à rien (j'aime particulièrement l'image de la première phrase)mais, permets, LeSolitaire, que je te donne mon sentiment : au niveau des personnages, l'abstraction est une bonne chose pour développer l'imagination de ton lecteur.
Cependant, quand je te lis j'ai envie de les connaître mieux, de les "voir", en bref : que tu me dessines une image. Pas tout, évidemment, mais tu pourrais d'avantage caractériser physiquement Epona, Hoëdic et surtout Kelvedor. Leur donner des particularités physionomiques (ou vestimentaires)participerait au processus d'attachement que ton lecteur forme avec tes personnages. Bien sûr ce n'est pas obligatoire, mais les récits épiques ont besoin d'images depuis Homère (on sait qu'Agamemnon était barbu, ou que Hélène était blonde.. par exemple !).

Voilà, c'est certain que tu pourrais glisser des petites allusions ça et là, comme "ses yeux sombres..." ou ses "yeux tristes..." ou "ses yeux rieurs..." ou "ses yeux perçants étaient rivés sur l'ondulation des flammes".
Et par une description physionomique, tu pourrais nous aiguiller un peu sur les caractères psychologiques.

Et comme le dit justement Eldaura, ça serait une très bonne idée de lancer un feuilleton ! j'espère que tu nous feras ce plaisir. http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-happy.gif

@Ramoran : j'ai quelque part un nerf de boeuf...gnarf gnarf gnarf ! http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-tongue.gif

Le-Solitaire
29/11/2005, 08h51
@Eldaura : Si vous le voulez, bien sur que je peux vous faire profiter de la suite...dès qu'elle est finie. http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif
Pour le feuilleton, je ne suis pas pour. Je préfère tout envoyer lorsque c'est fini.

@Ram' : Le membre du clan qui raconte la scène et Keromer forment les deux niveaux de narration.

<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">(...)
Nous fêtions... </div></BLOCKQUOTE>
En fait je souhaite savoir si c'est génant que je laisse le "Nous" (Narrateur interne) ou s'il vaut mieux le remplacer par un "Ils" (Narrateur externe) pour une raison X ou Y.

Les ashigarus gobelins sont des guerriers gobelins asiaticisés (pardonnez moi ce néologisme), vivant proche du territoire du Clan des Scotts.

C'est bien Sigwald l'Intrépide dont je parle. J'ai essayé de faire passer son surnom d'une autre manière. Visiblement, ça n'a pas marché.
Pour la précision du langage, je vais en tenir compte.

Coordination, merci pour la faute.
Pour les propositions principales en fin de phrase, ça ne me choque pas. Là où ça pêche c'est peut-être sur l'élément temporel. Je vais voir.

Les personnages ne vivent pas car pour le moment ils ne me servent que d'introduction. Celui qui doit vivre, c'est Wilheim mais je ne vous ais pas mis la suite du texte.

L'histoire du clan des Scotts est une fresque qui part de l'origine du clan jusqu'à aujourd'hui. L'histoire de Keledvor et de quelques uns de ses proches ancêtres sera développé dans la dernière partie de cette fresque. J'espère que vous serez encore là dans deux ans pour mieux le connaitre. http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_rolleyes.gif

@Ceridwen : Ce n'ai pas un univers que j'ai créé. J'écris dans l'univers d'un jeu de plateau avec figurines.
Le site officiel du jeu (http://www.confrontation.fr).
En fait, le Background (BG) de ce jeu est minimaliste, diffus et évolutif. En gros, on a les bases de chaque peuple qui sont complétées au fur et à mesure du développement du jeu. Cela laisse donc une assez grande liberté d'écriture.
Voici la Carte (http://www.rackscan.net/rackscan/rackscan-map.php) de cette univers.
Si tu veux en savoir plus PM moi.

Concernant les personnages, c'est un truc auquel je ne pense pas assez. Quand j'écris, je vois parfaitement leurs caractères physionomiques et vestimentaires mais c'est vrai qu'il faut que je les "montre" aux lecteurs. Je vais essayer d'arranger ça.

Pour le feuilleton, j'ai déjà répondu à Eldaura.

Merci à tous les trois pour ces critiques, si vous voulez continuez de réagir n'hésitez pas.
Normalement, la première partie devrait être finie fin décembre-début janvier. Patientez encore un peu surtout que j'ai un autre texte que j'aimerai également finir avant le début de l'année prochaine.

PS pour Eldauras et Ceridwen : J'avais déjà posté ça : Le Silence de l'Elfe (http://forums-fr.ubi.com/eve/forums/a/tpc/f/213107984/m/6931007153/r/6931007153#6931007153). Et pour ceux qui l'avaient lu à l'époque, c'est la version finale que j'ai mis à jour.

Ramoran
29/11/2005, 11h29
Le narrateur interne se justifie si c'est un personnage de l'histoire.
Dans madame bovary, il y a dans le premier chapitre la présence d'un narrateur interne, qui je suppose fait partie des écoliers camarades du pauvre Charles Bovary, et ensuite le narateur disparait totalement.
J'adore Flaubert, et madame Bovary, mais je n'ai jamais compris l'intérêt de ce procédé.

eldaura
29/11/2005, 11h35
Là aussi, ça peut être cohérent. Les druides et les bardes étaient les dépositaires de la mémoire du clan et se devaient de faire profiter les autres de leurs conseils et de leur sagesse, souvent au point d'influencer directement les décisions prises par le chef. (mais bon, c'est une justification plus historique que littéraire...)

Armestat
29/11/2005, 11h56
1/ Tu nous balances des tonnes de noms tous plus imprononçables les uns que les autres à la gueule. J'ai même pas retenu comlment s'appelait ton chef.

2/ Ton duo ressemble trop à celui du "Peuple du tapis" de Pratchet.

3/ Tout le monde il est fort et puissant? Même le sage de la tribu (pourtant apparemment primitive) parle comme si le sang de Ramor coulait dans sa gorge...

eldaura
29/11/2005, 12h08
Assez d'accord avec ton 1) Arm, pour le 2 je ne peux pas te dire, je ne connais pas. Mais bon, pour le 3), c'est normal, si c'est de l'heroic fantasy, ben, c'est forcément heroic (plein de persos puissants) et fantasy (pas toujours réaliste). Non ? Tu arrives vraiment à rêver si on te raconte la vie d'un cordonnier ? http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif

Ramoran
29/11/2005, 12h11
Arm, je suis aussi pompeux que ça? http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-mad.gif

Armestat
29/11/2005, 12h17
@Eldaura: tu devrais, jsutement, lire du Pratchet. Tu y apprendrais que l'héroïc fantaisie ca peut aussi se faire su la vie d'un cordonier avec un accent chti et autant de muscles qu'une couille gauche.

@Ram: oui.

eldaura
29/11/2005, 12h21
http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-very-happy.gif tu as peut-être raison... (je ne lis pas beaucoup d'heroic fantasy, mais j'en essaierai un ou deux si tu peux m'en conseiller un bon)

Ramoran
29/11/2005, 12h31
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">
« Aujourd'hui est un jour faste pour les histoires. Une nouvelle page de notre clan s'écrit avec cette victoire. Une histoire commencée il y a plus de sept siècles par un homme...Wilheim. Une histoire que je vais vous conter pour qu'à jamais perdure la mémoire du fondateur du clan des Scotts..." </div></BLOCKQUOTE>

Arm, t'es pas très fin dans tes rapprochements. Je n'écrirais jamais dans ce style parfaitement creux de célébration. Ce n'est pas parce que mes phrases sont bien construites, qu'elles tendent à glorifier par des expressions si ronflantes.

"Une histoire commencée il y a plus de sept siècles par un homme...Wilheim" Ce rejet du nom du héros en fin de phrase est grotesque et grandiloquant, je me pendrais plutot que de dire ça au premier degré.

Armestat
29/11/2005, 12h33
Certes, mais j'ai parlé de sa gorge. Bouffer un Ramoran, c'est pas parler comme lui, me trompes-je?

Belartus
29/11/2005, 13h54
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Originally posted by Armestat:
2/ Ton duo ressemble trop à celui du "Peuple du tapis" de Pratchet. </div></BLOCKQUOTE>

@ Arm: c'est un duo. C'est normal qu'il ressemble a beaucoup d'autres : Astérix et Obélix, Johan et Pirlouit, Carlos et sim...

@ LS : c'est bien mais silteplait n'alourdit pas le récit avec des descriptions genre "Fils de truc, petit fils de machin, vainqueur de mes deux, arracheur du muscle droit de la couille gauche d'un vendeur de cheddar aux raisins...". En meme temps je suis un grand fan du style direct. voir du style à la James Ellroy. Dense et intense. Pas de disgressions. Donc je suis peut être pas très objectif.

soyo07
30/11/2005, 01h05
An de grâce -700, clan des Scotts, 1 heure moins le quart avant J-C :

Wilheim : Adèle Scotts, t'aurais pas autre chose que de la bière à nous offrir ?, mes potes et moi on en a ras le gobelin de toute cette mousse qui remplit nos panses et nos vessies de guerriers héroïques, et puis c'est l'heure de l'apéro, tu pourrais pas nous servir un p'tit ricard ?

Adèle : vous avez vraiment l'air de vieux croûtons juste bon pour agrémenter la salade verte de tata Epona ! , quand je pense que dans 700 ans, on contera l'histoire de Wilheim le grand, fondateur du clan des scotts, vainqueur sur tapis vert des peaux vertes qui en tentant de traverser le détroit avec leurs arcs et leurs flèches se sont fait bouffer par l'Ogrim d'amano qui faisait trempette ! Vous n'avez aucun mérite !

Wilheim : Adèle qualité filtre, c'est pas la peine d'en rajouter, te souviens tu de ces tendres années où nous allions camper sur le mont Zoukoi, juste tous les deux, sans les enfants, en amoureux ! c'est à cette époque que j'ai décidé de fonder le clan des scouts, tu te souviens de ce type à demi chauve avec une chemise à carreaux, c'est lui qui a pris en mains la destinée de nos enfants pendant les vacances scolaires ! Comment il s'appelait déjà ?
- Heu, Gérard Jugnot ! ou Soyo je ne sais plus, c'est vrai qu'il était fort sympathique, Ha ! Wilheim, quelle époque épique ! Et puis nous vivions heureux sans ces sales peaux vertes à plumes qui envahissent nos prairies pour venir chasser le bison futé ! Au fait Wilheim, tu crois que Keromer notre druide qui a déjà 150 ans va enfin se décider à changer sa recette de bière parce que je sens bien que depuis quelques temps nos guerriers assoiffés ne la digèrent plus ! l'adelscot ça commence à faire ringard, je sais pas moi mais il pourrait y ajouter quelques épices,
- Tu sais chérie, notre bon vieux druide a ses principes, mais tu verras un jour il sera reconnu par ses pairs, je crois qu'il a l'intention de finir sa carrière en Bretagne, dans un petit village gaulois pas encore romanisé ! Mais excuse moi de te reprendre ma chère Adèle mais tout à l'heure tu parlais de tata Epona mais sais tu qu'à notre époque, elle n'est pas encore née, c'est comme si tu avais prononcé le nom d'Hoëdic le musclé chevelu et barbu, c'est quoi cet anachronisme, tu vas te faire engueuler par les historiens de notre autobiographie ?
- Mais non mon chou de Bruxelle, Epona c'est un prénom très utilisé dans notre clan pour nommer les ménagères de moins de 50 ans et il est plus que probable qu'il soit encore à la mode dans 700 ans, quant à Hoëdic, ce gaillard robuste aussi barbu que musclé, je ne crois pas que la génération du retour vers le futur fera l'amalgame d'une quelconque ressemblance
avec Amano le bourreau du forum quête !
- Tu as raison, dear Adèle, bon c'est pas tout ça mais personne aurait aperçu Wild aujourd'hui ? j'ai une revanche à prendre à Kick off 2 !

Moins qu'une histoire mais plus qu'une simple anecdote, ce récit court mais suffisant vous a permis de connaître la vérité sur la création du clan des scouts ! Mais alors la question fatidique qui me vient à l'esprit c'est comment le capitaine Stubing a-t-il pu faire le lien entre Wilheim et la disparition du directeur du centre commercial ? Amano a-t-il un rapport avec cette histoire incroyable ? Les descendants du clan des scotts auraient-ils participé à son enlèvement ? Le Soliraire en saurait-il plus sur cette affaire ?

GrandPapaMagie
03/12/2005, 17h23
Alors Gandalf leva son bâton vers le ciel et invoqua Ragnarok sur les samouraïs tapis dans l'ombre. Vegeta se précipita pour contrer l'attaque et lançant une Attaque-Eclair. La magie crépita et le duel s'engagea : la mana des deux combattants se vidait comme neige dans l'antre de Baâl. Mais avant que Gandalf n'ait vidé toute sa mana, Thor vint à la rescousse et utilisa le pouvoir sacré des sandales de sept lieus : il envoya une boule de feu sur Vegeta qui fut projeté dans les buissons épineux carnivores qui sont si nombreux dans les landes d'Adarkar. Alors Vegeta utilisa son dernier recours : il pressa sur le bouton "Emergency" de son armure énergétique et la mutation s'amorça. En quelque secondes, il se digivolva en une Eva fraîchement repeinte et frétillante comme les truites qui gambadaient sur les pans du mont Kazad-Dhum, là où il avait passé sa petite enfance à couper les herbes pour récupérer des rubis. Une fois en Eva il activa les canons elfiques et tira sur Gandalf et Thor. Mais la bénédiction de Chichen-Itza protégea les deux cyborgs. Depuis la défaite de l'équipe de France contre l'Allemagne, Vegeta n'avait pas connu de tel échec. Platini l'avait formé avec les meilleurs karatékas du far-west, et même les tuathas de Dannan, pourtant réputées en tarte-flan vanille-poire, n'avaient pu le vaincre. Mais comme tout pharaon, Vegeta ne pouvait lutter contre sa destinée. Le viel hermite de la Vallée Perdue lui avait bien dit : sans l'épée d'émeraude, le puissant guerrier qui passera dans la forêt de la licorne ne pourra vaincre Hephaïstos le Dragon des Eaux Profondes. Ainsi tombait Vegeta, septième du nom, et s'éteignait avec lui la lignée des Van Carstein, bannis des Terres Balafrées par Ezequiel après la révolution d'octobre.

(j'espère que la suite de l'histoire est à la hauteur de tes attentes soyo http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-wink.gif )

Arkanne
04/06/2010, 10h48
Quelle jolie histoire ! Et dire que j'avais raté ça à l'époque !
Vegeta pharaon mort serait-il ressuscité en Grand Papy Maggie ou Knorr ?
S'il avait rencontre Adèle l'arrière-arrière-arrière-arriérée tante de notre Soyo, les Scotts auraient squatté le vilalge dans les nuages et Soyo serait-il encore parmi eux ?
J'avoue que ces questions turlupinantes me donnent des cauchemars et non cauchemards, hein Daffy ?!