PDA

Afficher la version complète : La quête du Crystal de pouvoir



Megabuggman
21/08/2013, 21h38
En préambule j'aimerais juste dire que je ne connais pas le background de Might and Magic, par conséquent j'ai crée une histoire à partir des cartes. Désolé par avance aux puristes.

Chapitre 1: La pierre

Le monde de Xerath est une planète lointaine ravagée par des années de luttes intestines entre les différents clans qui se partagent la surface. Chacun réclamant des terres appartenant à l’autre, dans le but, rarement dissimulé, de prendre le contrôle global de Xerath. Dans cette bataille, un clan a pris l’avantage, Necropolis, dirigé par l’obscure Nergal, Seigneur De La Pestilence. Néanmoins, une nouvelle aube se lève. En effectuant des fouilles sur leur territoire dans le but de récupérer du minerai, le Bastion, une faction présente dans les forêts nordiques, découvrit une pierre ancestrale, le Crystal de Pouvoir, capable de décupler la puissance de son possesseur et de le rendre quasi invincible. Un Ecraseur de Ranaar présent sur le site tenta de s’en servir, mais lorsqu’il la prit entre ses mains, la boule se mit à briller tellement puissamment qu’elle carbonisa le pauvre Ecraseur, ainsi qu’une partie de la forêt dans laquelle il se trouvait. Le chef du Bastion, Kelthor, Seigneur De La Fureur, décida alors de confier le Crystal aux courageux Guerriers au Chaton, se trouvant au fin fond de la forêt, afin qu’il puisse la protéger le temps que le Bastion comprenne comment se servir d’une telle puissance. Néanmoins, cette nouvelle arriva vite aux oreilles de Nergal, qui décida d’envoyer deux de ses plus proches généraux, Siera et Adar-Malik, afin qu’ils récupèrent cette pierre.
Notre histoire débute quelques mois après la découverte, alors que Zardoc, le chaman de la tribu des Guerriers au Chaton, est informé que Necropolis arrive. Il décide d’aller au plus vite rapporter la nouvelle à Kelthor. Ce dernier se trouvait dans sa forteresse située sur un sommet surplombant la forêt. Lorsque que Zardoc arriva, Kelthor se trouver au milieu d’un entrainement avec sa garde rapprochée, les terribles Broyeurs. « Kelthor, pardon de vous interrompre mais j’ai d’importante nouvelle, glissa Zardoc en entrant dans la salle.
- Quoi donc ? Lança Kelthor en faisant signe à ses Broyeurs de prendre une pause. Aurais- tu perdu la pierre ?
- Non je vous rassure rien de tel. Mais mes éclaireurs mon rapporter que deux généraux de Nergal se dirigent dans notre direction, avec pour objectif de récupérer la pierre.
- Je pensais que ce crotale mettrait plus de temps à découvrir son existence. Malheureusement nos champions son partie dans les terres désolées du sud, que l’Inferno nous a subtilisé. Etant déjà sur ce front, il me saura impossible de t’aider mon pauvre Zardoc.
- Mes Guerriers au Chaton et moi ne pourront pas tenir face à une armée de telle ampleur, nous avons besoin de soutiens.
- Je comprends… Kelthor s’assaillit sur son trône fait de tronc et de casques pris à l’ennemi. Va chercher du soutien auprès de nos alliées du Sanctuaire. Ishuma pourra surement de porter secours.
- Très bien, Zardoc commença à reculer.
- Oh, et avant que tu partes. Kelthor fit signe à deux de ses Broyeurs de se rapprocher. Prend les avec toi, ils vous protègeront, toi et la pierre, au péril de leur vie.
- Merci. »


C’est ainsi que Zardoc et les deux Broyeurs se mirent en route en direction du camp des Guerriers au Chaton. A peine avaient ils quitté la forteresse, que des bruits se firent entendre dans les arbres. Zardoc et les Broyeurs accélérèrent le pas, comprenant bien ce qu’il se tramait. Malheureusement il était déjà trop tard, et cinq Centaures Crâne-Noir se jetèrent sur eux. Zardoc lança une nuée d’insecte sur ces derniers, tandis que les deux Broyeurs allèrent au contact. Ils en mirent deux à terre, et Zardoc se chargea des trois autres en faisant sortir une lumière aveuglante de son bâton. A ce moment-là une nuée de flèche s’abattu sur eux, et Zardoc compris qu’ils étaient cernés par les Goblins Crâne-Noir. Il lâcha son bâton, et fit signe aux Broyeurs de faire de même avec leur masse. Les Goblins Crâne-Noir sortirent des arbres et leur fient comprendre de les suivre. Les Crâne-Noir était une branche dissidente du Bastion, qui avait cependant conclut un pacte de non-agression avec Kelthor, mais ce dernier ne s’appliquait pas aux Guerriers au Chaton. Ils furent conduit dans leur camp principale, dirigeait par Acamas, un ancien général de Kelthor, qui reprochait à ce dernier de s’être éloigner de la voix de la Nature. Zardoc et les deux Broyeurs pénétrèrent dans la hutte d’Acamas. Il était assis sur une chaise et mâchouillé un cure-dent tout en faisant signe aux Gobelins de nous laisser. « Désolé pour l’accueil, mais nous sommes avant tout un peuple de guerriers, beugla Acamas
- Et pourquoi nous avoir arrêté, nous avons toujours était en bon terme avec les Crâne-Noir.
- Rooh, trois fois rien. J’ai juste cru comprendre que vous aviez un Crystal de pouvoir, ou quelque chose dans le genre.
- En effet.
- Eh bien il se trouve que j’aimerais bien le voir, voire même le posséder.
- Malheureusement personne n’arrive à contrôler son pouvoir pour l’instant.
- Ah ! Et toi alors, vous l’avez bien et il ne t’a pas encore cramé le cerveau à ce que je vois.
- Non, les Guerriers aux Chaton nous arrivons à le garder, cependant nous ne pouvons nous en servir.
- Et qu’est-ce que tu faisais chez le vieux Kelthor alors ? Il donne pas ses Broyeurs à n’importe qui. Acamas désigna avec son cure-dent les deux guerriers qui se trouvaient à côté de Zardoc.
- Nous avons découvert que Nergal a envoyé deux de ses généraux pour s’emparer du Crystal. Je suis allé demander de l’aide à Kelthor…
- Et il t’a donné deux Broyeurs ?!! Acamas se mis à rire tellement fort que le sol se mis à trembler.
- Pas que, tenta de l’interrompre Zardoc, malheureusement Acamas ne l’écouta pas, pris dans sa crise de fous rire. PAS QUE, repris Zardoc plus fort, à Acamas ce calma un peu. Il m’a également conseillé d’aller chercher de l’aide auprès d’Ishuma.
- Cette vieille sorcière. Je ne lui ai jamais fait confiance. De toute façon pour moi y a que la terre ferme de vrai, tout ce monde aquatique ne m’inspire pas confiance.
- Et je suis désolé d’être aussi abrupte, mais il va falloir qu’on se remette en route afin d’arriver le plus vite possible au Sanctuaire.
- Attend gamin. Acamas se leva difficilement de sa chaise. Tout ce qui peut énerver Nécropolis m’intéresse, et très honnêtement je n’ai pas très confiance dans tes capacités de guerriers ou de tes deux zigotos. En plus, ce Crystal m’intrigue. Une fois debout, il se dirigea vers Zardoc et les Broyeurs.
- Vous allez me fournir des hommes ?
- Mieux que ça. Il se tourna vers un de ses Centaures. Préparaient moi Artanox, et prévenait le Seigneur de Guerre de me remplacer. Il se retourna vers Zardoc. Je viens en balade gamin, j’ai bien envie de me dégourdir les pattes. » Il sourit de toutes ses dents, ce qui lui donna un air encore plus menaçant.


En sortant de la hutte d’Acamas, une sorte de bélier armé l’attendait, c’était Artanox. Il monta dessus et avec Zardoc et les broyeurs se dirigèrent vers le camp des Guerriers au Chaton. Une fois sur place, Zardoc alla chercher le Crystal dans sa hutte et la mit dans son un sac. « Et j’ai même pas le droit de la voir ? Geint Acamas.
- Vous la verrez bien assez tôt. Il se dirigea ensuite vers les deux Broyeurs. Vous deux, je souhaite que vous restiez ici, afin de protéger le camp si Nécropolis arrive. De plus je préfère voyager en petit nombre, on ira plus vite. Zardoc se retourna vers Acamas. Quant à nous en route.
- On peut même pas manger avant ?
- Si vous souhaitez toujours venir, il faudra vous plier à mes règles. »
Acamas grommela, et ils se mirent en route vers l’Est, en direction du Sanctuaire.

WCB.Kimundi
27/08/2013, 15h26
Les guerriers aux chatons en tant que tribu, j'adore cette carte :D

En ce qui concerne le background ça reste assez fidèle à mon goût :) Sauf que Xerath s'appelle en fait Ashan ;)