PDA

Afficher la version complète : [Nécropole] Adar-Malik- CHinui- La croyance d'un mort.



CHinui
19/09/2013, 17h10
Le contexte de l'histoire est la suite de ma fanfic (http://forums-fr.ubi.com/showthread.php/66796-La-naissance-d-un-chevalier).

A l’approche du village, Adar-Malik senti la sainte présence de Sandalphon.
« Eh bien, comme on se retrouve…

D’un geste de la main, il stoppa ses troupes et se tourna vers eux. Il leva les deux bras et parla fort.
- Mes bien chers enfants, aujourd’hui, nous allons libérer des prisonniers. En effet, l’homme est prisonnier. Il est prisonnier du temps, obligé de vieillir et d’en mourir. Il est prisonnier de l’argent, obligé d’en avoir pour survivre. Il est prisonnier de ses sentiments, obligé d’aimer, mais aussi de détester et de pleurer. Il est prisonnier de sa famille, obligé d’avoir des enfants, de les éduquer pour qu’ainsi à leurs tours, ils deviennent prisonniers du temps, de l’argent et de tout le reste !

Des cris se firent entendre dans la foule.
- On nous voit comme des tueurs, des sociopathes, des monstres mais ils ont torts ! Nous sommes des bienfaiteurs ! NOUS SOMMES DES LIBERATEURS !
La voix résonna dans le ciel et celui-ci me mit à s’assombrir. Le vent souffla fort comme si celui-ci voulait porter les mots d’Adar-Malik à travers les champs et les montagnes.
- Ils seront bientôt comme nous ! Libre ! Libre de toutes échéances et de toutes obligations qui les stressent, les inquiètent, les angoissent ! Ces questions que l’homme se pose sans cesse : « Ai-je bien travaillé ? », « Vais-je m’en sortir ce mois-ci ? », « M’aime-t-elle vraiment ? Ou en a-t-elle après mon argent ? ». Il ne se les posera plus !

Atropos était émerveillé. Il n’avait jamais vu les mort-vivants de cette manière. Il n’avait jusqu'à présent qu’une mauvaise opinion de lui-même. Il se voyait comme un criminel, un traitre au sein du Saint-Empire mais cela avait, à l’instant, changé. Il était fier, plein de témérité, près à combattre pour son peuple libre et défendre une cause qui lui était juste !

- Mes enfants, dit-il d’une voix plus reposée et quelque peu essoufflée. Si je vous appelle ainsi, ce n’est pas par pur hasard. C’est parce que moi, Adar-Malik, je vois la Nécropole comme ma famille. Et je suis votre père car c’est moi, par le biais de votre frère Atropos, qui vous a libéré et fait naitre en tant que mort-vivant. Je sais ce que vous pensez, que c’est paradoxal à ce que j’ai dit précédemment. Mais non, pas du tout, car là où un homme en cage fait naitre un nouveau qui lui aussi est en cage, nous nous naissons libres et le restons, ainsi que nos enfants ! Bien, maintenant que ce doute est écarté de votre esprit, sachez que dans ma conception de la famille, on ne se cache rien, on se dit tout ! Et donc, je vais vous dire mon plus grand secret, ce rêve que « Papa » garde au plus profond de lui !

Adar-Malik reprit son souffle. La foule s'était tue et elle était suspendue à ses lèvres (bien qu’elles soient derrière un masque) de leur père.
- Mon rêve le plus cher, c’est de libérer le monde ! Pour que tous puissent avoir accès à l’éternité et à une totale liberté de penser ! Que tous soient libérer de ces faux dieux que sont Elrath, Shalassa et autres lézards volants !

La foule réagit en conséquence à ces paroles.
- Ras-le-bol des dieux !
- On a pas b’soin d’eux !
- On fait c’ qu’on veut ! C’est pas un lézard qui va nous dicter notre conduite !
Adar-Malik leva la main et la foule se tu à nouveau.
- Je suis heureux de voir que mes enfants possèdent les mêmes convictions que moi. Maintenant allons libérer ces hommes du joug de la vie !
Les mort-vivants étaient déchainés, ils crièrent tous plus fort les uns que les autres !
- A LA LIBERTE ! cria Adar-Malik.
- A la liberté ! cria son armée en retour !
- A L’ETERNITE !
- A l’éternité !
- Et surtout… A LA MORT !

AlisColor
27/09/2013, 09h21
Alors celui-ci je l'ai particulièrement apprécié, je trouve ça tellement énorme, les morts sont en fait des militants anarchistes. Avant de lire le RP, je me disais, c'est dommage trop souvent on a pas de bon méchant qui finalement lui aussi à un coté humain et un but pas si débile que détruire la terre ou contrôler le monde.

Donc bien joué, là on a un sacré challenger, c'est court mais efficace !