PDA

Afficher la version complète : Le Miroir



Shambell
26/02/2014, 16h53
J'avais écris ça y a un moment...soyez conciliants.
Si ça peut intéresser les personnes qui se plaignaient de voir la section désertée.

__________________________________________________ _________________________________________________

Rien d'autre que le vide...
Cela faisait bien une heure qu'il se concentrait sur la surface qui lui faisait face, polie comme un miroir.
Une heure qui paraissait des siècles.
Mais rien.
Toujours la même surface translucide d'un blanc laiteux.
Alors qu'il posa sa main sur son cou comme pour masser ses muscles endoloris, la toux de Ga'arend lui fit se rappeler la présence de ses plus proches lieutenants en ces lieux.
Ils l'avaient suivi jusque-là, confiant en ses qualités de chef de la compagnie, de meneur d'hommes.
Un meneur bien désorienté se dit-il non sans ironie.
Les évènements de ces derniers jours lui revinrent en mémoire.

Ce qui commença comme une simple mission le devint rapidement moins.
Des évènements inexpliqués, des combats contre toute sorte d'ennemis dont certains des plus inattendus et des rencontres surprenantes, le passage au monastère d'Helexia...
C'est là que les Frères Aveugles lui indiquèrent l'existence des Piliers de Prévoyances.
"Vous y aurez des visions du passé, du présent, de l'avenir voire plus..."
Cela semblait le moyen idéal pour démêler le sac d'intrigues dans laquelle les Sabrevents étaient plongés.
Moyen qui se trouvait de façon commode à seulement une demi-journée de marche du monastère.
Les Frères ne se firent pas prier pour localiser le site même si de nombreux sous-entendus laissaient à penser que l'endroit était dangereux.
En cela, cela l'arrangeait bien... Danger ou pas, il s'y serait aventuré quand même vu la situation.
Autant obtenir directement l'information plutôt que de parlementer et manœuvrer pendant des heures pour obtenir la même chose...
Quelqu'un tirait les ficelles dans l'ombre et il n'aimait pas ça. Autant mettre les choses en lumière le plus vite possible.

Et c'est ainsi qu'il se retrouvait là, dans la neige, à fixer un de ces blocs de glace perdus en pleine montagne.
Un bloc de glace en forme de pilier certes, avec de supposés pouvoirs mystiques certes, mais bloc de glace tout de même.
Heureusement que la température était relativement clémente...
Mais toujours rien.

Il commençait à croire que qu'il avait fait tout ce chemin pour rien, quelle perte de temps...
Et c'est alors qu'il vit quelque chose.
Ce fût d'abord ténu.
Un miroitement coloré dans le blanc du pilier capta son attention.
Puis ce phénomène s'amplifia jusqu'à occuper tout son champs de vision.
C'est alors qu'il se retrouva comme projeté dans une scène d'un autre temps, les formes colorées prenant consistance.
Il se trouvait dans la cour ensoleillée d'un château étrangement familier.
Un peu désorienté, il chercha à se reprendre lorsqu'il vit, assises dans cette cour et discutant entre elles, deux jeunes filles identiques en tous points si ce n'est les habits.
Son souffle se coupa lorsqu'il reconnut en elles Deirdre et Cate, ses deux sœurs.
Il se trouvait dans le Duché du Cerf, au sein du château de ses ancêtres.
Il voulut faire un pas vers elles mais la scène commença à se dissoudre en un nuage de couleur.
Une scène du passé se dit-il le cœur serré.
Une nouvelle scène lui apparut.
Sa prison à Tarlad, durant la Guerre des Cendres Amères. Ses geôliers sont là et parlent à voix basse, son sort était alors totalement inconnu.
Puis une autre...
Haart est à ses côtés, alors qu'il va rendre visite à un de ses bannerets.
Et encore d'autres, apparaissant et disparaissant dans un grand tumulte de couleurs, de mouvements et de sons.
Son départ du duché en secret.
Des scènes de ses années d'errance.
Son arrivée au sein des Sabrevents.
Sa rencontre avec le Maréchal Siegfried de Flammschrein.
Son arrivée au monastère d'Helexia.
Lui arrivant devant les Piliers.

Et des scènes du futur.
Une alliance avec des Démons.
Une confrontation avec Kassar, le chef du Clan Crâne Noir.
Une tour impossible, ne pouvant tenir que par on ne sait quel artifice.
Des scènes de bataille contre des choses sans existence propre.

Et des morts, et des pertes...
Les sabrevents décimés progressivement.
Ga'arend et Vein tués au combat.
Myranda littéralement désintégrée.

Et c'est alors qu'il l’aperçut, plongée dans le noir mais étrangement visible.
Une forme humanoïde mais sans trait distinctif, comme encapuchonnée dans une grande cape.
Une forme dont le seul trait distinctif sont deux yeux froids qui semblaient briller d'un éclat étrange.
Une ombre qui s'approcha alors de lui et lui parla, comme si elle était véritablement là et pas juste une des nombreuses visions du Pilier.
"J'ai renié les mensonges des Dieux Dragons. Je suis au delà du cycle de la Vie et de la Mort.
Tout vos efforts sont vains car le Temps ne m'est rien.
Ployez sous ma puissance et courbez l'échine.
Car sinon vous serez oblitérés."
Plongeant ses yeux dans le regard de la chose, ce qu'y vit Kieran le forçât alors à crier.
Rien d'autre que le Vide...

Melkentich
27/02/2014, 16h58
Tout d'abord, merci pour la spécial dédicaces ;o)

J'aime beaucoup, c'est fluide, aéré et intéressant. C'est un style épuré et simple qui me plaît beaucoup. Bonne ambiance et joli référence de ci de là. Porteur d'une bonne intrigue. Si ça peut donner suite à une suite, je suis preneur ;o)

Du coup, ça m'a donné envie de poster un bout de suite à un de mes textes... (Pas joli de faire de la pub dans le thread d'un autre, désolé ;o) )