PDA

Afficher la version complète : Micro-transaction dans ACU c'est scandaleux.



ame13
14/08/2014, 22h04
Je viens de voir la nouvelle qui ne passe pas inaperçu, sur l'annonce des micros transactions... êtes-vous sérieux? Je pense me faire rembourser mon collector exclusif dans le Ubishop, c'est un manque de respect complet.
Si votre entreprise serait en Amérique vous auriez surement eue le prix de la pire entreprise des Etats-Unis. Déjà la version PC que j'ai acheté collector est bridée comme pas possible… avec un I7 4770K+ un sli de 680! Tout ça pour faire passer les consoles Next Gen encore dans la course.

Moi je stop et vais demander un remboursement si vous me confirmer bien que ce n’est pas une rumeur.
Source http://www.gameblog.fr/news/45082-assassin-s-creed-unity-aura-un-systeme-de-microtransactions

Kingme369
14/08/2014, 23h05
Dommage, je pense qu'on perd assez cher le jeu pour ne pas à avoir à acheter des armes ou armures in game. J'espère juste que les objets payants seront moins puissants que les objets que l'on achetera( monnaie du jeu), ou que l'on trouvera.

OdelPasso
14/08/2014, 23h34
Tu sais que pour bénéficier du jeu à 100% tranquillement installé pépère dans ton siège, les micro-transactions ne servent à rien ?

OdelPasso
15/08/2014, 08h45
Allez je vais vous expliquer à quoi sert les micro-transactions avant que les pleureuses et les "je vais me faire rembourser" rappliquent. De nos jours, il y a différentes catégories de joueurs. Par exemple, ceux qui ont le temps de jouer plusieurs heures par jour et ceux qui n'ont que quelques heures par semaine.

Ces personnes veulent jouer à AC:U mais n'ont pas le même rythme et les plus lents ne veulent pas rester sur le jeu pendant 6 mois. Voilà qu'arrive les micro-transactions pour les aider à finir le jeu plus vite. Tout ce qui est achetable par ces transactions sont également débloquable en jeu (arme, améliorations armures etc...)

Donc ame13, avant de jouer ta pleureuse effarouchée, renseigne toi un petit peu sur ce qu'apporte ces transactions. Surtout que ce qui est achetable via ces transactions est complètement dispensable.

Ah oui et j'oublais, les micros transactions existaient déjà au temps d'AC4 BF :
- http://shop.ubi.com/store/ubiemea/fr_FR/pd/ThemeID.8605700/productID.292100400/Assassins_Creed%C2%AEIV_Black_Flag%E2%84%A2_Gain_d e_temps%3A_Pack_Activit%C3%A9s_%28DLC%29.html?ncid =287-3-None-1-3-aflt-32-12-aff--17-19-7-0614

- http://shop.ubi.com/store/ubiemea/fr_FR/pd/ThemeID.8605700/productID.292100300/Assassins_Creed%C2%AEIV_Black_Flag%E2%84%A2_Gain_d e_temps%3A_Pack_Collection_%28DLC%29.html?ncid=287-3-None-1-3-aflt-32-12-aff--17-19-7-0614

- http://shop.ubi.com/store/ubiemea/fr_FR/pd/ThemeID.8605700/productID.292100200/Assassins_Creed%C2%AEIV_Black_Flag%E2%84%A2_Gain_d e_temps%3A_Pack_Ressources_%28DLC%29.html?ncid=287-3-None-1-3-aflt-32-12-aff--17-19-7-0614

bee61
15/08/2014, 09h12
j'ajouterai juste que c'est une possibilité on ne peut plus courante sur de nombreux autres jeux sous diverses formes (exemple acheter des packs d'argent (GTA5 par exemple), d'orbes, de pierres ou autres (les RPG), et ce depuis des années

je vous souhaite une bonne sortie d'hibernation

ame13
15/08/2014, 12h35
J'avais peur que ce soit pire que ça. Quand j'achète un collector à environs 139€ sans frais de port pour livrer en express, c'est aussi pour encourager à produire plus de jeu sur PC surtout avec le Fléau du piratage qu'il y a en ce moment et nuisible pour la création des épisodes ou nouvelles séries de jeu originaux.
Mais il y a bien une chose qui ne s’achète pas c'est la confiance du consommateur. Red Project avec son Witcher 2 l'avait comprit depuis bien longtemps est l'un des titres les mieux vendus sur PC.

Ptit_Thib
16/08/2014, 14h34
Je ne souhaite pas faire l'avocat du diable, mais les micro transactions sont simplement la pour les joueurs qui n'ont pas la patience d'évoluer normalement.
Cela était déjà présent dans AC4, et même si j'en achèterai jamais, ce n'est pas des contenus qui leur permettre d'accéder à des objets uniques.
D'ailleurs les seules "micro-transactions" qui apportent vraiment quelque chose autre que "gagner du temps", sont débloquable avec des points Uplay qu'on gagne en jouant ...

Miss-Daft
17/08/2014, 18h33
J'avais peur que ce soit pire que ça. Quand j'achète un collector à environs 139€ sans frais de port pour livrer en express, c'est aussi pour encourager à produire plus de jeu sur PC surtout avec le Fléau du piratage qu'il y a en ce moment et nuisible pour la création des épisodes ou nouvelles séries de jeu originaux.
Mais il y a bien une chose qui ne s’achète pas c'est la confiance du consommateur. Red Project avec son Witcher 2 l'avait comprit depuis bien longtemps est l'un des titres les mieux vendus sur PC.

Contradiction.

FLASH-BACK

Witcher premier du nom sort. Développé par CD Projekt Red, mais édité par Atari. Atari, très frileux, met un DRM sur Witcher 1, réduisant de fait sa propagation et sa copie illégale.

Le jeu fait un flop. Complétement.

Plusieurs mois après, CDPR se débarrasse du DRM tout en sortant un re-lifting du jeu gratuit pour ceux possédant déjà une copie, et qui n'augmente pas le prix initial du jeu.

TADAAA. Le jeu fait un retour de flamme fulgurant, et CDPR retient la leçon : plus de DRM (fait amplifié par le fait qu'ils deviendront leur propre éditeur)

Voilà, ça, c'est rappelé...

Donc, le "fléau du piratage"... est une blague. Mais vraiment.
Déjà, parce qu'il existe aussi (et massivement) sur console (tant portable que de salon, et pour les nouvelles gen, vous inquiétez pas, ça va arriver aussi).
Et parce qu'une bonne partie des raisons du piratage sont occultés (le test illégal d'un jeu avant achat étant souvent la plus grande raison d'un piratage, étant donné que les démos ont complétement disparues de nos jours). Qui plus est, les personnes qui piratent sont souvent celles qui dépensent le plus dans la culture.

Et comme rien ne vaut une infographie animée, une source, et des chiffres :


https://www.youtube.com/watch?v=xhY5UuBvIo8&list=UUm5wThREh298TkK8hCT9HuA

Un discours comme ça en 2014 démontre vraiment que tu n'as entendu le son de cloches que d'un source, et c’est bien regrettable, crois-moi. ; )

bee61
17/08/2014, 20h09
en tout et pour tout, curiosité, sens critique, recul et réflexion sur tous les sons de cloche disponibles

... culture ... (C?)(c?)ulture(s?) ...

... spectacle ...

... médias ...

... expliquer, analyser et solutionner derrière des gimmicks de mise en scène immuables et immédiatement identifiables les problèmes de société et de géopolitique les plus sensibles et les plus complexes en moins de 3 minutes chrono là où les plus grand spécialistes "pour" ou "contre" des choses en questions continuent de se déchirer depuis des années ...

... médias ...

... spectacle ...

... consommation ...



se retourner, relire et revoir Guy Debord, se détourner

Miss-Daft
17/08/2014, 21h02
Bee, je ne te demande pas de me croire sur parole, ni de croire DataGueule sur parole (moi-même je ne les crois pas sur parole pour les raisons que tu as énoncé. Mais ils ont le chic de mettre en avant des études qu'on oublie, notamment l'étude anglaise).

Mais, je te parle en tous cas de choses que je vérifie tous les jours.

Pourquoi est-il si facile de trouver des logiciels Autodesk (Maya, Photoshop, etc...) en téléchargement illégal ?
Facile au point que ce sont quasiment les éditeurs qui ont fourni les moyens de le pirater et/ou qu'ils sont très au courant de la façon, qui ne change jamais d'années en années, dont on pirate les licences.

Cela permet le partage. Et qui dit logiciel partagé, dit tout le monde s'est formé dessus. Tout le monde qui s'est formé dessus = logiciel utilisé et payé par les entreprises du secteur car leurs salariés savent l'utiliser.
Tu veux que je te dise ? Sur les forums spécialisés d'infographie, les créateurs de plugin mettent eux-même leurs cracks : frustration de voir son client l'utiliser n'importe comment, recherche de béta-testeurs et de retours de gens motivés, bouche à oreille (pour qu'ensuite les entreprises achètent les licences officielles), etc...

"Le fléau du piratage" ça veut vraiment rien dire. Oui oui, y a des gros porcs qui téléchargent sans aucun recul, sans jamais rien payé, pensant avoir accès à tout. Et oui, il y a des gens qui ne téléchargent un jeu que deux heures pour le tester avant de le delete, qui regardent en illégal un film car introuvables sur les plateformes légales. D'ailleurs, tous les sites de DL le marquent :


6. Support the software developers. If you like this game, BUY IT


Sur toutes les personnes que je connais et qui pratiquent le piratage, ce sont des personnes qui vont : aux musées, aux expo, au cinéma, acheter des jeux, des films, des produits dérivés, qui sont des kickstarters, des humble bundle... Bref, la vision manichéenne ne marche pas dans la vraie vie, encore moins sur internet.
Un téléchargement illégal n'est pas égal à une vente ratée. Au contraire peut-être.

bee61
18/08/2014, 09h59
nul manichéisme là-dedans, mais nul angélisme non plus, juste un constat

dans l'organisation de cette société du spectacle si bien décrite dès les années 50 par Guy Debord où ce n'est plus le peuple qui réagit mais le public qui consomme, le piratage n'est qu'une nouvelle forme de distribution commerciale, comme tu le suggères toi-même via l'exemple de ton logiciel ou celui du test de jeu

la liberté et l'intérêt du client ne sont qu'apparence et illusion dans cette autre pratique commerciale, finalement très peu différentes des autres pratiques commerciales en ligne, puisque la publicité traditionnelle et le "traçage ciblé" des goûts du consommateur y sont présents, et donc oui, un piratage est en effet une future vente

derrière l'apparence, la grande distribution est gagnante, et même définitivement gagnante, en intégrant le piratage et ramenant ainsi insidieusement au départ, puis désormais quasi-ouvertement, dans ses filets ceux qui croient justement lui échapper, élargissant du même coup sa clientèle .. du hard-discount numérique finalement

et Robin Des Bois de continuer à chercher sa forêt de Sherwood et Don Quichotte ses moulins à vent sous le parking du centre commercial