PDA

Afficher la version complète : Questions & Réponses : Février 2015



Ubi-Enicedia
05/02/2015, 20h39
Questions & Réponses : Février 2015

http://static9.cdn.ubi.com/resource/fr-FR/game/tomclancy-thedivision/game/2015_Feb_05_CommQA_Banner_192594.jpg

Retrouvez ci-dessous les questions posées par les sites de fans The-Division.pl (https://the-division.pl/) et MyDivision.net (http://mydivision.net/) à David Polfeldt (Directeur général, Massive Entertainment), Martin Hultberg (Développeur de PI et Communications, Massive Entertainment) et Antoine Emond (Lead Développement Communautaire, Ubisoft Asie et Studios Nordiques).

The-Division.pl : Salut David, quelles sont les trois choses dont vous êtes le plus fier ?
David Polfeldt : Voilà une question difficile ! Je dirais que tout dépend du point de vue. Mais il est vrai que certaines choses comptent toujours plus que d’autres.

• Je suis fier d’avoir pu être là pour ma famille, même lorsque j’étais très pris par mon travail.
• Je suis fier du niveau de qualité et de précision de nos projets ici à Massive.
• Je suis fier d’avoir écrit et illustré deux livres pour enfant qui ont été publié en Suède. Vous pouvez trouver une version anglaise de ces livres sur iPad en recherchant le titre THE LIGHTGIRL…


The-Division.pl : Pourquoi avoir choisi New York ? Qu’est-ce que cette ville a de si spécial ?
Martin Hultberg : Nous nous sommes arrêtés sur New York pour plusieurs raisons. Tout d’abord, l’environnement de la ville elle-même New York est une ville complexe qui permet de mettre en avant la fragilité de la société. C’est aussi une ville que presque tous les joueurs connaissent, au moins de nom, à cause d’autre jeux vidéos, livres ou films.

The-Division.pl : Qu’avez-vous pensé de la réaction des fans lors de la première présentation de The Division ?

Antoine Emond : J’ai été époustouflé par l'accueil chaleureux des fans et le fait que de nombreux joueurs ont tellement apprécié ce qu'ils ont vu qu'ils ont créé des sites de fans dès le 10 Juin, 2013! L’une de mes citations préférées ce jour-là était : "Il ya 3 ans, nous pensions qu’un jeu comme celui-là ne serait disponible que dans 20 ans, tout est vraiment imprévisible!"


MyDivision.net : Pour le moment, nous n’avons vu que des ennemis humains, comme les Cleaners et quelques bandits. Pensez-vous à introduire des ennemis inhumains, comme des zombies ?
Martin Hultberg : Il s’agit d’un jeu Tom Clancy, nous devons donc rester authentiques. C’est particulièrement important pour la création de l’univers de jeu et des différents ennemis et alliés qui le peuplent.

MyDivision.net : Qu’est-ce que vous préférez dans le jeu ?
Antoine Emond : La Zone Sombre. La Zone Sombre est unique, passionnante et pleine de suspense. Je ne peux pas vous en dire plus pour le moment mais restez à l’écoute !


MyDivision.net : Les fans allemands veulent savoir s’il y aura une version entièrement en allemand du jeu ?
Antoine Emond : Oui, le jeu sera complètement traduit en allemand. Nous accordons une grande importance aux détails, surtout durant le processus de localisation. Je suis sûr que nos fans allemands vivront une expérience incroyable avec une version entièrement localisée de The Division!

Place à la question bonus. Martin avait tellement de choses à dire que nous ne pouvions tout simplement pas passer à côté.

Que feraient les gens dans une telle situation, dans la vie réelle ?

Martin Hultberg : Que faites-vous quand vous êtes bloqué dans une ville où l’anarchie et la maladie règnent, sans nourriture et sans électricité ? Je ne peux pas présumer de ce que tout le monde ferait. Je ne vais pas vous dire quoi faire, à vous de choisir. Mais je peux vous dire ce que je ferais moi.

Pour commencer, je me serais préparé à l'avance. Je ne me serais pas préparé à l’apocalypse, mais j’aurais été prêt au niveau recommandé par la plupart des gouvernements. Il vous est souvent conseillé d’avoir en réserve des provisions pour trois jours, au minimum. Ce qui n’est pas beaucoup, je prévoirais plus que cela, mais cela donne déjà de la marge en cas d’urgence. Consultez l'Agence nationale de gestion des catastrophes, vous obtiendrez généralement de très bons conseils qui vous seront utiles dans la plupart des cas d’urgence, comme des tempêtes d’hiver ou des pannes de courant.

Une fois que le désastre aura frappé, je remplirais ma baignoire et tous les conteneurs d’eau disponibles dans la maison. Cela permet de stocker de l'eau en cas de perte de pression dans les tuyaux. Même s’il s’avère que ce n’était pas nécessaire, vous n’avez rien perdu. N’oubliez pas que vos toilettes contiennent également un réservoir d’eau qui peut être utilisé en cas d’extrême nécessité. À long terme, l'eau de pluie ou de neige peut être recueillie si nécessaire. Veillez cependant à traiter l’eau afin de la rendre potable avant de la boire. Ensuite, j’irais acheter autant de nourriture que possible et d'autres produits de première nécessité. Il faut toujours avoir du liquide disponible chez soi pour ce genre de situation, car les guichets automatiques pourraient être hors service et en cas de panne de courant, votre carte de crédit ne servira pas à grand-chose.

Je me réunirais avec mes voisins pour voir ce que nous pourrions faire pour nous entraider. A long terme, vous ne pourrez certainement pas vous en sortir tout seul. Il est toujours bon d'avoir des alliés. Et qui sait, ils pourraient avoir certaines compétences qui complètent les (vôtres) votre et vous aideront à survivre plus facilement. Ce qu'il faut aussi prendre en considération dans notre scénario, c'est le virus. N'importe qui pourrait être infecté. Les personnes malades devront être mises en quarantaine, les corps et le matériel contaminés devront être éliminés. Il faudra garder vos distances et une bonne hygiène sera de la plus haute importance. Lors d'interactions avec les autres, couvrez-vous le nez et la bouche, ce sera déjà un bon début. Vous pouvez également être contaminé par les yeux et les oreilles donc faites attention.

Si les choses tournaient mal là dehors et que je me retrouvais incapable de quitter la ville car en quarantaine, il me resterait alors deux choix : soit commencer à creuser un accès depuis ma maison ou me réfugier à un autre endroit sûr. Il y peut-être de meilleures options pour vous que de rester chez vous : tout dépend de l'endroit où vous vivez, de votre métier et des personnes que vous connaissez. Si je décidais de rester chez moi, je me barricaderais, couvrant les fenêtres et je me préparerais à me défendre contre les pillards ou les cambrioleurs. Vos voisins seront utiles ici car plus vous êtes nombreux, plus vous serez en sécurité. En couvrant vos fenêtres, vous ferez également en sorte de ne pas attirer l'attention mais cela aidera également à garder chaud en isolant les fenêtres. Pour garder la chaleur, il est suggéré de créer un espace aussi petit que possible à réchauffer, pour préserver vos ressources. Il est crucial ici de faire attention aux flammes nues ou autres sources inflammables pour ne pas mettre le feu à votre maison. Surtout si les pompiers ne peuvent pas vous aider !

En cas de manque de nourriture ou de médicaments et s’il y a encore quelques endroits où ils sont disponibles, je m’y rendrais avec d’autres personnes, pas tout seul. Il est toujours plus sûr de se déplacer avec des gens de confiance pour ne pas faire de mauvaises rencontres dans la rue. Lors d’interactions avec les autres, vous devriez porter des gants que vous ne portez pas à l’intérieur et les jeter s’ils sont contaminés. Faites de même avec tout autre vêtement, car vous ne souhaitez pas contaminer votre foyer.

Finalement, j’essayerais d’aider d'une façon ou d'une autre aux efforts de relèvement et de reconstruction. Au bout du compte, c’est les efforts de chacun qui comptent. Si tout le monde se repose sur quelqu’un d’autre pour résoudre le problème, rien ne sera jamais fait. Nous ne pouvons empêcher l’effondrement de notre société qu’en nous alliant et en travaillant ensemble. Je ne sais pas ce qu’il en est de votre côté, mais je préfère une société opérationnelle.

Vous pouvez consulter l’article complet sur The-Division.pl (https://the-division.pl/) et MyDivision.net (http://mydivision.net/).



Comme mentionné auparavant, nous prévoyons de tenir une nouvelle session de questions-réponses le mois prochain, nous avons donc besoin de vos questions ! Nous serons à l’écoute sur Twitter, Reddit et sur les forums pour vous tenir au courant de tous les événements intéressants au sein des studios travaillant sur The Division. Vous pouvez également nous envoyer vos questions via Skype ! À l'avenir, nous allons ajouter du contenu vidéo à notre Q & A et, petit spoiler, nous aimerions également diffuser des vidéos en temps réel sur ces contenus. N’hésitez pas à envoyer vos vidéos à "TheDivisionGame" sur Skype ! :)

Merci à tous !

L’équipe dev de The Division
@aemond - Community Development Lead
@hamishbode - Communication Artist

Polarys78
07/02/2015, 14h12
Et les questions qui tuent... Le jeu sera t'il vraiment optimisé pour PC ou alors, comme pour les derniers jeux Ubisoft, ça ne sera pas le cas ?
Seconde question... le jeu sera t'il jouable avec des cartes graphiques Bi-GPU ou SLI ? (là encore ce n'est pas le cas pour les derniers jeux d'Ubisoft). Pour information si ce n'est pas jouable avec les cartes Bi-GPU ou SLI il serai judicieux de le mentionner sur la boite dans les minimum requis pour jouer. N'oublions pas que cela n'était pas le cas sur Watch-Dogs ou le dernier AC... et pourtant le jeu est injouable avec ces cartes là...

RyokoSakurai
25/02/2015, 13h12
J'espère juste que je n'aurai pas à devoir racheter une nouvelle GTX en plus de mon actuelle 770 pour jouer à fond sur ce jeu.

Côté stockage ? Processeur ?

Y aura-t-il une seule application pour tablette ?

Ubi-Enicedia
26/02/2015, 15h29
Bonjour à tous les deux,

Je sais, les questions concernant les configurations PC demandées pour jouer à The Division reviennent souvent. Pas d'infos officielles là-dessus actuellement, je posterai la configuration recommandée dès que je l'aurai !